AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B01EFU8LX8
Éditeur : (17/04/2016)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Pierre est un petit génie de l'informatique. Élève précoce, au physique quelconque et à l'allure improbable, il a longtemps subi les brimades de ses « camarades ». Très proche de sa mère et de sa grand-mère, il peut aussi compter sur sa meilleure amie Pascaline. Son seul ami, c'est 3.14, son ordinateur. Sa langue acérée et son intelligence lui ont permis d'affuter son humour : il s'en sert comme d'une arme de pointe et l'utilise sur tous les tons.
Recruté pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
monparadisdeslivres
  26 avril 2016
Une plume que je connais très bien et que j'apprécie énormément, Nathalie Marie. Et même avoir découvert ses multiples univers, l'auteur arrive toujours à agréablement me surprendre. Et la pour le coup, elle a réussit haut la main avec son dernier bébé, « le petit Génie, Pierre, dit Pi ». Une lecture qui fait un bien fou au moral !
Si vous en avez marre des drames ou des crises d'angoisse ou encore des prises de têtes pendant votre lecture. Ce livre est le bon remède pour vous redonner le sourire. C'est Garantit ! Venez faire connaissance de ces deux héros que tout oppose littéralement mais qui vont vous faire fondre de Bonheur.
Déjà, il y a Pierre dit Pi ou Geeky (bien qu'il ne soit pas un Geek), un hacker taciturne et réservé à l'humour bien particulier et au style vestimentaire bien à lui. Il ne fréquente personne à l'exception de ses Trois femmes qui le maternent un peu trop. Mais il sait que quoi qu'il arrive il peut compter sur leurs inconditionnels soutiens. Il vit dans sa petite bulle, il a du mal de se déconnecter de son monde et ne respecte jamais les règles à part les siennes bien sûr.
Ensuite nous avons le sexy et ténébreux Léo, le flic. Soupirs* Soupirs* Soupirs*. Un militaire impartial qui occupe un poste à risque mais qui aime ce qu'il fait. Il possède un grand sens de l'observation, une grande force de caractère avec un Coeur énorme comme tout. Et même s'il n'est pas un Bad boy, beaucoup de lecteurs(rices) vont craquer pour lui.
Alors vous allez me demander : mais comment ces deux extrêmes ont fait pour que leurs chemins se croisent ? C'est simple, Pierre qui est un petit génie en informatique va se retrouver à faire équipe avec Léo. Un duo d'Enfer qui va faire des étincelles dès leur première rencontre. C'est le jour et la nuit. Mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent tels des aimants ?
Avec une plume fluide, légère et rafraîchissante, l'auteur Nathalie Marie nous offre une petite romance tout en douceur avec une bonne dose d'Humour. Une intrigue simple mais divinement construire. Crise de fou rire garantie avec ce couple si attachant. Pierre cet OVNI chieur qui vous fera penser au personnage de Sheldon Cooper, héros de The Big Bang Theory (moi j'en suis FAN). Léo, notre lion qui rugit mais qui est trop craquant. On ne peut qu'être conquis par cet improbable duo qui a réussit à faire fondre notre coeur de Chamallow.
« le petit génie, Pierre, dit Pi » de Nathalie Marie est une petite bouffée d'air frais qu'il faut absolument Lire. Faîtes connaissance de Geeky et GBT (surnoms qu'ils se sont donnés), vous n'allez pas le regretter. Vous en ressortirez plus léger et zen !
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1zs
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bookinette
  21 mai 2016
Si vous avez des bleus à l'âme, si vous êtes morose et si le blues vous submerge, rien de tel que la lecture de ce livre pour vous redonner le sourire.
Ce livre est un véritable condensé de tendresse, de douceur et d'humanité.. J'aime beaucoup, j'aime vraiment, j'aime infiniment sans aucune restriction !
Pierre est un personnage vraiment extra-ordinaire : à 24 ans, il vit en marge de la société, entouré de 3 femmes aimantes mais un peu étouffantes qu'il laisse volontairement envahir sa vie: sa meilleure amie Pascaline, sa mère qui lui cuisine des petits plats et lui lave son linge et sa grand-mère qui lui tricote des pulls improbables...
Ses journées se passent en tête à tête avec 3,14, son ordinateur, parce que Pierre est un génie, un de ceux qui sont tellement intelligents que toutes les petites choses prosaïques de la vie leur importent peu.. Il a la tête pleine de chiffres et de formules et aime affûter son intelligence sur des problèmes divers.
Pierre, c'est aussi ce jeune homme que les blessures de la vie ont poussé à se replier sur lui-même, souffre-douleurs des imbéciles pendant de nombreuses années, il ressent un manque de confiance abyssal et tente par tous les moyens de s'effacer : des vêtements trop amples, des lunettes teintées trop grandes, tout ce qui peut faire écran entre lui et le monde pour lequel il se sent si inadapté.
Et inadapté, il l'est assurément, il a beaucoup de mal à s'intégrer dans tout ce qui régie une société, l'autorité le hérisse, la ponctualité est une notion qu'il ne connait pas....
Lorsqu'il intègre une unité de police spécialisée dans la lutte contre le terrorisme qui le recrute pour ses qualités de hacker, il aspire à un petit coin tranquille - voire un placard à balais - pour rester dans sa bulle, mais c'est terrifié qu'il découvre qu'il va devoir partager son bureau avec deux autres agents : Antoine et Léo. Si le premier lui semble inoffensif et tout à fait gérable, il n'en est pas de même du second. Grand, beau, ténébreux, Léo est un homme viril et Pierre se sent immédiatement petit et vulnérable à côté de cette masse de muscles et de testostérone.
Quant à Léo, il voit ce jeune gars insignifiant, petite silhouette fragile, d'un oeil critique.Très vite, il le plaisante, le surnomme geek au grand dam de Pierre.
Celui-ci se révèle un interlocuteur bien plus percutant que ne le laisse penser sa retenue. Les dialogues sont savoureux, Pierre est d'un humour ravageur, sarcastique. Sa répartie est redoutable.
J'ai particulièrement aimé l'alternance des points de vue qui nous permet de suivre les pensées des deux protagonistes, on s'attache ainsi à chacun d'eux.
La suite sur mon blog
Lien : http://chezbookinette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
plumkreole973
  23 avril 2016
Que dire sur « le petit Génie » ? Que c'est un livre qui fait du bien tout simplement !
Avec ce nouveau roman, l'auteure ne déroge pas à la règle, elle aime la douceur, la tendresse, la délicatesse, alors une nouvelle fois c'est exactement ce qu'elle nous offre avec cette histoire, mais même plus … Elle y à ajouté énormément d'humour.
Il y avait longtemps que je n'avais pas ri autant avec un livre … Et que cela fait du bien !!
Ce bouquin c'est un super placebo pour la baisse de moral où les petits coups de blues… Un doux pansement pour les petits bobos au coeur.
Pierre, dit Pi, notre petit génie, est un jeune homme introverti, surdoué, d'une grande intelligence, carrément accro à l'informatique. Il vit quelques peu reclus (juste entouré de ces trois femmes), dans sa bulle, la tête un peu dans les nuages, et pratique avec brio l'humour et le second degré, un peu comme un rempart, une protection contre le monde extérieur …
Léo, quand à lui c'est le mec sur de lui. Il est flic/Militaire, les pieds sur terre, d'une force et d'une douceur incroyable.
Jamais nous n'imaginerions ces deux êtres ensemble… Et pourtant ... Paraît que les opposés s'attirent … La preuve ….
« le petit génie » c'est la rencontre de deux êtres que tout oppose, qui vont doucement s'apprivoiser, et faire de leurs différences, des éléments indissociables afin de ne former qu'un TOUT. Rien ne les prédestinait à se rencontrer … Mais le destin en avait décidé autrement … Et quand ces deux là se rencontre, ça promet de belles étincelles, de l'émotion pure …
En plus de cela, préparez vous pour la surdose d'amour, celle qui vous réchauffe le coeur, qui vous cajole avec tendresse et délicatesse, qui vous enveloppe de douceur, et vous mets pleins d'étoiles dans les yeux.
Je suis ressortie de ma lecture, le sourire aux lèvres, le coeur léger, l'esprit apaisé, enveloppée d'une bulle de douceur ... Il ne me manquait plus que le gros câlin du GBT 
C'est donc tout naturellement, que je vous conseille cette lecture, Rire et Détente assurés

Lien : http://wp.me/p7hZdc-6j
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Mateiva
  19 février 2017
Ce roman est un véritable coup de coeur, que ce soit pour ses personnages géniaux, originaux, bien définis, bien travaillés, que pour l'histoire en elle-même, tendre, drôle et très addictive. Une histoire qui a su m'embarquer dès les premières lignes. L'humour et la tendresse sont de mise, l'émotion au rendez-vous.
Une relation qui prend son temps, aussi bien pour Pierre que pour le lien qui se tisse avec Léonard. Ils apprennent à se connaitre, à apprivoiser leur particularité, enfin celles de Pierre surtout, à s'accommoder ensemble, à se comprendre, à se deviner, à s'accepter. L'évolution au niveau caractère et comportement de Pierre est flagrante tout au long du texte.
Pierre est un personnage extraordinaire, un être atypique, dans son monde, un peu à part, un cerveau qui cogite et s'agite en permanence. Il est attendrissant, étonnant. Il peut être aussi doux que piquant. Et quand il aime, il donne tout.
Pi, c'est un doux mélange d'enfance et d'innocence. Il est si complexe, si fascinant.
Sa timidité et ses angoisses sont aussi fortes que ses réparties acérées avec lesquelles il se défend.
Il est surprenant, tout en contradiction et dualité. Ses imperfections deviennent attendrissantes et au fur et à mesure, tout en gardant sa personnalité particulière, il évolue, pas à pas, en douceur, estompe quelques angoisses.
Léo est doux, patient, très patient. Il est compréhensif, attentionné et très à l'écoute, observateur. Il est courageux et fort dans son job. Avec Pierre, il réussi, patiemment, à le décrypter, à décrypter ses silences, ses regards. Ah, son regard, c'est tout Pi, c'est lui, sa vérité. Son regard, c'est une mise à nu total.
Léo parviendra à se faire une place dans le coeur et la vie de Pi, en le comprenant, en l'écoutant, en le bousculant aussi parfois, mais toujours en douceur.
Les personnages secondaires sont un bonheur. J'ai adoré "les femmes" de Pi. Elles sont son ancre, sa vie. Avec 3,14, bien évidemment ! Les collègues de Léo sont aussi passionnants que déroutants, surprenants dans leurs réactions. Des personnages secondaires qui font de ce récit un texte complet et bien étayé, qui auront à coeur d'être présent pour nos deux protagonistes, pour les aider, les conseiller, les épauler.
Pi et Léo, c'est la rencontre inattendue de deux êtres que tout oppose, deux être qui se trouveront, se compléteront et s'aimeront d'une sincérité bouleversante. Des instants durs, des instants tendres. Une belle complicité qui miette à miette se transformera en un amour sans peur et sans barrière.
Nous retrouvons la douceur de Nathalie Marie dans sa plume, une douceur poétique. Une plume qui met du tempo grâce à l'humour féroce et acéré de Pi, une plume qui vous embarque pour de belles réparties, de beaux moments de confession, de partage, de fièvre charnelle et de franche rigolade.
Un texte bien mené, riche en évolution et situation. J'ai aimé avoir en alternance les points de vue de chacun des protagonistes, cela renforce leurs sentiments respectifs et surtout nous montre à quel point chacun peut comprendre l'autre, comprendre ses propres erreurs, ses envies et ses espoirs.
Bref, un beau coup de coeur pour des personnages très attachants et une histoire parfaite, du début à la fin.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BookandCie
  16 mai 2016
Il faut dire que la couverture et le titre ne sont pas très attirants. Je pense que je serais passée à côté de ce livre si les POTS n'en avaient pas autant parlé. Grosse erreur ! Sérieusement, si vous hésitez à vous lancer, ne faites pas comme moi, ne jugez pas sur l'apparence. le contenu se révèle être une petite pépite d'amour enrobée de guimauve qui se savoure délicatement.

Ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? Cette histoire illustre parfaitement bien cette phrase. Deux univers et deux personnages différents qui rentrent en collision pour former un couple tellement beau, tellement doux… et surtout tellement complémentaires.

D'un côté, nous avons Léonard, dit Léo, un flic travaillant dans l'anti-terrorisme. Bien dans ses baskets et sûr de lui, avec une personnalité assez bourru de prime abord mais qui se révèle vite être un gros nounours en peluche au contact de Pierre. Il est patient envers son petit cube de guimauve et il a le coeur à l'envers face à son regard électrique.
Pierre, dit Pi est quant à lui, un jeune informaticien introverti, assez peu sur de lui. Son physique et look atypique lui ont valu souvent le rôle de souffre douleur lorsqu'il était plus jeune. de fait, il est devenu un jeune adulte enfermé dans sa bulle auprès de son ordinateur, 3.14, qu'il considère comme son meilleur ami. Il se cache du monde à travers des lunettes teintées trois fois trop grandes pour son visage et une répartie aiguisée. Jusqu'à sa rencontre avec Léo, seulement trois personnes faisaient parties de sa vie : Sa grand-mère, sa mère et Pascaline, sa meilleure amie.

J'ai vraiment aimé ces deux personnages et la lente évolution de leur relation. J'ai adoré les moments qu'ils passent ensemble, les différences qui se révèlent être une force dans leur amour. La fragilité de Pi et la patience de Léo. C'est beau, c'est doux et c'est rempli d'émotions. Un joli roman doudou, qui met du baume au coeur et nous apporte un sourire tendre aux lèvres. On a envie de serrer Pi dans nos bras, le protéger et lui dire que ça va aller, qu'il est extraordinairement beau avec toute sa vulnérabilité, ses pulls tricotés par sa grand-mère, ses pyjama pilou et ses extravagances. On ne peut qu'aimer ces deux hommes, que s'attacher à leur histoire et ressortir du livre tout ramolli d'amour et de tendresse.

En bref, c'est un livre qui mêle avec brio amour et humour à travers une plume fluide qui nous apporte une grosse bouffée d'oxygène et nous déconnecte un peu de la réalité. Mention spéciale pour toutes les petites abréviations qui sont supers chouettes et que j'ai tout simplement adoré !
Lien : http://bookandcie.weebly.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
EXPRESSO06EXPRESSO06   25 octobre 2017
— Eh, salut ! Je vois que le geek est revenu ! Alors, p’tit gars, tu t’es remis de tes frayeurs ?
Le ton de Marco est sympathique, mais jusqu’à aujourd’hui, peu ont adressé la parole à Pierre, préférant l’ignorer et n’en tenir aucun compte. Nous ne sommes pas toujours très aimables avec les nouveaux, alors avec Pierre… Il s’est figé, regrettant, j’en suis sûr, de ne pas se trouver derrière la protection de ses ordinateurs. Il prend plus que son temps pour se retourner et répondre.
— Nan, pas vraiment, pas totalement. Il faut du temps à un p’tit informaticien comme moi. Je ne suis pas fait de nerfs d’acier et j’ai une queue de taille normale. Alors, forcément, ce n’est pas si simple.

Les yeux de Marco sont ronds comme des soucoupes, il est incrédule et déstabilisé. Je jette un rapide coup d’œil à Antoine. Il a la bouche crispée et le fou rire au bord des lèvres. Je lui fais un clin d’œil et me laisse happer par une crise de rire qui fait beaucoup de bruit. Putain ! Je l’adore, mon Geeky ! Il a un humour tantôt désopilant, tantôt faussement naïf et, parfois, franchement corrosif. C’est juste… jouissif !
— Euh… je venais juste prendre de tes nouvelles et te féliciter pour ton intervention de la semaine dernière. Je ne voulais pas me foutre de ta gueule.
— Ça tombe bien, moi non plus. J’ai juste profité de l’occasion pour dire quelques vérités… Vous avez des nerfs d’acier et, si vos queues sont proportionnelles à la taille de vos muscles, alors elles sont plus grosses que la mienne. C’est tout.
— P’tit malin. Tu as cru que je me moquais de toi et tu m’as renvoyé dans mes pénates.
— Ouais, c’est ça. — Bien joué, le geek . Tu vaux le déplacement, pas à dire, surtout avec tes…
— Mes ?
— Rien.
— Tu ne vas pas me faire croire que je te fais peur, tout de même ?
— Il manquerait plus que ça ! Tes fringues complètement décalées et loufoques.
— Ah ! Mes fringues ! Je les aime bien, moi. À chaque fois que je les enfile, je me rappelle qu’il y a quelqu’un qui m’aime. Et toi, quand t’enfiles les tiens, tu parfois. Chaque matin, je suis déjà en retard, alors si je faisais attention à ce que je porte, je te raconte même pas !
— En tout cas, quand ma nana me regarde, elle aime ce qu’elle voit.
— Humm… Il n’est pas impossible que ce que je cache sous mon pantalon plaise aussi à ta nana. Mes sous-vêtements ne sont pas tricotés par ma grand-mère.
Oh merde ! Il va me tuer. Je n’arrête plus de rire et mes yeux brûlent de larmes. Antoine ne vaut guère mieux et Marco se retient de peur de céder. C’est un duel à coup de piques et de réparties que Marco ne peut que perdre. Pierre aura toujours le dernier mot et, plus ils vont continuer, pire ce sera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FloreenFloreen   21 avril 2016
— Tu veux travailler dans un placard à balais ?
— J’aurais préféré un endroit comme celui de l’informaticienne de NCIS, mais GC m’a dit que ce n’était pas possible. Apparemment, les séries télé et la réalité, ce n’est pas tout à fait pareil. Un placard ou un petit débarras, ça m’irait très bien. Je ne suis pas difficile.
— GC ?
— Euh… le Chef, le Grand Chef.
— Je vois… NCIS ?
— Une bonne série, à mon avis.
— Un débarras ?
— Un coin tranquille, sans avoir sous les yeux des mecs musclés, pour me rappeler que je suis une crevette qu’on peut facilement torturer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
plumkreole973plumkreole973   23 avril 2016
Je suis fait pour lui, comme il est fait pour moi. Nos différences s’unissent avec simplicité, nos connivences avec légèreté. Nous sommes les deux faces d’une même pièce, entiers ensemble.
Commenter  J’apprécie          80
plumkreole973plumkreole973   23 avril 2016
Il m’embrasse comme si la simple idée de me perdre pouvait le faire crever. Il m’embrasse avec une passion teintée de douceur et de tendresse. Il m’embrasse comme jamais je ne l’ai été.
Commenter  J’apprécie          40
BookandCieBookandCie   12 mai 2016
Je suis tellement perdu dans ce qui me chamboule que je suis étonné de sentir les mains de Léo me ramener vers lui, pour saisir mon visage et fusionner sa bouche avec la mienne. Il m'embrasse comme si la simple idée de me perdre pouvait le faire crever. Il m'embrasse avec une passion teintée de douceur et de tendresse. Il m'embrasse comme jamais je ne l'ai été.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : bisounoursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3300 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre