AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791097266196
Éditeur : Walkyrie Création - Blandine P. Martin (21/06/2018)

Note moyenne : 4.82/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Tandis que l'été suit son cours à Monty Valley, Joe tente de continuer sa route en dépit de cette absence qui la ronge. Désormais en poste à San Francisco, elle essaie de renouer avec un semblant de vie normale, en partie grâce à son ami et collègue Adam. Mais un retour inattendu va de nouveau faire basculer son quotidien. Entre ranc?ur et besoin de vérité, Joe va devoir affronter des sentiments jusque-là mis en veilleuse. Plus que des excuses, elle attend des expli... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Clemocien
  18 juin 2018
J'ai encore une fois eu la chance de découvrir ce tome de la saga Wild Crows, Confession, en avant-première ; et je remercie Blandine pour sa confiance.
Si j'avais énormément apprécié les deux premiers opus de la saga, il me manquait un petit quelque chose même si je ne saurais dire quoi. Ce petit plus je pense l'avoir trouvé dans Confession, même si encore une fois je ne saurais dire pourquoi, c'est un ressenti, une impression générale. Est-ce le fait d'avoir la sensation de retrouver des amis qu'on n'a pas vu depuis longtemps ? la romance plus que naissante entre Joe et Ash (ce serait le comble pour moi qui ne suis pas fana de romance) ? le fait que Blandine a réussi à me faire oublier (ou presque) mon chouchou des débuts ? que j'ai adoré découvrir Ash et que j'en redemande ? qu'on ne voit absolument rien venir (et ça j'adore même si parfois nous sommes malmenés) ? Dans tous les cas, j'ai vraiment adoré Confession, mais argh… cette fin !
Contrairement à ce que j'avais imaginé, le récit reprends plusieurs mois après la fin de Révélation. Alors que je pensais suivre Ash dans son exil, nous le retrouvons lors de son retour à Montey Valley. Nous ne saurons donc pas grand-chose de ces quelques mois passés loin des siens. Comme dans les tomes précédent, la narration se répartit entre Joe et Jerry mais nous avons aussi droit à quelques chapitres version Ash et j'avoue les avoir beaucoup appréciés ! Joe reste toutefois la narratrice principale et elle a énormément évolué depuis que nous l'avons rencontré ! Ce qui est super, c'est que nous avons assisté à cette évolution pas à pas et que Blandine a tellement pris de soin à nous décrire l'état psychologique de Joe qu'on a vraiment l'impression de la connaitre et qu'on ne l'en aime que d'avantage. Je pense que c'est d'ailleurs l'un des gros point fort de l'auteure, l'attention qu'elle semble attacher aux détails concernant ses personnages ; rien n'est laissé au hasard, chacun a son bagage plus ou moins facile à porter et c'est aussi ce qui les fait avancer et grandir. Bref, Joe, ici semble totalement accomplie et commence à s'émanciper un peu du groupe, financièrement parlant en tout cas, puisqu'elle l'avait annoncé à la fin du volume précédent, elle reprend son job d'infirmière. Pour autant, elle reste toujours attachée et dévouée à sa nouvelle famille : les Wild Crows. Ceux-ci l'ont également totalement adoptée et acceptée comme l'un des leurs, et ils le lui prouvent d'ailleurs de la plus belle des façons lors de son pot de départ du Devil's ; le truc fou c'est que je crois que j'ai été aussi émue qu'elle quand j'ai compris ce que contenait le paquet avant même qu'elle ne l'ouvre, et que ce me semblait couler de source.
Dans ce tome, les interactions Jerry/Joe sont moindres, mais cela ne nous empêche pas de ressentir le lien qui unit le père et la fille. Jerry n'a pas le plus facile des rôles, nous le découvrons toujours plus, surtout lorsque les problèmes arrivent. Mais il a la chance d'être épaulée par une femme qui le soutient inconditionnellement, une femme qui aura le mot de la fin puisque Blandine nous offre le chapitre final de son point de vue.
J'ai bien aimé découvrir un peu Billy, le doyen qui, comme les autres, a gardé son âme d'enfant et se comporte comme un garnement. J'ai également beaucoup apprécié de revoir le petit Tommy qui m'avait déjà charmé la première fois ; égal à lui-même malgré les circonstances, il est pétillant, candide et adorable. Et mon petit chouchou, Casey ; Casey qui veut plus de responsabilités, qui veut s'affirmer, tout en sachant qu'il n'a pas l'étoffe d'un chef. Les pieds sur terre, le coeur sur la main, il apparait parfois un peu décalé dans ce monde de brutes mais je l'adore !
Une petite tornade rousse débarque aussi dans Confession, surgie du passé de Joe, elle amène un vent de fraicheur sur Montey Valley ; copine présente à toute heure, j'ai adoré l'immersion de Sadie dans le nouveau quotidien d'une Joséphine transformée. Même si elle avait plus ou moins coupé les ponts depuis son déménagement, comme on dit : on reconnait les vrais amis lorsqu'on a l'impression de les avoir quitté la veille alors qu'on en les a pas vu depuis longtemps. C'est l'impression que j'ai eu en voyant Sadie et Joe ; Joe doit taire certaines choses certes, mais Sadie est plus clairvoyante qu'on ne pourrait le croire et au final Joe avait peut-être bien besoin de sa présence. Car si je n'en ai pas parlé jusqu'à présent, le retour d'Ash va fortement la bouleverser et faire resurgir toute la souffrance de son abandon.
Ash… je n'aurais pas parié sur lui au départ. Mais force est de constater que Blandine a su me le faire plus qu'apprécier. Il suffisait de gratter un peu sous la carapace et, à l'instar de Joe, on a envie d'en découvrir toujours plus ! Si j'osais je dirai que ce tome est celui d'Ash, parce qu'il baisse la garde et commence à se dévoiler. Une enfance difficile, un secret enfoui (et franchement, je me demande de quoi il s'agit), un premier mariage raté, un homme à femme… Ash a su construire une forteresse pour ne pas être approché de peur d'être blessé ; pourtant c'est un homme extraordinaire. Hors la loi et tueur certes, mais on ne peut pas tout avoir et en dépit de cela, il a un grand sens de l'honneur et de la justice ; il est quelqu'un sur qui on peut compter. Il est complétement déchiré entre son amour pour Joe (oui je crois qu'on peut parler d'amour) et celui qu'il porte à Jerry, son meilleur ami et le père de Joe. le jugement de Jerry… comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête des amoureux qui commencent enfin à s'écouter ! Et cette épée ! Durant toute ma lecture je me suis dit « ce n'est pas possible, il faut qu'ils lui parlent, il va finir par l'apprendre autrement et ça va mal se passer ! » ; je ne vous raconte pas le stress ! lol. J'ai adoré l'alchimie entre Joe et Ash, le fait qu'ils s'apprivoisent petit à petit, qu'ils finissent, au prix d'un énorme effort, par voir l'évidence. Car oui, c'est une évidence, tout semble tellement naturel.
Bref, je pars un peu dans tous les sens, mais si ce tome est plus « soft » que les précédents, il s'y passe tout de même beaucoup de choses et on a toujours conscience du caractère dangereux des activités du club. Ceci n'empêche pas de vivre et, au contraire, incite à vivre plus vite, plus fort. Wild Crows c'est tout un condensé d'émotion porté par la jolie plume de Blandine et j'avoue qu'elle est parfois particulièrement sadique parce qu'elle nous laisse dans une situation intenable ! Alors que tout semble aller pour le mieux sans le meilleur des mondes : bing et bing ! Double effet kiss cool et je peux vous dire que rien se sera comme avant ! Et j'ai très très hâte de voir les conséquences !! Mais Blandine, je te préviens : pas touche à Casey !!

Et sinon, vous être encore là ou vous avez commencé la série ?
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FloppyCorse
  28 juin 2018
J'attendais avec impatience ce tome et je dois dire que je ne suis vraiment pas déçue…
Je pensais reprendre ce récit de suite après le départ d'Ash mais non l'auteure nous surprend on nous faisant assister à son retour quelques mois plus tard auprès de son club. On ne saura pas vraiment de détails sur son « exil » si ce n'est qu'il avait besoin de s'éloigner suite à l'événement traumatisant arrivé à son neveu Tommy (d'ailleurs on le retrouvera pour mon plus grand plaisir ce gamin dans ce tome lol) mais aussi également pour faire le point sur sa vie, son avenir… Donc le mystère Ash demeure toujours !!!
Alors que son retour est fêter en « grande pompe » pour ses frère du club, il en est une qui a du mal à savoir ce qu'elle doit ressentir en le revoyant : joie ou colère… Et pourquoi pas les 2 ?! En effet, alors qu'il y avait un certain lien qui c'était créé entre eux, Joe a eu du mal à accepter le départ précipité de son ami Ash et elle ne se gênera pas pour le lui faire savoir lol
Justement en parlant de Joe, elle a enfin décidé de reprendre son métier d'infirmière ce qui l'éloignera un peu des Wild Crows. On la sent mitigée face à ce choix car d'un côté elle est contente de faire ce pour quoi elle a été formée mais de l'autre elle a du mal à s'éloigner de son père et sa nouvelle famille. Elle sera la principale narratrice de ce tome même si Jerry interviendra par moment et l'auteure nous offre aussi quelques chapitres du point de vue d'Ash (oh la la je commence à l'apprécier de plus en plus lol). Après tout ce qu'elle a vécu, beaucoup aurait été plus bas que terre et serait partie loin mais ce n'est pas son cas. Elle se montre vraiment très courageuse, forte, combative, déterminée à mener sa vie comme elle l'entend et surtout en faisant une croix sur son passé et surtout elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Son lien avec Jerry va en se renforçant et on sent tout l'amour qu'ils se portent l'un l'autre. Mais sa vie ne sera pas un fleuve bien tranquille car sinon je pense qu'elle s'ennuierai mdr et elle prouvera une fois de plus sa loyauté envers le club ce qui consolidera sa place au sein de ce dernier. D'ailleurs elle n'est plus vue que comme la fille de Jerry mais y a sa propre place à part entière : elle est l'une des leurs.
Concernant le plan sentimental, elle aura bien du mal à donner sa confiance surtout à la personne qui fait battre son coeur car celui-ci semble faire un pas en avant et 3 en arrière mais elle a également peur des retombées sur leurs couples si ça venait à s'apprendre !!! Elle devra aussi calmer les ardeurs et le chantage d'un prétendant que j'aurai bien giflé tellement je le trouve fade, imbu de sa personne et trop sûr de lui et j'avoues que j'ai bien rigolé en voyant les moyens peu « orthodoxes » dont elle usera pour le calmer mdr
Quant à Ash il est toujours aussi mystérieux et son retour ne sera pas aussi simple qu'il le pensait car il va devoir faire face à un cas de conscience : suivre son coeur qui lui dit de foncer tête baisser dans le relation naissante qui s'offre à lui, ou écouter sa raison qui lui dit que ce n'est pas une bonne idée car ce serait une vrai trahison et ça pourrait avoir des conséquences néfastes au sein du club !!! Que choisira-t-il ? Quelles seront les conséquences de son choix ?
Les personnages secondaires seront bien présents et importants à l'histoire. J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Tommy, le neveu d'Ash qui est vraiment attendrissant et très perspicace pour son âge. On découvre un peu plus le personnage de Billy, le doyen, blagueur et surtout fidèle en amitié… J'adore toujours autant Casey qui voudrait plus de responsabilité au sein du club et qui nous prouve que son lien fraternel avec Joe est très grand au point qu'il serait prêt à tout pour elle. Et que dire de la tornade rousse, alias Saddie, la meilleure amie de Joe qui viendra passer quelques jours de vacances avec sa copine et qui se retrouvera propulser dans un monde vraiment inconnu. On peut dire qu'elle s'en souviendra de ses vacances « mouvementées » mdr Par contre, j'ai eu un peu plus de mal avec Mona dans ce tome car j'ai l'impression qu'elle cache quelque chose et a un rôle bien plus important dans le club qu'on ne peut le penser… Enfin on verra dans les prochains tomes si c'était juste une impression ou si mes doutes se confirment !!!
Les affaires du club seront toujours bien présentes mais passent un peu au second plan pour nous offrir un peu de romance. En effet, un des membres des Wild Crows va unir sa destinée à celle qu'il aime depuis si longtemps et j'ai vraiment été touché par cette partie de l'histoire car ça fait du bien de voir un peu de tendresse dans cet univers sombre… Mais ce qui m'a vraiment tenue en haleine tout au long de l'histoire est le couple « secret » qui s'est formé et qui aura du mal à officialiser de peur des conséquences… Quand on pense que ça va aller et qu'enfin ils vont pouvoir vivre leur histoire au grand jour pan Blandine P. Martin donne un ptit coup de baguette magique et une « catastrophe » arrive mdr C'est vraiment sadique de nous faire des fins comme ça, Blandine !!! MDR
Vous l'aurez donc compris, même si ce tome est moins sombre et plus porté sur la romance et les sentiments, le stress, l'action et les rebondissements ne seront pas oubliés pour autant et je dois dire que j'ai fini ce tome en stress comme pas possible quant à la suite que donnera Blandine P. Martin suite à son cliffangher dans son prochain opus que j'attends avec une impatience extrême !!!
La plume de l'auteure est toujours aussi magnifique, touchante, émouvante, prenante et surtout addictive. Alors que l'on pensait avoir tout vu ou presque, Blandine P. Martin réussit toujours avec brio à nous étonner, nous entraînant vers dans situations que l'on n'aurait jamais imaginé et c'est ça qui fait que l'on est autant emporté dans l'univers des Wild Crows, qu'on en arrive même à se sentir proches d'eux.
Ce tome est un immense coup de coeur comme cette série.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beliwei
  12 juin 2018
Un tome qui s'annonce comme comportant plus de romance que les deux précédents. L'auteure l'a voulu ainsi, voir son histoire évoluer graduellement pour que chaque personnage puisse prendre le temps d'y trouver sa place. Concept auquel j'ai adhéré et ce dès le premier tome, je suis ravie de voir que les choses s'installent et se développent à leur rythme. La couverture est d'ailleurs très évocatrice de cette romance, j'aime bien aussi voir à quel point elle nous le rappelle.
Nous retrouvons Joe, bien installée dans sa vie au sein même du clan des Wild Crows auprès de son père. Elle y a été acceptée et elle ne conçoit plus de vivre sa vie ailleurs que parmi eux. Elle est sur le point de reprendre son activité d'infirmière et tandis qu'elle commence à accepter le départ précipité de Ash, voilà que celui-ci est de retour. Elle savait bien qu'il finirait par revenir, mais elle ne pensait pas que de le revoir, provoquerait tant d'émotions en elle. Joe n'a jamais cessé d'évoluer tout au long des tomes et ici, on la sent enfin bien, ce retour risque d'ébranler cet équilibre précédemment acquis. Ce retour va alors engendrer un certain nombre de questions, auxquelles il faudra bien trouver une réponse pour qu'ils puissent tous deux vivre sereinement.
Au bout de trois tomes, je pense pouvoir dire que nous sommes à l'aise auprès des Wild Crows, chaque personnage se définit individuellement, et on apprend de plus en plus à les connaitre. le personnage de Joe nous est bien connu, nous avons appris à la connaitre, nous l'avons vu changer, s'épanouir, vivre des moments difficiles et cela auprès d'un père très présent et protecteur. Elle est celle qui cimente cette histoire, même si tout ce qui va s'y passer a plus de rapports avec le monde des bikers qu'avec Joe elle même. Blandine P. Martin reste beaucoup plus évasive sur Ash, nous naviguons auprès de lui avec plus d'interrogations sur ce qu'il est. C'est un peu aussi ce monde des bikers qui veut cela, leurs membres ont parfois des passés bien compliqués et sont assez secrets sur ce qu'ils ont vécu. Ash est très discret quelque part, et s'il s'ouvre un peu à Joe, il y a bien des choses qui ne nous dit pas. C'est appréciable que d'oeuvrer à ses côtés pour apprendre à le connaitre au contact de Joe mais aussi de sa famille.
Cette relation, si elle nous semble évidente à nous lectrices et bien attendue, a su murir doucement mais surement. C'est ainsi que si pour eux, l'évidence de leurs sentiments semble de mise, ils ont aussi conscience des obstacles : la différence d'âge, le fait que Joe soit la fille de Jerry, ou encore qu'Ash soit le meilleur ami de ce dernier... bien des obstacles qui risquent de leur porter préjudices. Ces pensées ne vont pas les quitter, elles ne gâcheront rien mais cela reste perturbant de savoir qu'ils devront à un moment ou à un autre, les affronter, en dévoilant leur histoire à Jerry. Un Jerry qui aime toujours autant sa fille, qui nous démontre auprès de ses deux enfants, à quel point il est un bon père.
Jerry reste ce personnage bien présent tout au long du récit, il est ce narrateur qui nous offre le point de vue du biker. Son rôle au sein de ce groupe est appréciable, c'est quelqu'un de fidèle et d'aimant malgré son statut de leader. La façon dont il a d'être à la fois paternel avec ses deux grands enfants mais tout aussi moderne et si jeune d'esprit dans sa façon d'être et de se comporter font de lui un personnage qu'il est toujours aussi agréable de suivre. La personnalité, la position de chacun nous permettent ainsi de les apprécier à leur juste valeur en découvrant de quelles façons ils oeuvrent au sein même de cette famille unie.
J'aime beaucoup la plume de Blandine P. Martin, elle sait ici, manier ce monde brutal en nous proposant des personnages qui assument leur position mais qui savent aussi se montrer humbles, aimants et fidèles. Chaque tome est inscrit dans une continuité bien pensée, mais sans que l'on ne s'y ennuie une seconde car elle a su penser sa série sur la longévité, tout en respectant l'évolution de ses personnages qu'ils appartiennent ou pas à ce monde des bikers. En attendant le troisième tome pour nous proposer une romance, elle a pris un risque, mais cela fonctionne parfaitement bien.
C'est toujours bon et agréable de retrouver la famille des Wild Crows, ici on se sent bien, c'est un des points que j'aime retrouver lorsque je suis une saga qui aborde toujours les mêmes personnages. Chaque tome a son ton bien définit, et ici c'est plus doux, Blandine P. Martin aborde avec plus de douceur l'amour, à travers cette relation qui va naitre entre Joe et Ash, mais à travers aussi d'autres moments tout aussi touchants (certaines scènes m'ont beaucoup ému). Bien entendu, nous restons dans un monde de bikers où rien ne se passe comme ailleurs : le danger reste présent, et les risques encourus peuvent engendrer des conséquences. Quelques rebondissements vont venir pimenter cette belle romance et c'est justement bien dosé pour nous faire rebondir sur le prochain tome, que j'ai hâte de découvrir. Des suites pleines de promesses à venir !
Lien : http://www.livresavie.com/wi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  02 novembre 2018
"Quand l'amour grandit en toi, la beauté fait de même. Car l'amour est la beauté de l'âme." Les confessionsSaint-Augustin
Joe fait partie du club, elle est acceptée parmi ses membres et sa vie est désormais à Monty Valley. Les codes, les motos, "la famille" et le mode de vie atypique des bikers est son monde et pour rien elle n'en changerai. Elle s'affirme et est fière d'être la fille digne de son père. Avec Ash, c'est compliqué, ils se cherchent, s'évitent, se disputent, la blessure est encore vive et Ash ne veut plus la blesser. Joe ne voit plus que par lui, il est son sauveur, son ami, son amour caché, son pilier, son roc, son preux chevalier sur sa monture tout de fer et d'acier. Ash, est distant, pourquoi? Il se refuse tout contact physique avec celle qui est son fantasme, mais aussi son enfer. Il en meurt d'envie, se rend limite l'homme d'une seule femme juste pour elle. Ce lien est particulier, il les unis et est en acier trempé, il est cette fine pellicule qui les entoure, qui les étouffent, qui les éloignent. La tension est palpable, ce besoin de se connecter est implacable avec leurs émotions, deux âmes soeur, deux coeurs meurtris, deux humains que tout rapproche mais que tout éloigne.
Joe lui fait perdre les pédales et Ash la mène sur un nuage houleux pleins de promesses, de sourires, de douceurs mais surtout d'angoisses. L'attraction est trop grande, les pulsions trop intenses, l'interdit trop vicieux mais si facile à corrompre et à braver. le laisser aller est évident, abattre les barrières érigées, et cesser de fuir, voilà la prochaine mission périlleuse du biker, va t-il l'accepter?
Cette dévotion au club coûte cher, Joe va le savoir très vite mais comme toujours Ash est là et il ne laissera rien échapper en ce qui concerne cette nouvelle menace. L'intimidation est une arme persuasive, Joe aussi sait se défendre dorénavant, sa vie au club l'a changée ,elle n'est plus cette femme seule, tremblante, triste et perdue de l'Oregon, non elle est une femme forte, sur d'elle, courageuse et tenace.
Ils sortent de l'ordinaire, leur authenticité dans leurs sentiments est une force et une source d'apaisement, un mélange d'angoisse, d'appréhension, de stress, d'amour, de sentiments profonds, de respect mutuel et de complicité, Ash et Joe sont hors catégorie, hors du temps, hors de tout quand ils sont ensemble. La bulle qui les protège est mince et les indices semés par les tourtereaux peu discret, donneront du piment au blagues graveleuses de Billy.
Leur différence d'âge est flagrante, Joe n'en à cure et compte bien dire à son père qu'elle aime Ash et qu'elle n'a pas a en avoir honte, Ash, de son côté va devoir assumer et mettre en péril vingt années d'amitié avec Jerry si le président n'accepte pas leur relation. Comment cela va t-il finir? Jerry donnera t-il sa bénédiction ou va t-il tuer Ash de ses propres mains? Son amour pour sa fille unique est si grand qu'il lui met des oeillères.
Mais comme toujours à Monty Valley, rien ne va comme prévu et la bombe qui atterrira sur la club ne va pas arranger les affaires.
Ce tome trois est un délice, j'ai découvert avec plaisir Billy, cet homme de soixante ans, le doyen du club, le joyeux luron, le blagueur et celui qui aime charrier. Ses répliques sont hilarantes et ça donne un baume réconfortant après les évènements durs du passé, sa jovialité m'a beaucoup fait rire. Dans ce livre, il y a aussi un profond sentiment de sérénité, d'amour sincère, de connivence, de confiance, de paix et de cet état de plénitude absolue. Enfin, un relâchement, enfin des mots sur des sentiments, enfin une preuve que l'âge n'est rien si l'amour frappe à la bonne porte. Ash et Joe sont attendrissant, la pudeur avec laquelle Ash se confie est troublante, belle, émouvante et sincère. Joe ne pouvait pas trouver mieux comme compagnon de route mais est ce que se sera le cas, puisque tout part de travers à Monty Valley surtout quand tout va bien.
Ce tome trois est une sucrerie qui se déguste par petits bouts, tendrement, avec assiduité et en rêvant à une route 66 où tout est possible. Blandine PMartin y met tout son amour pour ces hommes et ces femmes hors du communs et avec une fidélité sans faille aux leurs.
Ce tome est, comme vous l'avez devinez un troisième coup de coeur, évidemment, puisque je suis aussi une fervente amatrice des club de bickers et que la plume de Blandine P. Martin est un délice à elle toute seule.
Lien : https://www.facebook.com/per..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VoluptueusementVotre
  21 juin 2018
Dire que j'attendais ce troisième tome des Wild Crows est un doux euphémisme lorsque l'on sait à quel point je suis addict à cette saga. Il ne m'aura donc fallu que quelques secondes pour replonger dans cet univers cher à mon coeur et quelques toutes petites heures pour en venir à bout. Une chose est sûre, Blandine n'arrête plus de me surprendre et elle me rend chaque fois un peu plus accro à sa plume !
Après le retour tant attendu d'un certain ténébreux, je me suis passionnée pour leurs retrouvailles, mais surtout pour la direction prise par ce nouveau roman. Confession reste tel que ses prédécesseurs : captivant, fascinant avec cette aura de danger propre aux MC, mais il possède également cette touche de romance que personnellement j'avais hâte de découvrir. Aucune surprise donc de me voir m'enfermer littéralement dans ma bulle pour savourer le moindre instant, le moindre rebondissement, occultant totalement le reste du monde.
Loin de perdre de son attraction, ce livre se dévore et emporte son lecteur dans un tumulte d'émotions. Que ce soit la rancoeur accumulée, la souffrance éprouvée, le respect gagné ou encore l'admiration de l'autre, ce sont de véritables montagnes russes qui nous assaillent et nous laissent suspendus aux lèvres des personnages, attendant le souffle court la suite des événements. Il n'y a pas de juste milieu chez les bikers et l'enfer peut décidément revêtir de nombreux visages. Une leçon que Joe va apprendre à ses dépens en digne fille de son père.
Je suis admirative de la manière dont elle agit tout au long de ce récit, car en plus de s'être complètement intégrée au club, elle parvient à s'imposer dans la douceur et la fermeté. Impossible pour moi de ne pas succomber à ce petit bout de femme au caractère bien trempé et à l'altruisme sans limites. Joe est capable du meilleur comme du pire pour les siens y compris prendre le risque de tout perdre pourvu que ceux qu'elle aime soient à l'abri. de nouvelles menaces planent, l'heure est dorénavant aux aveux, mais le club passe toujours avant le reste.
Concernant la romance, si vous n'avez pas encore lu les premiers opus de la série, je ne vais pas vous révéler le nom de celui qui charme notre courageuse infirmière. Ce que je peux cependant vous dire c'est que Blandine m'a apporté exactement ce que j'attendais : des sentiments profonds, intenses, authentiques qu'il me tarde de voir s'épanouir pleinement. L'enjeu est de taille pour ce duo que tout oppose en apparence, mais les coeurs s'ouvrent, les carapaces se fendent et l'amour leur tombe dessus sans l'avoir prévu. Je suis impatiente de les voir affronter les obstacles ensemble, car les conséquences s'annoncent d'ores et déjà cataclysmiques.
Confession est un roman qui apporte une nouvelle dimension à l'histoire sans perdre de vue le réalisme dû à ce milieu particulier. Cette lecture s'apparente pour moi à une série télé dont on aborde chaque nouvel épisode tremblant d'impatience avec ce besoin irrépressible de connaître la suite. Je sais d'avance qu'il sera difficile de les quitter, mais heureusement l'histoire ne s'arrête pas là. Rendez-vous donc dans quelques mois pour continuer cette extraordinaire aventure.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ClemocienClemocien   18 juin 2018
Ash n'avait pas tort, je me montrais trop gentille, naive, même. Mais c'était sans doute le lot de tous les gens qui aimaient croire dans l'humanité, cachée parfois très loin, mais bien présente. L'espoir. Voilà ce qui me définissait.
Commenter  J’apprécie          20
ClemocienClemocien   18 juin 2018
Je voudrais adresser un message à tous ceux qui prétendent que la roue finit toujours par tourner: gardez vos beaux discours pour vous et étouffez-vous avec ! La mienne, de roue, était coincée depuis un sacré moment ! La seule chose qui tournait, c'était ma tête, dans tous les sens, et peut-être un peu aussi mon estomac...
Commenter  J’apprécie          10
ClemocienClemocien   18 juin 2018
Je ne voudrais pas me lever le matin avec la faculté de pouvoir tuer sans douter. Les craintes, les questionnements, voilà ce qui nous permettait de rester humains quand nous brandissions la faux sur nos ennemis.
Commenter  J’apprécie          00
ClemocienClemocien   18 juin 2018
Et la petite peste cachée dans un recoin de ma tête - oh, si, avouez-le, on en a toutes une - célébra la sainte Carole avec un peu d'avance en se lançant dans une danse de la vengeance jouissive.
Commenter  J’apprécie          00
ClemocienClemocien   18 juin 2018
On sous-estime toujours la rancune d'une femme blessée. Ça n'otait pas la douleur mais ça m'apportait un soupçon de vengeance.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : dévotionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
996 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre