AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012027067
Éditeur : Hachette (02/05/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Ils avaient choisi Hell comme destination de vacances, mais le véritable enfer les attendait à leur retour : pays dévasté, familles emprisonnées, maisons réquisitionnées... La guerre les a obligés à vivre cachés. Maintenant elle les force à changer. Elle leur a fait prendre les armes. À présent, ils ont les mains tachées de sang : c'est aussi leur innocence qu'ils ont perdue. Ils sont six, désormais.
Six à continuer la lutte. Six, en quête de leurs amis. San... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  23 septembre 2013
Les jeunes résistants ont envie de trouver des adultes afin d'enlever la pression qui pèse sur leurs épaules. Ils souhaitent aussi avoir des nouvelles de leurs compagnons partis à l'hôpital lors de l'épisode précédent. Ils décident d'aller explorer l'autre côté de leur refuge. Trouveront-ils d'autres résistants? Quelle attitude les adultes ont-ils face à l'envahisseur?
Un tome plutôt sombre même si paradoxalement les personnages s'humanisent et se densifient. Un série qui reste intéressante.
Commenter  J’apprécie          110
alwaysescalate
  27 janvier 2013
En 2000, les éditions J'ai Lu Jeunesse publiaient, pour la première fois, une saga étrangère venue d'Australie. Avant de reprendre les cours de la nouvelle année, un groupe d'amis décide de partir en randonnée dans un coin reculé du bush. Mais à leur retour, leur ville natale, leur pays, le monde entier ont changé : ils sont alors en guerre.
Si cette saga, 7 tomes au total, est un véritable best-seller en Australie, son exportation en Europe est difficile. En langue française, seulement 6 tomes sur 7 ont été traduits. Mais depuis que la publication a été arrêtée, il devient très difficile d'en trouver un exemplaire.
En 2010, la Paramount et Omnilab Media portent la saga au cinéma mais une fois encore, c'est en Australie que la popularité reste la plus forte. Cependant, le film, bien que le projet d'une suite soit toujours indéterminé, mondialise plus aisément la série grâce à une brochette d'acteurs, chacun célèbre à sa manière dans le monde entier.
Alors, en 2012, les éditions Hachette décident de profiter de cette nouvelle vague dystopique dont les jeunes adultes raffolent. La collection “Young Adult”, Black Moon, c'est notamment “Le Journal d'un Vampire”, une saga littéraire écrite par L.J. Smith au début des années 90 que J'ai Lu avait déjà publié une première fois, à l'occasion de tout une collection “Jeunesse” en même temps que Tomorrow, When the War Began. Malheureusement, après la parution de deux tomes, le succès n'est toujours pas au rendez-vous. Néanmoins… La sortie en France en DVD et Blu-Ray du film relance la demande : les fans veulent la suite.
Très attachée à la série, l'équipe de publication souhaite alors entendre la voix de la communauté francophone afin de prendre une décision déterminante quant à l'avenir de la saga. Que vous viviez en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse ou au Canada, ou si vous souhaitez tout simplement soutenir Tomorrow, aidez-nous en répondant à ce sondage (par email ou via Facebook). Partagez-le avec vos amis sur vos réseaux sociaux et rendez à la littérature pour jeunes adultes… Ce qui appartient à la littérature pour jeunes adultes.
Qui sait…
Sondage : http://www.mesopinions.com/sondage/art-culture/souhaitez-hachette-blackmoon-poursuive-publication-tomorrow/756
Lien : http://tomorrow-series.eu/fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Shan_Ze
  06 mai 2013
Avec les départs de Kevin et Corrie pour l'hôpital, le groupe s'est réduit. Mais ils s‘organisent de nouveau pour pouvoir résister combattre les ennemis qu'ils appellent les colons. Chacune de leur actions est réfléchi pour pouvoir être efficace. Ca n'empêche pas de nouveaux rebondissements.
Il y a beaucoup d'actions dans ce second tome, le premier était un peu long à démarrer mais là, on est en plein de coeur de l'action. Ces jeunes se posent des questions sur leurs présents leur avenirs, ils réagissent avec beaucoup de maturité. C'est intense et je suis impatiente de lire le tome 3.
Commenter  J’apprécie          32
milaH
  02 juin 2014
Un thème très dur à exploiter, ce qu'a pourtant fait John Marsden avec brio ! Vraiment, une réussite. Contrairement aux romans pour ados/jeunes adultes qu'on a l'habitude de trouver dans la collection Black Moon, tout n'est pas tourné sur l'action. Il y a une véritable recherche au niveau des personnages, quant à la manière dont ils vivent leurs actes pour aider leur pays, etc.. Un très beau livre, profond et original, comme si le témoignage d'Ellie concernait une guerre qui avait réellement eu lieu.
Commenter  J’apprécie          20
viedefun
  11 avril 2016
Je ne peux que vous conseiller de lire cette saga car elle est vraiment formidable !!!!!!!!! Je ne me suis pas ennuyée un seul instant et il faut bien admettre que Ellie et sa bande sont tous attachants et charismatiques. Evidemment, plus les semaines passent et les événements s'enchaînent, plus les personnalités de certains s'affirment. Derrière les drames, ce groupe d'amis vit une aventure humaine particulièrement forte. Ils sont obligés de faire ou d'assister à des actions particulièrement dangereuses et angoissantes qu'ils n'ont évidemment pas choisies mais qu'ils doivent subir (je dois dire qu'il y en a beaucoup dans ce tome 2...). C'est la logique de toutes les guerres... Ce livre est un véritable page-turner. Je l'ai dévoré et je dois bien admettre que je suis maintenant carrément fan de cette saga !
Ma note : 18,50/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   11 avril 2016
Les rares informations que nous avions obtenues par les groupes de prisonniers au travail forcé ou par les bulletins à la radio parlant d'une invasion "propre" nous avaient incités à l'optimisme. En fait, la situation se détériorait. Il n'y avait rien de propre là-dedans. Depuis son matelas posé à même le sol, Nell a dit deux choses qui m'ont choquée. La première, c'est quand elle nous a raconté comment nombre de gens coopéraient avec les soldats. Je ne savais pas trop quoi penser. Je n'avais pas lu beaucoup de livres ni vu beaucoup de films sur la guerre mais j'avais cru que tous les gentils étaient des héros. Vous étiez d'un côté ou de l'autre - soit un gentil, soit un méchant -, et vous l'étiez du début à la fin. Nell disait que certains léchaient les bottes des soldats et, pis encore, qu'il y en avait qui les aidaient activement, offrant d'effectuer des tâches à leur place, se donnant beaucoup de mal pour leur plaire. D'autres passaient la nuit avec eux. Nous étions tous les deux stupéfaits. -Pourquoi ? demanda Lee. Pourquoi font-ils ça ? Nell eut ce petit rire amer auquel je commençais à m'habituer. -Ecoute, mon petit, murmura-t-elle, je suis coiffeuse et toute les coiffeuses sont des psychologues amateurs. Nous croyons savoir tout ce qu'il y a à savoir sur les gens. Mais j'ai vu des trucs au champ de foire que je n'aurais jamais crus possibles, même si je vivais un million d'années. Qui sait ce qui se passe dans la cervelle de ces salauds ? Certains agissent ainsi parce qu'ils ont peur. D'autres le font pour de la nourriture, des cigarettes ou même pour une douche ou une bouteille de shampoing. D'autres encore parce qu'ils veulent le pouvoir. Et puis, il y a les moutons, ceux qui aiment qu'on leur dise quoi faire. Ils se moquent de qui donne les ordres. Personnellement, je pense qu'ils sont tous fous. Et que les choses vont empirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
milaHmilaH   02 juin 2014
Nous sommes restés chez les Mackenzie bien après la tombée de la nuit. La maison n’étant plus qu’un tas de gravats, elle n’offrait plus d’intérêt pour les soldats, ce qui nous permettait d’y être relativement en sécurité. Je pensais que la vue de ces décombres me déprimerait, mais j’étais trop nerveuse à l’idée de ce qui nous attendait. Pour être honnête (et voilà, je recommence), je ne rêvais déjà plus à notre noble cause : secourir Kevin et Corrie. Je pensais plutôt à comment rester en vie. Je m’imaginais, j’imaginais mon corps dans le même état que la maison de Corrie : ravagé, éparpillé un peu partout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
viedefunviedefun   11 avril 2016
Il y avait du sang tout autour de lui sur le sol, jaillissant à flot de son ventre. C'était liquide, épais et sirupeux. La main du soldat essayait de repousser à l'intérieur les morceaux de son estomac qui sortaient de sa blessure. Et il y avait des tas d'autres choses, des choses écoeurantes, des entrailles. Je suis revenue vers Chris. Il m'a regardée et je savais ce qu'il voyait : un visage dur, froid, sans expression. -Le sac d'Homer ? ai-je demandé. Il me l'a tendu et j'ai fouillé dedans. Il y avait au moins une douzaine de cartouches dedans. J'en ai pris une pour recharger le canon scié et je suis revenue droit vers le soldat. J'ai posé le canon sur sa tempe. Et sans réfléchir, me forçant à ne pas réfléchir, j'ai appuyé sur la détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
orbeorbe   16 septembre 2013
- Tu as envie de vieillir?
- Oui, bien sûr. Que veux-tu dire?
- Eh bien, je me disais, les adultes ont souvent l'air si malheureux et si déprimés, comme si la vie était trop compliquée et pleine de problèmes. Et on dirait qu'ils nous ont préparé un monde sans espoir. Je sais que ce n'est pas toujours facile à notre âge - on a des problèmes nous aussi- mais je n'ai pas l'impression que ce soit aussi pénible que pour eux.
- Il faudra juste qu'on se débrouille mieux qu'eux, c'est tout.
- C'est ce qu'ils devaient se dire à notre âge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefunviedefun   11 avril 2016
A nous six, et pratiquement sans armes, on a réussi à faire pas mal de trucs, des trucs qui comptent vraiment. -C'est vrai. Mais les adultes sont toujours comme ça, non ? - Tu as envie de vieillir ? -Oui, bien sûr. Que veux-tu dire ? -Eh bien, je me disais, les adultes ont souvent l'air si malheureux et si déprimés, comme si la vie était trop compliquée et plein de problèmes. Et on dirait qu'ils nous ont préparé un monde sans espoir. Je sais que ce n'est pas toujours facile à notre âge - on a des problèmes nous aussi - mais je n'ai pas l'impression que ce soit aussi pénible que pour eux. -Il faudra juste qu'on se débrouille mieux qu'eux, c'est tout. -C'est ce qu'ils devaient se dire à notre âge. -Chacun a déjà assez à faire avec sa propre vie. -On aurait dû s'intéresser à plus de choses. Tu te souviens quand Kevin se demandait avec quels pays on avait des traités d'alliance ? Aucun d'entre nous n'en avait la moindre idée. On aurait pas dû laisser tout ça aux politiciens. -Les politiciens ! s'écria Fiona, soudain furieuse. C'est des crapules, de la vermine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de John Marsden (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Marsden
Bande annonce australienne du film tiré de la série "Tomorrow"
autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

lettres de l'interieur

Comment s'appelle le personnage principal?

jean
jean claude
claude
louis

5 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Lettres de l'intérieur de John MarsdenCréer un quiz sur ce livre