AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290349186
Éditeur : J'ai Lu (01/05/2005)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 149 notes)
Résumé :
Mercredi 30 octobre 1991, à 12h53, dans un fast-food de Palmerston, Pennsylvanie, une femme hurle. Deux hommes, jeunes, vêtus de longs manteaux et armés de fusils semi-automatique, abattent soixante-huit personnes. Avant de prendre la fuite, ils écrivent en lettres de sang : " Les Hommes de Paille ". Onze ans plus tard, à Santa Monica, Californie, une adolescente , Sarah Becker, est kidnappée. Le serial killer que le FBI a surnommé l'Homme Debout a encore frappé. A ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
angelita.manchado
  01 novembre 2014
Dans une ville tranquille, dans un fast-food, deux hommes tirent sur tout le monde avec des armes. Peu en réchappe.
Ward vient de perdre ses parents dans un accident de voiture. En allant chez eux, il trouve un mot qui le fait s'interroger.
Sarah est une jeune ado qui est partie dîner avec sa meilleure amie. Elle se fait enlever par un homme.
J'ai vraiment aimé la maîtrise du sujet de l'auteur concernant ces personnes qui veulent revenir à des temps ancestraux avant que le progrès ne fasse son apparition. Mais dans quel but, sous quelle forme ? le souci, c'est qu'ils se mettent hors la loi et qu'ils sont vraiment des fanatiques, voulant faire passer leurs idéaux par la violence, le mépris de l'être humain. de toutes façons, ils exècrent ce genre de personnes. Ils cherchent une seule personne, la plus pure qui soit pour la façonner à leur image et pour créer un monde nouveau et meilleur. L'auteur mêle ce sujet avec l'enquête menée par Ward, pour retrouver les meurtriers de ses parents, et Zandt et Nina, pour retrouver la jeune fille enlevée.
Les enquêtes sont menées de main de maître avec des personnages atypiques, hors du commun, qui sont en marge de la société par leur vie antérieure, ce qu'ils ont vécu auparavant comme drames. Mais les secrets de famille sont lourds à porter et celui qui reste, notamment l'enfant, n'est pas souvent prêt à entendre la vérité, qui peut faire plus de mal que de bien, surtout lorsque l'on perd également un ami très cher. La remise en cause d'une famille, de son passé, est très dure à vivre, surtout lorsqu'on n'est pas au courant de tous ces éléments. J'ose toutefois espérer qu'ils vont y arriver.
Un bon policier, un bon thriller n'est rien sans ceux qui sont du côté de la loi mais qui par la force des choses ont dû renoncer à leur métier. Dans ce roman, on pourrait dire qu'ils se ressemblent plus ou moins. Ils cachent leur tristesse derrière une façade ou alors elle est là, bien présente. La description de la première tuerie se déroule comme dans un film. le lecteur a ce qui se passe et devant ses yeux et dans sa tête avec ces morts qui essaient de fuir. On dirait que tout se passe au ralenti. L'auteur arrive également à nous faire sourire avec un humour noir qui se prête très bien à l'histoire.
L'auteur ne nous ennuie en aucun cas en remontant sur les enquêtes précédentes, pour voir si elles sont liées entre elles, car de nombreuses disparitions ont eu lieu. Il ne mâche pas ses mots pour nous raconter le calvaire, jour après jour, de Sarah, sa descente aux enfers. Mais la jeune fille semble, malgré tout, assez forte même si elle sombre petit à petit. J'ai bien aimé également qu'il s'attache à l'histoire de tous les personnages, à leur présent, leur vécu, leur passé. Cela leur donne un côté très humain et personnellement, je ne peux pas dire vers lequel va ma préférence.
Le lecteur se doutait qu'à un moment donné les deux histoires allaient être réunies mais sont-elles vraiment liées ?
Il y a toujours cette histoire d'armes aux Etats-Unis. Chaque personne, pratiquement, en possède une et en plus, il est très facile d'en acheter même pour celui qui nz peut pas car il suffit que cela soit un des ses amis qui achète = achat de paille.

Lien : https://jelistulisillit.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
delfina
  20 février 2012
Nous suivons deux enquêtes paralléles dans ce livre : une concernant l'enlévement de Sarah Becker et l'autre concernant la mort des parents de Ward.
L'enlévement de Sarah Becker est la continuité d'une série d'autres enlévements et de meurtres faits par L'Homme Debout que Zandt, ancien flic, pensait avoir tué.
Les parents de Ward sont morts dans un accident mais leur fils retrouve un mot disant qu'ils ne sont pas morts et une cassette vidéo étrange qui va faire basculer sa vie. Tandis que les morts, les incendies et les explosions s'accumulent du côté de Ward, l'enquête de Zandt et Nina piétine…Bien sûr, les deux enquêtes vont finir par se rejoindre même si au cours de la lecture, on se demande comment l'auteur va raccrocher tous les wagons.
Certes, en ce qui me concerne, j'ai vite compris qui était le ravisseur et l'assassin…Mais n'est-il pas le cerveau d'une organisation criminelle, les Hommes de Paille, perpétuant des actes horribles à la recherche de la pureté qui va continuer à tuer.
Malgré de nombreuses longueurs et quelques invraisemblances, ce livre nous permet de réfléchir sur l'état de notre monde et les changements de l'être humain depuis des millions d'années. L'évolution de l'être humain a-t'elle été une bonne chose?
Les dernières pages du livre nous laissent sur notre faim car deux autres tomes, Les morts solitaires et le sang des anges, ont suivis Les Hommes de Paille.

En résumé, c'est un bon thriller mais pas non plus exceptionnel qui a un final rythmé malgré un début assez lent. La théorie du complot est assez bien mise en avant malgré quelques invraisemblances.

Lien : http://mapetitebibliotheque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
anthony44
  18 octobre 2013
Les Hommes de Paille est le premier roman de Michael Marshall Smith écrit sous le pseudonyme « Michael Marshall ». le livre est le premier d'une trilogie appelée « La Trilogie des Hommes de Paille ». Trois personnes venant d'horizon totalement différent vont devoir faire face à une organisation regroupant quelques psychopathes.
L'introduction du roman commence très fort, une fusillade dans un fast-food faisant plus de soixante victimes, un des deux assaillants réussit à s'échapper tout en écrivant un mot mystérieux. Les trois protagonistes de l'histoire vont devoir faire face à une organisation parfaitement huilé et disposant de beaucoup d'argents. Durant tout le roman, on cherche à découvrir le mobile de ces hommes de paille jusqu'au dénouement final à faire froid dans le dos. L'atmosphère du livre est froide et désespéré. On s'attache beaucoup aux personnages surtout l'ancien flic John Zandt brisé depuis la disparition de sa fille, enlevé par un sérial killer.
Les Hommes de Paille est un excellent polar, fatalement, la fin de l'histoire est un peu abrupt car c'est une trilogie, mais j'ai vraiment hâte de poursuivre l'histoire de ces hommes de pailles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BaRdIlinN
  21 février 2015
le livre n'est pas mauvais, les personnages sont plutôt charismatiques et attachants c'est vrai. en revanche, j'ai été déçu, je l'ai acheté car c'était le numéro 1 de maxime chattam et forcément il le conseillait mais il est très en-deçà de ce à quoi je m'attendais et pour cause, certains passages que j'ai dû relire plusieurs fois car la description d'un lieu n'était pas claire, la fin que j'aurais préféré autrement tout en sachant en plus qu'il n'y a pas de suite au livre donc c'est vraiment très dommage de l'avoir terminé ainsi mais le plus décevant de tout le livre c'est le tueur qu'on voit arriver mais à des kilomètres, c'est tellement évident que ça enlève toute surprise finale. vous pouvez lire sur le quatrième de couverture : "son premier thriller le hisse instantanément au rang de thomas harris".. et bien non, désolé
Commenter  J’apprécie          20
catlevaillant
  01 juin 2019
Hello, retour sur "Les hommes de paille" de Michael Marshall. Au départ 3 faits divers complétement différents et éloignés en termes de temps et de lieux. du coup je me suis demandée comment fonctionnait ce livre, et j'ai eu je l'avoue un peu de mal à comprendre. Mais petit à petit, tout se met en place, les liens, les points communs et on se prend dans l'histoire. J'ai quand même un petit regret sur la fin qui m'a semblé être un peu bâclée, trop rapide. Mais dans l'ensemble une belle intrigue, une belle construction et un livre dans lequel on se laisse embarquer.
Quatrième de couv.Palmerston, Pennsylvanie, octobre 1991. Deux hommes, vêtus de longs manteaux et armés de fusils semi-automatiques, abattent soixante-huit personnes dans un fast-food. Avant de prendre la fuite, ils laissent ces mots, écrits en lettres de sang : "Les Hommes de Paille". Santa Monica, Californie, onze ans plus tard. Une adolescente, Sarah Becker, est kidnappée. A la même période, un couple trouve la mort en voiture dans le Montana, laissant un message caché dans le fauteuil du père : "Nous ne sommes pas morts". Trois faits divers, trois énigmes dont la clé est enfouie sous une chape de plomb.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
la_fleur_des_motsla_fleur_des_mots   09 janvier 2013
Palmerston n'est pas une grande ville, ni de celle dont on puisse sérieusement vanter le dynamisme. Elle est simplement là, telle une trace sur le trottoir. Comme toutes les villes, elle a un passé, et elle avait jadis un avenir, même si cet avenir ne lui a réservé qu'un peu plus de poussière et de torpeur, achevant de la placer en marge de l'histoire : elle évoque un vieux robinet au bout d'un conduit rouillé qui, à force d'accumuler les fuites, finira par ne plus produire une seule goutte d'eau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sylsolsylsol   06 avril 2013
L'éclairage de la pièce sembla soudain très vif, et les sons anormalement clairs et secs, comme si l'on venait d'évacuer un gaz cotonneux. Quand vous êtes assis chez McDonald's à midi en semaine, devant un café qui atteint juste la bonne température, et que vous voyez d'un coup le ciel vous tomber sur la tête, le temps bascule dans un lent moment de lucidité. Telle la longue seconde précédant l'impact entre deux voitures, ce sursis ne vous sera d'aucun secours. Ce n'est pas une planche de salut, ni la main tendue de Dieu, et tout effort sera vain sinon celui d'essayer d'accueillir la mort et de se demander ce qui l'a retenue si longtemps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KilianjKilianj   10 février 2014
L'important n'est pas de gagner, mais de croire qu'il y a quelque chose à gagner.
Commenter  J’apprécie          20
mad_onna24mad_onna24   09 juin 2017
Bof... Pas impressionné
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Michael Marshall Smith (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Marshall Smith
Vidéo en anglais. M.M. Smith parle de son roman "The Servants" ("Les domestiques").
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1647 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..