AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235488415X
Éditeur : Gulf Stream Editeur (07/04/2016)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 133 notes)
Résumé :
Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu’ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu’ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu’ils sont les personnages de Play Your Life, l’émission qui fait fureur hors de Life City, IRL.

Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu’elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. M... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (87) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  05 juin 2016
Je m'appelle Chloé Blanche et j'ai grandi à Life City. Comme tous les habitants, j'ignorais que nous étions filmés en permanence. J'ignorais que nous étions un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Mais ce n'est pas tout. J'ai découvert que la production ne recule devant rien : pour me mettre encore plus à nu, elle a décidé de publier un livre. C'est une certaine Agnès Marot qui a sorti sa plume...
Je m'en souviens comme si c'était hier : Saiwhisper, une brunette aux yeux sombres, s'est avancée près de l'auteure alors que cette dernière dédicaçait ses ouvrages lors du salon des Imaginales. Elle avait entendu beaucoup de bien d'"IRL" grâce à un site du nom de Babelio. Ce livre, elle l'avait repéré dans le cadre d'une opération "Masse Critique"... Intimidée, elle a discuté quelques minutes avec l'écrivaine. Très vite, la jeune lectrice a aussitôt été séduite par l'humour et la dédicace de celle qui avait livré mon histoire... Tout sourire, elle a emporté le livre, Mon livre, Mon message, Ma vie, chez elle...
Sai' a adoré parcourir mes pages. Elle m'a découverte, moi, simple IA qu'elle a trouvé très humaine. Elle s'est beaucoup attachée à moi. Mon caractère, mes idéaux, mes sentiments, ... Tout cela lui a plu. Comme Link, mon créateur, elle s'est identifiée à moi et m'a suivie au fil des chapitres. Elle a partagé mes peines, mes espoirs, mes plaisirs, mes amitiés, mon incompréhension face à ces mondes qui n'étaient pas vraiment les miens. Je lui ai fait ressentir une palette d'émotions.
Elle a également apprécié ce curieux mélange entre les films "The Truman Show" et "Ultimate Game" (les deux valent vraiment le coup d'être visionnés) et les jeux vidéo "Les Sims" et "Second Life". Elle a trouvé que celle qui avait écrit mon livre était très douée pour donner un certain rythme et du suspense à mon histoire. "Une plume de qualité" a-t-elle dit dès les premiers chapitres. de plus, elle a trouvé la thématique intéressante... Pfff... Comme si ma vie avait un thème !... Elle a aimé le fait que mon récit abordait le regard des autres, le mélange entre fiction et réalité, la manipulation à travers la technologie (jeux, réseaux sociaux, médias, etc.). Elle trouvait que l'univers était aussi fort et riche que l'héroïne...
Les réflexions abordées par l'auteure lui ont plu ; cependant ce n'est pas la seule chose qui l'a marquée. Elle a été conquise par le rythme de ce roman youn-adult. En effet, j'ai évolué dans Life City, dans le monde réel et dans le monde libre. A chaque fois, je n'y trouvais pas ma place et je me battais pour mes idéaux... Mais surtout pour ne plus être une poupée que l'on manipule et que l'on expose sous les flashs et l'oeil des caméras. Arn Rinku, que Sai' appelait "Big Brother", me suivait à la trace où que je sois. Cela ajoutait de la tension à ce roman d'anticipation.
Même si elle a passé un excellent moment avec Mon roman (qu'elle a lu au compte goutte toute la semaine), elle a relevé quelques éléments qui l'avait soit disant "chiffonnée". Par exemple, elle n'a pas saisi mon attirance pour Hilmi. Bien qu'elle comprenne mon attraction et mon amour pour ce beau garçon aux yeux volcaniques, elle ne comprenait pas pourquoi j'étais à ce point attirée par lui. Même dans les moments difficiles, je ne pensais qu'à lui. Même si elle nous trouvait mignons tous les deux, elle trouvait que c'était un peu "to much" de ne songer qu'à lui à ce point.
Elle a également été perdue par le changement de narration. En effet, dans un même chapitre, il arrivait que l'on change de narrateur et de moments (présent et futur). On avance sur plusieurs intrigues. C'est au lecteur de tout relier. Même si le lieu et le jour sont indiqués, c'est parfois perturbant de passer de l'un à l'autre. Sai' s'est parfois mélangée les pinceaux (mais rien de dramatique non plus).
Son dernier regret concerne la qualité de l'édition. Elle adore les pages roses fuchsias, néanmoins elle a trouvé la tranche trop fragile. Véritable maniaque du livre parfait, elle a eu la gorge nouée lorsqu'elle a aperçu des lignes le long de la tranche. Apparemment, elle n'est pas la seule, puisqu'elle a vu d'autres lectrices (comme Bubblegirl67) avoir le même problème qu'elle. Bon, au moins, on voit qu'elle l'a lu... Et puis ce n'est pas la mort non plus ! C'est le contenu qui compte...
Mon livre, elle l'a recommandé à plusieurs personnes. Elle est certaine que cela va plaire, notamment à L_Bookine ou à Mikasa34. C'est tout à fait leur genre de lecture. Elle espère que, comme elle, ces potentielles lectrices seront touchées par le récit, la plume de l'auteure et les protagonistes d'"IRL". N'hésitez pas à découvrir cet ouvrage ! The show must go on... E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          397
Nemesia
  07 mai 2016
Je suis plutôt mitigée sur ce roman, il y a des choses que j'ai beaucoup aimées et d'autres beaucoup moins… le caractère de l'héroïne au départ, par exemple, m'a vraiment agacée : elle ne se bat que pour (re)conquérir le garçon dont elle est amoureuse, qu'elle appelle mielleusement son « prince charmant »… Pas vraiment la cause juste et noble qui fait les héros.
Et ça dure sur environ les 2/3 du livre, avec des interludes sentimentaux plutôt écoeurants et un personnage pas très attachant. Heureusement, dans la 3e partie, les choses s'accélèrent et se complexifient : l'héroïne prend conscience qu'elle n'est pas seule sur Terre et que tout ne tourne pas autour du garçon de ses rêves. (Enfin !) du coup, le suspense s'améliore, les rebondissements s'enchaînent, ça devient un véritable page turner… et c'est d'autant plus dommage que ça montre ce qu'aurait pu être ce roman avec moins de fioritures.Il m'a fallu aussi un peu de temps pour m'habituer au découpage temporel des chapitres (on suit 2 époques et 2 narrations en parallèle), mais passé la surprise initiale, je me suis prise au jeu et j'ai attendu de voir comment ces deux timeline allaient se croiser. Mais là, encore une déception : quand elles se croisent enfin, on se prend à espérer un retour à une chronologie linéaire, et… paf ! On repart dans le futur, en remplaçant cette fois les flashbacks par des flashforwards. Un peu trop artificiel et inutile par moments… L'intrigue n'avait pas besoin de ça.
Cela dit, le roman pose quand même de vraies questions sur l'intelligence artificielle, et nous oblige à réfléchir aux dérives possibles de nos technologies toujours plus avancées. Rien de très original, mais ça fait toujours du bien de revenir aux basiques. J'aurais sans doute eu plus d'empathie envers le personnage de Chloé si elle avait été humaine (comme The Truman Show), mais l'idée est là et fait son chemin.
Dans l'ensemble, c'est un roman qui fonctionne bien, mais qui aurait pu être tellement mieux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Lili81
  29 septembre 2018
"Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL.
Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo."
La lecture d'IRL a été repoussée maintes et maintes fois alors que ce roman me faisait envie depuis bien longtemps (d'une part pour l'attrait que provoquait la couverture sublime des éditions Gulfstream, d'autre part, pour le thème du roman qui m'attirait énormément).
C'est donc avec joie que je me suis lancée à la découverte de l'univers proposé ici par Agnès Marot.
Je dois avouer que j'attendais beaucoup de cette lecture et que le bilan se révèle être en demi teinte.
Commençons par les personnages. J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à eux et je n'ai pas éprouvé d'empathie particulière pour le personnage de Chloé, que j'ai mis du temps à apprécier. Après m'avoir fortement agacée, le fait qu'elle se révèle progressivement plus altruiste, courageuse et qu'elle défende ses convictions dans un intérêt collectif a su me réconcilier avec cette IA (Intelligence Artificielle) au final, moins antipathique que ce que je ressentais. Comme indiqué plus haut, je n'ai pas réussi à m'attacher aux autres non plus et cela a un peu freiné mon enthousiasme.
Concernant la construction du roman. J'ai aimé la dynamique insufflée par l'autrice, le rythme et les divers rebondissements permettant à l'action d'être perpétuellement présente même si l'histoire ne m'a pas transportée au point de provoquer le coup de coeur que j'espérais.
L'intérêt majeur du roman, à mon sens, réside dans la réflexion que l'autrice provoque sur des thèmes comme la liberté (individuelle et/ou collective), sur le développement technologique toujours plus plus poussé et la place grandissante des IA dans notre quotidien ainsi que sur le role et l'influence des médias au sein de notre société. Sommes nous réellement libres de penser? Ne sommes nous pas manipulés, conditionnés par les sources d'informations toujours plus nombreuses, accessibles, rapides et parfois orientées ou pires, complètement erronées?
Bon nombre de questions passionnantes soulevées par l'autrice dans ce roman SF que je vous recommande de découvrir si ces problématiques vous intéressent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
My-Little-Anchor
  01 décembre 2016
Tout d'abord, ce que vous devez savoir c'est que IRL est un clin d'oeil à Truman Show. Et là, vous êtes censés vous demander : est-ce que j'aime ce film ? Si oui, ne vous posez pas la question, lisez-le ! C'est une des raisons pour laquelle j'ai eu très envie de lire ce livre car j'adore ce film ! Résultat : j'ai énormément aimé ce roman qui se dévore littéralement ! C'est une pépite ! Clairement, l'auteure nous a pondu un roman qui a été travaillé et réfléchi. Il y a eu une vraie recherche pour créer son univers et nous écrire quelque chose qui a du sens tout en nous permettant de nous évader. Bref. Je suis ravie ! Surtout qu'en ce moment c'est le salon de Montreuil et je vais avoir l'occasion de rencontrer l'auteure ce week-end et j'ai méga HÂTE ! Par ailleurs, j'ai lu ce roman en lecture commune avec Robin des Chroniques de Robinou et nous avons été conquis tous les deux ! Ca change de notre dernière lecture commune qui avait été une catastrophe !
Ce roman se découpe en 3 parties et chacune d'entre elles correspond à une étape importante dans la vie de Chloé. Vous l'aurez compris, il s'agit du personnage principal. Dans la première, on essaye de comprendre comment le personnage évolue dans ce monde virtuel. D'ailleurs, pourquoi est-elle là ? Dans la deuxième, Chloé a compris qu'elle n'était pas simplement un personnage de jeu vidéo et va donc se rebeller mais à quel prix ? Et la troisième partie nous annonce le résultat de la partie finale ! Avouez, vous avez envie d'en savoir plus ! Vous n'avez pas tort parce que ça ne va pas être tout blanc mais pas tout noir non plus !
Dès le début, j'ai retrouvé l'atmosphère du film. On découvre Chloé dans Life City à la fois en 2088 et en 2089 dans le monde réel, c'est-à-dire en plein direct de Play your Life. On va vite comprend que Chloé n'est pas humaine et vit dans un jeu vidéo. Elle est manipulée au quotidien, tout comme les autres personnages, contrairement à Truman Show où le reste de la population sont des acteurs répétant les mêmes gestes au quotidien et tous les jours. Truman est le seul à se faire berner alors que dans Life City, personne n'est au courant de ce monde virtuel dans lequel ils vivent.
Ici, les individus sont des robots IA (d'intelligence artificiel) manipulés au fil des jours selon l'activité des joueurs. Les robots IA ne sont pas censés ressentir des émotions, avoir une personnalité. Mais Chloé en a décidé autrement ainsi que son joueur... Elle va se rebeller et contrecarrer ce monde virtuel qui était le sien pour la vraie vie.
Mais est-ce le bon choix ? Est-ce la meilleure chose à faire ? Arrivera-t-elle à son but final ? Pourquoi son joueur a-t-il réellement eu envie que son personnage perturbe le jeu ?
Le rythme est fluide et on avance rapidement dans l'histoire, ça devient vite prenant. C'est un roman totalement captivant, addictif. En plus de ça, il y a vraiment une réflexion profonde sur la vie, les jeux vidéo, le contrôle total des dirigeants et sur la société qui nous surveille dans nos moindres faits et gestes. On se pose beaucoup de questions et l'auteure y répond au fil des pages.
En parcourant les chapitres j'ai commencé à m'attacher à Chloé et j'ai eu un déclic qui m'a permis de rentrer directement dans l'histoire et d'enchainer les chapitres notamment quand on arrive à la fin de la partie 1 et qu'on a qu'une seule envie : continuer avec la partie 2. On se demande ce qui va se passer et c'est indéniable on a envie de savoir ce qui arrive à Chloé. Au début, j'étais moins emballée mais j'ai vite changé d'avis. En fait, l'histoire était bien mais je n'avais pas encore trouvé ce petit quelque chose qui fait que j'apprécie rapidement l'histoire. Et puis l'auteure a réussi à amener ce petit plus qui a tout changé : le combat des IA.
Son combat entrainera bien des morts mais aussi des vies.
L'héroïne m'a tout de suite fait penser à Ivy de The book of Ivy pour ce côté rebelle, combattant et prête à tout pour affirmer ses choix et sauver ceux qu'elle aime. Et j'ai également pensé aux âmes vagabondes pour le fait que les IA s'imposent dans le corps d'un personnage irréel et que les joueurs réels se créent une double vie via le contrôle d'un esprit. Pour moi c'est vraiment un très bon point car on est dans un univers complexe entre réel / irréel & jeu / vie.
Je me suis donc posée un tas de questions tout au long de ma lecture : pourquoi de nos jours autant de personnes se créent une double vie à travers les jeux vidéo notamment avec Second Life, Les Sims ? Solitude ? Mal être ? Complexe d'infériorité ? Compensation d'un manque ? D'un désir ?
On se rend compte que depuis l'apparition d'Internet les gens ont oublié de vivre dans le présent. Ils vivent pour le futur et le passé sans jamais se soucier du jour présent. Aujourd'hui, on prend moins le temps de se consacrer à soi, on passe beaucoup plus de temps à chercher la moindre information, le moindre détail qui pourraient nous intéresser ou bien créer un sujet de discussion.
Ainsi, Chloé en se rebellant va essayer de déjouer le système de Play Your Life. Va-t-elle réussir pour autant ?
Arn, le PDG du jeu, est un personnage incontrôlable qui use de ses pouvoirs hiérarchiques pour retourner toutes les situations à son avantage même dans les pires moments pour faire augmenter son audience. C'est la seule chose qui compte pour lui. Tant pis s'il blesse des personnes, seul le pouvoir et la gloire l'intéressent. Il ne respecte pas non plus l'éthique imposée par le CSA (conseil supérieur de l'audiovisuel). Il remanie les lois à sa façon pour devenir toujours plus fort.
On s'aperçoit qu'on évolue énormément dans un environnement contrôlé. Les personnages sont manipulés autant que les joueurs. Ils ne voient pas la réalité des choses et sont surveillés à chaque minute de leur vie. Big Brother n'a qu'à bien se tenir !
Alors forcément, on se demande : qu'est-ce qui arriverait si notre monde était également contrôlé de la sorte ? Peut-être est-ce déjà le cas sans qu'on le sache ? Que savons-nous réellement de notre monde ?
Je me suis souvent posée la question. Peut-être que nous aussi nous vivons dans une réalité virtuelle où chaque jour est annonciateur de mauvaises nouvelles. Pourquoi certains individus contournent les règles ? Pourquoi certains sont devenus terrorisants et destructeurs ? Pourquoi certains sont-ils autant obnubilés par le pouvoir ? La vie est-elle plus simple dans un monde virtuel ? Un monde qui n'existe pas ? Où la douleur n'existerait pas ?
Pourtant, tout au long du roman on découvrira que les IA sont capables de réfléchir, ressentir des émotions, de développer une personnalité par eux-mêmes. Malgré leur irréalité, ils ne sont pas forcément heureux et les joueurs ne s'en rendent pas compte car pour eux ce sont simplement des personnages fictifs inventés dans le cadre d'un programme...
Vous ne regarderez plus jamais de la même façon les jeux vidéo.
En tout cas, ce roman est riche de référence décrivant à la fois le monde dans lequel évolue les IA, notamment avec 1984 de George Orwell, mais aussi la personnalité de Chloé à travers des oeuvres où les personnages sont prêts à se sacrifier pour sauver le plus de personnes comme Juliette dans Roméo et Juliette de William Shakespeare, Scarlett dans Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell ou bien encore Roxanne dans Cyrano de Bergerac de Edmond de Rostand. Mais surtout, on met en avant le film The Truman show de Peter Weir avec Jim Carrey dans le rôle principal.
Lien : http://my-little-anchor.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimifi12
  04 mai 2016
Vous aimez lire comme moi, n'hésitez pas à venir sur mon blog pour voir tous mes avis et encore plus : http://notre-vie-est-une-histoire.eklablog.net/

I.R.L a été pour moi un véritable coup de coeur. L'histoire est originale en plus d'avoir une narration originale. En effet, l'histoire est narré à travers des flash-backs du passé, du futur et du présent sur une période d'environ d'un an. Pourtant, malgré ce méli-mélo, on arrive très bien à suivre l'histoire grâce à l'excellente plume de l'auteure même si l'expliquer par moi-même à l'écrit peut s'avérer quelque peu difficile comme vous le remarquerez. le suspense est toujours préservé car on ne connait pas la vraie fin du roman ainsi qu'un certain nombre de mystères. Avant de vous en dire plus, je vais vous expliquer l'histoire.
On est dans le futur en 2088 et Chloé est un personnage dans Play Your Life, une émission de télé-réalité, sauf qu'elle ne le sait pas. En effet, elle croit être réel et mener une vie normale comme vous et moi. Mais, en réalité, elle découvre qu'ils sont tous surveillés en plus d'être des programmes informatiques destinés à être manipulés par des joueurs et à être un divertissement pour les autres personnes du monde réel. Donc, on va découvrir tout le parcours de Chloé depuis cette révélation jusqu'au plateau de télévision où elle racontera son histoire pendant un grande partie du roman. Attention ! car après ce discours ce n'est pas encore finie… wink2
Dans la première partie du roman, on connait déjà la fin de cette partie dès les premières pages. Donc, l'histoire se focalise à travers des flash-backs du futur et du passé sur comment l'héroïne est arrivé à ce moment précis du future. Effectivement, l'histoire alterne entre le discours de Chloé qui raconte son histoire et les flash-backs de ce passé jusqu'à ce moment précis. J'ai beaucoup aimé cette alternation de flash-back et de discours car cela dynamise beaucoup la narration. On est vraiment impatient de connaitre tous les événements qui ont conduis à cette situation et pas seulement la fin du roman.
Dans la deuxième partie du roman, l'histoire est narrée à trois moments différents de l'histoire mais cela reste simple à comprendre car ce sont trois moments vraiment différents. Bien sur le moment le plus éloigné dans le futur reste toujours le discours de Chloé sur son histoire. Dans la dernière et troisième partie, il n'y a plus de flash-back. On se concentre sur les événements après le discours de Chloé et comment l'histoire va se terminer.
Vous avez connu les Sims ? Alors vous avez du remarqué que ce livre est un mélange de télé-réalité et de Sims. En effet, les joueurs peuvent comme dans les Sims, créer un personnage et vivre à travers lui en ayant une famille, en allant à l'école… dans Play Your Life. Mais, ceci n'est pas un simple jeu car quand les joueurs ne contrôlent pas leurs personnages, ils continuent à vivre tous seuls et ont une "vraie" conscience. de plus, Play Your Life est aussi une émission de télé-réalité destiné aux personnes qui ne peuvent pas avoir de personnages dans ce jeu vidéo à l'allure très réelle. Par exemple, le public peut voter pour influencer la vie des personnages sur leurs relations amoureuses ou encore sur leurs futures métiers. En plus de parler des émissions de télé-réalités d'une façon peu flatteuse, on découvre que trop de technologie n'est pas forcement bon. Effectivement, dans le monde réel, la technologie est très présente et on peut voir les dégâts qu'elles causent : des personnes sont marginalisés car elles n'ont pas ces technologies qui sont essentiels pour par exemple payer ou avoir un travail… (en faite, c'est un peu plus compliqué dans le roman) Donc, ce roman en plus d'être plaisant à lire est un roman qui dépeint les problèmes dans notre société (dans le présent et le futur).
Pour en conclure, je vous recommande de lire ce fabuleux livre qui est plus facile à suivre que ma chronique car ce n'est pas facile d'expliquer mon coup de coeur sans trop spoiler, je dois avouer… Comme vous l'aurez compris, les points forts sont sa narration mais aussi son univers. Les personnages peuvent s'avérer attachants car on découvre au fur et à mesure les épreuves que certains ont dû subir surtout pour Chloé. Maintenant, je vous laisse découvrir un extrait de ce roman…
Lien : http://notre-vie-est-une-his..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   04 juin 2016
Je grimace devant le miroir, savourant quelques secondes la certitude que personne ne me regarde faire. Une interface s'y allume sans que j'aie rien demandé.
- Profil utilisateur inconnu, lance une voix désincarnée.
Des cercles et des traits apparaissent sur le reflet de mon visage, s'ajustent en quelques secondes, et la voix me demande si je souhaite zoomer sur mes défauts ou suivre des tutoriels pour les masquer. Je fronce les sourcils, m'attirant une réprimande du miroir qui m'explique que je creuse ainsi des rides disgracieuses.
- Je t'emmerde !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
OdlagOdlag   29 avril 2016
« Vous qui vous félicitez de détenir le programme dernier cri qui met en relation des personnages correspondant à votre profil sur les réseaux sociaux, interrogez-vous un instant sur l'intérêt que peut avoir Arn à vous empêcher de sortir de votre groupe social, à vous enfermer dans vos plates-bandes confortables pour vous faire oublier qu'ailleurs, peut-être, il existe une vie différente. Une vie où vous ne seriez pas l'esclave de votre quotidien.
« En vous immergeant dans un monde qui n'est pas le vôtre, en vous abreuvant de divertissements et de moyens de communication qui vous donnent l'illusion de vous informer en permanence, il vous empêche de réfléchir. Ne vous laissez pas faire. Ne vous laissez pas transformer en vulgaires marionnettes, comme il l'a fait avec nous. Si j'ai pu sortir de Life City et marcher parmi vous, moi, l'IA qui n'avait même pas de corps et qui n'avait pas été programmée pour ça, alors vous pouvez vous libérer aussi.
« Au fil du temps, j'ai découvert que Link avait raison sur beaucoup de choses. J'ai même fini par vous comprendre un peu, par aspirer parfois au calme reposant de votre vie. Mais il y a au moins une chose sur laquelle il se trompait : moi qui viens d'un autre monde, je peux vous aider à changer le vôtre. Je peux vous ouvrir les yeux, vous montrer la vérité telle que je l'ai découverte, car j'ai connu autre chose que votre douce torpeur. J'ai appris à aspirer à la liberté plus qu'à tout le reste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SaiwhisperSaiwhisper   03 juin 2016
- Décidément, t'es pas si facile à cerner, miss Rêveuse.
- Je suis pas si rêveuse que ça.
Du moins, je ne le suis plus. Son sourire s'élargit.
- Oh que si, miss Rêveuse. Il y a des milliers d'histoires dans ton regard. J'espère qu'un jour tu me les raconteras.
Commenter  J’apprécie          100
FungiLuminiFungiLumini   14 février 2017
Normalement, Hilmi n’aurait même pas dû me remarquer. Il ne m’aurait parlé que pour me demander où était Elsa et ce qu’elle pensait de lui, et il m’aurait fendu le cœur, comme tous les autres garçons dont je me suis crue amoureuse. Zazou m’aurait demandé si ça m’embêtait qu’elle sorte avec lui, et j’aurais nié, trop honteuse pour avouer que je craquais encore pour un mec inaccessible.
Mais nous avions partagé cette dans que vous n’aviez pas prévue, au Life Club ; cette danse restée secrète qui avait tout changé. Et ce jour-là, devant le lycée, Hilmi n’est pas passé à côté de moi sans me voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   02 juin 2016
Mais j'en ai assez qu'on veuille me dicter mes actes. Je croyais que le sort s'acharnait sur moi, que tout ça c'était la faute à pas de chance, et je pleurais en silence. Maintenant, je sais que quelqu'un est aux commandes, qu'il fait tout pour m'empêcher d'être heureuse -jusqu'à me retenir de retrouver Hilmi pour m'excuser des horreurs que je lui ai dites. Et je ne me laisserai pas faire.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Agnès Marot (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Marot
Conférence Mythologies nord-américaines... En quoi nous parlent-elles ? enregistrée aux Imaginales 2018 Avec Agnès Marot, Sylvie Miller, Xavier Mauméjean et Fabien Fernandez
Retrouvez l'audio de la table ronde en intégralité sur : http://www.actusf.com/spip/Imaginales-2018-Conference,26773.html
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2619 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..