AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9781090627827
Editions du chat noir (01/09/2015)
4.12/5   8 notes
Résumé :
Isaac est physicien, Azra auteur. Ils ont toujours formé un front uni contre l’adversité, mais une terrible nouvelle s’abat sur leur couple et brise leur rêve d’un avenir heureux. Isaac est persuadé de résoudre le problème avec sa création ; Azra, en pleine fuite de la réalité, se cache derrière ses mots. Inévitablement, leurs chemins se séparent peu à peu.
Jusqu’au jour où Isaac comprend que leur tragédie n’est que le reflet de celle qui déchire la société e... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Nenvyal
  25 novembre 2015
Coup de cœur diabolique ! *-*
Avant de lire ce roman, il vaut mieux lire « De l’autre côté du mur », ça rend la lecture encore plus puissante et énergétique de « Notes pour un Monde Meilleur ». =P
En une journée je l’ai bouclé, enfin une aprem. Une aprem ! Je l’ai dévoré malgré ma crainte de le finir et de faire des découvertes. J'avais peur de parcourir ce préquel car une chose m'avait chagriné et serré le cœur dans "De l'autre côté du mur".
Si je vous dis que j'avais une frousse monstre de le lire car je savais des choses par rapport à l'autre roman et que je savais que j’allais pleurer comme une madeleine ? C'est la boule au ventre avec un sourire au coin que je le commençais. En plus, quand j’ai reçu ma commande, je le feuilletais et de toutes mes forces j’essayais de ne pas lire la fin. =P
Des énergies ont été découvertes, deux exactement. Ca va créer pas mal de problèmes. Isaac qui a le don des Sciences et Azra, qui a le don des Arts, vont tout faire pour survivre et empêcher la destruction de l’humanité. Nous suivons les deux. Psychologiquement détruits, ils vont essayer d'avancer malgré les obstacles sur leur passage.
Je ne sais pas mais je me posais pas mal de questions même en sachant à peu près comment ça allait finir.
Mes émotions ont fait du yoyo ou plutôt un tonneau. C'est tellement prenant, triste. Une déchirure en moi montait et je croisais les doigts, un peu dur quand on tient le livre. Hé hé ! Les larmes aux yeux j’ai parcouru ce livre, tellement les sentiments sont puissants. Si vous êtes super sensibles comme moi, c’est puissance 10 que vous ressentez tout. Les descriptions des émotions, comment s’est écrit, nous bouleversent et nous font tourner les pages.
Mon petit cœur s’est serré plusieurs fois. J’ai adoré le roman mais le stress insoutenable du début à la fin me l’a fait détester. =P J’ai eu un plaisir énorme à découvrir les origines de cet univers créé par Agnès Marot.
La piste de l'Art et la Science s'éclaircit, la découverte de ces dons, de ce nouvel univers. On est émerveillé et terrifié en même temps. Un combat à mener pour l'avenir des siens. Je savais que ça serait affreux/effroyable/désagréable et je m’attachais à tout ce petit monde.
La tension monte irrésistiblement et fatalement. Est ce qu'ils vont réussir ? Qu'est-ce qu'il va se passer ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Les mots nous emportent au loin tellement c'est fluide et un brin poétique.
On s'écrase, on se déchire et le glas arrive. Je ne pouvais pas pleurer, à certains passages, quand je lisais dans la salle d'attente en attendant mon rendez-vous. Ce n'est pas l'envie qui me manquait. On veut fermer les yeux mais on veut également continuer à lire donc on respire puis on reprend tout doucement notre lecture en vibrant intérieurement. Un peu comme une course contre la montre. TADAM TADAM TADAM, bon j’avoue que le tadam ressemble plus à un cheval qui galope. =P
J’ai rigolé à un moment donné mais tellement car c’est naturel comme réaction et j’ai pensé en même temps à un passage dans « De l’autre côté du mur », un au début. =P Niark niark.

C’est magnifique, magique, horripilant et fabuleux. J’ai été transporté par l’histoire d’Isaac et d’Azra. /!\ Petit "spoil" /!\ Quelle joie d’entre percevoir Sibel et Aslan, les héros de « De l’autre côté du mur ». Je ne dis pas comment on les voit. =P /!\ Petit "spoil" /!\
« Notes pour un monde meilleur » est un préquel qui répond à toutes nos questions qu’on a eu dans « De l’autre côté du mur ». Il est puissant, poignant, révoltant et nous simple spectateur, on s’accroche comme on peut à notre lecture en lisant les aventures de nos héros, le cœur battant.
Agnès Marot a toujours une écriture fluide, elle a un chouia changé, évolué pour mieux nous emporter à travers ses nouveaux personnages.
La couverture est vraiment magnifique ! *-*
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carolivra
  18 avril 2016
Notes pour un monde meilleur est le préquelle du roman de L'autre côté du mur déjà lu et chroniqué sur ce blog. Agnès Marot cherche à expliquer la vie d'avant le mur et d'avant la séparation entre les hommes et les femmes et l'art et la science. Il vaut mieux avoir lu de l'autre côté du mur avant de s'attaquer au préquelle afin de ne pas se gâcher le plaisir de la découverte.
En effet dans ces « notes », qui seront d'ailleurs trouvées par l'un des personnages dans de l'autre côté du mur, le lecteur fait la connaissance d'Isaac et d'Azra. Ils forment un couple complémentaire puisqu'Isaac est un scientifique et qu'Azra est une artiste. Isaac n'a qu'un but: construire une machine à voyager dans le temps afin de se projeter dans le futur; Azra écrit des romans.
Alorsqu'Isaac parvient à se projeter dans son futur, il entrevoit une société complètement à feu et à sang dans laquelle les artistes sont mis au ban de la société. Peu à peu, son chemin se sépare de celui d'Azra jusqu'au drame fatidique. le pouvoir en place devient tyrannique et autoritaire et cherche à éradiquer toute forme d'Art. Lorsque Isaac comprend son erreur, il est trop tard. Avec une poignée de dissidents, il décide de former une nouvelle société, d'abord utopique mais bien vite les choses ne se passent pas comme prévues…
Dans ce très court roman, on prend plaisir à retrouver l'atmosphère créée par Agnès Marot. Même si j'ai toujours du mal à visualiser les « manifestations » de l'Art et de la Science sur les personnages, j'ai aimé enfin comprendre comment ces deux phénomènes apparaissaient.
J'ai aussi aimé savoir comment la société créée par Isaac et que l'on retrouve dans de l'autre côté du mur a pu ainsi déraper vers un monde anxiogène, coupé des réalités. En effet, l'utopie d'Isaac d'un monde où science et art marcheraient main dans la main dérive rapidement vers une dystopie effrayante et totalitaire. Malheureusement pour moi, je n'ai pas été rassasiée par les explications de l'auteur. J'aurais vraiment aimé qu'elle développe davantage son propos et qu'elle détaille l'organisation de cette nouvelle société! Elle passe sous silence certaines choses et c'est dommage car on aimerait en savoir plus. le roman est donc trop court et je reste sur ma faim tant j'ai encore de nombreuses questions en tête.
Notes pour un monde meilleur se révèle être en tout cas un excellent roman complémentaire à de l'autre côté du mur même s'il reste encore pas mal de zones d'ombre à explorer et à éclaircir! Mais ça, c'est le côté mystérieux de l'auteur…
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mallou14
  03 mars 2020
Cette année ma résolution livresque est de terminer mes séries en cours depuis bien trop longtemps, celles où il ne me reste qu'un seul tome pour les clôturer. C'est le cas de la duologie de l'autre côté du mur d'Agnès Marot, je me suis enfin mise à découvrir le préquel à l'histoire d'Aslan et Sibel, après presque 5 ans !
Il est parfois des lectures qui tombent à point nommé. Je ne pense pas que ce second tome m'aurait fait le même effet que maintenant si je l'avais lu tout de suite après le premier. Bien entendu, malgré ma mémoire qui est pourtant bonne, je ne me souvenais plus de tout dans les détails, juste des grandes lignes. Et surprise, on retrouve Sibel et Aslan ici aussi ! Même si ce n'est qu'en tant que simple observateur du futur avec Isaac, on les retrouve à des moments clés de leur histoire, ravivant peu à peu mes souvenirs et ça m'a fait vraiment plaisir !
À l'époque où se déroule l'intrigue, Isaac et Azra découvrent tout juste les prémices de la Science pour lui et de l'Art pour elle. Leur histoire m'a beaucoup touchée et émue et elle servira de moteur à Isaac pour aller jusqu'au bout de ses notes pour un mon meilleur. Il y croit dur comme fer, c'est pourquoi il fuit la société qui commence à dégénérer avec un petit groupe de rebelles afin de se recréer ailleurs, sur l'île de Sibel et d'Aslan. Sauf que les choses ne se passent pas du tout comme prévu…
J'ai aimé apprendre pourquoi et comment la société en était arrivée là. Quels sont les choix qui ont été faits et pourquoi. L'écriture d'Agnès Marot est toujours aussi envoûtante. Je me suis plongée dans ses mots avec bonheur et facilité. Les chapitres sont courts et les références nombreuses, c'était très chouette à lire et le rythme était bon.
La petite cerise sur le gâteau a été un épilogue sur ce que sont advenus Sibel et Aslan, c'était à eux, pour eux, et c'était beau.
Bref, j'ai adoré cette lecture de Notes pour un monde meilleur d'Agnès Marot qui clôture à merveille la duologie de l'autre côté du mur. On en apprend plus sur la création de ce nouveau monde qui semble idéal au premier regard mais qui ne l'est pas du tout. Entre idéaux et trahison, Isaac devra se battre pour protéger le futur d'Aslan et de Sibel. Je ne regrette pas d'avoir lu ce préquel seulement maintenant.
Lien : https://thenotebook14.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cranberries
  22 décembre 2015
Préquel au fabuleux "Derrière le mur", ce roman d'Agnès Marot nous emmène dans une autre époque, bien avant la création de l'île, l'avènement de l'Art et de la Science et la séparation des filles et des garçons. Bien avant l'histoire de Sibel et Aslan.
Quel plaisir cela a été de retrouver la plume d'Agnès Marot, même si l'auteure a tendance à jouer de manière diabolique avec nos émotions. Et c'est ce qui est si particulier avec cette auteure; sa plume est aussi magique et poétique qu'elle n'est piquante. Gare à ceux qui n'y sont pas préparés.
Dans ce roman, nous faisons la connaissance d'Isaac et Azra, l'un scientifique et l'autre artiste, couple attachant s'il en est, mais dont la destinée est toute tracée - du moins pour ceux ayant lu le premier tome. C'est d'ailleurs pourquoi il vaut mieux lire ce préquel après le premier roman plutôt qu'avant, car l'auteure nous gratifie de diverses références et petits clins d'oeil qui nous ramènent directement à la source.
C'est donc à la fois un plaisir de plonger dans une nouvelle histoire, mais également de replonger dans un univers qui nous avait déjà conquis par le passé.
C'est un vrai tour de force qui nous est offert ici.
Avec "Notes pour un monde meilleur" nous plongeons directement dans les origines de la dystopie, et nous apprenons comment l'univers où évoluent Aslan, Sibel et leurs amis a été créé. Et c'est ce qui fait toute l'originalité de ce livre, car il nous est rarement proposé dans ce type de littérature de découvrir les origines du monde où évoluent nos personnages adorés.
Et bien que l'on connaisse déjà le dénouement de l'histoire, on ne peut s'empêcher tout au long de notre lecture de trembler pour les différents personnages que l'on rencontre, et d'espérer que la fin sera différente de celle que l'on pressent.
En conclusion, c'est un vrai régal de replonger dans cet univers qui nous emmène à la source des Arts et des Sciences, au commencement de tout ce que l'on connaissait déjà et qui nous fait découvrir des nouveaux personnages aussi attachants que ceux que l'on connaissait déjà.
Et s'il ne fallait qu'un seul argument pour vous convaincre de lire ce livre, c'est simple: c'est Agnès Marot qui l'a écrit !
Lien : http://cranberriesaddict.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
enerys4
  15 janvier 2017
Ce livre est le préquelle de "De l'autre côté du mur".
Nous revenons à l'origine de ce mur et de la séparation des garçons et des filles, de la Science et de l'Art. Nous ne suivons plus une jeune adolescente mais un homme qui qui vit avec sa femme. Cette dernière se perd de plus en plus dans la magie de son Art qui la consume.
Pour les générations futures (et surtout sa descendance qu'il n'aura peut-être jamais), Isaac écrit un journal pour un monde meilleur.
L'écriture de ce livre est aussi belle que la première. Emportée dès les premiers mots, j'ai fait plus que lire ce livre. Je l'ai inhalé, je l'ai ressenti. Comme moi, la femme d'Issac écrit. J'étais obligée de me sentir porche d'elle. Cette proximité m'a fait dévorer ce livre en moins de temps qu'il en faut pour le dire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
limaginariumlimaginarium   02 décembre 2015
Nous avons tout gâché. Art et Science ne peuvent pas vivre séparés. Hommes et femmes ont besoin de contact pour se construire et être heureux. Les parents doivent savoir qui sont leurs enfants pour connaître la félicité de la postérité.
En supprimant la violence et la peine, nous avons aussi tué la tendresse, l'amour et les joies simples de la liberté.
Commenter  J’apprécie          10
limaginariumlimaginarium   02 décembre 2015
Je m'enfonce dans mon univers de fiction, consciente de m'éloigner du réel. Par réflexe je tends une mains vers l'ombre de XX qui se dissipe lentement, mais ma vie m'échappe, s'effiloche entre mes doigts quand je réalise que je l'ai perdu pour toujours. Je laisse couler mes larmes en même temps que celles de Leila, m'enfonce dans l'obscurité en priant pour que la rédemption m'attende de l'autre côté. Et j'écris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
enerys4enerys4   15 janvier 2017
-Tu as bien enlevé tous les objets métalliques que tu portais?
-Même les boutons de mon pantalon!
-Hé bien, heureusement qu'ils ne te verront pas, dans le futur! Bonjour la classe!
Commenter  J’apprécie          10
enerys4enerys4   15 janvier 2017
"L'écriture, les couleurs... Ce sont mes drogues à moi. Je m'y suis réfugiée et je les ai laissées me consumer. Mais quelque part, en moi, j'ai trouvé la force de me battre. J'ai repensé à nous, à tout ce que nous avions partagé, à la force de l'amour qui nous unissait. Et j'ai refusé de le laisser partir. J'ai choisi de résister."
Commenter  J’apprécie          00
limaginariumlimaginarium   02 décembre 2015
Au delà des murs, la vie n'est pas si terrible.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Agnès Marot (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Marot
Quand les eleves d'un lycee levent le poing pour défendre leurs idéaux... Premières amours, premiers combats, ce fantastique roman d'Agnès Marot et Cindy van Wilder est à ne manquer sous aucun prétexte ! http://www.hugonewway.fr/tousdebout/
autres livres classés : séparationVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4169 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre