AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782012031135
448 pages
Éditeur : Hachette (23/01/2013)
3.02/5   23 notes
Résumé :
Alors qu'Annika Bengtzon allait partir en week-end avec sa famille, elle est appelée par son journal. Nouveau meurtre. Et pas n'importe lequel : Michelle Carlson, vedette du petit écran, a été tuée d'une balle dans la tête. En acceptant de couvrir l'événement, Annika ne s'attendait pas à ce que ce drame la touche d'aussi près. C'est Anne, une de ses amies, qui a découvert le corps. La veille même de l'assassinat, elle s'était violemment disputée avec Michelle. Il n'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
SylvieBelgrandReims
  17 juin 2019
Le monde des médias suédois est décidément impitoyable !
Annika Bengtzon, journaliste de presse écrite, doit enquêter sur le meurtre d'une animatrice vedette de la télé, meurtre qui s'est déroulé dans des conditions plutôt sex and drugs and rock'n'roll malgré l'image lisse et glamour de la défunte.
Ce qui rend le roman très intéressant, c'est que Annika doit travailler tout en subissant une très sérieuse crise conjugale entre mari ambitieux déçu et enfants en bas âge, une âpre lutte de pouvoir au sein de la rédaction de son journal, et le doute quant à l'innocence de sa meilleure amie impliquée dans le meurtre. Ça fait beaucoup, oui, mais du coup, on ne s'ennuie pas un instant.
Le personnage a été adapté en série télé. Ça ne m'étonne pas du tout. C'est vif, rythmé, bien construit. L'héroïne à de l'épaisseur, des états d'âme, des choix à faire, du culot. J'aime bien. Vraiment.
#lecture #livres #chroniques #policier #polar #journaliste #NetGalleyFrance #MeurtreEnPrimeTime
Le quatrième de couverture :
Stockholm. Veille de la Saint-Jean. Pouvoir, sexe et ambition: un mélange détonnant. Surtout lorsqu'il explose sous le feu des projecteurs. Michelle Carlsson, star controversée de la télé suédoise, est assassinée au Château d'été, sur le plateau de son émission. La nuit du meurtre, douze personnes étaient présentes. Douze personnes qui ont chacune une raison d'en vouloir à Michelle. Pour Annika Bengtzon, journaliste de la Presse du soir, ce meurtre est un vrai scoop. Mener l'enquête dans l'univers licencieux du petit écran, démêler les câbles du réseau de la victime, intimement liés à ceux des plateaux télé... Pour cela, Annika est prête à mettre sa vie privée entre parenthèses. D'autant que sur la liste des suspects apparaît le nom de sa meilleure amie... Un château. Douze suspects. Un seul coupable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sharon
  05 juillet 2019
Soyons clair : c'est le bordel dans le monde de la presse et de la télévision suédoise, et je pèse mes mots. Je retrouve Annika dans le tome 3 de ses enquêtes, et s'il est des choses qui ont changé, d'autres par contre sont toujours présentes. Annika est aujourd'hui en couple (elle n'est pas mariée) et mère de deux jeunes enfants. Seulement, sa vie de couple est loin d'être idyllique, au point qu'elle préfère partir en urgence sur un reportage – le meurtre d'une vedette du petit écran – que d'accompagner son mari en week-end dans sa famille, qui ne l'a jamais acceptée. Et oui : Thomas, son compagnon, était marié à une femme ayant une très belle situation, et sa liaison avec Annika a bousillé son mariage. La naissance de deux enfants n'a pas réconcilié la famille : d'ailleurs, la mère de Thomas se préoccupe peu de ses petits enfants, et met son fils face à ses devoirs de père. Thomas se demande si être père compense le fait d'avoir quitté une femme aussi formidable que son ex-femme, Annika elle-même parfois s'interroge sur le fait d'être mère – bref, tout ne va pas très bien aux royaumes des amoureux.
Au royaume de la presse encore moins. L'éthique ? Elle existe réellement ? Je n'en ai pas vu de trace dans ce roman, ou si peu. le journal a eu des procès, des menaces de procès, des médiations, et ceux qui le dirigent ne suivent pas vraiment la même ligne éditorial, pour ce journal dit « familial » qui ne recule cependant pas devant des informations croustillantes ou des reportages un peu controversés. L'important : qui finance le journal, et tant pis si les petits protégés des généreux gestionnaires ne sont pas les meilleures plumes de la rédaction, encore moins ceux qui savent prendre des précautions oratoires en écrivant.
La victime ? On l'oublierait presque, tant le frémissement médiatique est intense. Nous sommes littéralement au coeur du travail de l'info, qui consiste autant à chercher, à tenter de recueillir des informations, quitte à attendre, à guetter, un peu comme des paparazzi (ou plutôt comme des paparazzi) des personnes qui ont peut-être des éléments qui serviront de base à un futur article. Ou à faire progresser l'enquête. Parce que l'on ne peut rien y changer : Michelle Carlson a bel et bien été assassinée, et elle était une vedette, aimée des téléspectateurs, pas vraiment de ses collègues – tout le monde voulait sa place, tout le monde, ou presque, pensait qu'elle ne méritait pas sa place. Un exemple ? Anne, amie d'Annika, à la vie sentimentale particulière – en couple, une fille, vit dans un appartement avec elle mais sans son compagnon. Elle était bourrée de rancoeur, ne supportait plus les conditions de tournage imposée, et fait une suspecte idéale – ce n'est pas les dix petits nègres, ce sont les douze suspects. Non, suivre l'enquête n'est pas difficile, il s'agit simplement de comprendre que, contrairement aux séries télévisées, l'on n'a pas qu'un suspect, mais tout une ribambelle, et que les enjeux sont le pouvoir, et la prise de pouvoir au sein de la rédaction du journal.
Meurtre en prime time est un roman intéressant pour tous ceux qui s'intéressent aux journalismes. Il l'est peut-être un peu moins pour ceux qui aiment les romans policiers purs et durs. Il ne faut cependant pas oublier que, questions détails sordides, le lecteur est particulièrement servi dans cette enquête.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibeli
  27 septembre 2013
Liza Marklund est une auteure de romans policiers très prolifique mais c'est le premier de son cru que je lis ! Il met en scène une héroïne récurrente dans l'oeuvre de l'auteure, Annika Bengtzon, une journaliste. Dans cet opus, Michelle Carlsson, une star de la télé vient d'être assassinée durant le tournage de sa dernière émission. 12 personnes se trouvaient sur place aux moments des faits. 12 suspects qui ont tous des griefs envers Michelle. L'enquête s'annonce tendue et délicate…
A mon sens, le problème de ce livre, c'est qu'il y a tellement de mobiles et de meurtriers potentiels que pour finir, on se fiche un peu de connaître le coupable. En tout cas, c'est l'impression que ça m'a fait. L'enquête se mène sur quelques jours mais patauge pas mal. Il y a quand même du rythme dans le roman, grâce aux histoires parallèles secondaires. Annika est une héroïne qu'on prend plaisir à suivre, autant dans ses investigations, que dans ses choix de vie personnels.
Commenter  J’apprécie          10
AnitaBomba
  10 mai 2014
La journaliste Annika Bengtzon est dépêchée par son employeur, un journal à sensation, sur le site de tournage d'une émission de télévision dont la présentatrice vient d'être assassinée. Les problèmes familiaux et les rivalités professionnelles des différents protagonistes sont (trop) largement détaillés.
Il s'agit d'une réédition. La 1ère date de 2004, sous le titre « Meurtre au château d'été : les enquêtes d'Annika Bengtzon », dans une collection « adulte » (éditions du Masque).
C'est assez ennuyeux, ce qui est particulièrement embêtant pour un polar. Je n'ai pas dépassé la page 50 (et je suis plutôt bon public pour ce genre d'histoires...).
Commenter  J’apprécie          00
Valerielle
  12 août 2019
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé le personnage d'Annika Bengzton. La voici mariée, mère de jeunes enfants et en pleine crise conjugale. L'interruption de ses vacances ne va certainement pas arranger l'harmonie de son couple. Elle doit partir couvrir l'enquête autour du meurtre d'une présentatrice télé. Ça s'annonce compliqué : pas moins de 12 personnes sont suspectées et auraient eu toutes de très bonne raisons de passer à l'acte, dont une amie d'Anita...
Encore un roman de Liza Marklund difficile à lâcher. Cette fois, on découvre les coulisses du monde de la télévision. le rythme est haletant, grâce aux intrigues secondaires.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2015
L’âge du numérique, où le son et l’image étaient sur disque dur au lieu des anciennes bandes magnétiques, permettait de sacrées subtilités, mais aussi des erreurs catastrophiques ! Une bande qui cassait, n’importe qui pouvait la recoller. Mais un fichier infecté pouvait anéantir toute une série d’émissions, uniquement parce qu’un bug s’était glissé dans un programme élaboré quelque part au Japon.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2015
« Il ne faut pas se coucher avec les enfants pour les faire dormir », « les enfants doivent s’endormir d’eux-mêmes et dans leur propre lit. »
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2015
La célébrité a de curieux effets sur nous. C’est comme une drogue : quand on s’y est habitué, on ne peut plus s’en passer. Quand on a goûté à la lumière des projecteurs, on fait n’importe quoi pour en avoir davantage.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2015
La célébrité est comme une blessure à l’âme, elle peut guérir et disparaître, mais elle laisse toujours une cicatrice. Tous ceux qui en ont une la triturent et la frottent, ne peuvent pas la laisser en paix.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2015
Les journalistes sont toujours sur le dos de l’animatrice. Ils lui trouvent tous les défauts, jamais aucun mérite. Tout le monde veut être à la télé, c’est ça le problème.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Liza Marklund (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Liza Marklund
The Postcard Killings (2020) - OFFICIAL TRAILER
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2121 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre