AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749934785
Éditeur : Michel Lafon (26/03/2020)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d'avant et d'après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d'essentiel. Aucune projection dans l'avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j'avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l'étouffer, l'éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.
Un seul instant suffit-il à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
fabienne1809
  21 mai 2020
❤ Coup de coeur ❤
Avec ce nouveau roman, Agnès Martin-Lugand frappe à nouveau un grand coup. le meilleur d'elle-même est au rendez-vous.
Tout est parfait dans la vie d'Ava et de Xavier jusqu'à ce jour où tout bascule et où toute la vie se décline par rapport à ce qu'il y avait avant et ce qui est survenu après…
C'est une histoire réaliste, avec plusieurs personnages très attachants, bouleversants. Agnès Martin-Lugand maîtrise toute la palette des émotions et nous la fait partager. Plusieurs personnages vont devoir se battre pour survivre à ce qui est arrivé. Ils vont devoir faire preuve de résilience pour surmonter toutes les conséquences.
Une fois la dernière page tournée, on se sent un peu abandonné par les personnages que l'on aimerait encore accompagner un peu…
Commenter  J’apprécie          360
Elodieuniverse
  20 mai 2020
Un drame et la vie bascule...
Ava et Xavier ne seront plus jamais les mêmes personnes.
J'ai adoré ce livre! Les personnages sont terriblement attachants et humains avec leurs failles, leurs faiblesses, leurs manques, leurs défauts... Ce livre est une petite pépite d'émotions. J'ai vraiment eu le coeur serré et le souffle coupé à de nombreuses reprises. C'est un roman doux, triste, fort, dur, sensuel... Cette famille a son quotidien de bouleversé, ce couple est sur le point d'exploser. Il y a beaucoup de blessures, de souffrance et de douleur dans cette histoire mais il y a surtout beaucoup d'Amour! Il nous parle de reconstruction, de fatalité, de couple, de culpabilité, de reconstruction mais surtout de cette faculté extraordinaire dont certaines personnes font preuve pour rebondir, pour prendre un nouveau départ. "Nos résiliences" est une ode à l'Amour et à la vie.(...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          310
lesjolismotsdeclem
  21 mai 2020
Il y a de rendez-vous qu'on ne peut manquer. Cette année encore, j'oscillais entre excitation et fébrilité. Entre plaisir et déception. Plaisir de me procurer le dernier roman de cette auteure qui me tire les larmes, j'ai nommé Agnès Martin-Lugand. Déception de me délecter bien trop rapidement de ses mots si justes, de cette nouvelle histoire si vraie. Si vraie, qu'elle pourrait être la notre.Une famille heureuse, aux parents amoureux et libres, aux enfants insouciants et légers. Des métiers passions qui font vibrer rien qu'à leur évocation. Une vie de famille, apaisée et apaisante. Une vie d'amour et de passions. Un équilibre parfait. Jusqu'au jour où, le diable vient frapper au carreau et tente de semer le chaos. Tout drame peut il être surmonté ? La vie peut elle coûte que coûte continuer ? Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ? « Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d'avant et d'après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d'essentiel. Aucune projection dans l'avenir. Aucun espoir. Rien. le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j'avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l'étouffer, l'éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.« Nos résiliences. Titre fort, court. Pleins de promesses envers son personnage principale, Ava. Une femme qui apprend à sa battre pour la survie de l'homme qu'elle aime. Tout en restant la louve attentive aux besoin de ses petits. Une femme qui souffre pour tenter de lui offrir une planche de salut. Une femme qui a besoin de se sentit vivante, au point de se perdre pour mieux retrouver ses raisons d'apprécier sa vie. La vie.Le rejet de l'autre. Pour se protéger, pour les protéger. La colère muette, la plus terrible, celle qui laisse des séquelles irréversibles. L'abandon de ses valeurs que l'on croyait acquises, immuables. La passion, celle nécessaire même si interdite, celle qui fait se sentir vivant et coupable à la fois. La rédemption telle un chemin de croix, pour arriver à l'absolu : le pardon. Pardonner, se pardonner. Pour avancer côte à côté et plus unis que jamais.Commencer la lecture d'un roman d'Agnès Martin-Lugand, c'est entrer tout de go dans l'intimité d'une femme, dans sa vie de famille, sa vie professionnelle et appréhender avec elle ses guets-apens que la vie peut parfois tendre. Lire un roman d'Agnès Martin-Lugand c'est apprendre à lâcher prise devant ses émotions qui nous submergent et qui sont parfois indomptables ; accepter de se mettre à nu malgré nous. Refermer un roman d'Agnès Martin-Lugand, c'est clore une histoire de vie qui restera en nous, par la beauté des émotions vécues, si proches de notre vie. Nos Résiliences ne fait pas exception à cette règle.Belle lecture à vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
shirley230173
  26 mai 2020
Coup de coeur ❤
Seule auteure de qui j'ai tout lu et qui quoiqu'il advienne, quoique je lise, dès la sortie il me faut lire son roman très vite...Chose faite une fois de plus avec plaisir et melancolie....
Plaisir car je sais que je vais passer un agréable moment en sa compagnie mais mélancolie aussi car je sais que ce sera trop court et qu'il faudra attendre un an pour retrouver le bonheur de la lire à nouveau 😀
Mais quelle est donc cette formule magique que possède AML pour me faire entrer dans la vie de parfaits inconnus en seulement
3 phrases...
Comment crée-t-elle une telle intimité, un tel lien, une réelle empathie si vite ?
Une fois de plus avec cette auteure, j'ai été chavirée par l'histoire ma foi toute banale, un couple qui s'aime, 2 enfants, un chat, un chien (j'ai adoré Monsieur et Mademoiselle) des amis et de bons boulots... une vie tranquille quoi.
Et puis un jour tout bascule, un accident et l'équilibre de toute la famille est ébranlé. Plus rien ne sera jamais plus comme avant. Il y aura la vie avant l'accident et la vie après l'accident.
En plus de faire face à la douleur, il y aura la culpabilité de Xavier à gérer.
Comment faire face à un tel changement de comportement, de caractère, comment aider une personne qu'on aime par-dessus tout et qui a vécu un tel traumatisme qui n'a même plus l'air de tenir à la vie, à sa famille, qui ne montre aucun signe de vouloir s'en sortir.
Est-il seulement possible de l'aider ? Ou devra-t-il passer par quelqu'un d'autre pour s'en sortir? Cruelle dilemne que celui d'Ava qui voit son mari s'enfoncer de jour en jour sans rien pouvoir faire.
Malgré tout, elle ne baissera pas les bras mais le combat est ailleurs, et pas pour elle...
Elle nous donnera malgré tout une lecon de courage par sa ténacité, sa force de caractère mais aussi nous montrera ses faiblesses et non des moindres.
Mais qui serait-on pour la juger ?
On ne peut que comprendre ce qui arrive car on le sent, c'est le destin. Il devait en être ainsi, c'est tout.
Des personnages secondaires attachants comme la pétillante brésilienne Carmen qui est la bonne copine, non amie, dont tout le monde rêve bien entendu, le papa toujours bienveillant et présent et puis Ydriss ce peintre timide qui va évoluer au fil de l'histoire.
On ne peut pas omettre non plus ce couple particulier, au coeur de l'histoire que sont les musiciens Constance et Sacha.
Je me rends compte avec cet avis que non seulement j'ai lu TOUS ces romans, que je les ai TOUS adoré mais aussi que je me rappelle chacun des prénoms de ces héroïnes (Diane, Iris, Yael, Vera, Reine ...) et de leurs histoires. Pour quelqu'un qui lit 100 romans par an, et même si j'ai une TB mémoire, c'
est le signe que sans conteste il s'agit de mon auteur préférée dans ce genre 😀
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
vratajczak257
  22 mai 2020
C'est le premier jour de sa sortie que je suis allée l'acheter ... je sais déjà d'avance que ce roman me plaira... je ne connais pourtant pas l'histoire ... mais les romans d'Agnes Martin Lugand ont cette capacité à m'émouvoir, à me passionner, à m'emmener dans un ailleurs ... Ce roman ne fait pas exception ... il parle de pardon, de résilience, de ré apprentissage de vie mais aussi beaucoup d'amour, évidemment ! L'écriture, les personnages, l'histoire forment un tout compact qui ne vous lâcheront pas tant que vous ne l'aurez pas fini ... en tous les cas, c'est ce que je ressens ! Beaucoup de psychologie aussi dans ce récit... l'auteur y analyse les sentiments de son héroïne, voire même les dissèque parfois au point de devenir un poil too much ! Mais n'est ce pas là le secret d'une belle narration et les travers d'un auteur en souffrance ? Je ne sais pas si toutes les lectrices se retrouveront dans ce roman ... mais je pense sans trop exagérer que ce sera un grand succès !
Commenter  J’apprécie          93
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
LirealauroreLirealaurore   31 mai 2020
Personne n avait jamais cru en lui ; les moqueries, le manque d'encouragement, son entourage qui le poussait à cesser de s obstiner avaient eu raison de lui.
Commenter  J’apprécie          20
LirealauroreLirealaurore   31 mai 2020
Tant qu ils dormaient, la réalité ne les frappait pas.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 mai 2020
Mon père était un funambule des mots. Cela s’était imprimé dans chaque fibre de mon être, j’avais absorbé cette passion, elle était devenue mienne. Le sens de la communication, cet art de la séduction et cet amour pour les artistes qui étaient le propre des galeristes s’étaient inscrits en moi d’une manière irrévocable. Je laissais Grand-Père dire que ses gènes l’avaient emporté sur ceux de maman, sachant pertinemment que contredire un vieil homme buté comme lui aurait été une dépense d’énergie inutile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 mai 2020
Grandir sans ma mère m’avait appris l’autonomie et l’indépendance. J’étais la petite femme de la maison ; très vite, j’avais géré avec plaisir l’intendance, je régnais sur mon monde. Et puis, maman n’était jamais loin, finalement. Elle nous écrivait régulièrement des lettres nous donnant et nous demandant des nouvelles. Elle glissait quelques photos de sa vie, nous en faisions autant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 mai 2020
Une multitude de gens hauts en couleur s’occupait de moi et de tous les autres enfants, peu importait le lien de famille. C’était un monde merveilleux et illusoire. J’étais toujours revenue à la maison et à la galerie après ces semaines passées dans la communauté de maman, heureuse et rassurée par la stabilité et la constance de papa.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Agnès Martin-Lugand (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Martin-Lugand
Michel Bussi s'engage pour les Restos du c?ur avec "13 à table !"
Un livre acheté = 4 repas distribués
Cette année, 13 à table ! vous emmène en voyage
17 grands auteurs mobilisés :
Philippe BESSON ? Françoise BOURDIN ? Michel BUSSI ? Adeline DIEUDONNÉ ? François d?EPENOUX ? Éric GIACOMETTI ? Karine GIEBEL ? Philippe JAENADA ? Yasmina KHADRA ? Alexandra LAPIERRE ? Agnès MARTIN-LUGAND ? Nicolas MATHIEU ? Véronique OVALDÉ ? Camille PASCAL ? Romain PUÉRTOLAS ? Jacques RAVENNE ? Leïla SLIMANI
Inédit : illustration Riad Sattouf
autres livres classés : romanVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

"Les gens heureux lisent et boivent du café" d'Agnès Martin-Lugand

Quel est le nom du meilleur ami de Diane ?

Colin
Jack
Edward
Félix

11 questions
276 lecteurs ont répondu
Thème : Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-LugandCréer un quiz sur ce livre
.. ..