AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266289115
368 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/03/2019)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Quand la fragile embarcation qui l’emmène loin de la Syrie en guerre commence à sombrer, Yusra Mardini, seize ans, refuse le terrible destin qui lui tend les bras. Impossible qu’une nageuse de son niveau, entraînée par un père si exigeant, finisse noyée comme tant d’autres ! Puisant au fond d’elle-même des forces insoupçonnées, elle se met à pousser avec sa soeur le canot rempli de réfugiés et parvient à tous les sauver. Ainsi commence la seconde partie de la vie ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
LaFouineuse
  12 mars 2019
Lorsque j'ai entendu parler de ce livre, en janvier dernier, j'ai immédiatement eu envie de le lire. Faut dire que le sujet n'est pas commun.
Je me suis donc tout naturellement jeté dessus dès qu'il est arrivé dans ma boîte aux lettres, et j'ai passé mon dimanche à lire, le reposer, lire, le reposer.. c'était si bouleversant, intense, fort et poignant que j'avais du mal - émotionnellement parlant - à avancer mais en même temps, dès que je reposais mon livre, je n'avais qu'une envie, arriver au bout pour que la douleur que je ressentais, mais aussi la colère et tout un tas d'autres sentiments s'apaisent...
Dimanche soir il me restais environ 80 pages je crois, et allez savoir pourquoi, je n'ai pas réussi à lire de la journée d'hier.. Faut dire que j'étais arrivée à un passage où j'étais soulagée et j'avais surtout besoin de souffler, de respirer pour Yusra et Sara.. J'avais un trop plein d'émotion, et même en en discutant ce matin avec ma voisine, je suis encore chamboulée, et en colère par cette société, ce monde dans lequel on vit.. Mais bon, ça, j'y reviendrai en fin de chronique : revenons-en au livre :
En fait, cette histoire est bien plus que l'histoire d'une réfugiée qui réalise son rêve d'aller aux Jeux Olympiques.. Plus j'avançais dans ma lecture, plus je me disais : non mais le résumé est TROP réducteur, c'est pas possible !!
En effet, Yusra Mardini ne nous raconte pas seulement son parcours pour fuir son pays en guerre.. ce n'est pas seulement son combat, mais tellement plus ! Je ne saurais pas vous expliquer exactement ce qu'il en est - d'ailleurs, je n'en ai pas envie à vrai dire, car ce ne serait pas digne de ce récit..
Yusra nous raconte avec une grande humilité toute une partie de sa vie, de celle de sa soeur aussi,et elle nous le raconte tellement bien, tout en gardant à l'esprit qu'elle n'est pas la seule héroïne, qu'ils sont une famille, qu'ils étaient plusieurs, contrairement à ce que certains journalistes laissaient croire.. Franchement, chapeau l'autrice d'avoir tenu à remettre leurs choses à leur place..
Yusra commence son récit tout en douceur. D'abord en nous racontant sa vie avant la guerre, son enfance, celle de sa soeur.. Puis la guerre arrive, et là encore, j'étais complètement emportée par les sentiments et les émotions étaient vraiment à vif.. j'avais l'impression d'y être et c'était atroce car plus je tournais les pages, plus j'étais en colère et triste, et dégoûtée.. Je gardais toujours en tête que c'était du réel, que c'était en ce moment même que ça se passait.. pas comme dans ce qu'on apprend en cours, avec nos livres d'histoire, sur les guerres qui se sont passée il y a des siècles ou des décennies ! non, ça s'passe maintenant !!
En plus, l'autrice prend son temps pour bien nous faire vivre avec elle tous les changements qui surviennent au fil des premières années, on sent au plus profond de soi le danger, mais aussi on ressent l'espoir que tout va vite aller mieux, puis le moment où elle va se résigner, subir, baisser les bras, perdre espoir.. et enfin le déclic qui fait qu'elles vont décider de partir.. le pourquoi.. et comment..
Et puis... Euh non, si vous voulez savoir ce qui suivra, vous n'avez qu'une chose à faire : lire ce livre....
En fait, comme je le disais un peu plus haut, ce livre va me rester à vie ancré dans mon coeur. Je le sais, c'est une certitude.. comment je le sais ?
En fait, en 2006 ou 2007, j'ai lu une biographie, qui m'a fait ressentir exactement les mêmes émotions, la même intensité.. Ce livre, je ne sais pas si vous en avez entendu parler, mais les 2 autrices avaient fait beaucoup parler d'elles à une époque : "Vendues" de Zana Muhsen et Betty Mahmoody (qui nous racontait son histoire, adaptée au cinéma : "Jamais sans ma fille") Ce livre, je l'avais lu en une journée, et j'ai toujours en tête les soeurs Nadia et Zana..
Et ici, avec Yusra et Sara, j'ai ressenti autant de peine, de tristesse, mais aussi j'ai été épatée par leur courage, leur force, leur détermination mais aussi leur humilité.. le message qu'elles font passer est tellement plus fort que ce que le résumé fait croire.. Vraiment, je n'ai pas compris pourquoi on s'est focalisé sur le fait que Yusra a participé aux Jeux Olympiques.. bien-sûr, ça a été son tremplin, son but qui l'a aidée à se sauver la vie, et sauver la vie d'autres gens.. Mais comme elle l'explique si bien vers la fin, j'étais hyper en colère sur le fait qu'on réduise sa personne comme étant une "réfugiée" qui allait participer aux JO.
En résumé, c'est une lecture Coup de Poing comme je n'en ai encore jamais eu de toute l'histoire de mon blog. Savoir que c'est une histoire vraie qui s'est passée il y a peu de temps, que ça se passe encore de nos jours.. La maman que je suis n'a pas pu retenir les larmes ce matin, quand j'ai lu les dernières pages, et les remerciements.
Quand je pense à tous ces gens qui pensent que les "migrants" viennent dans nos pays pour voler notre travail, pour nos allocs' ou je sais quoi d'autre encore, j'ai envie de leur mettre ce bouquin dans les mains, de leur dire: putain, mais lisez, allez voir ce qui se passe sur le terrain, et revenez me dire qu'ils se sont réveillé un jour en se disant : oh, tiens, si on allait risquer nos vies aujourd'hui ?
Je m'emporte, je suis désolée, mais comme je le disais sur Twitter ces 2 derniers jours, cette histoire m'a complètement traumatisée. C'est peut-être dû aussi au fait que mes filles ont l'âge qu'avaient Sara Et Yusra au moment où elles ont décidé de partir, de tout quitter, après avoir failli mourir à plusieurs reprises.. elles n'avaient rien demandé !
D'ailleurs, rien dans le livre ne raconte les raisons de cette guerre.. et c'est encore un point que j'ai vraiment trouvé génial dans ce livre : il n'est pas question de politique, de religion, de morale, ou de propagande : c'est l'histoire racontée par des adolescentes qui veulent juste vivre !!! Rien que d'en parler là, de me rappeler tout ce qu'elles ont vécu dans leur pays, puis en mer, sur les routes, à traverser autant de pays, cette rencontre avec Sven, cette personne si formidable (et pas uniquement lui) je m'dis putain, mais quelle livre, quelle histoire !!
En général, j'ai envie de faire des câlins aux personnages des romans que j'ai aimés.. J'ai envie de dire aux auteurs et autrices à quel point j'ai adoré leur livre, ou à quel point je leur suis reconnaissante d'avoir changé ma vie...
Ici, avec Butterfly, j'ai envie de plein de chose. bien sûr, envoyer tout mon amour à Sara et Yusra, mais surtout j'ai envie d'hurler, de donner des coups de poing dans les murs tellement ce monde est dur et injuste..
Je me retrouve à rédiger cette chronique et en même temps je me demande quoi faire de plus ? C'est tellement dérisoire de vous en parler ici, sur un blog.. Ce livre est tellement bouleversant, avec ce récit on comprend vraiment, concrètement, sans chichi que n'est pas une partie de plaisir que de quitter son pays, sa famille, risquer sa vie, pour tenter de trouver un endroit où vivre en sécurité.. devoir renoncer à tout, devoir tout recommencer, tout réapprendre.. J'ai particulièrement été épatée par l'écriture. A aucun moment l'autrice n'a cherché à se présenter comme une victime. Ça aurait été très facile de tenter de nous attendrir dès les premières pages.. de chercher à ce qu'on s'apitoie sur son sort, mais non, jusqu'au bout, on sent sa force, sa volonté de juste vouloir nous faire passer Son message.. Ce message si fort, si important.. elle le porte si bien d'ailleurs..
En résumé : lisez ce livre les gens ! Vraiment ! Si j'en ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises, si j'ai même pleuré en refermant le livre, ce n'est pas parce que l'autrice cherchait à faire couler les larmes à ses lecteurs, mais parce qu'on ne peut pas rester insensible à son vécu..

Lien : https://lafouinotheque.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Gaoulette
  10 février 2020
Malgré une histoire personnelle extraordinaire, j'ai détesté la narration. Je ne sais pas si c'est la plume ou la traduction mais j'ai vraiment pas accroché. Mais quand il s'agit d'une autobiographie, je ne note pas sévèrement l'auteure car j'estime qu'il faut un courage pour raconter sa vie.
Yusra Mardini je le reconnais je ne la connaissais pas. Cette jeune femme a cru en ses rêves. J'ai vu que PKJ publiait son récit autobiographique j'ai foncé car j'aime cette maison d'édition. Je n'en suis pas à mon premier récit sur les réfugiés et jusqu'à présent j'ai beaucoup aimé. Les récits étaient touchants, particulièrement bien écrit. Les personnes vous partagent leur espoir, leurs doutes, leurs peurs. Certains auteurs arrivent même à vous embarquer dans leur récit. C'est simple on est souvent dans la tête du "héros".
Mais avec Yusra Mardini je n'ai ressenti aucunes émotions. J'ai un récit plat, une narration plutôt hachée. Et pourtant elle vit des choses affreuses et le danger rôde au quotidien. La popularité malheureusement pour cette jeune fille est amplement mérité. Elle a un parcours atypique et extraordinaire. Mais la manière dont elle transmet son parcours est vide d'émotion. Pour moi, l'auteure a voulu nous faire rentrer dans sa vie sans nous donner une petite partie d'elle même. Je peux comprendre cette sorte de pudeur mais je passe à côté de cette lecture. Je n'ai pas eu un journal intime mais plutôt un reportage télé, très impersonnel.
Je garde un profond respect pour ce témoignage. Et je sais que je suis un public difficile à convaincre aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MLClerc
  14 février 2020
C'est un livre destiné à la jeunesse, mais qui peut se lire par tous dès l'âge de 12 ans, pour peu que les jeunes ne soient pas effrayés par son épaisseur. Car il y a de la densité, mais il n'est pas difficile à lire.
Yusra Mardini est une jeune syrienne, pleine de vie, heureuse. Son père est entraîneur de natation, sa grande soeur et elle sont donc nageuses, au départ sans en avoir le choix, puis par réel goût et amour de la natation et de la compétition. Quand la guerre commence dans son beau pays, toute la famille doit fuir son quartier, quitter leur confortable appartement du jour au lendemain. Petit à petit, la vie quotidienne change du tout au tout: obligée de changer d'appartement fréquemment à cause des bombardements, la famille subit aussi la perte de leur pouvoir d'achat à cause de l'inflation... La mère est obligée de travailler et le père de s'en aller trouver un autre travail en Jordanie. Yusra continue la natation, jusqu'au jour où une bombe tombe dans la piscine: l'endroit devient trop dangereux. Autour d'elle, tout le monde fuit et elle finit par partir elle aussi, à la recherche d'une vie meilleure, juste la possibilité de poursuivre en paix ses études et sa passion de la nage. Elle part avec sa soeur pour ce long et dangereux périple. Quand leur bateau tombe en panne entre la Turquie et la Grèce, les deux soeurs vont à l'eau pour l'alléger et le maintiennent en cap pendant plus de trois heures... Un courage et une force qu'elles ne doivent qu'à leur détermination. Quand enfin elles arrivent en Allemagne, elles découvrent le statut de réfugié et tous les préjugés qui vont avec...
Rendue célèbre par son exploit sur ce bateau et sa participation aux Jeux Olympiques de Rio sous la bannière des réfugiés, Yusra Mardini raconte son histoire sans tristesse, sans rancune, sans pathos. Elle considère qu'elle a de la chance d'avoir pu en arriver là et nous aide à découdre bien des idées reçues sur les réfugiés. Personne, en effet, ne quitte son pays et ses racines par choix.
Une bien belle leçon de vie, qui fait naître plein de sentiments mêlés. L'inquiétude pour le lendemain; la désolation de se séparer de ceux qu'on aime et de son pays; l'espoir des jours meilleurs; l'amour de la compétition; l'incompréhension face aux nouvelles règles, aux nouveaux codes occidentaux; l'effarement devant l'attitude de certains journalistes; ... On a vraiment l'impression de suivre le quotidien de cette toute jeune fille, qui a un beau regard sur le monde et sur l'humanité, malgré tout...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
FiftyShadesDarker
  13 juin 2019
Un récit que je voulais découvrir, car il me rendait curieuse depuis un petit moment. du coup, je remercie Babelio pour l'organisation de leur Masse Critique et les Editions Pocket Jeunesse pour l'envoi. Ils m'ont permis de découvrir un témoignage vraiment touchant...
L'histoire est celle d'Yusra, une jeune syrienne de seize ans, passionnée de natation. Depuis toujours, elle s'entraîne dans son pays dans le seul but de participer au Jeux Olympique. Mais un jour, elle va devoir quitter sa terre natale avec sa soeur et elle va se voir pousser un canot rempli de réfugiés toutes les deux pour sauver tout ce petit monde. Elle va alors découvrir un nouveau monde où elle ne connait rien et où elle a tout à prouver une nouvelle fois. Yusra va devoir reconstruire sa vie, mais la natation lui permettra peut-être de faire la différence et de se faire entendre...
En découvrant ce roman, j'ai été complétement chamboulée par ce témoignage. Tout a été vécu et cela donne une autre dimension à ce roman. On est vraiment dans le récit que nous raconte Yusra. On découvre ce qu'elle a vécu en tant que syrienne en Europe, fraîchement débarquée. En écrivant cette chronique, je me suis dis que je ne pourrais jamais transmettre ce que ce roman m'a fait ressentir. Je le trouve extrêmement instructif. Et je pense qu'il faut que le plus grand nombre le découvre. C'est génial que cela soit un jeunesse, car ce récit nous concerne chacun de nous à notre hauteur. Bref, un témoignage qui m'a beaucoup appris et qui restera longtemps dans ma tête.
La fin est touchante, comme les remerciements. J'ai été comme émue en finissant ce roman. C'est rarement que je suis aussi touchée par mes lectures comme cela. C'est surement parce que c'est un témoignage que j'ai autant accroché.
Yusra est une jeune fille de seize ans, qui a toujours été poussée pour être une des meilleures nageuses avec sa grand soeur en Syrie. Mais un jour, ces deux jeunes filles vont prendre la route de l'Europe en passant par la Méditerranée. Elles vont alors devoir avoir du courage pour pousser l'embarcation qui contient pleins d'autres réfugiés. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce personnage, car elle a du courage et de la détermination, même quand tout semble perdu. Je l'admire vraiment pour le tempérament qu'elle a tout le long de ses péripéties qu'elles soient dangereuses ou qu'elle lui procure du bonheur. Tu l'auras compris, comme son histoire, Yusra est très attachante.
Les autres personnages participant à ce récit ont tous leurs caractères, leurs petits trucs qui fait que l'on s'attache à eux également. Cependant, Yusra reste quand même central dans ce roman, ce qui nous permet de bien nous imprégner de l'histoire. Un autre point de vue aurait cassé le rythme de la lecture. Bref, la centralisation du récit sur Yusra est vraiment bien choisi et ne gène aucunement son témoignage.
Le style d'écriture est agréable, entraînant et nous transmet bien les sentiments ressentis par Yusra tout le long de sa vie. J'ai complément adhéré à la plume de l'auteure, qui va à l'essentiel tout en nous transmettant des émotions.
En général, un récit émouvant témoin d'une situation, qui nous permet de comprendre ce qu'il se passe pour les réfugiés en Europe. Une lecture à recommander au plus grand nombre.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PlusieursVies
  13 août 2019
Alors là, si je m'attendais à cela!
Pourtant, il est vendu tel quel. Très commercial, la bannière vous hurle que ce livre est un témoignage fort et bouleversant .. ça m'agace un peu d'ailleurs, car il m'a donné envie dès sa sortie par le thème qu'il abordait, mais plus on crie, moins j'entends.
Heureusement, grâce à Evelyne du blog Lafouinotheque que je remercie encore, je l'ai gagné à un concours. Parce que, parfois on a très très envie de quelque chose, mais on a un petit blocage, ou on fait passer autre chose avant ...
Butterfly c'est l'histoire de Yusra et Sarah (raconté par Yusra), ainsi que de leur entourage. Deux jeunes filles, vivant en Syrie, au moment où la guerre éclate.
Rester ou fuir? Yusra nous raconte son parcours, les choix qu'elle a dû faire, les doutes qui l'ont assaillis et comment elles ont pu s'en sortir.
Ce qui était vraiment parfait dans ce roman, c'est qu'elle a choisit de nous raconter son histoire dès le début. On ne se retrouve pas en pleine guerre avec une jeune fille devant fuir. On se retrouve avec une petite fille qui grandit au sein d'une famille accomplit dans un pays serein.
Une petite fille avec des rêves plein la tête. Car en effet, Yusra est une nageuse professionnelle. Très tôt, entraînée par son père, elle est un espoir Olympique. Très tôt elle rêve de médailles, d'accomplissement dans la natation.
On se retrouve entouré d'une ado pleine de vie, avec des doutes, des craintes, des rêves comme tout ado de son âge.

On se retrouve dans un quotidien que rien n'était censé bouleverser, mise à part les choix de vie que chaque membre de cette famille aurait décidé de faire.
C'est son histoire, l'histoire de cette famille, l'histoire de ces habitants de Syrie, l'histoire de toutes ces personnes qui ont dû fuir leur pays que l'on découvre ici.
C'est notre histoire. Une histoire effrayante et tétanisante qui nous glace le sang.
Un témoignage fort, qui se lit très facilement, écrit par une jeune fille époustouflante qui a réussit à nous transmettre le terrible, avec une force incroyable.
Sara et Yusra, bravo et merci!


Lien : http://plusieursvies.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (1)
Ricochet   03 juillet 2019
Un récit qui se lit comme un roman, à mettre dans les mains de tous, et des adolescents en particulier.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
LeschroniquesdelucieLeschroniquesdelucie   26 mai 2020
Rien n'est facile à moins que tu ne l'aies décidé, dis-je tout bas.
Tu peux aplanir toutes tes difficultés quand tu le veux.
Alors, s'il te plaît, Dieu, rend moi la cours facile.
Commenter  J’apprécie          30
LeschroniquesdelucieLeschroniquesdelucie   20 février 2020
J'ai battu des jambes, j'ai gardé la tête hors de l'eau et je suis restée en vie. Alors, une sensation de chaleur m’envahit et me fait découvrir des réserves d'énergie insoupçonnées. Je rouvre les yeux et je sais que rien ne pourra plus jamais m'abattre. Quoi qu'il arrive, je me relèverai. Je nagerai je survivrai. Et j'émergerai de ma chrysalide sous la forme d'un papillon.
Commenter  J’apprécie          111
IdlIdl   22 juin 2019
Je débranche mon cerveau et la voix se tait. De longues minutes s’écoulent. Je m’accroche à la corde, tourne le bateau, bats des jambes ... je survis. Et puis, tout à coup, je suis frappée par l’absurdité de la situation. Je me retiens d’éclater de rire. La Voix pourrait peut-être m’expliquer. Que fait-on ici, me dis-je, à affronter une mer houleuse à bord d’une embarcation aussi dérisoire ? Comment en sommes nous arrivés là ? A quel moment nos vies ont-elles perdu toute valeur ? Etait-ce vraiment la seule issue , le seul moyen d’échapper aux bombes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
IdlIdl   25 juin 2019
Je ferme les yeux et j’imagine les poings rageurs tendus en l’air au milieu des slogans. Pourquoi ne nous laisse-t-on pas partir ? Nous ne voulons pas rester, et personne ne veut de nous ici. Pourtant, c’est un piège qui s’est refermé sur nous. Nous ne pouvons ni avancer, ni rebrousser chemin. J’enfouis mon visage dans mes mains et lutte contre les larmes.
Commenter  J’apprécie          50
MLClercMLClerc   14 février 2020
Il y a beaucoup de malentendus à propos de l'argent. C'est parfois difficile à entendre, mais tous ceux qui parviennent jusqu'en Europe menaient une vie relativement aisée dans leur pays. Tous ceux que je connais et qui ont fait le voyage depuis la Syrie ont dépensé au moins trois mille dollars.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : natationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz Butterfly

Quelle est le nom complet du personnage principal ?

Yusra
Sarah
Yusra Mardini
Antoine

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Butterfly de Yusra MardiniCréer un quiz sur ce livre
.. ..