AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Sola (Traducteur)
ISBN : 2290318191
Éditeur : J'ai Lu (31/03/2002)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 550 notes)
Résumé :
Le royaume des Sept Couronnes est gagné par une pandémie de violence. Les héritiers du souverain défunt se livrent d’âpres et sanglants combats pour le trône, et les puissants seigneurs, ralliés aux diverses causes, négligent tout égard pour le peuple, qui n’en peut plus.
Catelyn Stark et Tyrion Lannister, ennemis jurés, fourbissent leurs armes.
La première a rejoint Renly Baratheon, à la tête des forces de Hautjardin et d’Accalmie, tandis que le secon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  11 février 2014
Bis repetita
Quatrième tome de la série, mais surtout seconde partie du livre 2 en version originale (ou de l'intégrale 2 en français).
Les frères ennemis baratheon sont prêts à s'affronter. Tyrion prépare la défense de Port Real qui crie famine. Robb accumule les victoires contre les Lannister et se rapproche de son objectif. Jon et Arya poursuivent leur bonhomme de chemin. Et Daenerys suscite les convoitises, maitresse des dragons.
Que dire de ce tome ? la même chose que pour La bataille des rois. Il est certes plus rythmé, plus nerveux, mais là encore, il n'est au final qu'un tome de préparation pour le suivant qui s'annonce explosif (je n'ai pas de mérite à le penser, j'ai vu la série TV).
Laissons-nous donc porter par la douce musique (vraiment ?) de George R.R. Martin, à grand renfort de coups tordus, de réalpolitique, d'amours fraternelles contrariées vers ce final que j'appelle de tous mes voeux : L'invincible forteresse.
Commenter  J’apprécie          744
Gwen21
  19 mars 2014
L'action est plus que jamais présente dans ce 4ème tome de la saga épique et même si pendant ses deux premiers tiers, j'ai senti le rythme sensiblement mollir, une soudaine poussée d'alizé m'a poussée plus avant.
Quelque avis de grand frais se fait néanmoins désirer tant la guerre pèse de plus en plus lourd dans le récit ; c'est donc avec plaisir que j'ai vu un bon coup de vent balayer quelques puissants et dégager ainsi quelque peu l'échiquier.
A noter la montée en puissance de Theon Greyjoy qui, bien que ne m'étant pas sympathique pour un sou, a pour lui une détermination à la hauteur de ses aspirations, elles-mêmes insufflées par ses déceptions et son asservissement aux Stark. Un rebelle plutôt qu'un traître.
Soit je m'attache toujours davantage aux personnages, soit l'auteur oriente sciemment son récit vers ce but, je trouve les approches psychologiques des personnages principaux de plus en plus fines. de même, côté stratégie politique, ce tome, riche en complots, amène le lecteur à faire travailler ses méninges sans se contenter d'être un simple spectateur.
L'aspect spirituel se renforce également avec l'intervention maléfique de Mélisandre d'Asshaï et donne plus de profondeur tout en accentuant le fantastique, faisant ainsi basculer l'épopée du côté de la magie, mouvement précédemment amorcé par Daenerys, la mère des Dragons.
Daenerys Targaryen dont je suis avec plaisir les pérégrinations bien que sa narration soit désormais très en retrait, fait qui provoque en moi l'irrésistible envie d'anticiper la connaissance de sa destinée. Et je ne suis pas loin non plus de m'amouracher de son conseiller, ser Jorah Mormont !
Bref, à suivre.
PS : pour ce qui est de la traduction, on respire quand même, ça se passe de mieux en mieux, les affres des deux premiers tomes me semblent à présent de douloureux et lointains souvenirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
sandrine57
  06 novembre 2012
Le royaume des sept couronnes vit une période de grands troubles. Les prétendants au trône se livrent une bataille sans merci, chacun étant persuadé de sa légitimité. Mais aucun n'a encore atteint Port-Réal et Joffrey est toujours assis sur le trône de fer même si le peuple, affamé, lui est hostile. Sa main, le nain Tyrion Lannister, est sur tous les fronts pour protéger la capitale des attaques extérieures et des émeutiers à l'intérieur. Pourtant, le danger ne vient pas toujours des hommes...Certains se tournent vers la magie pour les aider à vaincre. C'est le cas de Stannis Barathéon, toujours flanqué de sa prêtresse rouge dont les pouvoirs sont à la fois immenses et effrayants... C'est le cas aussi de Daenerys. Loin du royaume, elle essaie de rassembler une flotte mais ses efforts sont vains et, malgré sa méfiance, elle décide de s'adresser aux mages...Et, derrière le Mur, les sauvageons se sont rassemblés afin d'explorer la montagne à la recherche d'un pouvoir secret...
La paix n'est pas pour demain dans le royaume des sept couronnes et le vainqueur ne sera peut-être pas le plus fort sur le champ de bataille mais celui qui possède les pouvoirs de la magie et ses forces occultes.

Après un très léger passage à vide dans La bataille des rois, George R.R. MARTIN nous livre un quatrième tome à la hauteur de nos espérances. Complots, alliances, trahisons, retournements de situation, tout est bon pour faire avancer l'action et il n'hésite pas, encore une fois, à sacrifier un de ses personnages principaux. Les stratégies de chacun se mettent en place et on tremble d'en connaitre l'aboutissement. Certains sont en danger mais l'ignorent encore, d'autres se préparent aux combats...Les plus courageux cachent leurs failles, toute faiblesse se paie au prix fort. Les plus retors complotent, cherchent des alliés. Tous sont liés par leur but commun : le trône de fer.
Le rythme est soutenu, les informations capitales pour la suite des évènements qui s'annoncent palpitants...Rendez-vous est pris avec le tome 5!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Crazynath
  29 août 2015
L'ombre maléfique porte bien son nom car dans ce quatrième tome du trône de fer car elle sera déterminante pour la guerre que se mènent les différentes factions.
Un des prétendants au trône va être victime de cette ombre et on se rend compte que la magie n'est pas en reste dans cette histoire. Les futures alliances suite à ce décès vont d'ailleurs être déterminantes pour la suite
En parallèle des personnages que nous connaissons depuis le début, l'auteur nous amène à suivre la route de certains autres dont on avait déjà eu connaissance.
Que ce soit Davos, le bras droit de Stannis, mais aussi Theon Greyjoy que l'on connaissait comme pupille ( ou otage de Ned Stark)
Ce dernier, en retournant dans sa famille nous permet de découvrir les Fer-nés et surtout leurs ambitions guerrières.
J'ai evidemment retrouvé avec plaisir Jon Snow, toujours bien loin dans le Nord, a essayer avec la garde noire de percer les mystères et surtout de mieux comprendre quelle est la nature de la la menace qui semble s'approcher du Mur.
Arya, toujours en train d'essayer de survivre dans ce monde en guerre, sa soeur Sansa, otage des Lannister, si différentes, mais si attachantes, restent avec Daenerys mes personnages féminins préférés de cet épisode qui me donne envie de lire très rapidement la suite .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
lilyrose87
  25 juin 2014
Voici donc venir l'Ombre Maléfique et votre serviteur (non parce que servante c'est vraiment pas mon truc) par la même occasion. J'espère que vous avez les trois autres tomes en tête, car il se passe beaucoup d'actions dans ce livre! Voici donc les dix choses à retenir pour les petits flemmards que vous êtes (mais je vous aime quand même)
- Stannis se la joue Loki (en moins attrayant) et s'en va affronter son frère Renly pour récupérer Accalmie. La géographie est très importante chez Martin. Alors pour éviter de vous perdre, je vous fait ici un petit topo des grandes villes de Westeros.
Il y a d'abord Winterfell situé au Nord (c'est bien simple, quand tu commence à avoir froid, tu y es) et qui est le fief des Stark (Winter is coming), Port-Réal, le fief du Roi des sept Couronnes, aka la blondasse de service, Castral Roc, le fief des Lannister (cherchez pas, on en parle tout le temps mais on ne le voit jamais, un peu comme le Père Noël), Peyredragon, le fief de Stannis (bon je comprend qu'il veut se barrer, il n'y a pas un cinéma, pas un restaurant, rien que l'océan...et puis ça ne doit pas rigoler tous les jours), Accalmie, le fief de Renly (Stannis en veut toujours à Robert d'avoir donné Accalmie à Renly alors qu'en tant qu'aîné, il aurait dû l'avoir et bla bla bla), Pyk, le fief des Greyjoy (alors là, dans le genre glauque, je crois qu'on ne peut pas faire mieux) et Vivesaigues le fief des Tully (la famille de Catelyn). Je pense que vous y voyez plus clair
Donc pour en revenir à Stannis, plutôt que d'aller buter des Réaliens, il va assiéger son frère...qui s'en fiche royalement, vu toute l'armée qu'il se coltine derrière. Je vous l'ai dit dans le Tome 3, Renly prend un peu trop les choses à la légère. Bien mal lui en a pris, ce qui m'amène à mon point numéro 2.
- Renly meurt!! C'est bête, je l'aimais bien. Mais en même temps, il l'a bien cherché aussi. Il n'aurait pas dû humilier son frère...alors oui, ce n'est pas vraiment lui qui l'a tué, c'est son ombre maléfique...ah ah ah vous avez vu le rapport avec le titre! Non sérieusement, ça c'est du crime parfait, parce que le "c'est pas moi c'est l'ombre", c'est moyen comme explication!
- Catelyn se rend enfin compte de son inutilité auprès de Robb et elle est la seule personne suffisamment lucide pour se rendre compte que le comportement des frangins Baratheon est futile et imbécile. Dommage pour elle, aucun ne va l'écouter et elle va être obligée de fuir vers Vivesaigues à cause du point précédent. D'ailleurs, elle ne va pas être seule, elle sera accompagnée d'un nouveau personnage, Brienne de Torth (et ça c'est du personnage qui déchire), une grande bringue de chevalier, très douée à l'épée, et en proie aux moqueries masculines (une femme plus douée qu'un homme dans un métier d'homme...quelle hérésie)
- Bran se met à faire des rêves prophétiques, pas toujours très gai d'ailleurs
- Jon et sa troupe arrive au manoir de Craster (un vieux type répugnant dont le hobby principal est de faire des gosses à ses filles, et quand je dis filles ce sont VRAIMENT ses filles), mais visiblement il n'y a que Jon et Sam que ça gêne. Notre Sam s'amourache d'ailleurs d'une des filles, c'est mignon tout plein.
- Daenerys se trouve à Quarth...là bas, tout est beau, tout est doré, tout est chic mais quand il s'agit d'aider une pauvre princesse en détresse, là il n'y pas plus personne! Quelle bande d'hypocrite! Donc notre jolie Targaryen galère beaucoup pour se trouver des bateaux pour rentrer chez elle et faire la peau à Joffrey
- Puisqu'on parle de la tête à claque nationale, celui-ci s'amuse grandement à faire tabasser Sansa par ses chevaliers (ouais des chevaliers qui tapent des filles, c'est vraiment glamour). Heureusement, Sansa a le Limier pour la protéger...d'ailleurs c'est qu'on commence à l'apprécier celui-là!
- Tyrion se montre de plus en plus fin stratège, et bien que mal aimé par la population, se démène comme il peut pour protéger sa ville de la prochaine arrivée de Stannis, tout en essayant de déjouer les complots de sa garce de soeur (qui est de plus en plus détestable cette petite catin). Peut-il vraiment faire confiance à Varys? Et nous, pouvons nous lui faire confiance?
- Arya, capturée avec Gendry et Tourte par les hommes de la Montagne sont amenés à Harrenhal. Ah oui, j'ai oublié de vous parlez d'Harrenhal...alors comment vous dire...vous imaginez la pire des maisons hantées, le genre de truc qui vous fait bien flipper...et bien vous êtes encore loin du compte. Arya va tenter de se faire la plus discrète possible tout en essayant de trouver un moyen de s'évader.
- Theon Greyjoy tombe un peu plus dans mon estime. Après avoir trahi Robb au profit de son père, le voilà qui décide d'aller s'emparer de Winterfell...et pour quoi? ou plutôt pour qui? Un père qui n'en a rien à faire de lui et une soeur qui passe son temps à l'humilier! Très très mauvais choix Theon.
En résumé, Catelyn Stark est la seule à avoir suffisamment de bon sens pour se rendre compte que cette guerre est une folie. Mais Catelyn est une adulte, les autres font juste semblant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   12 février 2014
Ils n'ont pas encore subi l'épreuve du sang. Ils ne voient encore là-dedans qu'un jeu, qu'un tournoi en grand, ils n'y discernent qu'occasions d'honneur, de gloire et de dépouilles. Ce sont des gosses enivrés de chansons, de fables et qui, comme tous les gosses, se croient immortels.
Commenter  J’apprécie          410
fnitterfnitter   14 février 2014
« Du pain ! » tonna derrière elle un homme. « Du pain qu'on veut batard ! ». En une seconde, mille voix reprirent l'antienne, et il n'exista plus dès lors de roi Joffrey, de roi Robb ni de roi Stannis, le trône échut au seul roi Pain. « Du pain ! Clamait la populace comme un seul homme, du pain ! Du pain ! »
Commenter  J’apprécie          350
fnitterfnitter   13 février 2014
Le vaste monde est plein de gens qui crient à l'aide. Puissent certains prendre sur eux de s'aider eux-mêmes.
Commenter  J’apprécie          826
saphira44saphira44   28 juin 2014
- Si nous ne sommes pas toujours d'accord sur la politique à mener, Tyrion, il me semble toutefois que je m'abusais sur toi. Tu n'es pas tout à fait aussi stupide que je le croyais. A la vérité, je m'en aperçois maintenant, tu t'es révélé un précieux appui. De cela je te remercie. Tu dois me pardonner si je t'ai parlé rudement parfois.
- Dois-je ?" Il lui dédia un haussement d'épaules, un sourire; "mais tu n'as rien dit, chère sœur, qui réclame un pardon.
- Aujourd'hui, n'est-ce pas ?" Ils se mirent tous deux à rire ..., et Cercei lui planta sur le front un baisé ailé.
Trop suffoqué pour dire un mot, Tyrion la regarda s'éloigner en compagnie de ser Preston. "Ai-je perdu l'esprit, ou bien ma sœur vient-elle de m'embrasser ? Demanda-t-il à Bronn quant elle eu disparu.
- Etait-ce si délicieux ?
- C'était ... inopiné."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
nicolas-cmoinicolas-cmoi   26 février 2013
La fin de la phrase se perdit dans un ouragan tonitruant de haine, de rage et de peur qui, subitement, se déchaîna tout autour, tels criant : "Bâtard !", à Joffrey, "sale bâtard !", d’autres invectivant la reine : "Putain ! Enfoirée de ton frère !", d’autres régalant Tyrion des quolibets d’"Avorton !" et de "Nabot !", toutes aménités pimentées, çà et là, perçut-il, de vociférations telles que "Justice !", "Robb ! le roi Robb ! le Jeune Loup !", "Stannis !" et même "Renly !". De part et d’autre de la rue, la foule refoulait les manteaux d’or qui, vaille que vaille, croisaient les hampes de leurs piques en s’arc-boutant pour la contenir. Des pierres et des détritus mêlés d’immondices plus fétides encore se mirent à voler. "A manger !" hurla une femme. "Du pain !" tonna derrière elle un homme. "Du pain qu’on veut, bâtard !" En une seconde, mille voix reprirent l’antienne, et il n’exista plus dès lors de roi Joffrey, de roi Robb ni de roi Stannis, le trône échut au seul roi Pain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de George R.R. Martin (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  George R.R. Martin
Une interview de Stephen King par G.R.R.Martin.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le Trône du Fer, Tome 9 : La Loi du Régicide

Quel est le nom de l'enfant que Davos cherche à sauver des griffes de Mélisandre ?

Petyr Frey
Aegon Snow
Belon Stone
Edric Storm

10 questions
199 lecteurs ont répondu
Thème : Le Trône de fer, tome 9 : La Loi du régicide de George R.R. MartinCréer un quiz sur ce livre