AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2364743133
Éditeur : Thierry Magnier (21/08/2013)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Lucie a été trouvée, bébé, au pied d’un arbre dans la forêt. Recueillie et adoptée par des parents aimants, elle grandit comme tous les autres enfants. Passionnée de danse, elle rêve d’incarner une sylphide, ces esprits de l’air, à mi-chemin entre les anges et les elfes. Inscrite au conservatoire de Lyon, elle remporte le rôle pour un spectacle et se lance à corps perdu dans les répétitions, ignorant les conseils de son professeur qui lui demande de prendre soin d’e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
ValerieLacaille
  17 février 2017
Voilà le quatrième roman de Pascale Maret que je lis, et encore une fois, je me suis laissée happée par la lecture d'un très beau récit!
Lucie est une jeune fille passionnée de danse, à tel point qu'elle a réussi à intégrer le Conservatoire de Lyon. le directeur propose à ses danseurs de réaliser le ballet de "La Sylphide" et, pour distribuer les rôles, il va procéder à un casting. Pour la frêle Lucie, c'est l'occasion rêvée de se démarquer, de jouer un rôle qui, elle en est sûre, sera celui de sa vie. Commence alors pour elle une période de dur entraînement. Lucie se fond dans le rôle de la sylphide, à tel point qu'elle sent être sur le point de se métamorphoser en l'un de ces elfes des bois dotés d'ailes translucides permettant de voler dans les airs avec tant de grâce...
Que se passe-t-il?
A vous de le découvrir en découvrant ce roman qui se dévore, et dont la fin est vraiment, vraiment inattendue.
Commenter  J’apprécie          100
Asil
  12 février 2014
Lucie, 16 ans, rêve de devenir une grande danseuse étoile, tout son idéal tourne autour de la danse. Elle ne vit que pour ça. Installée depuis peu à Lyon pour suivre des cours au conservatoire, elle étudie toute la semaine et rentre passer ses week-ends chez ses parents. Son voeu le plus cher ? Obtenir le premier rôle dans le ballet La Sylphide, un personnage romantique, dramatique, plein de légèreté, de grâce. Mais petit à petit l'univers très carré, très rationnel de la jeune fille se fendille… basculant par moment dans le fantastique… A-t-elle vraiment vu des ailes apparaître dans son dos ? Est-ce le stress, la fatigue et les privations de nourriture qui lui font voir des choses étranges ?
Si au départ, ce roman m'a beaucoup rappelé l'intrigue de Black Swan, l'auteur nous oriente peu à peu dans d'autres directions pour au final nous livrer un récit plus noir qu'il n'y parait. Dès les premières pages du roman, le lecteur sent qu'il y a un mystère derrière cette histoire, que peut être ce que l'on nous raconte n'est pas a réalité. La grosse réussite du roman est que malgré quelques indices disséminés le long du texte, il m'aura fallu attendre les derniers chapitres pour vraiment comprendre ce qui était arrivé à Lucie et pourquoi la vérité lui était si difficile.
Il s'agit donc d'un récit à double sens, un joli texte qui nous apprend que les mots dits peuvent en cacher d'autres.
Lien : http://calokilit.wordpress.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
CarolineDBruihier
  27 octobre 2013
Lucie est danseuse, elle a toujours rêvé de devenir une créature souple, exquise, et gracieuse depuis toute petite. Cette année, elle rentre au Conservatoire de Lyon. Elle fait les allers-retours entre Lyon et sa ville d'origine, Chalieu, où vivent ses parents dans un beau pavillon à l'orée d'une forêt. Solitaire, secrète, Lucie n'a jamais d'autres amies que la solitude et sa passion pour la danse classique. On sait peu de choses d'elle, à part ce désir pour la danse depuis la vision qu'elle a eu, enfant, des danseuses d'un ballet, graciles silhouettes, devenant à ses yeux un idéal de perfection et de beauté. Recueillie et adoptée à la naissance, Lucie est entourée d'amour par ses parents, un peu trop protecteurs mais adorant leur fille. Cette année, pour le spectacle de danse monté par le Conservatoire, le ballet La Sylphide fut retenu. La Sylphide, c'est une belle et sombre histoire d'amour tragique entre un mortel et une Sylphide, une nymphe ailée vivant dans les bois. le ballet est le préféré de Lucie, qui va être retenue pour le rôle principal. Dès cette annonce, la jeune va sentir un changement en son être : des ailes lui poussent sous les omoplates... Hallucination, fantasme, ou est-ce que Lucie deviendrait-elle sylphide à son tour ?
Mythe de la perfection, récit où doucement le fantastique s'immisce sans jamais que l'on ne sache si il est réel où si il provient de l'imagination de Lucie. le début du roman m'a un peu fait penser à l'univers de Black Swan, le film de Darren Aronofsky, où l'héroïne était entièrement tendue vers son idéal de perfection, ce parfait contrôle, tout comme Lucie pour qui le corps est son instrument, où le physique doit triompher du mental, faire taire toutes pensées et ne vivre que pour virevolter, danser et devenir féérique comme les sylphides... Ainsi, Lucie se concentre là-dessus, pas d'autre choses que la danse, pas de sorties, un régime très strict, pas de garçon, le sexe en est même inconcevable. Elle a la curieuse impression d'être "en dehors" de tout, et cela lui convient parfaitement. Sa vie austère va de pair avec la poursuite de son idéal.
L'incursion dans le fantastique va se manifester par cette paire d'ailes translucides, puis par la découverte dans les bois d'un monde féerique, peuplé de sylphides. Un monde que Lucie est tentée de rejoindre. Puis le récit aux allures de conte sombre est troublé par certains éléments que le lecteur verra, ou pas... Et si cette histoire en cachait une autre, bien plus réelle et crue, tapie dans l'ombre ?
À l'image de la jolie couverture arachnéenne, le lecteur est pris dans les toiles d'un récit plus complexe et moins aérien qu'il n'y parait. le final est effroyable, la réalité y reprenant ses droit, vérité que le lecteur pressent tout au long du récit. Je n'en dirais pas plus, si ce n'est qu'il y sera plus question d'envol que de métamorphose dans ce roman étonnant...
Lien : http://biblioado.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TiaRosam
  22 décembre 2014
Lucie est un bébé trouvé à l'orée de la forêt. Elle a été adoptée par des parents aimants mais elle s'est toujours sentie différente. Un jour elle voit à la télévision le ballet "La Sylphide" et là, sa voie se trace : devenir danseuse classique.
Le jour de ses 16 ans, Lucie passe une audition au Conservatoire de danse pour interpréter le grand rôle du ballet de son enfance.
C'est ce jour-là aussi où elle apprend qu'elle ne va pas seulement jouer le rôle d'une sylphide : elle en est devenue une ! En effet, le soir-même, des ailes rétractables ont poussé sous ses omoplates.

A partir de là, on entre dans un monde magique (qui m'a fait penser à "Galymède, fée blanche, ombre de Thym" de Maëlle Fierpied) tissant intimement des liens avec la réalité.
Très poétique !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jangelis
  08 octobre 2015
Encore un superbe roman de Pascale Maret.
Je suis sidérée comme sur des sujets extrêmement différents, elle parvient à nous offrir des romans à la fois très importants, et passionnants à lire. A lire et à faire lire, d'urgence !
Celui-ci ne sera pas mon préféré d'elle, parce que le côté fantastique n'est jamais ce qui m'accroche le plus, mais malgré cela, et bien que je n'y connaisse rien en danse, j'ai été emportée et l'ai lu sans le lâcher.
Si prise par l'histoire que j'en ai oublié le premier chapitre et le pourquoi de cette narration, et que la chute m'a prise au dépourvu.
Merci Madame Maret de nous offrir de telles histoires.
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (1)
Ricochet   31 octobre 2013
C'est une histoire remarquablement bien écrite, originale et surprenante sur un thème délicat, mais ici, magistralement traité. A partir de 12 ans.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JangelisJangelis   08 octobre 2015
Pour la première fois je comprenais vraiment ce conseil de Nijinski, l'étoile des Ballets russes, à ceux qui enviaient ses sauts extraordinaires : "C'est simple, leur disait-il, il n'y a qu'à s'élever, faire une légère pause en l'air, et seulement alors retomber."
Commenter  J’apprécie          130
ValerieLacailleValerieLacaille   16 février 2017
J'étais convaincue qu'au-delà du monde visible il existait une autre réalité que seuls les plus sensibles d'entre nous pouvaient percevoir. La suite m'a prouvé que j'avais raison.
Commenter  J’apprécie          30
sld09sld09   31 juillet 2017
Ça faisait trois jours que j'étais sur ce lit d'hôpital.
Trois jours que je refusais absolument les visites, même celles de mes parents.
Trois jours que je restais obstinément muette face aux médecins et aux psychologues.
Trois jours que j'essayais de remettre de l'ordre dans ma tête et de comprendre ce qui m'était arrivé ces derniers mois.
Trois jours que je reconstruisais mon histoire, jusque dans ses moindres détails.
Alors quand le médecin est venu me dire que des policiers aimeraient me voir, j'étais prête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   29 juillet 2014
Aujourd'hui, je ne rêve plus d'être une sylphide. C'est sur l'amour que je compte pour me donner des ailes.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les ailes de la Sylphide

Quel est le nom de l'ex petit copain de Margot ?

Théo Barini
Théo Barona
Théo Salini

5 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Les ailes de la Sylphide de Pascale MaretCréer un quiz sur ce livre