AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715239319
Éditeur : Mercure de France (04/05/2015)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
À quatre-vingt six ans, Éliane devait se mettre debout et faire face à son cauchemar intime. Heureusement que ses enfants étaient là, autour d'elle. Ébranlés eux aussi mais présents et attentifs. Ses enfants qui n'en étaient plus depuis longtemps. Mais Éliane restait la mère, celle qui réagissait toujours la première, celle qui avait les idées, qui trouvait les solutions. Déjà elle se colletait à ses émotions. Elle partait au combat. Suite aux chamboulements provoqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
carre
  29 août 2015
Le mardi 12 janvier 2010, Haïti est dévastée par un terrible séisme. Alexandre schizophrène vit dans une institution depuis quarante ans. Une épidémie de choléra suivant le tremblement de terre, la structure doit fermée, Alexandre doit être repris par ses proches. Un nouveau séisme intérieur s'abat sur la famille.
Kettly Mars nous offre à travers les monologues intérieurs des personnages, le portrait d'une famille bourgeoise qui doit faire face à l'imprévu. Les souvenirs rejaillissent. Alexandre, sa mère, son frère et ses soeurs, les domestiques chacun livre son ressenti. le regard de Kettly Mars sur la société haïtienne est juste, ses personnages sont touchants malgré leurs défauts, leurs petites lâchetés, leurs arrangements avec l'histoire familiale.
Un beau roman qui se lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          510
Juin
  23 octobre 2015
Ils ont 48 heures pour reprendre Alexandre...Alexandre ce fils/frère qui est interné depuis de nombreuses années. Dans cette famille haïtienne bourgeoise le tremblement de terre aura provoqué son retour dans la maison de son enfance, ses tempes ont blanchis... Cela fait si longtemps...
Chacun s'interroge, chacun explique, chacun tente de comprendre. le présent se mêle au passé.
Les familles ont souvent des histoires très compliquées, surtout quand il y a des nombreux non-dits.
Il est agréable de se plonger dans cette cour haïtienne, où ils vivent tous ensemble sous le regard des domestiques. le drame du tremblement de terre sera à peine évoqué avec un petit coup de griffes vers ces ONG qui prolifèrent dans ce cas.
Belle figure de la mère, Éliane qui a quatre-vingt-six ans commence à fatiguer d'avoir "porter" ces enfants si longtemps et qui les a regardé grandir avec une énorme tendresse.
" Souvent les mères portent seules des silences trop lourds parce qu'elle pense avoir failli à un devoir qui n'incombait qu'à elles"
Des secrets, des silences, des peurs et la schizophrénie qui a hanté et brisé cette famille.
Beau roman à la langue fluide, une plongée dans cet univers différent où l'on se sent bien, même si la famille a eu une histoire douloureuse. Betty Mars a su nous entraîner à sa suite dans ce roman optimiste malgré tout.




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MaBrival
  16 décembre 2015
Kettly Mars est spécialiste de l'intime, l'écriture à la première personne, avec ces voix nombreuses qui alternent et qu'on doit deviner, lui convient parfaitement. Elle est moins convaincante dans la narration pure ou dans les dialogues, mais cela ne constitue qu'une part infime du roman.
Celui-ci pourrait décevoir parce qu'il semble ouvrir plusieurs pistes qu'il ne suit pas forcément très loin. Pour ma part, il y en a deux qui me frustrent un peu, d'abord Alexandre qui est l'élément central au début, un personnage autour duquel tout tourne, un catalyseur dont on apprend le parcours par bribes rétrospectives, et qui s'efface progressivement jusqu'à quasiment disparaître à la fin, et puis il y a l'évocation par la mère de la dictature, un thème qu'on ne peut décemment intégrer à la légère, auquel on ne peut consacrer un chapitre ou deux pour le reléguer dans les limbes du récit. Alors on cherche à lui donner plus de sens, à voir un lien avec la folie grandissante d'Alexandre, mais ce lien est plus ténu qu'un string vieux de dix ans.
Bon, ces réserves mises à part, ce roman offre des voix-pièges auxquelles on se laisse prendre avec délectation, notamment celles de Marylène et Norah qui se rejoignent d'une bien belle façon.
Petite remarque qui me vient au sujet d'une phrase de Marylène: "Ils se comprennent, le peuple se reconnaît". Je me demande si cette phrase n'exprime pas inconsciemment une limite de la littérature haïtienne, à savoir que la plupart des écrivains haïtiens ne viennent pas tout à fait du "peuple" et que ce dernier, peut-être, échappe toujours un peu à leurs tentatives d'embrassements. Mais ceci est une autre question. Lisez sans crainte Je suis vivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bettyferayletteguives
  16 octobre 2015
Alexandre, schizophrène, revient vivre dans la maison de son enfance, après le séisme en Haïti, et surtout, après avoir vécu vingt ans dans un institut.
Dans ce livre sont décrits les sentiments de chacun des membres de cette famille pour Alexandre et leur vécu après cet internement. Mais aussi le ressenti d'Alexandre.
La lecture est facile et j'aurais aimé en connaître davantage...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
carrecarre   27 août 2015
"Elle n'est pas juste, cette chienne de vie... mais nous n'en avons qu'une et il faut la vivre avec ses douleurs"
Commenter  J’apprécie          330
JuinJuin   23 octobre 2015
Étrange, les choses qu'on ne dit pas par pudeur dans un couple, même les très vieux couples comme nous l'étions encore jusqu'à l'an passé.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Kettly Mars (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kettly Mars
Kettly Mars - L’ange Du patriarche
autres livres classés : haïtiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1049 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre