AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782916488615
14 pages
Éditeur : La Louve Éditions (01/01/2013)
5/5   2 notes
Résumé :
Les débats philosophiques de "La chair de la Salamandre" et de "L’assassinat du mort" comme si vous y étiez !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
LydiaB
  03 février 2013
Comme l'auteur est sympa, il vous offre un petit dictionnaire relevant toutes les joyeusetés que peuvent se lancer à la figure les différents personnages. Pour y avoir participé (je ne dis jamais non lorsqu'il s'agit de rigoler), je peux vous dire que nous y avons mis tout notre coeur (et toute notre bêtise aussi ! ). N'hésitez pas à lire le 1er chapitre (en ligne sur le site de la Louve éditions) pour vous faire une idée. Et lorsque vous l'aurez lu, étudié, appris par coeur, je vous autorise à appeler vos potes* afin de leur en parler. Mais pas avant ! Quant à moi, je crois que le seul neurone qu'il me restait vient de disjoncter !!!

* Cf. Billet sur "L'Assassinat du mort" de Jean-Louis Marteil.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          340
LiliGalipette
  31 janvier 2013
Dictionnaire de Jean-Louis Marteil et de quelques doux dingues de son entourage (Y paraît même que j'en fais partie. Vous me trouverez parmi les furies.)
Tout est dans le titre qui est vachement long, me direz-vous. Ignares ! Fainéants ! Jean-Foutre ! Comme si un titre faisait le moine ! Oui, c'est un dictionnaire puisque l'auteur a eu l'extrême rigueur intellectuelle de ranger ses entrées de A à Z, même s'il saute des lettres. Mais c'est loin d'être seulement un dictionnaire ! Vous pensez vraiment que Robert et Littré se seraient cassé la nouille à compiler et à expliquer les mots et les expressions d'un langage plus vert que les culottes des Irlandais ?
Voyons l'avertissement de l'éditeur : « Ce Dictionnaire indispensable est un petit cadeau destiné d'une part aux libraires et aux lecteurs familiers des romans historiques de Jean-Louis Marteil, d'autre part aux libraires et aux lecteurs non-familiers (mais forcément appelés à le devenir). Les premiers ne seront pas surpris par le ton décalé de ce dictionnaire et ils s'en amuseront sans doute beaucoup. Les seconds ne doivent pas s'inquiéter des mêmes causes, car elles produisent les mêmes effets : La chair de la Salamandre et L'assassinat du mort ne sont pas un catalogue d'insultes et de jurons médiévaux. Il s'agit bien de polars historiques très respectueux de la période évoquée, et ce Dictionnaire permet alors de deviner, voire de pressentir, l'esprit facétieux (pour le moins) qui a présidé à leur rédaction. » (p. 4)
Ce fameux dictionnaire présente un langage qui relève conjointement de la faune et de la flore : entre noms d'oiseaux et termes fleuris, gare au quidam qui se trouve dans la ligne de mire de l'auteur de la chair de la salamandre et de L'assassinat du mort ! Il a toutes les chances de se voir affublé d'un sobriquet. En son temps, Flaubert le gueulard a commis un savoureux Dictionnaire des idées reçues. Qu'à cela ne tienne, Jean-Louis Marteil et sa clique marqueront l'histoire avec un dictionnaire politiquement très incorrect, mais foutrement drôle.
Quelques extraits pour la bonne bouche :
« Charognard : nom d'oiseau… ou pas. » (p. 6)
« Cruche (pauvre) : tant va à l'eau qu'à la fin… on est soulagé qu'elle se casse de là. » (p. 8)
« Tête d'ail : se dit d'une personne chez qui il faut enlever les nombreuses couches de pensées superficielles pour s'apercevoir que le germe même des pensées est indigeste. » (p. 13)
Ça vous a fait marrer ? Un bon point ! Maintenant, pour rester dans mes petits papiers et dans ceux de mon pote Jean-Louis, il faut lire les romans de l'auteur : La chair de la salamandre et la trilogie de la relique. Prenez vos tablettes et notez que L'assassinat du mort paraîtra le 27 mars dans toutes les bonnes librairies. Je l'ai déjà lu et je peux vous dire que ça dépote !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
keisha
  15 novembre 2013
Et en prime, offert!, le Dictionnaire indispensable et commenté des insultes, surnoms et autres expressions, à l'usage des lecteurs érudits de la chair de la Salamandre et de L'assassinat du mort. M'en servirai-je?

Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   03 février 2013
Corneille (vieille) : nom d’oiseau ambigu. Une grosse corneille est communément appelée corbeau. Une petite corneille pourrait être apparentée à un merle. Une vieille corneille est alors un vieux petit corbeau. Ce qui n’a pas de sens. Donc, “vieille corneille” pourrait au contraire être une marque de respect, due à l’apposition de l’adjectif “vieux/vieille” : n’est pas vieux con qui veut. Voir Racine qui s’y connaissait en Corneille. L’éditeur de ce Dictionnaire tient à décliner toute responsabilité quant au contenu de certaines définitions (voire de toutes).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LiliGalipetteLiliGalipette   31 janvier 2013
« Cruche (pauvre) : tant va à l’eau qu’à la fin… on est soulagé qu’elle se casse de là. » (p. 8)
Commenter  J’apprécie          180
LiliGalipetteLiliGalipette   31 janvier 2013
Avertissement de l’éditeur :

« Ce Dictionnaire indispensable est un petit cadeau destiné d’une part aux libraires et aux lecteurs familiers des romans historiques de Jean-Louis Marteil, d’autre part aux libraires et aux lecteurs non-familiers (mais forcément appelés à le devenir). Les premiers ne seront pas surpris par le ton décalé de ce dictionnaire et ils s’en amuseront sans doute beaucoup. Les seconds ne doivent pas s’inquiéter des mêmes causes, car elles produisent les mêmes effets : La chair de la Salamandre et L’assassinat du mort ne sont pas un catalogue d’insultes et de jurons médiévaux. Il s’agit bien de polars historiques très respectueux de la période évoquée, et ce Dictionnaire permet alors de deviner, voire de pressentir, l’esprit facétieux (pour le moins) qui a présidé à leur rédaction. » (p. 4)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   31 janvier 2013
« Cruche (pauvre) : tant va à l’eau qu’à la fin… on est soulagé qu’elle se casse de là. » (p. 8)
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   31 janvier 2013
« Charognard : nom d’oiseau… ou pas. » (p. 6)
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2372 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre