AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352412560
Éditeur : Editions Frimousse (26/11/2015)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Cet album sur l'anticonformisme et la tolérance a pour cadre une ville calme, sans surprise, où toutes les maisons sont identiques. Un jour, un habitant se construit une demeure avec tout ce qu'il a ramené de ses voyages. S'il provoque le scandale au début, les voisins s'y font et tous, petit à petit, l'imitent en décorant leur maison au gré de leur fantaisie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  14 janvier 2016
Un excellent album tant par sa forme que par son propos.
L'histoire est celle d'un quartier pavillonnaire avec ses maisons absolument identiques, sans personnalité, sans vie.
Un jour, pourtant, une des demeures se différencie. La lumière reste allumée la nuit et les volets fermés le jour, montrant ainsi une activité de son propriétaire pour le moins étonnante voire inquiétante.
Lorsque l'occupant s'en va, la maison se dégrade et disparaît. Mais à son retour, il reconstruit un nouveau logement avec des matériaux dépareillés qui proviennent de ses voyages.
Les voisins d'abord outrés introduisent, peu à peu, de la fantaisie dans l'apparence de leur logement...
Le format carré évoque lui aussi le thème de la normalité, de la régularité. Il est pondéré par l'image éclairée d'une pagode joyeuse et multicolore encadrée par des stéréotypes de maisons. La couverture éclaire merveilleusement bien le contenu de l'album.
Les illustrations passent progressivement du réalisme à la fantaisie. La première moitié de l'ouvrage évoque des quartiers formatés où la convenance est reine pour ensuite représenter l'originalité à la manière d'une épidémie, évoquer la contagion jusqu'à l'extravagance !
Le lecteur s'amuse à chercher dans la page les maisons et à imaginer la personnalité de ses occupants, leurs métiers, leurs vies...
L'alternance jour nuit rythme le récit. Les pages s'ouvrent en même temps que les esprits.. le texte, court, précis et juste fait mouche. le final conclusif est comme la cerise sur le gâteau.
A savourer !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
CasaLaurette
  12 janvier 2016
Voilà un album atypique, où la forme est mise au service du fond. Un album ingénieux, plein de fantaisie au graphisme surprenant pour aborder un thème assez peu courant en littérature jeunesse ... que j'affectionne particulièrement ... réussir à être soi-même parmi les autres, prendre le risque de refuser le conformisme ambiant, oser dépasser la pensée unique ... Un pari ambitieux parfaitement réussi.

Nous voici pongés au coeur d'une ville ... "sans surprise et sans histoire" !
Une porte, poignée et serrure bien huilée, deux fenêtres, aux volets gris bien épais, et un toit rouge bien régulier. Voilà de quoi est composé chaque quartier de cette ville, des centaines de maisons toutes absolument semblables les unes aux autres. Et dans chaque maison, des rituels conformes à la norme, volets convenablement fermés le soir, et, avec une précision d'horloger, ouverts à la même heure, dès le petit matin.
Mais une nuit ... quelqu'un prend la décision de vivre sa vie, comme il l'entend et laisse sa lumière allumée sans fermer ses volets. Un petit grain de sable qui vient soudain enrayer la mécanique. Il n'en faut pas plus au voisinage pour être complètement déstabilisé par cet intrus, cet autre, ce "brigand"!
Et, par un bel après-midi, l'étranger s'en va , laissant sa maison à l'abandon aux yeux de voisins autant soulagés que choqués. Pour oublier cette mésaventure, la maison est rasée.
Alors, quand il rentre enfin chez lui, notre étrange voisin ne se laisse pas abattre et reconstruit patiemment une nouvelle maison, composée des trésors rapportés de ses voyages.
Une initiative qui ne passe pas inaperçue, et une vie de quartier bien rodée à jamais bouleversée ... car l'étranger a ouvert la voix à une fantaisie qui va se répandre progressivement dans tout le voisinage.
Les premiers changent la couleur de leurs volets, puis d'autres ensuite agrandissent les portes, poussent les murs, ajoutent un étage, une véranda ... de nouvelles formes, de nouvelles couleurs, de nouvelles proportions, de nouveaux matériaux, ... puis un jour, enfin, chaque maison a son petit supplément d'âme, bien à elle, et, chacun vit, comme il l'entend, de jour, comme de nuit !
Suite et fin en suivant ce lien :
Lien : http://casalaurette.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bibliothequedebracieux
  10 octobre 2017
Étrange monde où tout est semblable, même l'heure d'ouverture des volets. Et puis un jour un grain de sable ( une lumière allumée) va enrayer cette belle mécanique. Et puis les choses semblent redevenir normal, alors qu'au contraire c'est le début de grands changements.
Album assez difficile à appréhender, qui parle de différences ( l'architecture en est le prétexte) pour délivrer un message qui nous dit » tous pareils mais tous différents ». Dans cette ville parfaite un peu de lumière a permis de ré-inventer le monde..
« … des maisons de travers et d'autres plus austères. »
Un album ambitieux et anti-conformiste qui donne la part belle aux illustrations. C'est une lecture à accompagner pour découvrir toute la richesse de cette histoire qui pourrait rebuter par son graphisme un peu sombre mais qui ouvre sur de belles surprises.
Commenter  J’apprécie          50
yannquignon
  06 février 2017
Dans le quartier d'une petite ville, toutes les maisons sont exactement les mêmes, du toit à la porte, des volets à la cheminée. On ferme les volets le soir, on les ouvre le matin. Tout est réglé à la perfection ! Jusqu'au jour où un habitant laisse ses volets ouverts la nuit et la lumière allumée. ça jase dans le quartier. Heureusement, le malappris s'en va. Sa maison se délabre. A son retour, il construit une maison invraisemblable. C'est le début d'un grand chambardement immobilier...
Prenez le temps de découvrir cet album avec votre enfant... Il prendra plaisir à découvrir cette histoire qui dénonce l'uniformisation et prône la tolérance et le droit à la différence. Il s'extasiera devant les formes abracadabrantes des nouvelles maisons et leurs couleurs délirantes. Chacun pourra ainsi choisir de vivre dans la maison qui lui correspond le plus. Pour ma part, je mets une option d'achat sur la maison-livre !
Commenter  J’apprécie          00
Sandram47
  09 décembre 2016
Une ode à la créativité, à la différence culturelle, à la tolérance, l'ouverture aux autres.
Comme l'ont signalé les précédentes critiques, je salue tout d'abord le graphisme avec la forme de l'album, carrée, qui présente bien l'uniformité et la bien-pensance de ce monde triste. Puis les illustrations évoluent, l'alternance des couleurs jour-nuit sont pertinentes et renforcées par le texte.
Pour une fois, j'ai eu l'impression que le texte servait l'illustration et non l'inverse ! J'adore !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
boumabouma   18 décembre 2017
Chaque soir, les volets sont convenablement fermés.
Et au petit matin, ils s’ouvrent tous en même temps, comme cela doit être fait.
Mais une nuit… quelqu’un a laissé la lumière allumée !
Et au matin, quel choc ! Ses volets sont fermés !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : différenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1080 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre