AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791097266035
Éditeur : Blandine P. Martin (28/06/2017)

Note moyenne : 4.65/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Lena et Paul s'apprêtent à vivre le plus beau jour de leur vie. Alors que l'organisation de l'événement prend forme, Cameron, le témoin et demi-frère de Paul, rejoint les futurs époux afin de les accompagner dans les préparatifs.et Si le destin sonnait à votre porte au moment le moins opportun, le laisseriez-vous entrer dans votre vie ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  16 août 2017
Quand Blandine m'a proposé de lire ce nouveau livre, je n'ai pas refusé, bien que se soit de la romance. J'avais déjà découvert cet auteur avec d'autres histoires et j'aime bien son écriture. Je la remercie pour sa confiance.
Lénaïck, surnommée Léna vit avec Paul depuis cinq ans. le mariage approche et le stress monte dans le même temps. Il faut dire aussi que Paul s'est décidé à lui demander sa main et à vouloir se marier en deux mois (et encore je me demande même si ce n'est pas moins). Paul est un brillant avocat qui travaille énormément. Afin d'avoir de nouveaux gros clients, il fait de grands sacrifices en restant très tard au bureau, laissant ainsi toute l'organisation à sa future femme. Ils 'ont pas de vie sociale, pas ou très peu d'amie(e)s, bref rien que pour trouver des témoins cela pose déjà problème. Et puis le demi-frère de Paul va réapparaître. La famille de ce dernier vit dans une sphère hautaine et ne voit pas vraiment d'un bon oeil ce mariage. Des efforts considérables sont à faire, mais uniquement du côté de Léna. Comment tout cela va se terminer ?
Bien entendu, ce n'est que le haut de l'iceberg tout cela, car il y a pas mal d'éléments que l'auteur s'amuse à mettre. Un mariage qui s'annonce difficile au niveau timing, non mais qui décide que dans deux mois ils vont se marier ? C'est faisable si la mariée ne se retrouve pas toute seule. Et ce n'est pas avec l'aide d'une wedding machin chose que tout va aller au mieux. C'est déjà un moment de compromis, là où les deux doivent être présents, pas forcément jusqu'au choix de la couleur de la culotte du ou de la mariée, mais au moins pour le principal. J'avoue que ce qui m'a fait rire, c'est de voir dans quel monde évolue Paul depuis son enfance : une cuillère en argent. Tandis que Léna aime les choses simples de la vie. Les deux ensemble, c'est sympa à lire. Elle se débrouille pour tout ce qu'elle peut. Lui ? Il se fiche de l'endroit où cela va se passer, des couleurs (j'avoue je suis la première à me taper royalement de quel thème ou quel couleur, mais passons), en gros, moins il s'en approche mieux c'est. Par contre, il est toujours prêt à foncer au boulot. Et la phrase qui tue : c'est pour notre avenir ma puce... Je lui aurais déjà fait avaler depuis longtemps. Il paraît que lorsque l'on aime hein...
Enfin, un peu d'aide arrive, sous la forme du demi-frère de Paul qui est de passage en France. Cameron, vivant à San Fransisco, appartenant à un groupe de Rock, les Dark Alchemy, qui commence à grimper doucement, mais surement. Il devient l'un des témoins du futur marié. Un témoin qui va être bien plus présent que le futur marié. Il apporte son soutien dans ses moments de doute. Il ne paraît pas comme cela, de prime abord, mais il est capable de beaucoup de compréhensions et d'écoute. Il se découvre petit à petit et fait craquer la meilleure amie de Léna. Il voit des choses qui l'énerve et moi aussi d'ailleurs et d'autres qui ne sont pas dites du départ, mais qui m'ont titillé. J'avais émis des hypothèses et c'était bien pire que ce que j'imaginais. Bref, Cameron, ou Cam est important pour sauver ce mariage. Il n'est pas seul, Pénélope, la demi-soeur de Paul sera présente, tout comme la bombe Bretonne, Cassandre, la meilleure amie de Léna.
Une Lénaïck, Bretonne, qui se retrouve à Biarritz pour vivre avec l'homme qu'elle aime et malheureusement, toujours au chômage. Elle ne cesse de chercher pour ne rien trouver. Elle a une passion, l'écriture, mais qui est tellement bien cachée que personne ne le sait. Ce mariage, c'est celui de sa vie, c'est un rêve. Non pas de vivre au-dessus des autres par l'apport du nom de son futur mari ou de ses beaux-parents, mais d'être avec Paul. Plus les jours passent, plus nous nous approchons de ce fichu mariage (oui fichu parce que c'est ainsi que je le vois). Les épreuves augmentent sans cesse et celle du diner avec les beaux-parents exécrables aussi.
Léna voit, comprend mais ne fait rien de concret pour ou contre tout ce qu'elle emmagasine. Une découverte des plus mauvaises, des plus méchantes va chambouler tout cela et lui montrer qu'elle est un être humain et pas une possession.
Je passe sous silence pas mal de situations, mais pour ceux et celles qui se sont mariés, ou on assisté ou même sans cela savent qu'il y a toujours ou presque l'enterrement de vie de l'un et de l'autre. Sans oublier tout le reste avant le fameux jour J pour que ce jour soit mémorable.
J'ai beaucoup apprécié les personnages. Ils sont vivants ! J'ai pu facilement m'identifier à Léna, étant moi-même Bretonne, expatriée dans une autre région, ayant eu du mal à trouver du travail. Les questionnements, les doutes, le besoin de savoir quoi faire de sa vie. Être capable de... est un point crucial. Avoir du soutien également et lorsque l'on est loin de sa famille, de ses amis proche, c'est difficile de se retrouver et de remonter une pente. Cameron ressemble à un bad boy mais ce n'en est pas un. Bien au contraire, c'est tout à fait le type d'homme qui est décrit pour "l'habit ne fait pas le moine". Il faut savoir regarder et observer avant de donner son avis. Quant à la famille de Paul et de ce dernier... Pfff, ceux sont des cas à part, mais je n'en dirais pas plus à ce sujet.
En conclusion, une belle histoire qui est écrite en douceur, prenant le temps de poser les sentiments, les émotions et surtout ce n'est pas un récit à la va-vite pour les personnages. L'auteur prend son temps pour bien établir le chemin parcouru et ça, j'aime beaucoup ! A découvrir !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/quelque-chose-de-bleu-blandine-p-martin-a131011758
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lesetoileesdesbibliotheques
  02 juillet 2018
Les préparatifs pour le mariage ne se passent pas comme le veut Lena. le jour J est dans un mois et rien n'est encore au point. Pressée pour le temps, et l'absence récurrente de Paul, son fiancé, n'arrange pas ses affaires. En effet, Paul vernier est un avocat de renommée et surbooké. Il passe plus de temps avec ses clients qu'avec elle.
Mais Lena a une équipe de choc. En plus de son weeding planer, elle a réquisitionné leurs témoins de mariage pour l'assister à boucler ces préparatifs en temps et heure. La pétillante Cassandra, sa meilleure amie, Joris, un collègue de Paul, sa demi-soeur Pénélope et son demi-frère Cameron. Ce dernier, est le batteur d'un groupe de rock en vogue aux USA. Son temps est compté mais s'apprête à  mettre la main à la pâte pour aider sa future belle soeur, contrairement au concerné numéro un de ce mariage.
Pendant que Paul s'abrutit au travail, Lena passe plus de temps avec Cameron. Et avec lui, elle va de surprises en surprises. Le côtoyer lui et son groupe, lui a ouvert les yeux sur la vie monotone qu'elle menait. Et c'est vrai, à part son goût pour l'écriture, Lena se laisse emporter par le courant. Pas de métier euphorisant, ni d'autres passions à nourrir à part celle de combler les attentes de son futur mari.
Dans ce mariage, c'est elle qui a le plus à perdre. À savoir, son identité, son indépendance et sa personnalité. Certes, elle gagne un train de vie confortable, mais à quel prix !
Paul L utilise comme faire-valoir décoratif sans s'occuper de ses sentiments ni de ses besoins. En prenant un peu de recul, elle se rend compte qu'elle était loin de ressembler à son idéal de femme. C'est plutôt le genre de sa meilleure amie, Cassandra, (qu'il a surnommée la bombe) qui l'attire.
Cameron, le futur beau frère, est correcte et ne dépasse jamais les limites dans son comportement avec elle. Un gentleman des temps anciens qui se fait rare. Sa sensibilité d'artiste, bien cachée sous le masque du rockeur, lui parle et la touche. L'aura du mystère qui l'entoure aiguillonne sa curiosité et la pousse à vouloir savoir plus sur lui.
Mais en s'approchant de près, Cameron est devenu un danger pour ses émotions exacerbées par les découvertes qu'elle se fait sur elle même. A son contact, elle recommence à rêver, à ressentir. A revoir ses ambitions qu'elle a remisées au placard depuis ses fiançailles. Elle a repris tout simplement confiance en elle et en ses aptitudes de vivre pour elle-même et pour personne d'autres. Cameron, en étant juste lui même, lui donne des ailes. Elle se sent prête pour partir à l'aventure, de sortir de sa zone de confort. 
En même temps, oserait t-elle quitter la commodité d'une relation facile, sans complications ni surprises et qui ne lui offre aucun challenge ? La peur de l'échec serait-elle un frein à ses nouvelles aspirations ?  
Cameron sera peut-être le moteur dont elle a besoin pour se retrouver, se donner une deuxième chance avant qu'il ne soit trop tard. 
Quelque chose de bleu est une romance qui va tranquillou et sans prises de tête. Si vous vous attendez à des scènes sensuelles, un désir fou ou une passion débridée, je vous arrête tout de suite, il n'y a rien de tout cela. D'ailleurs si vous suivez cette jeune auteur, vous savez déjà qu'elle n'a pas besoin de ces ingrédients pour nous embarquer dans son univers. Rien de cela n'empêche d'apprécier cette jolie histoire à sa juste valeur.
Quelque chose de bleu, est une romance soft basée surtout sur la psychologie de l'héroïne. Je ne sais pas si l'auteur serait d'accord avec moi, mais je vois au delà de cette jolie romance. J'ai noté que l'auteur a traité un sujet épineux et d'actualité. A savoir, les affres d'un amour non partagé, ou le joug d'un homme manipulateur, sur le psychisme d'une femme même de forte personnalité. Elle s'oublie, et ne vit que par lui. Allant jusqu'à nier son identité et se refaire une nouvelle pour répondre à ses quatre volontés. Une femme qui n'aura jamais le dernier mot. Et donner son opinion n'est pas recommandée non plus. Elle nous rappelle aussi que les apparences sont souvent trompeuses. et que l'amour est aveugle. Et surtout, qu'il n'est jamais trop tard pour aller au bout de ses rêves.
Je félicite Blandine pour ce bon moment avec Léna et Cam . Deux protagonistes auxquels on ne peut que s'y attacher. Ils se sont avérés au fil des pages, à la fois fragiles et forts. Timides et audacieux. Lucides pour finir, plus passionnés qu'on ne croyait. En somme, des personnages fascinants, et pleins de contrastes qui évoluent tout doucement mais sûrement. le style de l'auteur est épuré et va droit au but. Sa plume est fluide qui se lit aisément.  
Alors n'hésitez pas à faire du bleu votre couleur préférée. Venez découvrir cette romance tout en douceur et tendresse pour un moment lecture à la plage ou chez soi à l'ombre. 
Mya
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Titso
  26 juin 2017
Le titre « Quelque chose de bleu » m'a de suite attiré… Pourquoi me direz-vous ? Tout simplement parce que le bleu est ma couleur préférée depuis que je suis petite et ceux malgré qu'on m'ait toujours que c'était une couleur froide et une couleur de garçon.
Je m'en fous totalement!!!! J'AIME LE BLEU !!!
Et vous aussi vous allez l'aimé croyez moi.
Vous allez donc faire la connaissance de Lenaik (Lena). Un bretonne de la trentaine ayant déménagé à Biarritz et étant au chômage. Elle vit depuis 5 ans avec Paul, son futur époux, qu'elle va épouser dans 1 mois. Paul est un brillant avocat, peu disponible car son travail lui prend énormément de temps. Il est le fils de Marc Vernier est un homme d'affaires très riche. Lena ne s'entend pas avec son beau-père très imbu de sa personne et n'est pas à l'aise de ce monde huppé et riche… Mais elle trouve Paul différent.
La demande de mariage de Paul a été faite très récemment et Lena se voit organiser son mariage toute seule à l'aide d'une organisatrice de mariage. Tout est à faire.
Les témoins vont cependant venir à la rescousse de Léna.
Il y a d'abord du côté de Paul son demi-frère Cameron (du côté de sa mère), qui vit à San Francisco aux USA et qui batteur dans un groupe de rock les Dark Alchimy. Lena ne le connais pas et le moins qu'on puisse dire c'est que leur rencontre va être hilarante… J'en rigole encore. Il est l'opposé de Paul physiquement et mentalement aussi. Autant vous dire que malgré que son physique ne soit pas mon genre, il a fait chavirer mon coeur. Cameron loge chez Paul et Lena. Il va donc être aux premières loges de certaines difficultés. Paul n'est pas ce qu'on peut décrire comme un homme délicat et romantique. Il a plutôt tendance à faire passer son travail avant le reste. Cameron est donc le témoin d'un certain malaise et fait donc son mieux pour aider Lena dans les préparatifs et va être d'un soutien sans faille.
Du côté de Lena, il y a Pénélope la demi-soeur de Paul (du côté de son père) qui est une vraie tornade et très pétillante du haut de ses jeunes 22 ans. Elle est très joviale et dénote de sa famille plutôt traditionnelle. Et enfin, il y a Cassandra, la meilleure amie de Lena. Elle est pleine de vie et sa plus fidèle amie depuis son enfance. Malgré son déménagement sur Biarritz, leur amitié est toujours aussi forte.
Vous allez aussi rencontrer les membres du groupe Dark Alchimy, avec Daisy une fille excentrique et qui l'assume totalement (elle me fait penser à Katy PERRY). le tombeur de ses dames Spencer et Miles. J'ai adoré leur alchimie, leur complémentarité, leur loyauté les uns envers les autres.
Tout ce beau monde va tourner autour de Lena et va l'amener à se poser un certain nombre de question : qui elle est, ce qu'elle veut vraiment. Ils vont l'aider à se dévoiler peu à peu et à s'affirmer. Nous allons d'ailleurs découvrir des facettes cachées tant chez Lena que chez Cameron. Ne jamais se fier aux apparences…
Je ne peux vous en dire plus car je ne veux absolument rien vous dévoiler ;)
Mon ressentis :
Alors je vous le dis ce roman est un vrai coup de coeur. Je l'ai dévoré (je l'ai même finis au boulot, je ne pouvais pas m'arrêter... ;p). L'histoire de Lena m'a beaucoup remué. Sa relation avec Paul, son quotidien, ses souffrances, sa frustration, sa personnalité, ses rêves… Et Cameron, haaaaa Cameron… il m'a complétement envouté, charmé, touché…
Blandine a une écriture telle, qu'elle nous fait ressentir au plus profond les émotions de ses personnages et ici en particulier ceux de Lena. C'est bien simple Lena et moi ne faisions qu'un. J'ai ris avec elle (non vraiment le pyjama zébré m'a tué), j'ai été blessée tout comme elle, j'ai souffert avec elle, j'ai aimé d'un même coeur. Lena est très attachante. Et on la découvre au fils des pages.
Vous allez aussi comprendre l'importance qu'à la couleur bleu dans cette histoire ainsi que celle du titre. Et cela m'a d'autant plus parlé. Je comprends pourquoi j'aime tant cette couleur si symbolique…
La romance est faite pour Blandine et Blandine est faite pour la romance quelque soit l'univers dans lequel elle nous embarque !!!
Alors qu'entendez-vous pour vous embarquez dans cette romance pétillante, pleine d'humour, musicale et désarmante… Ne faudrait-il pas dans votre vie quelque chose de bleu ???

Les phrases qui m'ont touché :
Parce qu'il n'y a qu'auprès de cette personne que l'on se sent véritablement soi-même, que l'on se sent vivant, que l'on se sent bien. Ses bras sont un refuge, son âme une évidence. Voilà ce qu'est un coup de foudre. Voilà l'unique but de notre vie, au final. Trouver celui, celle, l'unique, et vivre, tout simplement, vivre. (Chap. 30)
Ça fait toujours peur de vivre. Mais je crève d'envie d'avoir peur avec toi. (Chap36.)
Tit'so de Livressequement vôtre
Lien : http://livressequementvotre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clemocien
  17 août 2017
Encore une promo ebook à laquelle je n'ai pas résisté ! Abonnée à la page FB de Blandine P. Martin, je vois régulièrement passer des offres alléchantes !
Si j'ai beaucoup aimé le premier tome de sa saga Eden, j'avais été plutôt déçue par les passeurs de lumières (à voir ce que donne le second tome); nous sommes ici dans un tout autre registre mais sa plume est drôlement efficace car j'ai adhéré à Quelque chose de bleu du début à la fin !
Blandine commence son récit par une citation de ... Lena Cornen, que j'ai trouvé tout simplement magnifique ! Et ce n'est qu'en la reprenant à l'instant que ça a fait tilt dans ma tête, c'est LA Lena du roman (ce sont en fait ses voeux, que l'on (re)découvre plus loin dans le roman, mais je pensais que Blandine avait utilisé les mots d'une autre) !
Bref, malgré quelques petites fautes et des incohérences de temps à deux/trois reprises (ou alors c'est moi), le texte est tout bonnement délicieux à lire ! Blandine décrit à la perfection les sentiments de Lena, la façon dont elle ressent tout, dont elle prend sur elle, s'efface... On EST tout simplement Lena l'espace de ces quelques pages. le deuxième point qui m'a bluffée, c'est la façon dont elle décrit et nous fait vivre les morceaux de musique qui émaillent le récit; c'est quelque chose de fabuleux car on pourrait presque entendre les Dark Alchemy jouer !
Quelque chose de bleu est une très jolie histoire d'amour, mais aussi d'amitié et une "leçon de vie"; dont on devine forcément la fin bien que ... jusqu'au bout (ou presque), j'ai douté sur la décision qu'allait prendre Lena, car Blandine nous ménage tout de même une sorte de petit suspense ! Et grande naïve que je suis, je n'ai peut être pas su voir tous les signes avant-coureurs de ce qui fera basculer la situation.
Une roman qui se lit le plus simplement du monde, avec des personnages adorables et tellement "réels", pour passer un bon moment et rêver au prince charmant !
Par contre, ce n'est pas très sympa le bonus pour les versions papier !! Si jamais vous souhaitez tenter l'expérience, privilégiez donc le papier !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Patpepette
  21 juillet 2017
Lectrice assidue des romans de Blandine P. Martin, je me suis empressée d'acheter son livre. Je trouve que la couverture est très belle, elle correspond tout à fait au thème abordé. L'auteure nous embarque avec elle dans cette magnifique romance. La lecture idéale pour emporter avec vous cet été.
Alors que Lena s'apprête à épouser Paul, brillant avocat, mais très souvent absent. Elle va devoir s'occuper des préparatifs, sans compter sur l'aide de son futur époux. Alors que celle-ci ne sait plus par quoi commencer, une visite inattendue va grandement la soulager. Elle va être conseillée est secondée
dans cette lourde tâche. Des personnages hauts en couleur, attachants, hormis Paul qui fait figure d'exception. Et si le doute envahissait tout à coup notre héroïne ? C'est assez fréquent de ressentir de l'appréhension à quelques jours de son mariage. Mais si le malaise était plus profond que cela ? La jeune femme est attristée d'être aussi souvent délaissée. Ce n'est pas sans compter sur le soutien de Cameron, le témoin et frère de Paul que Lena va pouvoir décompresser. Grâce à lui et va faire de nouvelles connaissances, s'amuser, profiter de l'instant présent. Au fil des pages, nous découvrons que la future
mariée s'amuse semble bien mieux dans sa peau. C'est l'heure du bilan, notre héroïne est-elle vraiment elle-même ? Ou bien celle que Paul voudrait qu'elle soit ? Un beau jour la vérité éclate et Lena devra
faire des choix, fera-t-elle des bons ? Elle sait que quoiqu'elle décide, elle ne pourra pas revenir en arrière. J'ai vraiment aimé ce récit, je me suis surprise à rêver que le prince charmant pouvait exister. Un livre qui fait du bien, qui donne du baume au coeur et de l'espoir aussi. L'auteure n'est pas dépourvue d'humour subtile qu'elle utilise à bon escient. Une histoire qui m'a permis de m'évader totalement, d'oublier mon statut de célibataire durant quelques heures. Une oeuvre que l'on déguste avec bonheur et lorsque arrive le happy-end, nous avons du mal à refermer la dernière page.
Ce roman sentimental est une réussite totale. Merci Blandine P. Martin de m'avoir transportée dans la vie de nos protagonistes.
En conclusion, c'est pour moi un merveilleux coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   16 août 2017
Paul était l’unique chose qui me rattachait à ce monde-là.
Le reste du dîner se déroula sur le même fil rouge, Marc se lançant des fleurs à tout va, ses enfants et sa compagne l’encourageant sur cette voie. Et de mon côté, je sentais se creuser le fossé entre leur vie dorée et mes aspirations pour la mienne. J’avais l’impression d’étouffer, de manquer d’air dans cette demeure bouffée par l’orgueil et l’argent, la réussite en fanion. Aucune place n’était gardée pour l’inattendu, les petits bonheurs et la simplicité. Aucune.
L’employée de maison vint débarrasser nos assiettes et nous apporta le dessert, un sublime fraisier. Vint alors sur la table le sujet du moment : notre mariage. Je comprenais que l’événement les intéresse, ils étaient la famille de Paul. Mais au vu de nos divergences d’opinions sur bien des points, aborder l’événement avec eux n’était pas une mince affaire.
— Les préparatifs se déroulent comme vous le souhaitez, Lena ? me demanda Roya de son plus beau sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClemocienClemocien   17 août 2017
« Le coup de foudre, ce n’est pas comme dans un film. C’est bien plus qu’une fraction de seconde qui change votre vie. Le coup de foudre, ça vous saisit, ça met en pièce vos idées préconçues, ça remue votre tête et vos idées au point de vous faire perdre le contrôle. Il n’y a pas d’éclair, ni de choc. Non. Dans la vraie vie, ce n’est pas comme cela. C’est bien plus puissant, bien plus fort. Il suffit d’une rencontre, une seule et unique. Pas n’importe qui, mais lui, ou elle. Un inconnu qui par un étrange hasard croisera notre route pour une raison bien insignifiante. Sur le coup, on ne se rend compte de rien. Il faut un certain temps pour que notre conscience comprenne ce qu’il se passe. Il faut un certain temps pour que l’on mette un mot sur cette anarchie qui régit notre corps en la présence de cet autre. Plus encore, il faut un certain temps pour l’admettre. Admettre que quelqu’un puisse devenir essentiel à nos yeux à tel point que l’on ne puisse plus vivre sans lui. Puis un jour, tout devient limpide. Toutes nos croyances auparavant endurcies, s’effritent, se transforment en poussière, s’envolent. La vérité semble ailleurs. Avec lui, cet autre que le destin nous choisit sans que l’on ne puisse aller contre. Parce qu’il n’y a qu’auprès de cette personne que l’on se sent véritablement soi-même, que l’on se sent vivant, que l’on se sent bien. Ses bras sont un refuge, son âme une évidence. Voilà ce qu’est un coup de foudre. Voilà l’unique but de notre vie, au final. Trouver celui, celle, l’unique, et vivre, tout simplement, vivre. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   16 août 2017
Le bas de pyjama zébré risquait déjà de me faire mourir de honte, autant éviter en plus de m’exhiber à moitié dévêtue face à ce bourru peu avenant.
Lorsqu’une série de coups s’abattit sur ma porte, j’en conclus que ce cher livreur venait de rejoindre mon palier. Tentant un semblant d’assurance dans ma tenue des grands soirs, j’optais pour un sourire éclatant en ouvrant la porte de l’appartement. L’homme s’avérait en réalité plus grand encore que ce que je n’avais cru. Pour faire simple, Hercule me toisait. Hercule ou son sosie version viking. Ou bien version Ogre. Au choix. Avec sa longue chevelure ébène et sa barbe de plusieurs centimètres, je crains un instant qu’il ne vienne me cambrioler...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GoewinGoewin   26 juillet 2017
Tout était donc question de choix. Il suffisait de devenir acteur de sa vie, et non plus spectateur. De se dire un beau jour, j’arrête tout ça, ce n’est pas moi. Cela semblait si simple. Ça l’était sans doute, lorsque l’on n’avait rien à perdre. Ce n’était pas mon cas.
Commenter  J’apprécie          10
GoewinGoewin   26 juillet 2017
Une vie sans amour n’est pas une vie, c’est un poids. Personne ne peut vivre sans ce soutien infaillible de quelques proches, prêts à tout pour égayer notre existence. Une touche de bleue s’avère essentielle à toute toile trop grise.
Commenter  J’apprécie          12
autres livres classés : chômageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3062 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre