AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368901388
Éditeur : Le Passeur (11/09/2014)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Il est difficile d’être libre quand nos conduites sont modelées par des normes sociales que nous acceptons sans plus les interroger ; difficile d’être libre quand le poids des conformismes nous pousse à vouloir être « comme les autres » ; difficile d’être libre enfin quand la liberté n’est plus pour nous qu’un sentiment de bien-être ou d’autosatisfaction.
À une époque où la conscience du bien s’est obscurcie, cet essai propose, dans un style fluide et accessi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Demsette
  19 octobre 2014
Merci à Babelio et à le Passeur Editeur de m'avoir offert ce livre...
Petit traité de la liberté intérieure se lit, selon moi, comme un essai proposé par Yann-Hervé MARTIN, dont, je dois le préciser, je n'ai pas lu les précédents ouvrages.
Ce livre est découpé en 3 « itinéraires », 3 parties qui analysent pour chacune une notion au coeur de notre existence : Le Bon, la Liberté, et l'Amour.
Les itinéraires :
Le Bon : M. MARTIN analyse les nuances entre Le Bon, le Bien et leurs antonymes le Mauvais et le Mal. Il évoque le bon comme quelque chose qui peut à la fois être vitale, nécessaire pour la survie d'un être vivant. Il dépeint également les subtilités qui différencient l'être vivant, l'objet et l'être humain au travers de ce concept de bonté. Il en passe par l'éducation, la sensibilité.
La Liberté : Dans cet itinéraire, Yann-Hervé MARTIN souligne l'importance de reprendre la définition de la Liberté, qui peut être utilisée pour décrire tout et son contraire : au nom de la liberté, l'individu peut se montrer bon, ou peut se montrer exigeant et irrespectueux.
L'évolution de la liberté pour l'humain est reprise avec analyse juste : on ne naît pas libre mais on conquiert, on gagne puis on exerce notre liberté. Il aborde, par exemple, la différence entre « être libre de » et « avoir le droit de », la transgression comme symbole de liberté pour l'adolescent, etc.
L'Amour : Dans ce chapitre, il est question de l'Amour comme existence face au rien, comme amour de soi, amour-propre, etc.
Ici encore, l'analyse concerne le Soi avec les illusions créées par l'amour de l'autre, l'amour de soi, le fantasme.
En résumé, cet ouvrage présente un retour au sens authentique, apuré et humain des concepts de Bien, de bon, d'Amour et de Liberté. Notions qui sont indissociables de la vie de l'humain mais qui sont ternis par l'époque actuelle et l'individu contemporain. L'homme se veut seul capable de mesurer ce qui est bon, mauvais, signe d'amour ; ce qui en dénature le sens réel puisqu'approprié aux propres souhaits, désirs et fantasmes de l'humain d'aujourd'hui. Il évoque l'humanité dans ce que l'homme en fait.
Les concepts sont parfois proches de la religion, dans le sens d'une sagesse et d'une réflexion ascétique, plus que d'une croyance.
Ce livre se comprend facilement même s'il tend, selon moi, à une évocation des possibilités de chacun pour repenser son être/ être au monde, après cette lecture.
Je réserve toutefois mon avis quant à cet ouvrage : il peut parfois aller très en profondeur dans une notion abordée, ce qui est d'ailleurs l'objectif d'un traité... mais à trop zoomer sur un pan d'une idée, notamment les pans philosophiques, on en oublie d'autres aspects qui rendraient beaucoup plus complète l'analyse, tels que l'aspect sociologique par exemple.
Je trouve qu'il reste d'autres éléments à aborder pour compléter un traité sur la liberté intérieure.
Cependant, c'est un ouvrage fort intéressant qui ouvre à la réflexion sur notre façon de voir les choses et d'agir selon elles.
Enfin, une certaine habitude de ce type d'ouvrages (philosophiques, psychologiques) peut en faciliter l'appréhension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Zora-la-Rousse
  26 octobre 2014
Je l'avoue, j'ai le vilain défaut de n'écrire une critique que lorsque j'ai aimé, adoré, ou détesté un livre. C'est pour cette raison que j'aime l'exercice que propose Masse critique, rédiger une chronique sur un ouvrage que je n'aurai pas naturellement choisi, du moins sans l'avoir au préalable feuilleté et humé. Malheureusement, pour la première fois depuis je suis inscrite, je suis désarmée, sans que pour autant il faille en blâmer l'auteur. Voilà seulement que j'ai atteint les limites de l'exercice, je ne peux aller au bout.
Comment expliquer cette impuissance : le thème m'était cher, trop peut-être. La liberté intérieure...thématique initié en mon esprit grâce à Krishnamurti, prolongé en psychologie sociale avec Joule, en psychologie du travail avec Hirigoyen, ou en analyse personnelle avec l'historienne Chantal Thomas...Bref, mon attente était forte. Cet ouvrage était pour moi l'occasion de développer le pan philosophique de la réflexion, mais seulement voilà, dès que je rencontre des citations de la Bible, que l'on rentre dans des dimensions divines pour étayer le débat, je bloque. Que l'auteur me pardonne, il n'y a là aucun jugement ni aucune animosité de ma part, je rentre simplement dans un univers inconnu qui me dépasse et me perds. Je n'y suis ni préparée ni prête.
Pas plus apte d'ailleurs à donner une note, ce serait injuste et infondé. Je me suis trompée et m'en excuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Brunissande
  31 octobre 2014
J'ai lu ce livre grâce à Masse critique et j'en remercie Babelio et l'éditeur le Passeur.
Au vu du texte de présentation, je m'attendais à un livre qui puisse nous aider à nous ouvrir, à nous détacher du "bien-pensant" de la société et accéder à une liberté intérieure. Nous y parvenons en lisant ce petit traité, mais je n'ai trouvé aucun idée novatrice (comme il l'est d'ailleurs exprimé dans la conclusion), je m'attendais justement à une vision qui se détacherai de l'ancrage de la religion dans notre façon de voir les choses, et que la philosophie apporterai alors un appui pour se libérer des normes sociales. Même si des pistes de réflexion sont apportées, pour prendre du recul et acquérir peut être une certaine liberté intérieure, à la lecture de cet ouvrage, je m'attendais à une réflexion plus aux frontières de la sociologie et de la philosophie. Il reste cependant un très bon ouvrage pour quiconque souhaite aborder ce thème.
Commenter  J’apprécie          00
Galirad
  26 avril 2016
L'auteur, au travers de la pensée philosophique, tente de nous aider à prendre du recul par rapport aux règles sociales pré-établies, afin d'accéder à notre liberté intérieure. Les références sont multiples et témoignent d'une belle érudition. Toutefois, le texte reste très théorique et les concepts qui y sont développés sont difficilement transposables, tels quels, dans nos vies de tous les jours.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Zora-la-RousseZora-la-Rousse   16 octobre 2014
Il est bon qu'il y ait un monde, même si celui-ci est encore en chantier, même s'il me faut vite découvrir que je dois y déployer mon pouvoir d'agir pour le rendre, si possible, un peu meilleur. Et cette expérience élémentaire n'est ni une expérience esthétique ni une expérience morale. Elle se joue plutôt à fleur de peau , à ce niveau où l'esprit se tient au plus près de la chair, où il est simple sensibilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Yann-Hervé Martin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann-Hervé Martin
Yann-Hervé Martin. Réussir sa vie.
autres livres classés : libertéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
303 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre