AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Sola (Traducteur)
ISBN : 2290002976
Éditeur : J'ai Lu (09/11/2007)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 410 notes)
Résumé :
Les têtes de nains, tranchées ont beau s'accumuler sur le parvis de Castral-Roc, celle de Tyrion - meurtrier présumé de Tywin Lannister, son père - semble toujours solidement juchée sur ses deux épaules. Sa sœur Cersei, désormais régente, ne sait plus qui elle doit haïr le plus : lui ou la petite reine, Margaery, intriguante de basse-cour qui est parvenue à lui ravir le cœur du futur roi, son fils.
Ses manœuvres ont beau être cousues de fil blanc, son joli mi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  16 avril 2014
A noter dans ce tome un retour appréciable de l'action, désespérément absente du tome précédent. Enfin, on tient le bon bout, on n'est pas encore au niveau des huit premiers volets.
Il faudra m'expliquer pourquoi l'éditeur français a choisi de l'intituler « Les sables de Dorne », lesdits sables n'occupant qu'un maigre chapitre... Et comme j'aimerais que le traducteur, Jean Sola, cesse de marquer l'intensité d'un acte par une répétition lexicale, du genre « il rendit ses armes, et tout et tout » ou encore « il monta haut haut », ça me rappelle les mauvais souvenirs des deux premiers opus.
Bien, après ces quelques mises au point éditoriales, revenons au roman. On retrouve essentiellement Jaime, Brienne et Cersei alors que les Fer-nés prennent de l'ampleur par leurs batailles navales et leur soif de conquêtes territoriales. L'action et les intrigues sont au coeur du récit qui retrouve petit à petit un rythme plus soutenu et tend quelques perches au lecteur lui permettant d'espérer le retour de Danaerys, du Limier et de Catelyn Stark (enfin ce qu'il en reste).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Dionysos89
  29 juin 2012
Continuant ma lecture du Trône de Fer, ce onzième tome, milieu du quatrième tome original, fait poursuivre l'aventure sur des personnages toujours plus ciblés et fouillés.

Avec Les Sables de Dorne, George R. R. Martin répond aux questions posées dans le tome précédent, ou en tout cas nous conduit vers un début d'interrogations nouvelles sur des sujets attendus et dans des directions originales (^^). En effet, on peut ainsi avoir l'impression de temps en temps que l'auteur noie le poisson qu'il nous agitait devant la figure dans les chapitres précédents : la fuite de Tyrion, les révoltes autour des Jumeaux et la montée en puissance de Daenerys sont toujours éludées, et ne sont vues que comme des outils de narration par l'auteur. Qu'à cela ne tienne, c'est l'occasion de mettre en avant des personnages inconnus ou méconnues, notamment des femmes, mentions spéciales aux femmes proches de Jaime et aux merveilleuses Aspics à Dorne. Toujours de l'originalité sans faille chez George R. R. Martin !
On pourrait alors résumer la trame scénaristique de ce tome (à toujours prendre avec des pincettes car le découpage éditorial français est toujours aussi étrange, enfin... étrange non, juste ciblé pour faire dépenser aux lecteurs toujours davantage) comme ceci : d'abord, un trio de personnages qui voguent à l'aventure du combat et du pouvoir, c'est Cersei, Jaime et Brienne, dont les personnalités sont très bien détaillées ici et de plus en plus au fur et à mesure du tome ; puis, trois zones où la politique, en parallèle avec les événements de Port-Réal, fait rage, c'est-à-dire les îles des Fers-nés, les sables de Dorne et la cité de Braavos. Dans ces trois lieux, les personnages sont bien moins fouillés, mais l'action y est plus fournie. Il faut d'ailleurs saluer le travail de l'auteur pour faire incroyablement varier dans ces trois lieux les styles politiques, les croyances religieuses et les cultures tout simplement. Ce procédé, entre personnages détaillés dans certains endroits et actions plus soudaines dans d'autres, complète celui utilisé par George R. R. Martin, notamment dans le tome original précédent, où il alternait les grandes scènes entre Port-Réal et le Mur pour laisser des détails plus éparses, mais tout de même très tranchants, pour des lieux comme Astapor ou les Jumeaux.
Habilement, l'auteur nous informe sur des événements dont il ne peut se permettre de développer davantage le déroulement : par des arrivées de corbeaux ou le lancement de nouvelles intrigues, on grapille de menues informations sur les lieux et les personnages passés sous silence que sont Jon et Stannis au Mur, Davos à Peyredragon, Daenerys et son nouvel empire et surtout ses dragons, l'action mystérieuse de personnages hauts en couleurs que sont Béric Dondarrion, le Limier ou le prophète de Myr, voire même la destinée du Nord, toujours un vaste champ de ruines sans lendemain qui chante.

Un tome tout de même riche donc, qui se dévore toujours aussi vite, malgré certaines frustrations normales, puisque l'oeuvre est tellement énorme qu'on a envie de tout savoir tout de suite. Mais, contrairement au client (et à Tommen), le lecteur n'est pas roi et il nous faut patienter encore un peu avant d'avoir des nouvelles de tous nos personnages préférés, en ayant peur d'imaginer de graves tragédies prochaines dans Un Festin pour les Corbeaux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
lilyrose87
  18 décembre 2015
Contrairement à ce que le titre de ce tome 11 semble laisser croire, très peu d'évènements se passent à Dorne même. En revanche, pour nous, pauvres lecteurs, nous nous sommes en plein sables mouvants.
Je serais plutôt brève, mais ceci est dû au fait qu'il ne se passe pas vraiment grand chose dans ce tome, mais je vous détaillerais tout ceci dans ma prochaine critique.
En attendant, voici ce qu'il faut retenir :
1) Cercei s'embourbe de plus en plus : alcoolique, elle s'est définitivement aliénée son frère, qui sait à présent qu'elle n'a fait que lui mentir, et s'entoure d'une cour de fourbes, à commencer par Mestre Qyburn, le mystérieux nouveau Maître des chuchoteurs. Toujours obsédée par sa haine envers Tyrion et Margeary, elle complote pour humilier la seconde tandis qu'elle attend la nouvelle de la mort du premier. Et comme si cela ne suffisait pas, elle ourdit des plans pour faire tuer Jon Snow et affaiblir Stannis en faisant exécuter son plus fidèle ami, Davos (retenez bien cette dernière partie, j'y reviendrais ultérieurement)
2) Ce qui m'amène au point suivant : l'apparition du nouveau Septon et de sa foule de moineaux. En apparence, le Septon semble être la marionnette de Cercei dans son complot contre Margeary; Gardez cette information en tête, j'y reviendrais ultérieurement
3) Jaime a quitté Cercei pour prendre d'assaut Vivesaigues. Bon, vous me direz, il ne respecte pas trop sa promesse envers Brienne de retrouver Sansa et Arya...oh mais vous savez les promesses...c'est surfait de nos jours.
4) TIens, puisqu'on parle de Brienne, elle poursuit son périple et rencontre une foultitude de personnages secondaires. Je ne vais pas perdre mon temps à vous en parler. Disons simplement qu'elle s'éloigne de plus en plus de son objectif.
5) Littlefinger a atteint son objectif : il est le maître du Val d'Arryn. Sansa (qu'il faut appeler Alayne maintenant) lui est plus que jamais soumise. Elle n'a fait que troquer une marionnettiste (Cercei) pour un autre (Littlefinger)
6) Vous vous souvenez du tome précédent, avec la découverte de la famille Greyjoy? Eh bien nous avons le nom de l'heureux successeur de Balon : il s'agit d'Euron (le mystérieux pirate, sociopathe sur les bords). Bien sûr cela ne fait pas plaisir à Aeron, Asha et Victarion. Oui mais Euron a une corne capable de contrôler les dragons...et ça, c'est plutôt badass.
7) Tiens puisqu'on parle de dragons...ici, pas de Daenerys, juste la rumeur de sa destinée. Tout le monde en parle mais personne ne sait vraiment ce qu'elle fait. Un peu comme Tyrion en fait. Sauf qu'Euron a de grands projets pour Dany...il ne veut rien de moins que l'épouser et pour ce faire, il envoie Victarion aller la chercher. Ben voyons, envoie ton beau-frère qui te déteste te chercher ta nouvelle épouse...quelle riche idée!
8) Arya fait une brève apparition ici. Elle se trouve dans la Demeure du Noir et du Blanc, un mystérieux temple dédié à la mort, afin de commencer son apprentissage afin de suivre les pas de son idole, Jaquen H'ghar : devenu un Sans-Visage
9) Un petit mot sur les évènements à Dorne : le complot d'Arianne visant à faire couronner Myrcella a échoué et la petite Lannister est grièvement blessée...tout ça pour ça.
Voilà, comme vous le voyez, rien de bien folichon. Mais avant de pousser plus avant ma critique, il faut d'avoir voir ce que nous réserve le prochain tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Crazynath
  16 septembre 2015
Toujours pas de Tyrion et de Daenerys à l'horizon des sables de Dorne...
Cependant, je serais de mauvaise foi si je disais que je n'ai pas aimé...
Même si effectivement, le lecteur fait un petit tour par Dorne ( je dois reconnaitre que la famille Martell a un coté savoureux ), il se retrouve plus souvent dans le coin des iles de Fer où les Greyjoy et leurs Fer-nés continuent leurs machinations...
Passage obligé par Port-Réal, où Cersei continue à vouloir garder le pouvoir pour elle toute seule , mais au prix de nombreuses intrigues.... On se demande comment elle arrive encore à s'en sortir sans s'emmêler les pinceaux...
Les deux soeurs Stark ne sont pas en reste dans cet épisode qui fait la part belle aux personnages féminins.
Arya, qui continue son apprentissage ( apprentissage de quoi exactement ? ) à Bravoos et Sansa, qui sous une fausse identité vit aux Eyrié, fief de son cousin ( bien fragile ce petit d'ailleurs ...)
Brienne, quand à elle, continue sa ( vaine ? ) quête à la recherche des soeurs précédemment citées ...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
idevrieze
  04 mars 2013


Un tome de mise en place
Je m'y attendais, après deux tomes très intenses en révélations, il fallait bien que GRR Martin remettait un peu d'ordre dans son échiquier géant. C'est chose faite avec les Sables de Dorne. L'auteur va s'amuser ici à faire évoluer ses personnages mais aussi à les faire voyager, ce qui nous permet, par la même occasion, de nous faire une idée des effets de la guerre sur les Sept Royaumes.
En effet, on y voit la Reine Cersei qui est complètement irréaliste. Elle tente de gouverner le Royaume à la place de son fils, mais se rend compte des difficultés d'être une femme pour tenir les rênes. Les membres du Conseil ne lui font pas confiance et tentent de l'évincer. C'est intéressant de voir l'évolution de ce personnage que l'on aime à détester. On voit qu'elle a toujours vécu dans l'ombre des hommes et veut briller maintenant. Mais elle est trop impulsive et fait donc des erreurs de débutante. Elle est privée de son double Jaime, car les deux frères amants se sont séparés. Jaime, de son côté voit sa soeur sous un jour différent, ce qui ne lui plaît guère. Il va donc oeuvrer pour ce qu'il sait faire de mieux : protéger le Royaume. Et il va se rendre compte qu'il y a du boulot !
Côté Stark, Sansa se débrouille toujours autant pour survivre dans la tour des Eyries sous la coupe de LittleFinger. Nous n'arrivons toujours pas à savoir s'il fait tout cela pour son bien ou pour la manipuler (ce qui fait d'ailleurs tout le charme du personnage. Telle une anguille, il se dérobe à chaque fois qu'on pense le dévoiler. Cela dit, il est d'une très bonne école pour Sansa qui commence à s'initier au jeu des trônes. A voir ce que cela va donner dans quelques années. Quant à Arya, elle entame une nouvelle vie, et tente d'oublier les vestiges de son passé pour mettre en oeuvre sa vengeance.
Et maintenant, côté trône de grès, on voit qui a pu succéder aux royaumes des mers et du sel, quels sont leurs nouveaux objectifs, et la menace qu'ils peuvent provoquer. C'est un royaume dur et brutal, et je crains sincèrement pour le Nord dans les tomes à venir.

Les Sept Royaumes pourront ils se relever ?
C'est bien la question centrale que nous nous posons encore et toujours. Dans ces Royaumes, la vie est impitoyable et on se demande comment les finances et la sécurité pourront ils un jour se rétablir. Pas par la reine, du moins, pour l'instant car elle est plus occupée à déjouer les intrigues politiques que de rétablir le peuple.
Un seul espoir survint, du moins, pour l'instant, en la personne de Jaime Lannister. Car lui seule a la poigne nécessaire pour redresser le peuple. Mais le pourra-t-il, alors qu'il est encore en proie à ses démons personnels ? le pourra-t-il quand il se rendra compte qu'il n'a plus aucune valeur pour sa soeur, qu'il a expédié son dernier allié - Brienne - pour retrouver Sansa et que son frère est devenue un traître. On l'a dépossédé depuis longtemps de ses enfants et de son honneur, ensuite de sa main et maintenant de son coeur. Sa destinée promet de nombreux rebondissements dans cette saga.
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21Gwen21   11 avril 2014
- Ils disent ces choses à seule fin de se gagner les bonnes grâces de ton seigneur père [...]. La vérité, c'est dans ton miroir que tu la trouveras, pas sur la langue des hommes.
Commenter  J’apprécie          271
Gwen21Gwen21   13 avril 2014
- Dans le jeu des trônes, même les pièces les plus humbles peuvent avoir des volontés de leur propre cru. Elles refusent quelquefois d'accomplir les mouvements que l'on a programmés pour elles.
Commenter  J’apprécie          230
CrazynathCrazynath   16 septembre 2015
Tous les humains mentent lorsqu'ils ont peur. Certains débitent des tas de mensonges, certains juste quelques uns. Certains n'ont en leur possession qu'un seul mensonge, énorme, et ils le débitent si fréquemment qu'ils en arrivent presque à y croire..., mais une petite partie d'eux mêmes saura toujours qu'il demeure un mensonge, et cela se manifestera sur leur figure.
Commenter  J’apprécie          30
pandarouxpandaroux   21 décembre 2014
C'est de moi qu'il riogle, saisit subitement Jaime Lannister. "D'après ce que je comprends, ma soeur, hein? toi aussi, tu te l'es farcie, bougre de tronche vérolée, cracha t il. Eh bien, ferme la ta putain de gueule et tue moi, si tu peux!!!
Commenter  J’apprécie          40
LenoraLenora   16 décembre 2012
Tout homme devrait perdre une bataille dans sa jeunesse, de manière à ne pas perdre de guerre lorsqu'il est vieux.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de George R.R. Martin (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  George R.R. Martin
George RR martin le nouveau Boss de la Fantasy
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le Trône du Fer, Tome 9 : La Loi du Régicide

Quel est le nom de l'enfant que Davos cherche à sauver des griffes de Mélisandre ?

Petyr Frey
Aegon Snow
Belon Stone
Edric Storm

10 questions
202 lecteurs ont répondu
Thème : Le Trône de fer, tome 9 : La Loi du régicide de George R.R. MartinCréer un quiz sur ce livre