AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  19 septembre 2017
Un cauchemar le réveille en sursaut. Un crash d'avion dont il ressort carbonisé... Dans son appartement encombré de cartons, Achille se lève, prend un médicament qu'il avale avec un verre d'eau. Peu de temps après, il se rend à l'agence immobilière avec laquelle il vient de signer un acte d'achat. Un petit deux-pièces à rénover. Alors qu'il se présente à la concierge, celle-ci l'informe que c'est elle qui a trouvé, il y a un an à peine, le corps sans vie de l'ancienne propriétaire, mademoiselle Cardin. Les jours passent, gris et maussades. Achille déambule dans sa nouvelle vie. En déballant l'un de ses cartons, il tombe sur une petite épingle à cheveux qui semble l'ébranler. Vient alors le temps des travaux. Casser. Démonter. Poncer. Décaper. Décoller. C'est alors justement en tentant de décoller le lino qu'il tombe sur une lettre, vieille de 40 ans, destinée à Suzanne Cardin de la part d'un certain Tristan Vlanek. Une lettre d'amour dans laquelle ce dernier propose à Suzanne de venir s'installer avec lui à Marseille et dont il attend sa réponse. Ce courrier perturbe Achille à tel point qu'il décide de se rendre dans la cité phocéenne afin de retrouver cet homme qui n'a, visiblement, jamais reçu de réponse. Quelques affaires de camping, des vêtements et le voilà parti à bord de sa Vespa sur les petites routes de France...

Et si cette lettre n'était qu'un prétexte ? Pour fuir sa propre vie ? Transposer sur quelqu'un d'autre son propre vécu ? Car, depuis qu'Achille a mis la main sur cette lettre d'amour que sa destinataire n'aura jamais lue, il n'a qu'une idée en tête : retrouver son expéditeur et s'imaginer l'attente, le désespoir ou la déception de ce dernier. Ce périple sur les routes de France sera l'occasion pour Achille de faire le bilan de sa vie, de ses attentes, de se reconstruire et de se réinventer un futur qu'il s'imaginait morose. Grégory Mardon nous offre un album touchant, une véritable parenthèse ensoleillée, dans lequel il entrelace les souvenirs amoureux et la découverte et l'émerveillement devant cette nature luxuriante, devant une vie qui se profile sous de meilleurs horizons. Il nous offre de belles réflexions sur le temps qui passe et sur ce qu'on en fait. Un road-movie intime et profondément vivant mis en lumière par de magnifiques planches colorées et expressives, parfois apaisantes ou contemplatives, exprimant tour à tour les émotions de cet homme qui tente de se reconstruire.
Commenter  J’apprécie          610



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (60)voir plus