AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La Fille du pasteur Cullen tome 2 sur 4
EAN : 9782352881001
428 pages
City Editions (03/11/2007)
3.91/5   34 notes
Résumé :
Après son installation à Edimbourg, Dana Cullen s'est fiancée à son fougueux cousin.
Mais sa rencontre avec le docteur Seton a bouleversé sa vie. Malgré tout ce qui les oppose, la fille du pasteur rigoriste et le médecin éclairé sont tombés follement amoureux. Mais dans les brumes de l'Écosse et du XIXe siècle naissant, les apparences sont parfois trompeuses. Quels sont les secrets que dissimule le docteur ? Quel lien étrange et obscur l'unit au frère de Dana... >Voir plus
Que lire après La Fille du pasteur Cullen, tome 2 : À l'abri du silenceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ça fait presque trois ans que j'ai lu le premier tome (en deux volumes de chez City Poche, mais intitulés respectivement tome 1 et tome 2). La fin me satisfaisant pleinement et le dernier tome n'étant pas sorti en France, je m'étais donc arrêtée là, avec dans l'objectif de les reprendre quand j'aurai le tome manquant. Il n'est toujours pas publié en France, et je doute qu'il le soit un jour, mais j'en ai clairement marre d'attendre et d'espérer pour rien. Je suis donc directement passée par les Éditions Québec Amérique afin de pouvoir aller jusqu'au bout de cette saga. Un jour, faudra qu'on m'explique l'intérêt de ne pas publier une saga dans son entier ?!? Bref, il fallait que j'exprime mon mécontentement, passons maintenant à mon ressenti...

Me revoilà donc repartie à Edimbourg grâce à ce second et avant-dernier tome (ou troisième selon l'édition), où j'ai retrouvé Dana et Francis presque 15 ans après les événements du premier volet. Ils sont mariés, ont 6 enfants et mènent à première vue la vie qu'ils aspiraient. On suit tour à tour Dana à Edimbourg dans sa vie de famille qui s'étiole peu à peu, et Charlotte, sa fille aînée aspirant à une vie en-dehors des conventions, d'Edimbourg en Jamaïque, en passant par Londres.

Je tiens d'abord à souligner le travail remarquable de l'autrice quant au contexte historique, notamment à tout ce qui traite du domaine de la médecine, et de la situation économique et sociétale en Jamaïque des années 1820 et 1830 (exploitation de cannes à sucre, esclavagisme, us et coutumes, etc).

Le résumé du tome précédent en début de livre, ainsi que les rappels dans le récit m'ont permis sans difficulté de me souvenir de tout (enfin je pense) et c'est également sans difficulté que j'ai replongé dedans. Sonia Marmen se perd beaucoup moins dans les descriptions dans les moindres détails que précédemment, il y a donc moins de longueurs. Elle se consacre davantage sur le déroulement de l'action, sans rien négliger du contexte historique pour autant. Je l'ai donc trouvé mieux dosé et ai pris encore plus de plaisir.

Malgré les 4 ou 5 "malgré que" au début qui m'ont fait grincer des dents (je n'ai d'ailleurs pas le souvenir d'avoir relevé ce genre d'erreurs de langage dans ses autres livres), la plume de l'autrice est toujours aussi belle et envoûtante. J'ai retrouvé ce don qu'elle a de nous captiver et nous emmener avec elle auprès de ses personnages, personnages d'ailleurs auxquels on s'attache de plus en plus au fil de la lecture.

Tout n'est effectivement pas toujours très crédible, notamment Charlotte qui se comporte trop comme une femme adulte dès l'âge de 12 ans (mais on l'oublie vite, car très attachante). L'autrice se rattrape avec les décors qui paraissent sublimes. Les événements sont décrits avec finesse et passion, les sentiments et opinions avec douceur et justesse. le contexte historique est très instructif. Les personnages sont attachants et/ou ambigus.

Et les dernières pages nous laissent sur notre faim... Heureusement que le tome 3 m'attend !
Commenter  J’apprécie          130
Et voilà, je viens de refermer ce second tome et j'en suis toute tourneboulée ! J'ai vraiment adoré cette lecture, Sonia Marmen est une auteure que j'ajoute dès maintenant à mes auteurs préférés tant sa plume me fait rêver ! Et même si je ressens un sentiment de frustration pour ce second tome, je ne peux que m'incliner face à un roman aussi riche en émotions mais aussi en détails et descriptions qui nous transportent réellement dans cette société édimbourgeoise du début du XIXe siècle.

Dans ce tome, Sonia Marmen met l'accent sur un autre fait historique, les guerres napoléoniennes et leurs conséquences sur le peuple écossais. Toujours à travers le Dr Seton, engagé comme chirurgien volontaire dans l'armée, l'auteur nous livre une vision de cette guerre, dont notamment la bataille de Waterloo, avec moult détails et précisions qui font que l'on se croirait presque aux côtés du médecin...Et cet aspect du personnage m'a permis enfin de l'apprécier à sa juste valeur, ce qui n'était pas le cas dans le premier tome.
Par contre, Dana m'a un peu exaspérée...Son attitude, puérile parfois, m'a profondément agacée ! Au lieu de fuir comme un enfant de 3ans face à des peurs et des questions dérangeantes, pourquoi ne pas en parler avec le principal concerné, comme des adultes ?! Surtout après ce qu'ils ont partagé, ce n'est plus comme s'ils ne se connaissaient pas ! du début à la fin du tome, Dana m'a dérangée et même si je reconnais que cela fait beaucoup de bouleversements et de révélations, je n'ai pas retrouvé la Dana qui m'avait tant plu dans le premier tome, mais il faut bien que les personnages évoluent...
D'ailleurs, l'évolution de Timmy...Je suis vraiment en rogne contre l'auteur d'avoir traité ce personnage de cette façon ! J'aime beaucoup ce protagoniste mais son attitude dans le tome 2 est tout simplement exécrable. Mais méritait-il pour autant ce qui lui arrive ?! J'ai trouvé l'auteure vraiment dur avec Timmy et je trouve presque qu'elle s'en "débarrasse" un peu trop facilement...Enfin j'imaginais bien que ce serait la seule solution vu qu'on comprend très vite quel sera le dénouement final...Ah Dana, quelle gourgandine !
J'ai été très touchée par la petite Lydia mais je n'ai pas compris Seton. Elle apporte une touche d'humanité supplémentaire à cette lecture et m'a en parti permis de réviser mon avis sur Seton... Mais pourquoi ne pas se débarrasser de sa femme plutôt que de se séparer de sa fille ? Cet homme est vraiment mystérieux sur bien des points !

Dans ce tome, bien évidemment, nous comprenons enfin le lien qui unit Francis Seton à Jonat Cullen. Et nous avons pas mal de révélations....Je ne sais pas si je lis trop ou si je réfléchis plutôt que de me laisser porter simplement par l'histoire mais deviner à l'avance certaines choses commencent à me frustrer légèrement.

Attention spoilers !

Je me suis toujours doutée que Jonat était bel et bien vivant et que seul lui était homosexuel, par contre, j'ai été surprise par le nom de son amant, c'est au moins ça ! Et je soupçonnais Christopher depuis un bon moment, son attitude était beaucoup trop révélatrice. Même si j'avoue que je n'avais pas soupçonné ses raisons...

Je reste tout de même ravie de cette découverte ! J'ai été charmée par Sonia Marmen et son style et j'ai adoré partagé ces quelques heures avec Dana et Francis Seton...Un tome 3 est apparemment paru, centré sur un autre personnage proche des Seton mais je ne sais pas si je le lirais, j'ai trouvé que ce roman avait une très bonne fin et qu'il ne faut pas en savoir plus...Mais je suis très curieuse alors, qui vivra verra !

Challenge Pavé 2015/2016
Commenter  J’apprécie          43
Dans la continuité du premier tome, une lecture longue, mais la plume de Sonia Marmen a ce don de nous transporter avec elle au fil de l'histoire. On s'accroche et on ne le regrette pas !

[Lu en août 2019]
Commenter  J’apprécie          140
La suite de la grande histoire
Charlotte quitte l'écosse pour la Jamaîque
que deviendra la vie de Dana et Francis?

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
La désillusion venait après les déceptions répétées. Déceptions face à ses propres capacités d'arriver à changer les choses.
Un sentiment d'impuissance qui grandissait au fur et à mesure qu'on découvrait le monde des hommes ; leur acharnement à détruire, à réduire, à supprimer pour obtenir selon leur plaisir.
Commenter  J’apprécie          120
Et sa mère lui avait assuré qu'elle aurait à revivre ça tous les mois ! Elle refusait de se soumettre à cette épreuve dégoûtante qu'étaient les règles. Les « règles » ! Rien que le nom évoquait la rigueur d'une punition. C'était tout à fait inhumain que les filles aient à vivre ça en plus de ne pas avoir le droit d'aller à l'université !
Commenter  J’apprécie          80
— Marier Charlotte ? fit Dana avec incrédulité.
— Toute femme respectable se marie, Dana.
— Dois-je considérer que je ne suis une femme respectable que grâce à toi ?
Le mariage demeurait-il toujours la seule avenue souhaitable pour une femme ? Sa mère l'avait cru. Tout le monde semblait le penser. Pas elle. L'amour était l'unique prétexte valable du mariage pour elle. Un lien sacré et non pas une option de vie confortable.
Commenter  J’apprécie          50
Pourquoi ceux que la chance embrassait s'efforçaient-ils de se trouver à plaindre ? Que penser de ces nègres assujettis, flagellés, humiliés, à l'orgueil piétiné et qui continuaient de chanter et de rire ?
Le bonheur appartenait à ceux qui avaient cessé de le chercher.
Commenter  J’apprécie          70
Dana enveloppa sa fille de tout son amour et la berça contre son cœur en pleurant silencieusement. Charlotte quittait l'enfance avec fracas. Les ailes ne s'étaient pas encore déployées qu'on abattait la colombe. Son devoir était de la protéger, de veiller à ce qu'elle conservât ne fût-ce qu'une parcelle de sa naïve légèreté de fillette. Car c'était de l'enfant recroquevillé en soi que naissait la joie, le rire. Sans lui, la vie devenait lourde et monotone.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : ecosseVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (105) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3246 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..