AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Editions du Roc (01/11/2004)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Au fil des pages, entrez dans le fabuleux périple retracé par Sarah et laissez-vous charmer par les déserts australiens que l'aventurière a sillonnés pendant son voyage de 17 mois. De la première à la dernière page de son récit, elle retrace sa quête de l'absolu à la découverte de son «moi» profond. Sans jamais songer à l'abandon de sa mission, cette jeune femme vient de passer 510 jours à parcourir, seule, le continent australien. Face à l'ingratitude de Mère Natur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
blandine5674
  20 avril 2019
J'ai envie, pour changer, de faire une critique de ce récit selon mes émotions de lecteur. Première impression : heureusement que le livre ne dégage pas les odeurs de fennec décrites ! Intriguée par cette suissesse qui parcourt, à pieds, 14 000 kms en 17 mois (soit environ 27 kms par jour, ceci pour vous éviter le calcul !). Amusée, aux premières pages, par la rencontre au pub des buveurs de bière (qui correspond bien aux romans de Kenneth Cook). Enervée par ses leçons de morale sur l'écologie et la tuerie des animaux. Admirative de l'aventurière et sportive. Inquiète, si elle ne trouve pas d'eau. Chagrinée de ses blessures aux pieds. Envieuse de ces beaux paysages australiens qu'elle a devant les yeux. Dégoûtée par ces semaines où elle reste sans se laver, où elle passe beaucoup de temps à nous le faire respirer. Attendrie par le parcours de D'Joe, le chien, pour finir. 3 étoiles parce que le style est ‘Comme je te parle'.
Commenter  J’apprécie          286
Croquignolle
  23 janvier 2016
Sarah Marquis est une femme de mon coin de pays, avec de belles valeurs, de beaux projets et une envie franche de les partager avec ceux qu'elle rencontre. C'est lors d'une soirée "projection" que j'ai découvert cette femme pétillante, pleine d'énergie, de folie et d'envies, qui a su titiller chez moi ces mêmes soifs enfouies et endormies.
L'Australie... Ce pays, ce continent auquel je suis très attachée, que j'ai pu découvrir à l'âge de 18 ans durant une année puis 12 ans plus tard lors d'un voyage exceptionnel.
L'Australie... Cette terre aborigène qui m'a émue et touchée, qui m'a plongée dans ses récits ancestraux du Temps du Rêve.
L'Australie... Ce coin de douleurs à l'histoire peu lumineuse qui a parfois perdu son sens et son humanité.
L'Australie... Ce territoire aux nombreux rêves, aux paysages d'une beauté transcendante, à l'âme pure et infinie.
Alors quand un petit bout de femme rencontre cette immensité de sable, de chaleur, de soif et de beauté, ça ne me laisse pas insensible.
Ce livre est le récit d'une belle aventure humaine, d'un dépassement de soi, d'une quête spirituelle profonde, d'une rencontre. Et je ne résiste jamais à cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MazZ
  11 septembre 2012
Ce livre me donne vraiment envie de le lire, surtout que j'adore l'Australie !!!
Aidez moi à le trouver pour que je puisse voyager avec elle.
Merci
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   12 mars 2019
Nominée Aventurière de l’année par le magazine National Geographic en 2014, la Suissesse Sarah Marquis partage le récit de sa première aventure dans le désert australien – une épopée de 14 000 kilomètres, d’une durée de 17 mois – avec L’aventurière des sables.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
LeJournaldeQuebec   04 mars 2019
En quête d’une lecture inspirante, où il y a aussi de l’action et du dépaysement ? Il faut absolument lire le récit de la traversée du désert australien effectuée par l’aventurière suisse Sarah Marquis. Elle a marché sur 14 000 km, se nourrissant de ce qu’elle pouvait cueillir ou chasser, et partage son expérience avec une grande vivacité.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   20 avril 2019
Rire, c’est risquer de paraître idiot.
Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental.
Aller vers quelqu’un, c’est risquer de s’engager,
Exposer ses sentiments, c’est risquer d’exposer son moi profond.
Aimer, c’est risquer de ne pas être aimé en retour.
Espérer, c’est risquer de désespérer.
Essayer, c’est risquer d’échouer.
Celui qui ne risque rien ne fait rien, n’a rien, n’est rien.
Il peut éviter la souffrance et la tristesse,
mais il n’apprend rien, ne ressent rien,
ne peut ni changer ni se développer,
ne peut ni aimer ni vivre.
Enchaîné par sa certitude,
Il devient esclave, il abandonne sa liberté,
Seuls ceux qui risquent sont libres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
CroquignolleCroquignolle   24 janvier 2016
Le soleil se lève sur les dunes, je suis en nage déjà, mais ne manque pour rien au monde d'immortaliser ces géants.
Commenter  J’apprécie          80
CroquignolleCroquignolle   23 janvier 2016
J'ai l'estomac vraiment dans les talons, je ne plaisante plus, aujourd'hui il faut que je mange !
Commenter  J’apprécie          50
blandine5674blandine5674   20 avril 2019
Pour la petite histoire, les Aborigènes laissent ces mouches remonter les canaux de leurs nez et redescendre. Elles nettoient…paraît-il !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Sarah Marquis (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Marquis
Rencontre avec Sarah Marquis.
autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
441 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre