AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264001917
379 pages
10-18 (01/04/1994)
3.38/5   16 notes
Résumé :

Il était une fois trois dames sans merci. Anglaises, excentriques, elles avaient en commun la religion du Five o'clock tea, des canapés en chintz et des vieilles demeures avec portraits d'ancêtres et fleurs séchées. Ajoutez-leur un sens de l'humour -très british bien sûr - et vous aurez reconnu Agatha Christie, Dorothy Sayers, Patricia Wentworth. Ngaio Marsh ne devait pas tarder à se joindre à ce trio infernal.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LePamplemousse
  23 décembre 2013
L'inspecteur Alleyn est confronté dans ce roman à un maître-chanteur qui officie dans la bonne société anglaise. Alors que la saison bas son plein, que les débutantes font leur entrée dans le monde et que leur mères déploient des trésors d'imagination pour mettre en valeur leurs filles parfois bien quelconques, ce policier, lui-même issu de la bourgeoisie, va devoir se confronter à tout ce joli monde et tenter d'en percer les secrets les plus inavouables.
De bals en cocktails, de soirées musicales en après-midi de bridge, nous suivrons des jeunes filles en quête d'un riche époux, des pères affligés par tant de futilités, des mères un peu fanées avides de la gloire de leurs jeunes années et des policiers en quête de vérités bien cachées.
Un petit roman sans prétention qui se laisse lire avec un énorme plaisir et nous entraîne dans le "grand" monde, celui des riches, de l'apparence et des convenances.
Commenter  J’apprécie          190
Philios
  17 mai 2020
Dans la bonne société londonienne de l'après-guerre (vrais aristocrates et nouveaux riches), on perpétue avec ferveur la tradition des bals pour débutantes, dûment accompagnées de leurs chaperons. Mais la « saison » est perturbée pat un maître-chanteur, lequel donne des sueurs froides à ces dames, apparemment sans reproches, organisatrices de soirées fastueuses. Heureusement le séduisant inspecteur principal Roderick Alleyn est sur les lieux, sa nièce Sarah étant elle-même l'une des débutantes. L'atypique et futé Lord Robert Gospell, dit « Doudou », lui apporte une aide précieuse… jusqu'à ce qu'il soit assassiné. Un roman de presque quatre cents pages qu'on lit d'une traite, car jamais l'ennui vient y poindre. Grâce au style parfaitement maîtrisé de Ngaio Marsh, son humour décapant (et absolument pas daté) et sa galerie de personnages originaux, jamais stéréotypés. Elle réussit à ne jamais rendre fastidieux le recueil des témoignages des protagonistes (ce qu'Agatha Christie n'évite pas toujours). Au-delà de l'enquête, nous sommes plongés dans la peinture d'un milieu, celui de l'aristocratie, avec ses mariages arrangés, ses « erreurs de jeunesses » dissimulées, ladies raffinées et vieux barbons médaillés, arrivistes vulgaires, médecins mondains… L'analyse psychologique fine et loin des clichés nous éloigne du polar standard pour rejoindre le romanesque anglais. On pense inévitablement à Agatha Christie. En plus « dense ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aurelia33
  18 avril 2020
Dans la haute société londonienne, la saison des bals des débutantes est lancée et c'est à qui fera la plus belles des soirées.
Dans ce contexte de privilégiés se cache aussi un maitre chanteur, qui sournoisement menace de révéler de bien lourds secrets. Pour mettre la main sur ce sinistre individu, L'inspecteur Alleyn fait appel à Doudou, un riche excentrique, jovial, aimé de tous et invité partout. Mais les choses tournent mal et ce dernier est assassiné.
Aidé de Fox, Alleyn n'aura de cesse que de démasquer le meurtrier de son ami.
L'intrigue est intéressante mais il y a des longueurs... pourtant l'histoire ne dure que 2jours! Ce n'est pas mon préféré de la série, les personnages ne sont pas très attachants car pour beaucoup agaçants, détestables ou niais... et c'est un peu tarabiscoté avec peu de rebondissements.
Commenter  J’apprécie          20
agnesrobert
  02 mai 2017
Ambiance presque feutrée mais oppressante, suspens, personnages aboutis. Plus de 20 ans après, j'ai de très bons souvenirs de lecture des romans de Marsh.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   11 août 2014
Je ne vous importunerai point avec les condoléances d’usage. À quoi bon remuer la fange à la recherche de quelques bribes de consolation ? Mais sachez, Mildred, que, dussé-je y consacrer le restant de mes jours, et même y sacrifier mon travail, parbleu ! dussé-je commettre un meurtre moi-même, je trouverai cet assassin et je le lui ferai payer.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 août 2014
Ces apparitions obligatoires à ses propres expositions l’embarrassaient toujours au plus haut point. Les gens se sentaient contraints de lui parler de ses tableaux et ils ne savaient jamais quoi dire, pas plus qu’elle ne savait quoi répondre. La timidité la rendait bourrue, et son incohérence était prise pour du snobisme intellectuel. Comme la plupart des peintres, elle était incapable de formuler une phrase sensée sur son travail. Les prudents éloges des critiques cérébraux la plongeaient dans un profond malaise. Elle leur préférait les franches banalités des philistins, encore qu’elle eût toutes les peines du monde à y trouver des réponses convenables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   11 août 2014
Troy, je vous aime plus que tout au monde. J’ai essayé l’humilité : Dieu sait que je suis humble. Et j’ai essayé l’effronterie. Si vous ne pouvez m’aider, dites-le-moi et nous cesserons de nous voir. Car je ne supporte pas de vous voir, si ce n’est pour vous aimer.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   11 août 2014
Les circonstances de sa mort nous obligent à étudier minutieusement les mouvements de chaque personne qui l’a approché dans l’heure précédant le crime. Il nous sera tout aussi indispensable d’examiner de près ses affaires personnelles, ses relations avec les membres de sa famille, et ses mouvements, conversations et intérêts durant les dernières semaines, voire les derniers mois de sa vie. Il n’y aura pas de sujets tabous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aurelia33Aurelia33   18 avril 2020
- Cela nous ramène à la fameuse maxime juridique, rétorqua Alleyn avec l'ombre d'un sourire, "Quid, quid ubi, quibus auxilis cur, quomodo, quando?".
- ça, je ne l'ai pas retenu, répondit Fox, n’ayant jamais étudié le latin. Mais j'ai bien en tête la comptine du vieux Gross : "Quel est le crime, qui l'a commis, où et quand? Pour quel motif, avec l'aide de qui et comment?"
Commenter  J’apprécie          10

Video de Ngaio Marsh (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ngaio Marsh
La Reine du Cosy Mystery. #ngaiomarsh #agathachristie #cosymystery
« Si vous aimez Agatha Christie, vous allez adorerez ! », The Guardian
Réédition de deux enquêtes des 32 romans de Ngaio Marsh mettant en scène son personnage fétiche, l'inspecteur Roderick Alleyn de Scotland Yard. Lauréate du Grand Master Award décerné par la Mystery Writers of America pour l'ensemble de son oeuvre, elle fut à son époque la grande rivale d'Agatha Christie. Un classique de la littérature policière qui n'a pas pris une ride.
« Chaque roman de Ngaio Marsh est une pépite, et celui-ci ne fait pas exception. » New York Times
Les enquêtes : - "Le jeu de l'assassin" : https://www.lisez.com/livre-grand-format/le-jeu-de-lassassin/9791039200189 - "L'assassin entre en scène" : https://www.lisez.com/livre-grand-format/lassassin-entre-en-scene/9791039200349
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature néo-zélandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre