AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782501087575
192 pages
Marabout (10/04/2013)
3.79/5   7 notes
Résumé :
L'auteur a créé pour vous le ludomètre, qui permet de comprendre et de prendre soin de l'équilibre et de l'évolution psychologiques et émotionnels de votre enfant. Comment ? En le regardant jouer. Jouer avec sa bouche à 4 mois pour devenir curieux ; jouer à cacher-coucou à 12 mois pour apprendre à se séparer ; jouer à transgresser à 2 ans pour comprendre les limites ; jouer à cache-cache à 3 ans pour dépasser la peur de perdre l'autre ; jouer à se déguiser à 4 ans p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LaetiF
  30 septembre 2022
Dans cet ouvrage, Sophie Marinopoulos met ses connaissances en psychologie et psychanalyse au service des parents, et surtout des enfants, en explorant la capacité des plus jeunes à apprendre par le jeu. Elle met en exergue les liens forts entre pédiatrie, psychologie, psychanalyse, ludicité et motricité qui fondent les premiers mois de vie et les premiers apprentissages.
J'ai adoré la façon d'écrire de Sophie Marinopoulos : à la fois accessible, poétique, parfois amusante voire caustique. Je ne m'attendais pas à autant de littérature dans un livre pédagogique. Sophie Marinopoulos change de style selon les moments : enfantin quand il s'agit d'exprimer le point de vue, l'expérience de l'enfant ; adulte et experte quand il s'agit d'expliquer les mécanismes psychiques ; pédagogue lorsqu'il faut insister sur les principes et les pratiques à adopter. Les théories sont rendues plus accessibles grâces aux témoignages bien amenés, courts et pertinents.
En revanche, je dois déplorer le peu de place qui est laissé aux co-parents et aux pères dans les descriptions et explications. Certes, un homme pourra difficilement donner le sein, mais il sera plus que capable de féliciter son nourrisson qui attrape un objet pour la première fois...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
musaraneus
  12 février 2015
Connaissant la pratique de Sophie Marinopoulos, je n'avais encore rien lu d'elle. J'ai donc commencé par cet ouvrage qui propose aux parents de mieux comprendre la croissance psychique de leur enfant en le regardant jouer;
Grâce à ce "ludomètre", le lecteur peut évaluer l'avancement psychologique de son enfant (chaque "classe" de jeux correspondant en fait à une phase bien particulière de son développement), décrypter certaines de ses réactions dans des situations bien particulières du quotidien (départ des parents, crise à la caisse de supermarché...) s'informer sur son équilibre psychique et émotionnel.
Pour chaque ages correspondent des jeux qui sont présentés et expliqués de façon très clair. Quelques exemples de cas clinique (ou pathologiques) vus lors de ses consultations, viennent éclairer le propos. S'en suit un petit récapitulatif et des conseils de jouets ou de jeux, sous forme de "fiche".
C'est, du coup, facile et agréable à lire, tout public. Et bien sur, certaines situations font sourire, tant on se reconnait dedans...
Un bon support de réflexion, d'observation à mettre entre toutes les mains parentales, celles, en difficulté, qui en ont besoin, et les autres aussi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rhia
  06 juillet 2014
Pas vraiment de ludomètre tant annoncé... Sauf sur quelques pages.
Mais je le retiens car il décrypte vraiment bien les comportements de nos chers bambins. Il est vrai que nous avons tendance à dévaloriser leurs jeux alors que c'est comme ça qu'ils se ressourcent, qu'ils évacuent leur stress, leur agressivité, leur angoisse.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
musaraneusmusaraneus   12 février 2015
Se déguiser est merveilleux quand on a la maturité pour le faire, mais c'est un cauchemar pour l'enfant immature.
Une fois de plus, la signification de ce jeu universel en terme de croissance psychique est méconnue.
Il est facile pour un adulte de voir qu'un enfant joue pour le plaisir, mais il lui est plus difficile de concevoir qu'il joue avant tout pour maîtriser des angoisses, des pensées, des peurs, des pulsions qu'il craint de ne pas pouvoir contrôler.
Dans le jeu, l'angoisse est un moteur à dompter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
musaraneusmusaraneus   12 février 2015
Le jeu universel de cache-cache repose sur la jouissance que procure le fait de perdre de vue volontairement dans le but d'être retrouvé.
Il y a un plaisir manifeste à découvrir celui qui est caché, mais aussi à être découvert quand on est caché. Car le jeu qui consiste à disparaître permet de mieux se montrer quand on est retrouvé. D'ailleurs, les enfants préfèrent jouer le rôle de celui qui se cache plutôt que le rôle de celui qui cherche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
musaraneusmusaraneus   12 février 2015
Il peut se laisser aller à exprimer ses émotions et même à les maltraiter. Il peut hurler contre un jouet, déchirer le papier, pétrir la pâte à modeler, tirer sur des ficelles. Tout est bon pour se sentir fort, courageux, téméraire, puissant, libre.
On appelle cela un "déplacement sur l'objet". C'est une activité qui autorise ce qui ne peut pas être accepté dans les relations. On peut taper son doudou quand on est très en colère, mais on ne peut pas taper maman ni son petit frère.
Déplacer sa colère permet de la dépasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sophie Marinopoulos (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Marinopoulos
Du 4 au 6 juin se dérouleront au Centre Pompidou une série d'échanges et de conversations accueillant 53 scientifiques, philosophes, économistes, juristes, anthropologues, médecins, écrivains, dont Abdennour Bidar et Corine Pelluchon, mais aussi Yannick Haenel, Delphine Horvilleur, Alain Damasio, Maylis de Kerangal, Etienne Klein ou Vinciane Despret.
À l'initiative d'Henri Trubert et de Sophie Marinopoulos, cofondateurs des éditions Les liens qui libèrent, paraîtra parallèlement une "Constitution des liens" (Les liens qui libèrent, 2021) à laquelle nos deux invités ont participé. Elle rassemble des réflexions et des propositions dans des domaines aussi divers que l'économie, l'éducation, l'écologie ou l'architecture.
Corine Pelluchon est philosophe, professeure à l'université Gustave-Eiffel, spécialiste de philosophie politique et d'éthique normative et appliquée. Elle s'intéresse ainsi aux questions de bioéthique, en particulier celles du handicap et de la fin de vie, et d'écologie. Elle est l'auteure, dernièrement, de "Les Lumières à l'âge du vivant" (Seuil) et d'une "Éthique de la considération" (Seuil). Dans "La Constitution des liens", elle propose, avec Virginie Maris et Pablo Servigne, une pratique de l'écologie qui appelle à percevoir les êtres vivants non plus comme des atomes, mais comme des noeuds dans un réseau complexe d'interactions et d'interdépendances.
Abdennour Bidar est docteur en philosophie et haut-fonctionnaire, spécialiste de l'islam. Il est l'auteur, entre autres, de "Comment sortir de la religion" (La Découverte, 2012) et de "Un Islam pour notre temps" (Seuil, 2017). Il est le co-auteur, avec Philippe Meirieu et Delphine Horvilleur, de deux chapitres de "La Constitution des liens", le premier sur l'éducation et le second sur la religion. Il appelle à permettre une éducation promouvant l'association et la coopération, et à redécouvrir la force démocratique de la laïcité.
+ Lire la suite
autres livres classés : pédopsychiatrieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
386 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre