AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La Proie des rêves (13)

rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Les souvenirs aussi peuvent être extériorisés, mais ça ne marche pas comme pour les rêves. On ne peut pas effacer les souvenirs, pour la bonne raison qu’ils dépendent d’un événement qui s’est effectivement produit dans le monde réel.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Si on ne s’entraîne pas régulièrement à la violence aveugle, on en perd de vue le véritable but.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Je me suis habitué à ce que l’argent peut vous apporter d’autre, par exemple un minimum de respect ou une compagne de plumard qui ne vous présente pas la facture le lendemain matin.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Quand on effaçait un rêve, en fait, on détruisait seulement une imagerie, une composante visuelle qu’on empêchait ainsi de se projeter dans l’œil intérieur du rêveur. La substance du rêve, cette impalpable abstraction qui semblait impossible à isoler, demeurait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Les rêves d’angoisse, beaucoup plus fréquents que les cauchemars, tendaient à affecter les cadres moyens et supérieurs, susceptibles en priorité de s’intéresser aux techniques d’oniro-effacement. Les détenteurs de cette nouvelle technologie ont donc changé leur fusil d’épaule, revu leur baratin commercial et amassé une petite fortune.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
C’étaient les rêves qu’on faisait quand on était stressé, fatigué, tracassé par ceci ou cela. Le plus souvent, ils mettaient en scène des tâches minutieuses et complexes dont le rêveur devait s’acquitter inlassablement sans bien comprendre ce qu’il faisait et en se trouvant constamment obligé de tout reprendre au début
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Faire un cauchemar ce n’est tout de même pas si grave, outre le fait qu’on en profite souvent pour prendre conscience d’informations utiles. Quand telle ou telle chose vous flanque une trouille bleue, en général, il y a une raison.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
J’avais l’impression que ma vie s’était progressivement arrêtée, et qu’il allait sans doute falloir quelque chose de retentissant pour qu’elle se remette en branle. Une réincarnation, par exemple. Ce n’était pas la première fois que j’éprouvais cette sensation, mais là, j’étais particulièrement pessimiste. Le genre de situation dont on peut facilement ne jamais se relever.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
Les voies de la chance qui commencent juste au coin de la rue ont une fâcheuse tendance à vous ramener immanquablement à votre point de départ.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   07 février 2013
On ne joue pas au premier qui se dégonfle avec la police mexicaine. Au jeu de la poule mouillée, ils ont tendance à perdre.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    2916 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre