AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2408007844
Éditeur : Milan (10/10/2018)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Quatre Bleu vit dans le domaine de la Belle Santé. Un jour, il apprend qu’il est un clone et qu’il risque d’être sacrifié.

Source : Milan
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Aelinel
  30 juin 2017
J'avais reçu ce petit roman jeunesse lors de ma première Box Littéraire.
Quatre bleu, alors qu'il n'a que douze ans, apprend avec effroi qu'il est le clone d'un autre. Pire que cela, il sait qu'il servira de réserve d'organe si son original viendrait un jour à en avoir besoin. Aidé par Virian, il s'enfuit du Domaine dans lequel il avait toujours vécu jusque là une vie paradisiaque. Malheureusement, une fois dehors, les choses ne se déroulent pas comme il l'avait espéré…
Dès les premières pages du roman, difficile de ne pas penser au roman Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro dont une adaptation cinématographique, Never let me go, est sortie en 2010 ainsi qu'au film The Island de Mickaël Bay, sorti en 2005. Mais, s'agissant d'un roman jeunesse, il paraît peu probable que la génération ciblée ait vu ou lu ces oeuvres. L'écriture est certes simple mais fluide et me semble bien adaptée aux 10-11 ans. L'histoire se suit bien et possède quelques rebondissements permettant au récit de se renouveler suffisamment. Quant aux personnages, ils manquent peut-être un peu d'approfondissement mais cela ma paraît difficile à faire en 130 pages.
Clones en stock est un roman divertissant qui devrait plaire à la classe d'âge ciblée. Parents, si vous cherchez un petit roman d'anticipation pour votre enfant d'une dizaine d'années, je vous en conseille la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
CDImotsdecollegiens
  13 juin 2013
Des enfants étaient dans un domaine où ils faisaient du sport régulièrement et ils mangeaient bien équilibré. Ils avaient souvent des contrôles médicaux pour voir si tout allait bien car en fait ils étaient des clones. Il fallait qu'ils soient en bonne santé car à tout moment ils pouvaient être utilisés pour remplacer un organe malade de leur «original». Mais «Quatre bleu »,un jeune clone, découvre son triste destin et décide de se sauver...
Va-il réussir à se débrouiller tout seul dans la ville et à échapper à ceux qui le poursuivent?
Ce livre n'est pas très long à lire et il est passionnant.
Jejedu (élève de 3ème)
Commenter  J’apprécie          70
zazimuth
  23 août 2018
J'ai bien aimé ce roman pour ados qui aborde un thème déjà abordé dans d'autres livres mais qui ne sera peut-être pas toujours de la science-fiction…
Des cliniques dans lesquelles sont élevés les clones de personnes riches qui voient en eux des réserves d'organes en bonne santé "au cas où". Mais Quatre Bleu est différent. Moins "docile" que ses comparses, il commence à se poser des questions en grandissant, notamment sur la vie à l'extérieur, et justement, un nouvel encadrant, Babou Virian, se prend de sympathie pour lui et accepte de l'informer…
Ce que j'ai préféré est sans doute la découverte du monde extérieur par les yeux de celui que son amie Alya a rebaptisé Cat.
Commenter  J’apprécie          60
Corinne31
  16 février 2016
Un très bon roman SF pour les 10-12 ans.
Il est clair, précis et en même temps il y a de l'action et aucun temps mort.
Le héros, un clone, est très bien imaginé et on s'attache à lui facilement.
L'histoire, même si elle n'est pas très originale a le mérite de proposer une entrée intéressante dans le genre. Un bon livre donc pour découvrir la SF jeunesse.
Commenter  J’apprécie          30
Eowyne
  07 avril 2019
Un bon livre de littérature jeunesse qui traite du clonage humain dans un futur proche. Quatre bleu a été élevé dans une structure qui le protège du monde extérieur. Mais quand il fait la rencontre de babou Varian, il éprouve enfin des sentiments et pose des questions. Quand il apprend qu'il a été "fabriqué" pour fournir des organes en cas de besoin, il décide de s'enfuir. Des personnages attachants, un style agréable, une lecture fluide bref un livre à lire dès 11 ans.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   23 août 2018
Ce qu'il y avait avant la Nurserie et après le Palais des Matures restait pour nous mystérieux. Les babous nous avaient expliqué que le Grand Architecte du Domaine fabriquait des bébés dans son laboratoire et que nous lui devions la vie. Quand le cycle de l'existence s'achèverait dans le Domaine, ce serait alors le Grand Sommeil. (p.9-10)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   23 août 2018
Le Domaine n'était plus le paradis qu'il avait représenté pour moi jusqu'alors : c'était une prison. Et en regardant jouer mes camarades sains, joyeux et bien nourris, je ne voyais parfois qu'un assemblage inconscient d'organes de rechange susceptibles d'être démantelés à la première occasion, des condamnés en sursis, totalement aveugles à leur destin. (p.33)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   23 août 2018
- Tu veux dire que moi et les autres, au Domaine, on est des réserves d'organes, au cas où notre original en aurait besoin ? C'est pour ça qu'on existe ?
(…)
Pour qu'un jour, si notre original a le cœur qui lâche ou se fait couper une main, on puisse lui fournir une pièce de rechange parfaite ? (p.24)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   23 août 2018
Pourquoi le Grand Architecte nous avait-il créés ? Quel était le but de notre existence ? Nous n'en avions pas la moindre idée et, à vrai dire, peu nous importait. Je me suis depuis rendu compte que, dans le monde extérieur, les hommes n'ont généralement pas plus de réponses à ces questions. (p.10)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   23 août 2018
- Diesel ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
- Ben, diesel, c'était une sorte de véhicule propulsé au pétrole au début du millénaire, un véhicule lent et polluant. Alors traiter quelqu'un de diesel ça veut dire qu'il est nigaud, balourd, benêt, bêta, lourdaud… (p.64)
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : organesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr