AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782913281776
622 pages
Editions Quintessence (04/10/2007)
4.2/5   79 notes
Résumé :
- Premières éditions : 336 pages (1998, 1999, 2000).
- Dernières éditions : 622 pages (revue et augmentée 2007, 2018).
Merci de préciser l'édition simple ou augmentée que vous citez ou critiquez.

4e de couverture édition 2007 :
Vous faites partie de ceux qui n'ont pas encore lu la première édition, ou encore vous avez trouvé la première édition intéressante, ayant peut-être même travaillé et résolu des conflits avec elle ! Alors, ... >Voir plus
Que lire après Le grand dictionnaire des malaises et des maladiesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 79 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
2 avis
Cela fait longtemps que j'ai ce livre que je consulte tel un livre de chevet : une mine d'or pour moi et mon entourage, un Grand Dictionnaire (il porte bien son nom) très pratique pour rechercher un symptôme ou une maladie précise. On y accède facilement, et là, les explications de chaque maladie sont décodées ...pour nous aider à désactiver la source du mal. Ce livre est vraiment un outil de première investigation et compréhension : un dico pratique Indispensable !
Commenter  J’apprécie          100
Un contenu très malaisant.
- L'homosexualité y est présentée comme une maladie (scoop, l'ONU l'a rayée de la liste des maladies mentales il y a 28 ans)
- le viol comme la conséquence de pulsions sexuelles non assumées
- la fausse couche comme résultant d'une crainte d'être une mauvaise mère
- la maladie d'Alzeimer comme le désir inconscient de mettre fin à sa vie.
- le cancer comme lié à une haine envers autrui qui me ronge de l'intérieur, qualifié de "suicide déguisé".
Que ce livre soit tout simplement publié est un scandale.
Commenter  J’apprécie          80
Malgré la grande quantité d'information contenue dans ce livre, je reste sceptique quant à la pertinence des explications; cela me fait penser aux horoscopes, qui cadrent souvent avec un évènement de la journée.
Commenter  J’apprécie          102
Jacques Martel va encore plus loin que Michel Odoul, et propose une perspective psychologique et revoir notre histoire personnelle à travers nos maux. Extrêmement pertinent.
Commenter  J’apprécie          80
Véritable bible de chevet pour décoder les différents maux ou maladies que l'on peut vivre. Un outil pour apprendre à écouter notre corps, un décodage de chaque maladie liées à nos pensées, sentiments ou émotions. A lire si l'on souhaite prendre conscience de nos conflits afin de changer notre mode de fonctionnement. Une phrase d'intégration en fin de chaque paragraphe de maux ou maladies, nous aide a entamé le processus.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Je vois encore ces gens qui me regardent avec un air étonné et interrogateur, se demandant si je suis un voyant ou un extraterrestre pour savoir ainsi des choses sur leur vie personnelle sans qu'ils ne m'en aient parlé. En fait, la réponse est simple. Lorsqu'on sait décoder les malaises et les maladies et que l'on sait à quelles émotions ou à quelles pensées ils sont reliés, il est alors facile de dire à la personne ce qu'elle vit. Alors, je dis aux gens que c'est simplement la connaissance du fonctionnement de l'être humain et la connaissance des liens avec les pensées, les émotions et les maladies qui me permettent de donner
cette information. Dans un sens, je leur explique que l'on pourrait entrer le plus de données possible dans un ordinateur et que quelqu'un pourrait donner les symptômes de son malaise ou de sa maladie, ou simplement de nommer celle-ci, et l'information pourrait sortir sur ce que le personne vit dans sa vie personnelle, qu'elle en soit consciente ou non. Alors, ce n'est pas une question de voyance mais bien une question de connaissance.
Commenter  J’apprécie          170
La physique m'a enseigné qu'à une cause est lié un effet bien réel. C'est cette loi de cause à effet que, plus tard, j'ai pu appliquer au domaine des émotions et des pensées, quoi qu'il soit moins tangible que la physique elle-même. Mais est-ce bien vrai? Même dans un domaine qui relève de la physique comme l'électricité, on travaille avec quelque chose que l'être humain n'a jamais vu : l'électricité. Car en fait on travaille avec les effets comme la lumière, la chaleur, l'induction électromagnétique, etc. De la même façon, les pensées et les émotions ne sont pas nécessairement physiques au sens propre du terme mais peuvent avoir des répercussions physiques sous formes de malaises et de maladies.
Commenter  J’apprécie          190
Il existe une loi que l'on appelle la loi de la gravité qui tend à me ramener au sol. Cette loi n'est ni bonne, ni mauvaise, c'est la loi de la gravité. J'aurai beau argumenter et en vouloir à cette loi parce qu'à cause d'elle je me suis cassé une jambe ; cela ne changera rien à la loi car LA LOI, C'EST LA LOI. Ainsi, on explique toutes les maladies par un manque d'amour. On dit que
l'amour est le seul guérisseur. Alors, si cela est vrai, ne suffirait-il pas
simplement de donner de l'amour pour voir la guérison se manifester? Cela est vrai, dans certains cas. En fait, c'est comme si l'amour devait entrer par certaines portes pour que la guérison se fasse, par ces portes qui ont été fermées à l'amour lors de mes blessures antérieures.
Commenter  J’apprécie          140
Si, de façon compulsive, je suis porté à commettre des vols sans raisons utilitaires, alors je souffre de kleptomanie. Je vis une tension qui provient d'un vide intérieur allié à un sentiment de culpabilité. Alors, pour moi la fin justifie les moyens et c'est comme si je me lançais le défi de pouvoir m'approprier ce qui est défendu. )'en retire un soulagement, même si le remords peut se manifester à moi par la suite. Il se peut u'inconsciemment, j'espère qu'on va me prendre « la main dans le sac » car c'est pour moi une façon d'attirer l'attention. Le fait de poser un geste défendu peut être pour moi une façon de démontrer ma révolte face à l'autorité et de « baver ,, celle-ci
Commenter  J’apprécie          90
La cigarette est reliée aux poumons, symbole de vie, de liberté et d'autonomie, de communication entre moi et l'univers. Elle est considérée comme une forme de protection, un « voile » qui me permet de cacher certaines angoisses profondes.
Commenter  J’apprécie          170

Videos de Jacques Martel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Martel
La technique des petits bonshommes allumettes Lucie Bernier Jacques Martel
>Maladies>Maladies : généralités>Médecine psychosomatique (22)
autres livres classés : dictionnaireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (327) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
430 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..