AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782374485263
XO Editions (11/05/2023)
4.05/5   106 notes
Résumé :
Joanna, la trentaine pétillante, mère de trois enfants, coule une vie tranquille, et un peu ennuyeuse, dans un quartier résidentiel, entre dîners mondains et après-midi au golf. Alors, le jour où, sous ses yeux, son compagnon, richissime financier, est arrêté pour escroquerie, c’est un tsunami qu’elle affronte.

Tous les biens de la famille sont saisis. Plus de revenus, plus de maison. Joanna doit se réfugier de l’autre côté de la ville, au cœur des ci... >Voir plus
Que lire après Petits bonheurs à tous les étagesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 106 notes
5
22 avis
4
23 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis
Attention coup de coeur!
Joanna, suite à une escroquerie de son compagnon, se retrouve en banlieue dans une cité avec ses trois enfants. Elle ne manque pas d'idées préconçues et de jugements sur ses voisins mais y trouve une richesse de coeur insoupçonnée.
Ce roman est d'une grande sensibilité et d'une bonne dose d'humour et de dérision. Il fait du bien, donne de l'espoir et aborde des sujets pas toujours faciles.
Un auteur que je ne connaissais pas et que je ne vais pas manquer de suivre.
Commenter  J’apprécie          130
J'ai découvert cette autrice l'année dernière avec « Changer de ciel pour mieux voir les étoiles » que j'avais beaucoup aimé. Je suis ravie d'avoir pu découvrir son nouveau roman et je remercie encore les éditions XO pour cet envoi.
J'ai d'abord été attirée par cette couverture très colorée et puis le résumé a achevé de me convaincre. J'adore ce genre de roman où les personnages vous entrainent dans une aventure à la fois drôle et touchante. En parlant des personnages, je les ai trouvé géniaux, que ce soit évidemment Joanna et ses trois enfants mais aussi ses nouveaux voisins Fatou, Raymond, Djibril, Yvonne et les autres…
Le changement de vie ne va pas être facile pour cette petite famille et les aprioris vont avoir la vie dure. Il faut dire que déménager d'une villa de 300m2 dans un quartier luxueux à un petit appartement dans une cité pas toujours bien fréquentée aurait de quoi déstabiliser n'importe qui. Ils vont tous devoir s'adapter à leur nouvelle vie et certaines situations étaient vraiment très drôles.
J'ai beaucoup aimé faire la connaissance des habitants de cet immeuble et leur solidarité m'a beaucoup touchée. Ce roman aborde des thématiques très intéressantes comme justement la solidarité et l'entraide, le manque de moyen et d'investissement dans les quartiers « sensibles », le harcèlement scolaire,…
La plume de l'autrice est vraiment très belle et très drôle, j'ai beaucoup aimé toutes les situations cocasses dans lesquelles se retrouvent malgré elle la pauvre Joanna. Ce roman se déguste avec beaucoup de plaisir et le sourire aux lèvres. Il est plein d'amour et de bienveillance, il fait tomber les barrières des préjugés et nous offre une vision différente de la vie dans les cités.
Je ne peux évidemment que vous conseiller cette lecture qui fait du bien au moral et qui redonne confiance en l'humanité.
Commenter  J’apprécie          80
Joana est mariée à Laurent et vit dans un confort doré. Elle se complaît dans sa banlieue riche avec ses trois enfants Victoire, Valentin et Arthur. Mais quand Laurent est arrêté pour escroquerie, tout son monde s'effondre. Elle n'a plus d'argent et doit repartir de zéro avec ses enfants.
J'ai beaucoup aimé la lecture de ce feel good.
L'écriture est fluide et très agréable, je suis rentrée dans l'histoire très vite.
On voit bien arriver les rebondissements mais pas grave c'est tout de même plaisant.
J'ai aimé que l'auteure s'applique à déconstruire les clichés sur les cités.
J'ai aimé suivre Joana, cette mère désormais célibataire et débordée entre 2 adolescents en pleine crise d'adolescence et sa nouvelle vie à reconstruire sans moyen financiers. Elle garde courage et sait tourner la situation au positif.
Le thème du harcèlement scolaire est également abordé avec justesse.
Je regrette néanmoins la fin que j'ai trouvé peu réaliste.
C'est un feel good qui fait du bien et que je recommande.
Commenter  J’apprécie          100
Après avoir vu passer plusieurs avis positifs sur ce roman, je me suis décidée à le lire. Il faut dire qu'il était dans ma wishlist dès sa sortie car sa couverture colorée avait attiré mon attention. Au final, j'ai passé un très bon moment avec ce roman, qui aborde des sujets bien plus profonds que je ne le pensais.

Le quotidien très confortable de Joanna s'écroule lorsque son compagnon est arrêté pour escroquerie. En seulement quelques heures, cette mère au foyer est sommée de quitter sa luxueuse maison avec ses trois enfants pour un petit deux pièces dans une cité. Complètement désemparée, Joanna s'efforce de tenir bon pour ses enfants. Une nouvelle vie commence alors pour cette famille !

J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre l'arrivée de Joanna et ses enfants dans leur nouveau quartier. Tandis que Joanna cherche un travail, les enfants font connaissance avec leurs nouveaux voisins et camarades de classe. Leur intégration ne se fait pas sans heurts car ils doivent dépasser leurs préjugés qu'ils avaient sur la banlieue et ses habitants. Au-delà de cette famille, les personnages secondaires apportent tous un vrai plus à l'histoire. Malgré les différences, les habitants de l'immeuble sont soudés et solidaires.

Au fil des chapitres, on sent l'attachement réel de l'autrice pour ces banlieues, trop souvent victimes de préjugés. Alors certes, j'ai trouvé certaines situations un peu clichées, mais j'ai apprécié que Sandra Martineau détruise toutes les idées reçues des personnages pour montrer que c'est très important d'échanger, de faire le premier pas et de ne pas rester avec ses idées préconçues.

Petits bonheurs à tous les étages est une très chouette lecture, aux personnages attachants. J'ai vu venir la fin assez vite et il n'y a pas de surprise, mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier ma lecture jusqu'au bout. Une belle découverte !
Commenter  J’apprécie          50
Ce joli roman nous relate le parcours d'une femme Joanna et de ses enfants, obligés de changer radicalement de vie à la suite de l'arrestation pour escroquerie de son compagnon (et père et beau-père des enfants).
La chute est vertigineuse. Ils doivent quitter le confort d'une vie très aisée dans une grande maison, d'un quartier très chic, pour aller habiter dans un petit appartement dans une cité populaire.

L'environnement sera à l'opposé de ce qu'ils ont vécu ces dernières années. L'intégration ne sera pas évidente, particulièrement pour Joanna, et surtout elle devra se faire en oubliant ses préjugés beaucoup trop importants..
Mais l'accueil des voisins sera beaucoup plus chaleureux qu'ils ne s'y attendaient.

Et puis, ce bouleversement sera aussi l'occasion pour Joanna et ses enfants de faire le point, de se retrouver, de s'affirmer et de mettre toutes les pendules à l'heure. Ils trouveront beaucoup plus qu'un simple logement dans cet immeuble…

C'est une histoire qui met en avant la vie dans les quartiers de banlieue, la solidarité qui peut s'y trouver. Tous les personnages « secondaires » montrent bien toute la diversité qui compose certains quartiers, et toute la richesse qui peut en découler. Même si j'ai trouvé que l'histoire était un peu trop édulcoré, je me suis attachée aux personnages et j'ai pris plaisir à ma lecture. Après tout, un peu de douceur dans ce monde de brutes ne fait pas de mal 😉

Une histoire de découverte, de changement de comportement, un roman plein de bienveillance et de bon sentiments qui montre l'importance de la communication et le danger des a priori.

Et puis, l'écriture est légère, fluide, dynamique et le roman se lit tout seul. Il y a aussi de l'humour.
Tout cela fait donc passer un très agréable moment de détente livresque.
C'était mon premier roman de cette auteure, mais ce ne sera pas le dernier 🤗
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Prudence est mère de sûreté. En même temps, sûreté se retrouve presque à la rue parce qu'elle a fait confiance à raison et que prudence n'a rien vu venir alors que passion s'était barrée depuis longtemps.
Thèse : il ne faut pas toujours se fier aux apparences.
Antithèse : toujours se fier à sa première impression, et ce type a des airs de trafiquant. Je suis sûre qu'il en est un.
Commenter  J’apprécie          30
J’en ai connu des petits vieux acariâtres, mais celle-ci me donnerait presque envie de la pousser dans l’escalier. Manque de bol, elle habite au rez-de-chaussée.
Commenter  J’apprécie          40
Le plus grand bien que nous puissions faire aux autres n'est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur.
Commenter  J’apprécie          50
𝑰𝒏𝒗𝒊𝒔𝒊𝒃𝒍𝒆 𝒂𝒖𝒙 𝒚𝒆𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒕𝒐𝒖𝒔, 𝒆𝒍𝒍𝒆 𝒔’𝒆́𝒕𝒂𝒊𝒕 𝒆𝒇𝒇𝒐𝒓𝒄𝒆́𝒆 𝒅𝒆 𝒔𝒆 𝒇𝒐𝒓𝒈𝒆𝒓 𝒖𝒏𝒆 𝒋𝒐𝒍𝒊𝒆 𝒄𝒂𝒓𝒂𝒑𝒂𝒄𝒆 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒔𝒆 𝒑𝒓𝒐𝒕𝒆́𝒈𝒆𝒓.
Commenter  J’apprécie          00
- Vous êtes également mécano ?
- Non, pas vraiment. C est juste pour aider.
- On va s'abstenir, dans ce cas. Chacun son métier et les vaches seront bien gardées.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sandra Martineau (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sandra Martineau
Petits bonheurs à tous les étages - Sandra Martineau
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (461) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1417 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..