AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846267758
Éditeur : Au Diable Vauvert (08/11/2013)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Petit-Cuivre, à qui sa couleur de peau a valu son surnom, reçoit de son père, en Argentine, une pierre magique qui va le faire voyager à travers l'espace et le temps et lui faire rencontrer l'amour de sa vie.

Durant son périple, pris au XIIIe siècle dans le flot tumultueux d'une croisade d'enfants, prince d'Égypte au XVIe siècle avant J.-C. ou trafiquant d'antiquités dans les années 80, la fabuleuse arche d'Alliance sera son fil d'Ariane.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
lutinielle
  07 janvier 2014
Je voudrais remercier Babelio ainsi que les éditions Au Diable Vauvert de m'avoir permit de lire grâce à Masse critique ce merveilleux livre.
Dans un premier temps, pourtant, il n'y avait pas grand-chose pour m'accrocher ; un style parfois trop adulte et parfois trop enfantin, des tournures de phrases me faisant tout à coup penser à des coquilles tant elles étaient alambiquées alors que le reste du texte est fluide et agréable à lire et, pour finir, une intrigue se passant (entre autres) au temps des croisades : en effet, depuis Dann Brown je suis craintive des ouvrage mystico-catholiques…
Au final, c'est un roman d'aventure qui, tout comme Robinson Crusoé ou un Jules Vernes est lisible par tous les âges ; chacun y trouvera de quoi l'émerveiller et, peut-être, y verra un sens plus ou moins profond. Etant une adulte je me suis laissée emportée par la portée philosophique des aventures de petit-cuivre, sa réflexion presque bouddhiste sur le temps et l'impact de nos actes sur le monde, cette manne qu'est le mouskouf, nourriture des âmes et l'obligation de responsabilités qu'elle amène sous peine de dangerosité, et j'ai vu dans l'histoire d'amour de Petit-cuivre une relation entre les parties masculines et féminines qui nous fondent tous.
Ma part enfantine ne fut pas en reste ; les époques et pays traversés, l'amitié qui y est très importante, les mystères découverts et poursuivis ! Quels régals pour l'enfant folle de liberté qui est en moi !
Je n'ai cependant pas vraiment trouvé d'intérêt aux intermèdes sur les cristaux de mémoires et ai eu du mal à comprendre depuis quelle réalité ces gardiens de mémoires se situaient étant loin de la vision donnée par l'auteur du monde D'Edin.
A la fermeture de ce merveilleux roman je n'ai qu'un seul regret ; qu'il n'en existe pas une suite et que je me retrouve, trop tôt, dans l'obligation de laisser là petit cuivre et tous les protagonistes de ce récit… J'aurais aimé, par exemple, en savoir un peu plus sur le renard roux qui nous suit tout au long du roman.
Mais le temps est un cycle, alors je le relirais certainement avec autant de plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Gwenaweb
  08 janvier 2014
Moi et Masse Critique, on est BFF (Best Friends Forever).
Petit-Cuivre… Conseillé à partir de 9 ans dites-vous ? J'ai 14 ans de plus que l'âge recommandé et j'ai pas tout saisi. Les mots sont faciles, mais les tournures de phrase sont assez compliquées, sans parler du contenu. Pêle-mêle, on vous parle de questionnement sur la foi, sur l'alchimie, la vierge Marie, le Graal, la mythologie grecque, j'en passe et des pas mûres.
Le fil conducteur est aussi assez difficile à déterminer. En me basant sur le titre : je dirais les arches. Arche de Noé, arches d'Églises, arcs-en-ciel,… Et toutes ces arches, on les retrouve dans différentes époques, différents lieux, avec différents personnages. J'ai beau connaître les 3 volets de Retour vers le futur et L'effet papillon 1 par coeur, j'ai eu du mal à me faire au mal de mer des voyages spatio-temporels. Passé, futur, passé-passé (Égypte très très ancienne), présent-hi-tech, j'en ai le tournis.
La dernière partie du livre est sensée tout recouper et nous faire tout comprendre. Sauf que j'ai rien compris. Et c'est sûrement dû aux différents termes qui définissent la même chose. Les mêmes personnages ont 36 noms différents, et à chaque partie, faut se faire aux descriptions égyptiennes, moyenâgeuses ou modernes. Les méchants veulent des choses mais on sait pas bien pourquoi. Les héros voyagent dans le temps mais on sait pas très bien pourquoi non plus. Ma critique est confuse tellement l'histoire l'est dans ma tête !
Un exemple : la poudre qui doit sans doute être la véritable héroïne du livre s'appelle à la fois shem-an-na, manne ou moufkoust. Mais on en parle aussi sous les termes de pain de présence ou pain d'offrande. Je pense qu'elle fait aussi les cristaux magiques qui permettent de voyager dans le temps et le cristal d'Edin (Edin est aussi un lieu), et qui créée des vortex qui… Ok, je me suis perdue !
Au final, on rencontre des personnages, certes, mais on sait pas très bien pourquoi. Il n'y a pas vraiment de queue, pas vraiment de tête. "Voilà l'histoire, merci, au revoir". J'ai l'impression d'avoir lu sans but. En plus, j'ai eu l'impression que l'auteur essayait de me donner une leçon de vie et j'ai horreur qu'on essaye de m'apprendre la soi-disant bonne manière de vivre. J'suis croyante si j'veux, j'suis écolo si j'veux, et j'suis politiquement engagée si j'veux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          713
ramettes
  29 décembre 2013
C'est un roman jeunesse bien étrange. Conseillé dès 9 ans ? Je dirais pour grand lecteur car il y a du vocabulaire, des tournures de phrases et des références assez poussées. Pour apprécier la construction de l'histoire il faut lire attentivement de la première à la dernière page.
L'auteur utilise plusieurs registres de langages selon les époques évoquées et les personnages.
La première partie est la "mise en bouche", elle me plaisait bien, cela partait sur le roman initiatique mais lorsque cela devait très intéressant... hop ! on passe à autre chose... puis à nouveau j'ai repris mes marques et du coup j'ai beaucoup aimé la deuxième partie, celle des templiers, mais la fin m'a laissée pantoise... pourquoi l'achever alors que j'étais bien... la troisième partie la plus longue m'a semblait la plus complexe, j'ai failli m'y perdre dans le palais du pharaon. La quatrième trop près de "nous" m'a moins fait rêver. Ces bonds permettent au lecteur de rester vigilants et on a presque l'impression de lire plusieurs romans dont le fil conducteur est cette "arche d'alliance".
Bendja, Aaron, al Seth (Alset), Eloïs (Eli, Loïc), Isabel (Elisabelle, Lisbet) etc... en fait on retrouve des variantes de ses personnages (les noms peuvent lègérement varier aussi)tout au long du roman... On a vraiment une sensation de cycles.
Lorsqu'on arrive à la fin du roman on a envie de reprendre depuis le début car on a vraiment l'impression d'être passé à côté de quelque chose. C'est un livre qui mérite une deuxième lecture. Je pense que les jeunes lecteurs n'hésiterons pas à lire et relire les aventures de Bendja.
Merci Babelio et Au diable Vauvert de m'avoir fait découvrir un auteur qui a un univers "fantastique" très intéressant... il est fait référence à "Pandor"... Auteur à suivre dans sa série "La fabuleuse histoire des lunes de Pandor"
Lien : http://ramettes.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Virgule-Magazine
  16 juin 2015
Argentine, 1972. Bendja, c'est-à-dire Petit-Cuivre, reçoit de son père une pierre étrange. Quelque temps plus tard, il rencontre un homme vêtu de noir, El Shaddaï, qui lui parle du temps - passé, présent et futur. Pour Bendja, c'est le début d'une grande aventure : grâce à sa pierre magique, il va voyager dans différentes époques, à travers l'espace et le temps...
L'avis de Pierre, 11 ans : J'ai beaucoup aimé ce livre, qui m'a fait réfléchir sur ma personne par rapport au temps. L'histoire se passe dans un univers parfois réel, parfois mythique, ce que je trouve très bien. Cependant, certains passages contiennent tant d'informations (beaucoup de retours en arrière et d'explications sur ce qui vient d'avoir lieu) qu'ils sont difficiles à comprendre. 
L'avis de la rédaction : On se perd dans ce roman : des voyages dans le temps, des aventures, de l'Histoire… Heureusement qu'à la fin tout s'éclaircit !
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   28 mars 2014
C'est un vrai roman d'aventures et l'on ne s'ennuie pas une seconde. Allez-y sans crainte. Vivement la suite !
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GwenawebGwenaweb   06 janvier 2014
Garde-toi de vouloir tout comprendre. Il est bon qu'à chaque jour suffise sa réponse. Veux-tu que je te dise ? Mon vrai plaisir est que demain j'aurai encore à découvrir. Sinon à quoi bon ? Le présent, beau compagnon, le présent ! C'est ça, notre vrai trésor.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Ménéas Marphil (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ménéas Marphil
Une interview de Ménéas Marphil aux Aventuriales de Ménétrol (63) où il nous parle de son roman Lemuria : L'étrange aventure des enfants lémurs paru au Diable Vauvert (par Estelle Hamelin)
autres livres classés : roman initiatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2955 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre