AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Sola (Traducteur)
EAN : 9782290313183
540 pages
Éditeur : J'ai Lu (31/08/2001)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 950 notes)
Résumé :
Jouet de perfides intrigues nouées dans l’ombre par ceux qui n’attendent qu’une occasion pour se rebeller, Eddard Stark, Main du roi, tente en vain de faire régner l’ordre et la justice au nom de son souverain, Robert Baratheon.
Comment protéger l’imprévisible monarque des complots, quand celui-ci n’aspire qu’à braver le danger ?
Comment imposer la paix à des barons qui ne rêvent que de batailles et de pouvoir ?
Et comment résister à cet engrena... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (76) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  18 novembre 2013
Vaincre ou périr.
Second tome dans le découpage à la française après le trône de fer ou seconde partie de "Le trône de fer : L'intégrale" (qui respecte lui l'intégrité du roman original).
Tyrion est aux mains de Catalyn, Ed Stark est sérieusement blessé et s'oppose maintenant quasi ouvertement aux Lannister. Les alliances se font et se défont, le jeu du trône commence et toujours, la garde de nuit veille.
Ce second tome (seconde partie) est bien plus nerveux que le premier qui apparaît maintenant clairement comme un tome de présentation. le background est bien posé et on se concentre plus sur les personnages. le manque de "ferraillage" évoqué comme critique du premier opus est tombé. Une guerre vous aurez et elle donne du corps au roman sans pour autant l'alourdir de descriptions interminables de combats acharnés (même si j'adore cela en général, ici que nenni). La politique et les jeux de pouvoir tiennent toujours une part importante, crédibilisant encore plus le récit. L'horizon s'assombrit pour toutes les parties en jeu et l'histoire tient toutes ses promesses.
Une histoire de Fantasy médiévale qui prend ici tous ses titres de noblesse et qui préfigure une grande saga à venir (même si je n'ai pas de mérite à dire cela puisque cela est :-) ).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          992
Daniella13
  06 mai 2019
A l'heure où la saison 8 sort sur nos écrans, je reprends les tomes un par un pour me remémorer des détails que j'aurai pu rater en regardant chaque saison.
George R.R. Martin nous dédie chaque chapitre à un personnage et je vais en faire de même pour faire ressortir les grandes idées de ce tome.

FAMILLE TARGARYEN
Viserys suit sa soeur Daenerys dans le campement de Khal Drogo car il veut obtenir ce qui lui a été promis en échange de l'avoir offert.
Il ne respecte pas les habitants bien qu'il s'agisse de la nouvelle famille de Daenerys et qu'elle en porte l'enfant. Il va en payer le prix fort.
Pour ces noces elle a obtenu de maître Illyrio, trois oeufs de dragons qui se révéleront le moment venu le plus beau des présents qu'elle ait pu recevoir.
Khal Drogo va être blessé lors d'une bataille et sa blessure va s'infecter. Daenerys va tout faire par amour pour tenter de sauver son Khal, le soleil étoilé de sa vie mais il sera trop tard et il va falloir qu'elle trouve le moyen de se faire respecter de son peuple car elle est là Khaleesi.
Dès le départ, je n'ai pas aimé Viserys. Il est ingrat et imbu de sa personne. Il ne respecte rien ni personne et se prend réellement pour ce qu'il n'est pas. Alors bon débarras.
Khal Drogo est un personnage rude mais qui pour les yeux de sa Khaleesi a su changer au mois auprès d'elle. Dommage que l'on ne puisse pas l'amener plus loin dans les prochains tomes.
Daenerys est un personnage que l'on apprécie dès le début. Elle est simple, respectueuse mais va vite apprendre que le respect s'obtient d'une tout autre façon. Son personnage va évoluer et on attend que ça. Clairement je l'adore.
FAMILLE STARK
Eddard Stark se retrouve forcé à rester la main du roi Robert Baratheon qui a pour épouse Cersei Lannister. Il veut que justice soit rendu et que le Régicide, qui n'est autre que le frère de Cersei, Jaime, soit traduit en justice. Mais ce dernier est parti s'exiler à Castral Roc.
Il se rend compte que les enfants de Cersei ne sont pas ceux du roi Robert mais bien ceux de son frère Jaime. Il la menace de quitter les lieux au plus tôt avant qu'il n'apprenne la vérité au roi.
A son retour de chasse, le roi est en piteux état et ses jours sont comptés. Il va nommer Eddard Stark successeur et ce dernier n'aura pas le temps de révéler la vérité concernant la réelle paternité de Joffrey. Cersei Lannister ne l'entend pas de cette oreille et met son fils Joffrey sur le trône de fer. Ce dernier va se montrer plus qu'odieux en tant que nouveau roi et prendre une décision drastique à l'encontre d'Eddard Stark.
Sansa rêve d'épouser le prince Joffrey car elle le voit comme quelqu'un de bien.
Cependant elle va vite déchanter quand elle le verra rendre son verdict concernant son père Eddard Stark et le traitement qu'il va lui infliger après cela. Mais son propre destin ne sera d'ailleurs pas mieux.
Arya est un garçon manqué et ne se passionne pas de strass ni de paillettes. Tout ce qu'elle veut c'est apprendre à se battre et manier l'épée. Son professeur de « danse », Syrio Forel, va s'y employer et ses leçons porteront leur fruit.
Elle va vite se rendre compte du pot au rose qui se trame au donjon rouge et va réussir à s'échapper. Elle tue pour la première fois grâce à Aiguille.
Jon Snow est affecté à la garde de nuit mais relégué au poste d'intendance alors qu'il souhaitait être un patrouilleur.
Robb prend les commandes d'une troupe afin de s'en prendre à la famille Lannister pour avoir une monnaie d'échange car son père a été fait prisonnier pour soit disant trahison. Vu son jeune âge, il va s'en sortir à merveille et va réussir à attraper Jaime Lannister.
Bran après sa chute se réveille de son coma. Un équipement adapté va lui être fabriqué et il va se déplacer grâce à Hodor
J'aimais beaucoup le personnage d'Eddard Stark et je regrette son sort. Il était une bonne main et c'était quelqu'un de droit et de respectable.
Sansa on a qu'une envie c'est de la gifler. Elle a les yeux complètement crevé par son prince et les bonnes gifles qu'elle va se prendre après lui feront du bien.
Arya est une petite que l'on a envie de voir évoluer. On la sent vaillante, maline et intelligente. Je pense qu'au fil des tomes elle va nous en faire voir de belles.
Jon Snow n'arrête pas de râler dans ce tome. Il n'est jamais content de rien et passe son temps à se plaindre. Il est agaçant et veut toujours montrer qu'il sait mieux faire que les autres.
Robb nous épate dans sa bataille contre les Lannister et j'aime bien son personnage car il est d'une simplicité appréciable.
FAMILLE LANNISTER
Catelyn Stark a fait de Tyrion son prisonnier car elle le croit responsable de la chute de son fils Bran. Elle l'amène chez sa soeur Lysa Arryn qui cette dernière le fait enfermer pour son manque de respect. Tyrion demande un procès équitable car il n'a pas commis les crimes pour lequel il est accusé et ce sera Bronn qui le défendra face à Ser Vardis.
Bronn gagne le combat et Tyrion est donc libre de partir.
On aime sa répartie, son audace et son cran. Il ne manque vraiment pas d'air et pourtant moi j'adore son personnage. Il est toujours prêt à tout acheter pour sauver sa vie.
Lord Tywin, Père de Cersei, Jaime et Tyrion. Il mène la danse avec tout son or et gère chacun de ses enfants. Il aime beaucoup plus Jaime que les autres. Tyrion n'est à ses yeux rien d'autre qu'un nain sans grande importance. Mais quand Jaime se fait capturer par Robb Stark, il se rappelle qu'il a un autre fils, Tyrion, qui pourrait lui être utile pour gérer les âneries de son neveu le Roi Joffrey.
Clairement lui je le déteste. Il est hautain et il est insupportable. Il se croit tout permis et pense pouvoir tout acheter grâce à son or. Vivement qu'il prenne une bonne leçon.
Ce tome contenait beaucoup de rebondissements et on adore l'écriture de l'auteur. Il va de soi que je vais poursuivre ma lecture en espérant que les prochains tomes nous tiennent tous autant en haleine
Lien : https://fantasydaniella.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          582
Yendare
  10 septembre 2019
Si le tome 1 m'avait laissé mitiger, je suis convaincu par ce second tome qui m'a fait passer un bon moment.
Bien des choses se passent dans ce tome où chaque partie se met à convoiter le trône. La guerre est désormais entamée mais on sent ici que nous n'avons qu'un avant-goût de celle-ci. Une fois que Daneirys rentrera dans la partie à Westeros et que l'hiver et ses dangers se seront bien installé les choses risque de devenir très intéressante. Les personnages continuent d'évoluer, j'avoue que même si le personnage ne m'était pas désagréable ne pas avoir été mécontent de voir le nombre de personnages principal passés de 8 à 7 en cours de tome La mort d'Eddard n'est pas une grande surprise, même si je ne m'attendais pas à ce qu'elle survienne si vite dans l'histoire . Je suis désormais plus que curieux de connaître la suite des événements qui s'annoncent des plus intéressants.
J'ai donc passé un agréable moment à la lecture de ce second tome que j'ai lu bien plus vite que le premier et ne vais pas attendre trop longtemps avant d'entamer le troisième qui m'attend déjà sur mon burreau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
Gwen21
  26 février 2014
Une très belle montée en puissance avec ce deuxième volet de la saga du "Trône de fer".
Après un premier tome qui a servi à bien planter le décor, l'action se fait plus guerrière et plus décisive. L'alternance des personnages donne à la narration un rythme très soutenu qui tient véritablement le lecteur en haleine de l'incipit à l'explicit. Un suspense voisin de celui que l'on peut éprouver à la lecture d'un thriller l'envahit et lui fait dévorer les chapitres sans même qu'il s'en rende compte.
Toute la mécanique de G. R. R. Martin se met en place aussi inexorablement que les rouages bien huilés d'une horloge et la maîtrise de son univers force mon admiration autant que la précision de son imagination. Ses personnages deviennent des connaissances intimes, je commence à pénétrer leur psychologie que j'apprécie toujours autant car là où on pourrait attendre du manichéisme, finalement, on a plaisir à découvrir une analyse assez fine de la nature humaine, et bien qu'elle soit appliquée à un monde fantasy, elle n'en sonne pas moins juste.
L'auteur, scénariste émérite, aime jouer avec les nerfs de ses lecteurs et leur réserve des rebondissements souvent inattendus. D'ailleurs, il vaut mieux avoir le coeur et les tripes bien accrochés, ce tome donnant au récit une tonalité vraiment plus dure et plus cruelle qui n'épargne aucun personnage, qu'il soit de premier plan ou secondaire. G. R. R. Martin annonce clairement la couleur : Westeros n'est pas le monde des Bisounours.
C'est donc avec un plaisir croissant que je poursuis mon épopée vers l'hiver ; mes nuits commençant sérieusement à se peupler de dragons, de loups et autres lions...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
florencem
  08 juillet 2014
Ça y est, j'en suis enfin venu à bout ! Cela faisait longtemps que je n'avais pas passé autant de temps sur un roman… Non pas que je n'ai pas aimé le donjon rouge, mais je n'accroche décidément pas au style du traducteur qui a voulu rendre le texte plus « pompeux » que ne l'est l'original. Je trouve assez étrange, d'ailleurs, qu'il y ait une telle différence entre la version originale et la version française. du coup, à certains moments, le récit est très alourdi par des tournures de phrases qui n'en finissent pas. Je ne suis pas contre ce style d'écriture, mais je trouve dommage qu'il desserve l'histoire.
Cela mis de côté, j'ai encore une fois beaucoup aimé redécouvrir le début de la saga. Comme je suis en parallèle la série américaine, il n'y a pas tellement de grandes découvertes mais il n'empêche que cela ne me dérange pas le moins du monde. Il est toujours très intéressant de voir certains détails ou même de les revoir, car il faut bien l'avouer entre les différentes intrigues et tous les personnages, on passe aux premiers abords toujours à côté de petites choses qui ont peut-être une grande importance.
Du fait que le roman nous offre plusieurs narrateurs, on a cette impression que l'histoire avance tout doucement. Les récits de chacun sont entrecoupés, mais se jouent en parallèle, nous offrant ainsi différentes perspectives et la possibilité de comprendre le point de vue de chacun. Je trouve cela très adroit de la part de l'auteur. J'ai juste un peu peur de ce que va donner la suite, avec l'arrivée grandissante de nouveaux personnages. En parlant des personnages, d'ailleurs, j'ai cette impression que chacun d'entre eux ne prend que des mauvaises décisions. Cela ne m'avait pas forcément frappé dans le premier tome, mais là, et en connaissant un peu ce qu'il se passe ensuite, c'est assez flagrant. C'est comme voir échouer un à un chacun d'eux, d'une certaine manière. Je sais que la saga n'est pas censée être une partie de plaisir, mais c'est déprimant ! A croire que George R.R. Martin n'aime pas ses personnages, ou pire, qu'il aime les faire souffrir !
Du coup, j'ai pris le parti de ne m'attacher à aucun personnage. Je vois déjà certains d'entre vous me dire que j'ai complètement raison ! J'ai, bien entendu, des personnages que j'affectionne plus que les autres : Arya, Daenerys, Jon, Bran… mais je suis leur épopée « de loin ». C'est presque comme lire une fresque historique, une légende ancienne. Pour moi, ce sont des récits où j'ai du mal à m'attacher aux êtres qui y évoluent. Par contre, je n'ai aucun mal à détester certains d'entre eux : Cersei, Jeoffrey (est-ce quelqu'un l'apprécie de toute façon ?), Tywin… On se cantonne un peu aux Lannister pour l'instant. J'ai aussi beaucoup de mal avec Catelyn. Elle est trop froide, trop distante, impossible de la voir comme une mère aimante et douce. Elle reste un roc que l'on ne peut atteindre. Sansa s'améliore un peu. Je ne la porte toujours pas dans mon coeur, mais les derniers moments du roman, lui permettent de basculer vers la lucidité et de se rendre plus agréable. J'avoue que les circonstances de ce changement sont très pénibles et j'aurais préféré qu'elle ne traverse pas cela, mais le fait qu'elle grandisse enfin, donne au personnage plus d'ampleur.
Quant à l'histoire, elle se complexifie, mais en même temps, elle devient aussi plus claire d'une certaine façon. On commence à réellement appréhender tous les rouages qui font que ce monde imaginaire fonctionne. Les pions sont à leur place, nous ne sommes plus dans le début qui nous présentait l'univers de George R.R. Martin, mais bien dans le vif du sujet. Mis à part le côté surnaturel, je dirais aussi que le fait que ce qui se déroule aurait pu réellement exister est très poignant.
Je ne lirais pas tout de suite les prochains tomes mais je ne manquerais pas de continuer l'aventure du Trône de fer. Ma curiosité a été piquée et je veux savoir ce que chacun adviendra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224

Citations et extraits (76) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   21 novembre 2013
Un lâche peut être aussi brave que quiconque en l'absence de tout danger. Et chacun remplit ses devoirs quand les devoirs en coûtent rien. Avec quelle aisance se suit, dans ces conditions, le chemin de l'honneur ! Mais tôt ou tard vient pour tout homme l'heure où cesse l'aisance, l'heure inéluctable des choix contraignants.
Commenter  J’apprécie          650
Gwen21Gwen21   25 février 2014
- Oyez mes paroles et soyez témoins de mon serment [...]. La nuit se regroupe, et voici que débute ma garde. Jusqu'à ma mort, je la monterai. Je ne prendrai femme, ne tiendrai terres, n'engendrerai. Je ne porterai de couronne, n'acquerrai de gloire. Je vivrai et mourrai à mon poste. Je suis l'épée dans les ténèbres. Je suis le veilleur au rempart. Je suis le feu qui flambe contre le froid, la lumière qui rallume l'aube, le cor qui secoue les dormeurs, le bouclier protecteur des royaumes humains. Je voue mon existence et mon honneur à la Garde de Nuit, je les lui voue pour cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
fnitterfnitter   19 novembre 2013
Le sang tiède lui emplit la bouche et ruissela sur son menton. Le goût …, le goût la menaçait de nausées, mais elle se força de mastiquer, déglutir. A condition toutefois que la mère le mangeât intégralement, le cœur d'étalon était, aux yeux du moins des Dothrakis, censé procurer au fils vigueur, promptitude et intrépidité. Mais qu'elle répugnât au sang ou vomît la viande, et les présages en étaient moins fastes : l'enfant risquait de venir au monde soit mort-né, soit débile, ou monstrueux, voire de sexe féminin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
fnitterfnitter   21 novembre 2013
Voici que débute ma garde. Jusqu'à ma mort, je la monterai.
Je vivrai et mourrai à mon poste.
Je suis l'épée dans les ténèbres. Je suis le veilleur au rempart.
Je suis le feu qui flambe contre le froid, la lumière qui rallume l'aube, le cor qui secoue les dormeurs, le bouclier protecteur des royaumes humains.
Je voue mon existence et mon honneur à la Garde de nuit. Pour cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
fnitterfnitter   20 novembre 2013
Le cœur ment, la tête joue cent tours, les yeux seuls voient juste. Regarde avec tes yeux. Écoute avec tes oreilles. Goûte avec tes papilles. Flaire avec ton nez. Sens avec ta peau. Que la pensée suive au lieu de précéder, et dès lors advient la connaissance de la vérité.
Commenter  J’apprécie          410

Videos de George R.R. Martin (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  George R.R. Martin
George RR Martin à la librairie Grangier le 3 juillet 2014
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Trône du Fer, Tome 9 : La Loi du Régicide

Quel est le nom de l'enfant que Davos cherche à sauver des griffes de Mélisandre ?

Petyr Frey
Aegon Snow
Belon Stone
Edric Storm

10 questions
221 lecteurs ont répondu
Thème : Le Trône de fer, tome 9 : La Loi du régicide de George R.R. MartinCréer un quiz sur ce livre