AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Prends soin de toi (18)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
marina53
  19 septembre 2017
Un cauchemar le réveille en sursaut. Un crash d'avion dont il ressort carbonisé... Dans son appartement encombré de cartons, Achille se lève, prend un médicament qu'il avale avec un verre d'eau. Peu de temps après, il se rend à l'agence immobilière avec laquelle il vient de signer un acte d'achat. Un petit deux-pièces à rénover. Alors qu'il se présente à la concierge, celle-ci l'informe que c'est elle qui a trouvé, il y a un an à peine, le corps sans vie de l'ancienne propriétaire, mademoiselle Cardin. Les jours passent, gris et maussades. Achille déambule dans sa nouvelle vie. En déballant l'un de ses cartons, il tombe sur une petite épingle à cheveux qui semble l'ébranler. Vient alors le temps des travaux. Casser. Démonter. Poncer. Décaper. Décoller. C'est alors justement en tentant de décoller le lino qu'il tombe sur une lettre, vieille de 40 ans, destinée à Suzanne Cardin de la part d'un certain Tristan Vlanek. Une lettre d'amour dans laquelle ce dernier propose à Suzanne de venir s'installer avec lui à Marseille et dont il attend sa réponse. Ce courrier perturbe Achille à tel point qu'il décide de se rendre dans la cité phocéenne afin de retrouver cet homme qui n'a, visiblement, jamais reçu de réponse. Quelques affaires de camping, des vêtements et le voilà parti à bord de sa Vespa sur les petites routes de France...

Et si cette lettre n'était qu'un prétexte ? Pour fuir sa propre vie ? Transposer sur quelqu'un d'autre son propre vécu ? Car, depuis qu'Achille a mis la main sur cette lettre d'amour que sa destinataire n'aura jamais lue, il n'a qu'une idée en tête : retrouver son expéditeur et s'imaginer l'attente, le désespoir ou la déception de ce dernier. Ce périple sur les routes de France sera l'occasion pour Achille de faire le bilan de sa vie, de ses attentes, de se reconstruire et de se réinventer un futur qu'il s'imaginait morose. Grégory Mardon nous offre un album touchant, une véritable parenthèse ensoleillée, dans lequel il entrelace les souvenirs amoureux et la découverte et l'émerveillement devant cette nature luxuriante, devant une vie qui se profile sous de meilleurs horizons. Il nous offre de belles réflexions sur le temps qui passe et sur ce qu'on en fait. Un road-movie intime et profondément vivant mis en lumière par de magnifiques planches colorées et expressives, parfois apaisantes ou contemplatives, exprimant tour à tour les émotions de cet homme qui tente de se reconstruire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          610
Derfuchs
  08 octobre 2019
Achille se réveille d'un rêve le laissant carbonisé suite à un crash d'avion. le crash, le vrai, celui qu'il vient de vivre, c'est le largage dont il a été l'objet de par sa copine, son amie, son amour. Autant dire qu'il ne s'en remet pas.
Dans l'appartement qu'il vient d'acheter, en cours de travaux, il trouve une lettre, non ouverte, sous une moquette, adressée à l'ancienne propriétaire, datant d'une quarantaine d'années.
Ouvrir, pas ouvrir, finalement il ouvre, lit et comme il y a une adresse derrière, il décide de la rapporter à l'expéditeur.
Le plein dans le scooter, la valise chargée, le voilà parti pour Marseille. Marseille qu'il compte atteindre, depuis Paris, en une semaine.
Voyage, paysages, campings ou pas, belle étoile, baignade du matin, couchers de soleil et souvenirs d'elle. Photo rescapée devant la grande roue des Tuileries, une ombre au crépuscule, chagrin?
Marseille, rencontre avec un vieil homme, vieux sage, miroir de soi et retour.
Dans cet album, véritable poème, aux vignettes et dessins lumineux, pleins d'un romantisme touchant, portrait d'un homme accablé à la recherche de soi, à la recherche d'un autre encore plus meurtri que soi, sans dialogue ou presque, l'auteur nous livre une fable sur la vacuité de l'existence sans l'autre, tant chérie.
Album réussi, lecture également!
A noter un plan de Marseille superbe, dessiné en forme de jeu de l'oie.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
prune42
  27 mars 2018
Achille, un jeune homme parisien, achète un appartement et y fait des travaux lorsqu'il découvre une lettre non ouverte, datant de 1976. Elle est adressée à une certaine Suzanne Cardin de la part d'un dénommé Tristan Vlanek. Intrigué, Achille prend sa moto et décide d'aller remettre cette missive à son expéditeur qui habiterait Marseille ; Suzanne Cardin était la propriétaire de l'appartement qu'il vient d'acquérir et elle est décédée. Son voyage en moto lui permet de faire le point sur sa vie et sur la rupture amoureuse qu'il a vécue il y a quelque temps. C'est la rencontre avec un inconnu qui lui permet de comprendre qu'il faut qu'il continue d'aller de l'avant et qu'il ne sert à rien de vivre dans le passé.

J'ai beaucoup aimé cet album que j'ai lu en une demi-heure maximum. L'histoire qu'il nous propose est intéressante et originale et les illustrations notamment de paysages, sont très belles et lumineuses. On a quelques représentations pleine page ou de taille plus petite, extraordinaires par leur jeu de couleurs profondes et la sensibilité qu'elles dégagent. On voyage avec le personnage principal et on l'accompagne sur les petites routes dans le Sud de la France. Cet album a un petit air de vacances bienvenu. Dépaysement garanti !
Le héros entreprend un vrai travail sur lui-même au cours de ce voyage, il s'interroge sur le temps, la place des souvenirs et finalement, c'est un peu nous-mêmes qu'il interroge aussi.
La fin est énigmatique et s'achève sur des images sans texte, nous permettant d'imaginer ce que l'on souhaite.
Cet album est à mon avis vraiment à découvrir, la qualité des illustrations est remarquable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
Aufildeslivres
  28 mai 2017
A la suite d'une rupture amoureuse, un homme emménage dans un nouvel appartement qu'il entreprend de rénover complètement. En déchirant la moquette usée, près de la porte d'entrée, il trouve une lettre d'amour destinée à la précédente occupante décédée. Il décide alors de rendre cette missive à son auteur supposé vivre à Marseille. Commence alors pour lui un long périple en scooter sur les petites routes de France, de Paris à Marseille. Un voyage intime et salvateur qui lui permettra d'affronter son propre chagrin.
Mon avis :
La lettre n'est qu'un prétexte. Ce voyage sera surtout celui d'une reconstruction personnelle, d'une acceptation de l'inéluctable, un cheminement intime qui progresse au fil des kilomètres vers la guérison.
Les paysages défilent, alternant plans silencieux et voix off qui révèlent peu à peu l'histoire amoureuse de notre héros solitaire. le graphisme est perlé, les cadrages étudiés, les tons choisis, parfois sombres, parfois lumineux, au gré des humeurs. L'homme, dont on ignore le prénom, nous émeut. Les expressions de son visage nous touchent, sa solitude – amplifiée par les turbulences de la vie autour de lui – nous ébranle. Son chagrin transparait suscitant une réelle empathie.
Grégory Mardon nous invite à réfléchir sur l'écoulement du temps, sur les sentiments, sur le dépassement de soi et même, plus largement, sur la vie. Cet homme seul, brisé, qui prend le temps d'observer, d'écouter, d'avancer ne laisse pas indifférent.
Cette bande dessinée – roman graphique – est d'une très grande qualité.

Lien : http://aufildeslivresblogetc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
UneVieDesLivres
  11 mars 2019
J'ai passé un très bon moment, sans toutefois savoir comment l'expliquer. Cela vient de sentiments personnels.

Cette BD ressemble à un voyage initiatique, à travers les magnifiques paysages de la France. Elle m'a apporté à la fois des sentiments de nostalgie et de renouveau. J'ai apprécié le personnage d'Achille, voir son évolution.

Quelques éléments restent inexpliqués pour moi, je dois dire, mais rien de bien grave. C'est le genre d'ouvrage que chacun voit à sa façon (même si on pourrait dire cela de tous les livres, en fait). En plus des sentiments mentionnés plus haut, j'y ai trouvé une réflexion sur le temps qui passe, et une invitation au voyage et à l'introspection. J'ai aussi beaucoup apprécié l'utilisation des couleurs.
Lien : https://uneviedeslivres.word..
Commenter  J’apprécie          20
Kimysmile
  17 septembre 2018
Quelle belle BD ! Je l'ai trouvée sensible et très bien écrite. le dessin est très beau et j'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ai de nombreuses planches sans textes, qui ont un aspect plus contemplatif. Prends soin de toi est une bande-dessinée retraçant le parcours d'un homme, en quête de bonheur et d'apprentissage (même s'il l'ignore la plupart du temps). le texte est écrit tout en poésie et on sent que chaque mot est dosé, et choisi avec soin. J'ai beaucoup aimé voir le personnage voyager, et voir la nature s'ouvrir peu à peu au personnage. C'est doux, et sensible, et en même temps très épuré et simple.

Vraiment, j'ai passé un excellent moment ! C'est une BD à lire, sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          20
Stemilou
  31 juillet 2018
Achille se réveille d'un cauchemar dans lequel un avion se crash, l'esprit un peu troublé par son rendez-vous à l'agence immobilière pour la signature qui le fera devenir propriétaire. Il se lève et entreprend son rituel d matin avant de se rendre auprès de la concierge pour se présenter, hors les présentations vite expédiées la joyeuse dame s'étend sur la précédente propriétaire retrouvée morte.


Mais Achille n'est pas au top de sa forme, séparé de sa compagne depuis quelques temps déjà il peine à se relever et à l'oublier, alors quoi de mieux pour s'occuper l'esprit que de se plonger dans les travaux. Alors qu'il arrache le lino il trouve une lettre adressée 40 plus tôt à l'ancienne propriétaire, cette lettre glissée sous la porte par le facteur s'est retrouvée malencontreusement sous le lino et donc jamais lue. Ce n'est pas une facture quelconque mais une lettre d'amour datée de 1976, Tristan Vlanek vient d'arriver à Marseille et souhaite que cette femme qu'il aime le rejoigne au plus vite. Mais elle n'a pas eu cette lettre et est restée célibataire toute sa vie, il y a de quoi perturber Achille déjà amoindri par une rupture.
Alors il prend la décision d'enfourcher sa Vespa et de partir pour Marseille, traverser la France et retrouver ce Tristan pour lui expliquer que sa lettre n'est jamais arrivée à sa destinataire. Un voyage d'une semaine à écumer les petites routes de campagnes et dormir dans des campings, des vacances et une belle aventure.
Le coup de la lettre c'est du connu, mais dans cet album il sert de déclencheur à un homme perturbé. le voyage et cette quête pourrait l'aider à se reconstruire et à prendre soin de lui car au fil du récit on en apprend davantage sur les motifs de sa rupture avec sa compagne. C'est à travers les paysages et les rencontres qu'Achille prendra doucement du recul. Sa rencontre avec l'auteur de la lettre dû à un hasard exceptionnel lui permettra de rebondir vers de nouveaux horizons.
Une belle mise en scène et un voyage qui fait drôlement envie.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pycrozet
  19 novembre 2017
Bel exercice de style
Grégory Mardon nous offre ici un album riche et sensible. Ce road trip, qui mène le héros de Paris à Marseille, est une allégorie du chemin qui, après une rupture amoureuse, mène de la souffrance au renoncement (l'auteur semble apprécier les allégories d'ailleurs : voir la scène d'ouverture avec l'avion qui s'écrase, les scènes de travaux dans l'appartement...)

La semaine qu'Achille passe sur sa Vespa lui suffira-t-elle pour que ce renoncement soit un nouveau départ ? L'homme qu'il souhaite rencontrer là-bas sera-t-il là, et à l'image qu'il s'en est faite ? En cherchant à en savoir plus sur cet inconnu, Achille cherche-t-il à se faire du bien ou du mal ? Autant de questions auxquelles les réponses arrivent au fil des escales du personnage, qui sont prétextes à de nombreux "instantanés", de belles vignettes parfois naïves, parfois tendres, souvent très colorées.

L'album ne propose pas un récit serré, ce qui en laissera certains sur leur faim malgré les 135 pages, mais on comprend bien que l'idée de l'auteur est de nous faire "prendre le temps" avec de petits riens, à l'image de ce que s'offre Achille lors de cette traversée des villages français. Je recommande cette lecture à tous ceux qui savent parfois s'accorder une pause. Que les mordus d'efficacité et les insatiables à la recherche de complexité passent leur chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Amindara
  31 juillet 2017
Encore une BD sur laquelle je ne sais pas trop quoi dire tout de suite après l'avoir refermée.

Prends soin de toi, c'est l'histoire d'un homme qui, suite à une rupture amoureuse, a du mal à s'en remettre et s'achète un appartement. Alors qu'il fait des travaux pour le rendre habitable, il tombe sur une lettre glissée sous le linoleum ; l'ancienne propriétaire n'a jamais su qu'elle était là. Il s'agit d'une lettre écrite par son amoureux (à l'ancienne propriétaire, pas à notre personnage principal) qui lui demande de le rejoindre à Marseille. Sur un coup de tête, notre protagoniste décide de traverser la France à scooter à la recherche de son auteur. C'est durant le trajet que, petit à petit, il reprend goût à la vie, redécouvre les petits plaisirs simples, remonte la pente. Cette histoire est assez sympa. Elle montre le processus de guérison d'une rupture. Elle indique qu'il faut parfois se fixer un nouvel objectif, se concentrer dessus et finalement, le temps fait bien les choses. Petit à petit, les blessures se referment. Au-delà-de ça, je n'ai pas trouvé d'enthousiasme particulier à lire cette BD. Je ne me suis pas non plus attachée au personnage, mais j'ai apprécié le message.

Niveau dessin, ça me plait assez. J'ai ressenti une sorte d'évolution dans les couleurs, allant du terne au coloré et joyeux au fur et à mesure de l'avancée de notre protagoniste dans son périple. Lors de sa traversée de la France, on nous offre de beaux paysages, qui auraient pu être plus beaux encore si le dessin avait été moins « grossier » (entendez par-là que l'illustrateur n'est pas entré dans les détails, ce n'est pas peaufiné comme on peut le voir chez certains autres dessinateurs). J'ai eu du mal avec la typographie par contre, quelques difficultés à tout bien déchiffrer tout de suite.

Pour conclure, je dirais que j'ai apprécié la lecture de cette BD, mais ce ne fut pas non plus une BD exceptionnelle et je pense qu'elle sera vite oubliée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AliceW
  15 février 2018
Alors qu'il rénove son tout nouvel appartement, Achille trouve une lettre d'amour qui n'a jamais trouvé sa destinataire, coincée sous lino depuis les années 70. Il décide de s'accorder une pause et de partir pour Marseille en scooter, en quête de l'expéditeur du courrier. Lui-même en période post-rupture, les souvenirs encore douloureux refont surface en même temps qu'ils s'estompent.

Le thème était glissant, qui plus est avec un tel titre aux entournures bienveillantes. Mais Grégory Mardon a su trouver le juste équilibre pour aborder la reconstruction après une période difficile sans sortir les violons. Pas d'erreur, nous sommes bien chez Futuropolis.

Dans le dessin, il découpe les actions, les pensées, laisse des silences occuper l'espace. Grégory Mardon cerne précisément les sentiments et les images associées en leur accordant l'espace nécessaire, avec une grande finesse et des images métaphoriques coup de poing.

C'est aussi le carnet de voyage d'une expédition, qui a franchement la classe en Vespa. On envie son sentiment de liberté et cette impression que le temps s'est arrêté pour un temps d'introspection au grand air. On accompagne ainsi le personnage d'Achille dans son périple autant que dans ses pensées, l'occasion pour Grégory Mardon de développer son sujet et ce qui s'y rattache, l'amertume, les regrets, les souvenirs puis le détachement, sur fond de carte postale.

Une BD touchante, parenthèse mélancolique et lumineuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3612 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre