AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782332939234
Éditeur : Edilivre-Aparis (10/06/2015)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Un village doit accueillir la foire d'automne, seulement voilà : tout se complique lorsqu'un bateau fantôme arrive au port. C'est alors la réalisation d'une horrible prophétie qui va entraîner la population dans le chaos. Lénora, jeune magicienne diplômée de l'Académie de Magie, est témoin d'un drame qui la marquera à jamais...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Julitlesmots
  29 mars 2017
Tout devait être réuni pour que cette petite nouvelle de 38 pages me fasse passer un bon moment. : un village doit accueillir la foire d'automne. Seulement voilà : tout se complique lorsqu'un bateau fantôme arrive au port. C'est alors la réalisation d'une horrible prophétie qui va entraîner la population dans le chaos. Lénora, jeune magicienne diplômée de l'Académie de Magie, est témoin d'un drame qui la marquera à jamais...
Qu'il est compliqué de donner un avis négatif lorsque les retours son élogieux !
Je me suis demandée si j'avais lu le même livre que tout le monde ! J'ai terminé ma lecture samedi dernier et pourtant j'étais incapable de me poser pour faire un retour... Non pas parce que je n'ai pas aimé, après tout les goûts et les couleurs cela ne se discute pas, mais surtout parce que je ne trouvais, et je suis désolée de le dire, rien de positif...
Je m'excuse par avance pour l'auteur, qui m'a gentiment proposé son livre en lecture, mais je donne mon avis en conscience... Et je tente toujours de relever les points positifs lorsqu'il y en a....
J'ai d'ailleurs tellement tergiversé, que j'ai demandé à une amie de lire Horrible prophétie, pour en parler avec elle et surtout qu'elle me donne son avis. Mon amie a été jurée pour les éditions point meilleur polar en 2014, elle a donc l'habitude faire des relectures et de donner son avis... Malheureusement son retour a été négatif également ... Ouf je me sentais moins seule face à mon désespoir de chronique négative, ou devrais-je dire objective oui je dirais objective !
Je suis désolée de ne pas avoir vu de retour négatif, ne serait-ce que sur l'écriture. Je ne parlerais pas d'histoire ...
La nouvelle est parsemée de nombreuses fautes d'orthographe, d'accord, de syntaxe. La ponctuation est à revoir, car des virgules sont parsemées ici et là sans aucune cohérence.
L'auteur utilise des mots, en utilisant, sans doute, le dictionnaire des synonymes, pour varier le langage. Malheureusement chaque mot possède une nuance : "agglomération", "cité", "localité" et "bourg" ne possèdent pas un sens identique.
La construction des phrases reste maladroite : "c'était cette saleté des meurtres commis qui le montrait tel qu'il était".
Le récit est une succession d'actions, en effet beaucoup de choses se déroulent dans cet ouvrage. L'auteur a semblé mettre en relief cet aspect par une écriture brève, composée de phrases très courtes. En outre, le leitmotiv "cette horrible prophétie" semble révéler l'intention de l'auteur de rythmer son récit. Mais ça ne fonctionne pas : cela ne fait qu'alourdir et souligner la maladresse de l'écriture.
L'absence de marqueurs temporels et géographiques aurait pu et dû, conférer une atmosphère mystérieuse et folklorique à l'histoire. Or, des termes, tels que "beugler" ou "débouler", ne font que souligner le décalage avec l'ambiance que l'auteur a souhaité instaurer.
Concernant le rythme, seuls 4 courts dialogues sont recensés. Très peu pour une nouvelle de mise en bouche et dite d'action. le style est purement descriptif, transformant le texte en une interminable logorrhée, bien qu'elle ne fasse que 38 pages. le ton ampoulé et prétentieux n'apparaît que davantage maladroit, en particulier avec les termes et formulations familières qui jonchent la lecture.
Malgré le ton très descriptif, peu ou pas de descriptions guident le lecteur. le directeur est qualifié immédiatement de "sadique" et les souverains du "bourg" ou "agglomération" sont estampillés de "tyrans".
L'auteur est partie du postulat que le lecteur adhère à son univers.
Or, une histoire, à l'atmosphère aussi particulière que celle-ci, doit prendre le lecteur par la main et l'emmener voyager. Ici, l'auteur impose son imaginaire, laissant peu ou pas de place à celui du lecteur. Sa vision est imposée, le lecteur n'a aucune marge d'appropriation et d'interprétation.
En bref, je remercie l'auteur de m'avoir fait confiance et j'aurai souhaité pour elle et pour "Horrible prophétie" beaucoup plus d'honnêteté de la part de lecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Sosoominouxxx
  29 octobre 2019
Franchement, je ne sais pas trop quoi penser de Lenora : c'est un personnage très intéressant mais qui ne m'a pas été sympathique. Elle se révèle calculatrice, froide, manipulatrice... mais, c'est plutôt positif : on est loin des personnages classiques. Avoir un anti-héros, c'est plutôt cool !
Commenter  J’apprécie          200
LunaZione
  26 août 2015
Je tiens tout d'abord à remercier Victoria Martin pour l'envoi de ce court roman fantasy (38 pages). Franchement, j'ai passé un excellent moment et je serais très curieuse de découvrir les autres écrits de l'auteure.
L'histoire est très bien menée, les évènements s'enchainent bien. J'ai beaucoup aimé la façon dont la prophétie est annoncée et le sentiment qu'elle dégage changeant d'un seul coup l'ambiance du roman.
J'ai été étonnée de voir que l'histoire prenait également des notes politiques. C'est vrai que c'est assez fréquent dans la fantasy, mais franchement, je ne m'y attendais pas dans une histoire aussi courte ! Cela dit, cet aspect et notamment les discours de Lénora aux villageois m'ont beaucoup plu.
J'ai également apprécié la certaine ironie qui se dégage de ce roman, notamment à la fin qui m'a beaucoup amusée bien qu'elle soit assez terrible.
Franchement, je ne sais pas trop quoi penser de Lenora : c'est un personnage très intéressant mais qui ne m'a pas été sympathique. Elle se révèle calculatrice, froide, manipulatrice... mais, c'est plutôt positif : on est loin des personnages classiques. Avoir un anti-héros, c'est plutôt cool !
Les autres personnages ne sont pas vraiment développés et on ne les connait pas ou peu. Cela dit, ils, notamment les villageois, aident réellement à construire cette ambiance si particulière.
J'ai plutôt apprécié l'écriture de Victoria Martin bien qu'elle soit trop compliquée pour moi : elle a un excellent potentiel mais il faudrait qu'elle écrive plus simplement. Par contre, pendant ma lecture, j'ai été gênée par les nombreuses fautes d'orthographe, de grammaire et les tournures de phrases maladroites (les virgules bien placées, c'est le pied !). Rien de bien méchant en soit, mais c'est vraiment dommage puisque ça altère la qualité du roman...
Un court roman fantasy très agréable.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AlouquaLecture
  11 octobre 2015
Une histoire courte, mais néanmoins captivante.
Nous allons suivre Lénora qui doit faire face à ses démons.
Ce que verra Lénora ce jour-là, va la marquer pour toujours. de là, elle va être attirée vers le côté sombre de la magie, la magie noire. Mais cela ne s'arrête pas là, non seulement elle apprendra la magie noire, mais Lénora est également assoiffée de pouvoir, elle veut devenir Reine.
Qui est cette bête qui tue chaque jour une personne?
Quelle est donc cette horrible prophétie?
Que peut donc faire Lénora pour briser cette prophétie?
Pour le savoir, elle retournera à l'Académie de Magie, avec son Directeur un peu étrange.
La soif de pouvoir rend les gens froids et manipulateurs, des aspects que rencontrera bien vite Lénora. Elle apprendra également qu'il faut se méfier des apparences, une personne qui semble calme et retirée peut se montrer complètement différente sous son vrai jour.
Comme vous le savez, ce que j'aime, c'est la découverte de nouveaux auteurs. Victoria est nouvelle dans ce milieu, mais je suis certaine qu'elle peut y faire de grandes choses par la suite. Cette première parution, nous fait connaître sa plume sur un récit assez court, une histoire où elle nous donne très vite le ton que prendra le récit. Dès le début, vous êtes pris par l'histoire.
Une nouvelle plume agréable à lire, mais surtout à connaître.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesLivresEnFolies
  17 août 2015
Je vais commencer par quelques petits points négatifs :
-L'histoire est beaucoup trop courte (38 pages) pour laisser le temps aux lecteurs de s'identifier pleinement aux personnages et au moment où on commence à rentrer dans l'histoire, c'est déjà fini.
-Pendant un assez long moment, il n'y avait aucun dialogue entre les protagonistes, hors, ce que j'aime dans un livre c'est voir les personnages parler entre eux. Heureusement, au bout d'un moment, les personnages commencent enfin à s'exprimer et c'est d'ailleurs à partir de là que je suis rentrée dans le récit.
Et maintenant, place aux points positifs
-En commençant le livre, j'ai eu l'impression de me retrouver au coeur d'un conte et j'ai bien apprécié ce petit aspect. D'ailleurs j'ai été surprise par la fin plus que je ne m'y attendais !
-L'histoire en elle-même est vraiment originale et malgré mes quelques difficultés à accrocher, j'ai été complétement dépaysée avec ce court roman au point que j'aurai bien aimé un peu plus de pages afin d'apprécier plus longtemps le livre.
-La plume de l'auteure est fluide et même si j'ai trouvé que certains passages n'étaient pas assez approfondis, j'ai quand même trouvé la plume de l'auteur intéressante pour ne pas dire jolie.
Une prophétie vient de se mettre en place dans le petit village de Lénora, tous les jours, un habitant meurt dans d'atroces souffrances. Cela va bouleverser à jamais la vie de la jeune Lénora qui n'aura de cesse de trouver le responsable et de lui faire payer.
Au niveau des personnages, celui qui est le plus décrit c'est celui de Lénora. Je pense qu'il s'agit d'un choix de l'auteure pour nous montrer son importance. Les autres ont un rôle secondaire dans le roman.
J'ai eu un peu de mal à accrocher à Lénora, je ne m'attendais absolument pas à quelqu'un comme elle en lisant le résumé. Elle est assez antipathique et je l'ai trouvé inintéressante. Même lorsque je suis parvenue à la fin du ce court roman, je n'appréciais toujours pas le personnage de la jeune fille.
En conclusion, un roman différent qui fait passer un bon moment au lecteur même si ce n'est pas non plus quelque chose d'inoubliable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
OltiOlti   07 août 2015
Le gouvernement avait juré vengeance en disant tout faire pour retrouver le monstre coupable de ce forfait, et qui n’avait d’ailleurs pas pu sortir de la ville, avait-il conclu. C’était de ces paroles purement politiques, qui n’aboutiraient jamais à rien, tandis que la crainte et la peur se répandaient comme une trainée de poudre. Dans l’incertitude la plus complète, n’importe qui pouvait être frappé, tel un jugement divin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
OltiOlti   07 août 2015
Des gens frivoles, ne sachant rien de ce qui pourrait se passer, cherchaient de la farine, accompagnées de leur cheval, vaquant paisiblement à leurs occupations, sans se douter un seul instant qu’un drame horrible se déroulerait dans leur précieuse cité. Drame, qui serait le début d’une longue descente aux enfers pour la localité. Ces quelques minutes futures où, le roi et la reine seraient impuissants face au cadavre d’un habitant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
OltiOlti   07 août 2015
La caravelle noire transparente comme les ténèbres, venait de heurter le quai sous un ciel gris, accompagnée de ses corbeaux en mouvement. Elle avait démarré, cette horrible prophétie.
Commenter  J’apprécie          60
OltiOlti   07 août 2015
Les magiciens se ruaient en pyjama dehors en toute hâte, dans une angoisse sans nom.
Commenter  J’apprécie          70
JulitlesmotsJulitlesmots   29 mars 2017
"Des matins durant, Lénora apprit à contrôler la magie noire le matin et se consacrait à ses recherches l'après-midi" p. 19
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Victoria Martin (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victoria Martin
Interview de l'auteur Victoria Martin au Salon du Livre de Bussy-Saint-Georges sur sa saga de Fantasy Médiévale / Thriller "Horrible prophétie" et son recueil "Proverbes et Expressions du Sud-Ouest et d'Ailleurs...Tome 1" sur la chaîne culturel YouTube "Chevalier du Savoir"
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1612 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..