AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 237373057X
Éditeur : Editions P'tit Louis (21/09/2018)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Les Lutins Urbains débarquent en Bretagne ! Chassés de la Grosse Cité par la sinistre Brigade de Répression de l’Onirisme, nos amis viennent demander l’aide des Korrigans, leurs cousins bretons.

Grâce au Professeur Le Brac – lutinologue à Carnac – la bande à bonnet découvre bientôt l’existence d’un talisman capable de mettre en échec ses adversaires. Son nom : la “Grosse Galette”…

Pourchassés de toute part, lutins urbains et bretons se ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
paulmaugendre
  07 novembre 2018
La BRO, Brigade de Répression de l'Onirisme, a encore fait des siennes sous l'impulsion de son chef, le Supérieur Inconnu. L'assaut a été déclenché à l'université d'Onirie et les Lutins Urbains font tout ce qu'ils peuvent pour annihiler l'attaque. Mais les moyens employés sont énormes. A l'intérieur du bâtiment, le Professeur B. et la petite et charmante mais versatile Loligoth se demandent comment cela va se terminer. Heureusement le Professeur possède une porte de sortie grâce à un roman intitulé le Passe-muraille.
Prié d'aller se reposer les neurones après l'épisode où il a subi quelques conséquences psychiques et donc a été placé en congé maladie, avec obligation de se reposer, Gustave Flicman, le jeune policier de la Grosse Cité passe ses vacances au vert, c'est-à-dire plutôt au bleu puisqu'il est installé chez sa Tantine à Restick, près de Carnac. Vit également dans cette maison, Philomène, la grand-tante, qui se réfère à Noëlick l'ancêtre, l'oncle qui d'après la photo trônant sur la cheminée laisse à supposer qu'il a rejoint le pays des morts depuis belle lurette.
Gustave se promenant dans la contrée, croise un barbu à lunettes sur le bord de la falaise semblant guetter et appeler quelqu'un les mains en porte-voix. D'après Tantine, il s'agit de René le Brac, mycologue et connu dans la région comme écrivain. D'après la grand-tante Philomène, l'homme aurait même été l'ami de l'oncle Noëlick.
Alors qu'il doit aller chercher du pain à la boulangerie locale, qui est éloignée de la maison de Tantine, Gustave se met à suivre le Brac. Une décision qui va l'entraîner dans moult péripéties car cet homme qui cumule les fonctions est également lutinologue. Or le Professeur B. et Loligoth viennent d'arriver sur place, accompagnés des Lutins Urbains, le Pizz'Raptor, Bug le Gnome, et les autres afin justement de rencontrer le Brac et lui demander de les aider avec le soutien de leurs cousins bretons, le Crassou, Gabino, Boléguean, Mourioche et autres Korrigans tout aussi farceurs que les Lutins Urbains, chacun d'eux possédant une fonction particulière. Et ils recherchent le talisman, la Grosse galette, susceptible de les débarrasser de leurs adversaires.
Mais le Supérieur Inconnu est sur leurs traces et il n'hésite pas à employer les grands moyens. Gustave se trouve mêle malgré lui à cet affrontement, qui lui fera connaître l'Ankou et sa charrette, le Bag Noz ou barque de nuit, le sabot des Kerrions, et pérégrinera de l'île de Groix jusqu'à Brestopol-sur-Océan, dans le cimetière de cette cité, puis au phare d'Eckmühl, subissant diverses turbulences dont il se serait bien passé. Mais il n'est pas le seul à faire l'objet de la vindicte du Supérieur Inconnu. Loligoth elle aussi sera la cible des attaques du Supérieur Inconnu et de ses hommes casqués.

Un roman qui selon l'éditeur est destiné aux enfants de six à neuf ans mais l'âge du lecteur importe peu, car il s'agit bien d'une plongée dans la culture folklorique bretonne et ses Lutins farceurs, recensés au dix-neuvième siècle par des lutinologues réputés. D'ailleurs cet ouvrage est dédié à René-François le Men, François-Marie Luzen, et à Anatole le Braz, sûrement le plus connu et dont les ouvrages sont constamment réédités.
Mais si Renaud Marhic rend hommage à ses prestigieux prédécesseurs, il ne faut pas croire pour autant que ce roman est austère. Au contraire, il fourmille d'épisodes amusants, parfois hilarants, la bonne humeur étant privilégiée. Pour autant les adultes qui liront ce cinquième épisode des aventures de Gustave Flicman y trouveront certains propos destinés aux adultes.

- Et des librairies ? Nous avons encore des librairies ?
- Rassurez-vous, la dernière a brûlé hier ! C'est bien la preuve qu'il avait raison : d'après lui, il n'y pas plus dangereux que le papier. Surtout quand il est imprimé. A ce qu'il dit, cela le rendrait même explosif…

Une conversation enregistrée en caméra cachée et micro dissimulé par l'auteur et échangée entre le maire et la chargée de communication de la Grosse Cité. Nous n'en sommes pas encore arrivés à cette extrémité, mais si l'on n'y prend garde, il se pourrait que ceci soit une prédiction à court terme. D'autant que les auteurs sont déjà considérés comme quantité négligeable, voire nuisible par certains hommes (et femmes) politiques !
Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mickaelinecuny
  29 octobre 2018
Ce tome 5 des lutins Urbains, commence fort puisqu'on assiste en direct à l'invasion de la brigade de Répression de l'onirisme, dans les locaux de l'université. Où ont-ils appris à déjouer les sorts des lutins, et les tours qui permettent de les neutraliser ?


Pire comment rester de marbre, lorsqu'on les voie progresser, sous l'oeil du professeur B, sans que ce dernier se départîsse de son flegme légendaire. J'ai cru que j'allais bondir, lorsque Loligoth se faisait les ongles, tout en écoutant d'une oreille distraite, leur progression commentée par le professeur B.


Bon d'accord se dernier avait un tour dans son sac, et un passage secret. Mais ce n'est pas une raison pour jouer avec les pauvres petits coeurs des lecteurs.



Pendant ce temps notre cher Gustave, lui prend un repos bien mérité, chez ses tantes en Bretagne. Est-ce son esprit dérangé qui trouve, les habitants un peu louches, comme ce vieux Professeur le Brac ? Ou y a-t-il vraiment anguille sous Roche ?

Flic un jour, flic toujours, en voulant en avoir le coeur net. Gustave va mettre ses godillots là, où il n'aurait pas dû. C'est-à-dire, sur la route des lutins Urbains eux-mêmes, tout juste évadés, du piège de la brigade de Répression de L'onirisme. Cependant les lutins, ne sont pas en sécurité en Bretagne. Ils se savent traqués, et leurs amis Korrigans aussi. La Brigade, ne leur laissera aucun répit. Une seule solution, mettre la main, sur la fameuse « grosse galette », qui leur permettra une bonne fois pour toutes, d'évincer leurs ennemis.

Et voilà nos lutins Urbains, et leurs amis Korrigans partit pour une quête mémorable, la brigade à leur trousse. Arriveront-ils à trouver la grosse galette à temps, afin d'échapper à leurs ennemis ?

On pourrait penser que le fait d'être pourchassés assagirait les lutins, c'était mal les connaître, surtout si Gustave les contrarie, comme à son habitude.
Il n'y a bien que Lol, Loligoth de son vrai nom, pour supporter le jeune homme. D'ailleurs un rapprochement que je n'ai pas vu venir, pointe le bout de son nez. Notre inspecteur écervelé, en pince pour la fille gothique. Mais l'heure n'est pas aux roucoulades.

Comme toujours c'est un vrai bonheur de passer quelques heures en compagnie des Lutins Urbains, ce tome 5 Korrigans et Grosse galette nous fait voyager en Bretagne, pays de l'auteur, et pourquoi pas chez lui, tant qu'on y est !

Gustave avait déjà fort à faire avec un professeur en Lutinologie, alors avec deux imaginez un peu. L'humour est toujours là. Même si j'ai aimé les autres tomes, j'apprécie ce renouveau, le fait de quitter la Grosse Cité, pour de nouvelles contrées. Qui après mon Berry est sans doute la région qui a le plus de légendes. Les Pssit sont toujours là, pour mon plus grand bonheur.

Gustave est… fidèle à lui-même, c'est forcément les scènes avec notre inspecteur que j'ai le plus apprécié, son arrivée épique chez le professeur le Brac, son aventure au village des Korrigans. Psssiit auteur, rassure-moi, ça n'existe pas en vrai un village de Korrigan pour touriste. Et enfin, la scène du phare.

Fait assez rare pour être souligné, ce tome s'achève sur un cliffhanger, j'ai vraiment hâte de voir la suite.
En conclusion :

Vous l'aurez compris, ce tome 5 des lutins Urbains, est tout aussi savoureux que les autres. On est pris dans une quête folle. Où humour et suspens se mélangent. L'auteur joue les guides, et sort de sa réserve. Tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un bon moment. A la fin du tome, vous trouverez une documentation vraiment très intéressante, sur ces petits êtres. Bien évidemment ce n'est qu'une partie, sinon se serait trop volumineux.

UN DYSLEXIQUE PEUT-IL LIRE CE LIVRE FACILEMENT ?

Oui, peut-être que certains jeux de mots devront être expliqués, mais ce n'est pas certain. Alors foncez ! Au pire passez un bon moment avec votre enfant faites leur la lecture et découvrez les lutins urbains promis vous ne le regretterez pas.
Lien : https://lavisdemickaeline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Revesetimagines
  24 octobre 2018
Je remercie l'auteur des Lutins Urbains pour ce service presse et sa confiance renouvelée pour la cinquième fois. Chaque tome est sujet de surprises et de rebondissements. Et merci pour les petits biscuits… Idéals avec mon café du midi !
J'ai retrouvé avec plaisir ce cher Gustave, jeune policier, qui doit prendre des vacances un peu imposées suite à sa dernière aventure. Il se repose ainsi en Bretagne chez sa tantine et la maman de celle-ci, Philomène. Alors que son instinct de policier s'éveille lorsqu'il aperçoit un drôle de type, René le Brac, écrivain, il ignore que l'université d'Onirie se fait attaquer. Les lutins urbains débarquent en Bretagne avec le professeur B. et Loligoth et retrouvent leurs « cousins » bretons protégés par le confrère du professeur B, le lutinologe le Brac. Comme quoi, Gustave a le nez fin concernant les lutins !
Entre légendes et histoires bretonnes, nos chers petits et grands amis vont avoir la vie dure avec la Brigade de Répression de l'Onirisme (BRO) sur les talons pour pouvoir reconquérir l'Université d'Onirie avec l'aide d'un talisman qu'ils vont devoir trouver ! Dans cette quête, nous retrouvons les personnages qui sont apparus lors des tomes précédents tels que le lutin jaune ou le pizz'raptor, et nous découvrons les lutins bretons : le crassou, les korrils ou encore le mourioche ; mais aussi d'autres mythes tel que l'Ankou (l'ouvrier de la mort). D'ailleurs, pour plus de détail, l'auteur nous offre un abécédaire des lutins à la fin de l'ouvrage. L'action est toujours aussi présente et surprenante (d'ailleurs quelle frayeur à la fin !) tout en étant drôle de part les pitreries de ces chers lutins.
L'auteur conserve cette plume si singulière à cette série. Entre ses « Psiiiiit ! » pour interpeller le lecteur afin de lui donner des explications plus ou moins importantes, les interventions farfelues des lutins, ce pauvre Gustave qui ne comprend que la moitié des choses voire pas du toute et nos deux professeurs qui paraissent souvent plus s'amuser de la situation que de prendre au sérieux le danger de la BRO, il peut nous arriver à nous aussi, lecteurs, à en perdre notre latin. Toutefois, n'ayez crainte, il y a toujours quelqu'un qui remet ce beau petit monde sur le droit chemin lorsqu'il s'égare. Dans ce tome, nous avons un gros plus : une belle découverte de la Bretagne légendaire et de ses traditions et légendes.
J'ai rapidement lu ce cinquième tome (il faut dire que je suis dorénavant habituée à ces hurluberlus) et j'ai autant apprécié que les précédents. Quel dommage que mes garçons n'aient pas hérité des gênes de grand lecteur de leur maman ! Cette série est franchement très sympa pour les gamins en âge de lire et d'être à l'aise avec la lecture (plus de 10 ans, je dirais). Bref, à Noël, faites des heureux !
Lien : https://revesetimagines.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MellysBook
  25 avril 2019
Encore un tome à la hauteur de mes attentes qui m'a fait passé un très bon moment.
Dans le tome précédent, j'avais indiqué avoir été un peu déçu de ne pas avoir eu les lutins urbains des autres tomes et bien ici je suis servis. Tous les lutins urbains sont là pour mon plus grand plaisir ! J'ai vraiment adoré les retrouver et découvrir les lutins Bretons, ils sont vraiment adorables ces petits personnages et vraiment amusants.
Direction la Bretagne pour les Lutins, ils ne partent pas en vacances, ils sont pourchassées par la BRO. Ils vont chercher un Talisman et c'est une belle opportunité pour faire vraiment n'importe quoi et tourmenter ce pauvre Gustave. J'ai toujours de plus en plus de peine pour ce pauvre homme. Les lutins sont pas très sympas avec lui, mais qu'est-ce que c'est drôle !
Les personnages sont toujours aussi sympas et amusants. En rapprochement entre Gustave et Loligoth est en court et même si je ne les vois pas ensemble, je suis vraiment curieuse de savoir comme c'est deux-là vont s'en sortir. A mon humble avis ce ne sera pas de la tarte avec la troupe de Lutins Urbains. J'ai vraiment hâte de découvrir ce que ça va donner.
En bref: Ce cinquième tome, ce lit toujours aussi vite et bien. Il nous entraîne encore dans une aventure folle avec une course-poursuite amusante. Des personnages toujours au top et qui m'ont bien fait rire. J'adore tout simplement cette série que je vous conseille à partir de 8 ans.
Lien : http://mellysbook.kazeo.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EternelAdo
  11 mars 2019
Avant toutes choses, il va vous falloir croire, laissez-vous faire, fermez les yeux pour replonger en enfance, là où tout est possible... Si vous y êtes, vous pourrez voir les Lutins Urbains. Mais attention, la Brigade de Répression de l'Onirisme, BRO, sera à vos trousses! Celle-la même qui a réussi contre toutes attentes à déjouer tous les dispositifs de sécurité protégeant l'université d'Onirie, obligeant de ce fait, les Lutins Urbains à se mettre au vert... Direction la Bretagne et son folklore où coïncidence ou non, ils retrouveront le jeune Gustave Flicman, en vacances chez sa tante.
«agaceries, tracasseries, et espiègleries…» Renaud MARHIC serait-il un Lutin Urbain déguisé? Je ne connais pas la réponse mais soyez certains qu'il manie avec talent l'humour. le récit fourmille de jeux de mots et de Psiiiiit hilarants. Autre point fort, le choix de la région riche en mythes et légendes. On est plutôt dans le rural que dans l'urbain mais c'est là qu'habitent les Korrigans donc faut faire avec! L'auteur semble bien renseigné, probablement un expert en Lutinologie et on ne peut qu'apprécier son érudition! 😊
Je suis complètement fan! Mon seul regret, ne pas avoir découvert la série avant... Même si Renaud MAHRIC maîtrise son récit de façon à nous proposer des petits rappels et des Psiiiiit! sans l'alourdir, je regrette quand même de ne pas avoir vécu les premières aventures de Gustave. Je vous invite aussi à fureter sur le site de la série où vous trouverez plein de petits bonus comme Lutinopédia, l'encyclopédie concernant les Lutins Urbains, leur univers, et leurs nombreux cousins. de quoi vous donner une petite idée de l'ambiance de la série. Vivement recommandé aux petits et grands rêveurs! 😉
Votre avis m'intéresse...

Votre avis m'intéresse...
https://www.facebook.com/eternelAdo/
https://www.instagram.com/eternelado/
https://journalduneternelado.blogspot.fr/
Lien : https://journalduneternelado..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
RevesetimaginesRevesetimagines   24 octobre 2018
Levant les yeux en direction du ciel, Gustave se rendit compte que le mur d’enceinte était haut d’au moins 4 mètres.
- Dites donc, elle habite un château, votre cousine ? s’étonna-t-il soudain.
- Vous confondez château et cimetière, vous ?
- Comment ça, un « cimetière » ?
- Comme ça se prononce ! Où voudriez-vous qu’habite cousine Berthe ?
Gustave réfléchissait à toute vitesse
- Ah, OK… c’est la gardienne ! finit-il par déduire.
- Pas du tout ! le détrompa le barbu.
- À l’entretien, alors… Elle doit travailler à l’entretien… C’est ça ? essaya-t-il encore.
- Écoutez : Berthe est née en 1821…
- Mais alors… s’ébahit le jeune policier, quel âge peut-elle bien avoir aujourd’hui ?
- Elle avait 95 ans quand elle nous a quittés…
- Vous voulez dire que…
- Vous avez compris !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   30 décembre 2018
- Direction La Crêpe qui Pète ! commanda le barbu.
- La quoi?! faillit s'étouffer Gustave.
- Vous avez bien entendu ! Il s'agit d'une crêperie tenue par une amie. Elle pourra nous aider dans notre quête... Pour parler de ce qui vous étonne, sachez que l'établissement a comme spécialité la crêpe aux algues. Or, les algues sont pleines de ces bulles remplies d'air qui leur permettent de flotter. Pas la peine de vous dire ce qui se passe quand vous les piquez avec votre fourchette... Et voilà pourquoi la crêpe pète ! ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
paulmaugendrepaulmaugendre   07 novembre 2018
- Et des librairies ? Nous avons encore des librairies ?

- Rassurez-vous, la dernière a brûlé hier ! C’est bien la preuve qu’il avait raison : d’après lui, il n’y pas plus dangereux que le papier. Surtout quand il est imprimé. A ce qu’il dit, cela le rendrait même explosif…
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman humoristiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15326 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre