AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de BazaR


BazaR
  12 novembre 2018
Dans ce deuxième tome, Jean-Yves le Naour, Marko et Iñaki Holgado s'intéressent au dramatique siège du fort de Vaux.

Fin mai 1916, le fort de Vaux est un élément capital de la défense française autour de Verdun. Il est intégré au réseau de tranchées et est la cible principale de l'armée allemande dans la région. le commandant Raynal en prend le commandement alors que se prépare un siège infernal. Rapidement dépourvu en vivres et en eau, le fort rallie tous les soldats français des parages qui ne supportent plus le bombardement incessant. Ces hommes vont lutter pied à pied, ne cédant chaque pouce de terrain qu'après de terribles sacrifices. Les actes de bravoure sont quotidiens. Ils tiendront une semaine et ne se rendront que lorsqu'ils auront acquis la certitude qu'aucun renfort ne viendra les sauver.

Les auteurs ne nous épargnent pas les horreurs de la bataille, que ce soit l'effroyable feu roulant qui aplatit les lignes françaises, l'emploi du lance-flamme ou celui du gaz. Ils nous montrent ces hommes en train de souffrir des bombardements continus, de la faim et de la soif, et pourtant ils nous les montrent en train de tenir le choc, jour après jour.
Quelques rares moments de gaieté viennent compenser ce scénario infernal, comme le commandant Raynal nouvellement nommé, réveillé en sursaut par les roucoulements des pigeons voyageurs, ou la scène de rencontre entre Raynal et le cocker Quiqui.

Cet album éclaire le courage de ces hommes communs et le peu de cas qu'en faisait le commandement, bien à l'abri très loin du front.
Commenter  J’apprécie          350



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (35)voir plus