AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9780099587729
176 pages
Éditeur : Vintage (24/10/2013)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Julie Grigio drives with her parents through the crumbling wastelands of America - a nightmarish family road trip in search of a new home.

A few hundred miles away, Nora Greene finds herself the reluctant, terrified guardian of her younger brother when her parents abandon them in the not-quite-empty ruins of Seattle.

In the darkness of a forest, a dead man in a red tie opens his eyes. With no memory of who or what he is, he must unravel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Kenehan
  17 décembre 2013
"The New Hunger" est un petit livre d'à peine 165 pages qui propose aux lecteurs de remonter le temps dans l'univers de "Warm Bodies" (initialement intitulé "Vivants" pour la première édition française). Un prequel donc, en attendant le sequel.
"Warm Bodies" c'est, pour faire simple, l'histoire d'un zombie du nom de R. qui tombe amoureux d'une humaine : Julie. le roman fut pour moi une belle découverte et un agréable moment de lecture. Depuis, j'en attendais la suite. Malheureusement, elle n'arrivera pas avant le milieu de l'année 2014, au moins. Me voilà donc avec ce petit prequel dans les mains, qui vient juste d'être publié outre-atlantique.
"The New Hunger" s'ouvre sur le cadavre d'un homme, allongé non loin d'une rivière. Soudain, ses yeux s'ouvrent et son corps s'anime : R. vient de naître.
Le chapitre suivant se focalise sur deux personnages : Nora et son petit frère Addis. Tous les deux ont été abandonnés par leurs parents alors que le monde sombrait dans le chaos. Ensemble, ils parcourent Seattle à la recherche de tout ce qui leur permettra de survivre.
Puis, au chapitre suivant, apparait le dernier groupe, composé de Julie et de ses parents. John, le père de Julie est un soldat entrainé et organisé qui met tout en oeuvre pour conduire sa famille vers un lieu sûr où résider.
Trois histoires parallèles qui vont évidemment s'entrecroiser une première fois dans ces quelques pages. Trois histoires qui s'attardent sur les principaux personnages que l'on retrouvent dans "Warm Bodies".
L'intrigue se déroule plusieurs années avant le roman initial. Par exemple, Julie n'a que 12 ans ici. Pour autant, l'auteur, encore une fois, garde le mystère sur les évènements qui ont pu conduire à ce monde post-apocalyptique. Ici, les morts se relèvent déjà depuis un moment, le gouvernement n'est plus, le chaos règne en maître et les rares survivants parcourent les routes à l'aveugle en quête d'un havre de paix. Quelques allusions par-ci par-là, de très rares flashback apportent de petites informations mais rien de plus. Ce n'est pas le but de ce texte.
En fait, le seul vrai point d'origine c'est l'éveil de R.
Il faut tout de même garder à l'esprit, que ce récit est à destination de ceux qui ont aimé le roman "Vivants", de ceux qui veulent retrouver leur personnages favoris et en apprendre plus sur leur passé. Mais le tout reste très léger ! Des zones d'ombres subsistent ou ne sont qu'implicitement annoncées et c'est un peu dommage.
J'ai aimé retrouver le style de l'auteur (en anglais cette fois-ci) ainsi que les planches d'anatomies marquant le début de chaque nouveau chapitre. J'ai beaucoup aimé l'introduction du petit-frère de Nora et surtout de la place que celle-ci a cette fois. Elle est beaucoup plus présente et c'est une bonne chose !
En revanche, l'histoire n'a rien de palpitant. C'est tout ce qu'il y a de plus classique dans le genre "zombie" et "dystopie post-apocalyptique". Un petit côté Walking Dead peut-être, mais sans plus. Tout ça n'a pas vraiment de valeur sans avoir lu et accroché à "Warm Bodies". Et je dirais même, qu'il faut lire "The New hunger" après "Warm Bodies/Vivants".
Petit bémol aussi concernant une scène avec les Osseux vers la fin, qui même si elle doit être "humoristique" visuellement, semble hors contexte ici, et ne donne pas un si bon effet à la lecture.
En conclusion, c'est sympa si vous avez aimé le premier roman d'Isaac Marion. A prendre comme une piqure de rappel en attendant la sortie du tome 2.
Et puis la couverture est pas mal, sorte de bouche béante et rouge-sang dont les dents sont formées par les gratte-ciels. Ou alors, j'hallucine :) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
KenehanKenehan   17 décembre 2013
Addis deserves truth. He is a child, but why does that make him deserve it any less? Nora herself is a child, so are her parents - everyone is equally young and foolish in the wide lens of history, and the arrogant denial of this is what unravelled the world. So much easier to think of people as children when you want to lie to them. Especially if you're a businessman, a congressman, a journalist, a doctor, a preacher, a teacher, or the head of a global superpower. Enough white lies can scorch the earth black.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KenehanKenehan   16 décembre 2013
The "bad neighbourhoods" of yesterday are the survival buffets of today, full of guns and drugs and all the other equipment necessary for living the low life. No neighborhood built for prosperity has any place in the new era - no one needs parks or cafés or fitness centres, much less schools or libraries. What's useful now is the infrastructure of the underworld, with its triple-bolted doors and barred windows, its hidden passages and plentiful supplies of vice. The slums and ghettos had the right idea all along. They were just ahead of their time.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KenehanKenehan   17 décembre 2013
But the man is intrigued. The bodies resemble him in shape, but like the ones by the river there is a fundamental difference that goes beyond the condition of their flesh. It's the same chasm that separated him from the gorl in the woods, but yawning in the opposite direction.
An insight begins to bubble in his head.
Dead.
The bodies are dead and the girl is...alive.
He tilts his head and frowns. Then what am I?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KenehanKenehan   15 décembre 2013
In the deep, wild grass, small living things creep around the dead man's face, eager to eat it and return it to the soil. Their faint clicks mingle with the rush of the wind and the screams of the birds and the roar of the river that will wash away his bones. Nature is hungry. It is ready to take back what the man stole from it by living.
But the dead man opens his eyes.
Commenter  J’apprécie          00
KenehanKenehan   17 décembre 2013
Nora can feel her own hunger slowly consuming her loftier concerns, grinding layer after layer off the hierarchy of needs. The grand pyramid of a fully realised life eroded long ago into a practical trapezoid, and may soon collapse to the baseline of an animal.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Isaac Marion (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isaac Marion
Vivants d'Isaac Marion, Peur Bleue de Stephen King, The Scorpions Rules d'Erin Bow.
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3115 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre