AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de gill


gill
  11 décembre 2015
Gillou s'est payé une nouvelle moto, une vieille XT.
Ricky, lui, s'est payé une Guzzi V7 spéciale de 1970 entièrement d'origine.
Ils ont décidé de se faire, au Mans, un petit "week-end motard" à l'occasion des 24 heures moto ...
Riton, au guidon de sa 125 trial, veut en être.
Ainsi que le cousin Nanard, au volant de son indispensable "deuche" ...
En moto, il faut tout prévoir !
La pluie, le froid, les pannes, les piqures d'insecte, un câble qui pète, une bougie défectueuse ...
Franck Margerin a tout prévu .
La bande est au complet.
L'équipée promet d'être "sauvage" !
Pas sûr que ça ne se termine pas en véritable galère ...
Mais comme le dit un vieux proverbe populaire : les malheurs de Lucien et de ses guignols de potes font toujours bien marrer tout le monde !
Une fois de plus l'adage se vérifie.
Ce premier récit de 34 planches est complété, dans l'album, par deux plus courts en 3 et 2 planches : "Amours d'été" et "Âmes sensibles s'abstenir".
Deux courtes histoires où Lucien aurait pu, s'il n'avait pas senti autant des pieds, vivre un grand amour avec Jeanine et où il aurait pu, s'il n'était pas aussi trouillard, faire le mort vivant dans le train fantôme ...
Un dernier récit, en six planches, qui vient clore l'album, donne à celui-ci une dimension supplémentaire à travers laquelle s'écoule toute "Une vie sur deux roues" :
Le vélo "kité" un carton dans les rayons, le rêve de posséder un jour une Malagutti, la vieille "mobe", le pot détente, le gros carbu et, le permis enfin passé, la première moto ...
Il m'a semblé reconnaître quelques potes !
Merci M'sieur Margerin pour ce petit "week-end motard" presque en famille ...




Commenter  J’apprécie          220



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (20)voir plus