AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de leslecturesdetiph


leslecturesdetiph
  15 juillet 2020
C'est un presque coup de coeur que j'ai lu, ça en est peut être même un. Une évidence est désormais mon second roman favori d'Agnès Martin Lugand

Reine est une femme heureuse. Elle a un fils de 17 ans, Noé, qu'elle aime à en perdre la raison. Un travail qu'elle adore qu'elle exerce avec son associé et ami de toujours, Paul. Seulement cette vie fabuleuse repose sur un mensonge...les mensonges ne sont pas éternels

Dès les premières pages j'ai été happée par l'histoire, par Reine, sa vie, ses hauts et ses bas. Très vite nous la suivons entre la magnifique ville de Rouen et celle de Saint-Malo que j'aime tant ! Des décors inspirant et bordés d'histoire !

Mais la vie de Reine qui paraît presque parfaite va basculer du jour au lendemain. Face au mensonge dans lequel elle vit depuis presque 18 ans, Reine ne peut pas reculer, il faut faire face aux décisions de sa jeunesse

C'est un personnage principal touchant que nous suivons. Au départ, en tant que lecteur, nous sommes un peu effarés par sa décision mais surtout, nous nous demandons "qu'aurions nous fait à sa place ?". Reine est une femme, une mère, une personne qui aime et veut protéger ses proches à tout prix. Qui lui en voudrait ?

Son fils, Noé, est également très attachant, il est cet ado que nous espérons avoir. Sincère et entier. Tout comme Paul est l'ami sur qui l'on voudrait compter

Une mention spéciale à cet homme exceptionnel des remparts de St Malo, cet espoir, cet aventurier
.
Une évidence, c'est un roman que l'on dévore et que l'on savoure en même temps. Il n'y a rien que je n'ai pas aimé pour le coup
Personnage, décors, intrigue, révélation...je me suis revue lisant "Les gens heureux..." ! Un vrai plaisir de lecture !
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus