AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782501081610
124 pages
Marabout (27/08/2014)
3.83/5   70 notes
Résumé :
Saviez vous qu'Agatha Christie a elle-même organisé sa propre disparition pour punir un mari infidèle, qu'elle n'a eu de cesse de voler, de faire du surf, qu'elle a voyagé en Irak, en Egypte, n'imaginant pas de limite à sa liberté. Indéniablement Dame Agatha nous est familière, et sa reconnaissance internationale. Pourtant qui connaît le vrai visage de la Duchesse de la mort ? Loin de n'être que cette bourgeoise conservatrice à l'embonpoint sympathique, coupable de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 70 notes
5
9 avis
4
22 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

diablotin0
  23 avril 2022
C'est intéressant de découvrir comment Agatha Christie est devenue ce qu'elle fût. On la voit petite fille puis jeune fille, femme et enfin vieille dame. J'ai appris plein de petites choses mais ce qui m'a le plus interpellé ce sont ses interrogations et ses certitudes concernant ses personnages. Ainsi Hercule Poirot lui est apparu comme une évidence :" lui, je l'ai. Ilsera Belge (...) un officier de police à la retraite, pas trop jeune"
Les réflexions en off du rôle des personnages de fiction sont intéressantes et m'ont fait parfois sourire.
"- tu ne m'aimes pas n'est-ce pas ?
- vous ne m'êtes pas sympathique.
- ma dernière enquête, " le Meurtre de Roger Ackroyd" t'a pourtant rapporté cinq mille livres
- c'était mon enquête pas la vôtre
- c'est moi qui m'y suis collé
- pourquoi m'accablez-vous ?
- j'ai senti que tu étais seule. Nous autres personnages romanesques, ne sommes-nous pas là pour combler la solitude du lecteur ?
- mes personnages font ce que je leur demande de faire vous seul n'en faites qu'à votre tête."
Le petit duel de jalousie entre Hercule Poirot et Miss Marple reflète sans doute les choix qu'Agatha Christie à dû prendre pour ses enquêtes. Je trouve cette idée judicieuse.
Si ses personnage sont très présents dans sa vie ,Agatha Christie ne se résume cependant pas à ses livres. C'était une femme libre,aimant voyager et découvrir. Une femme moderne, une femme d'actions.
Cet album très riche en couleurs est agréable à lire et me donne envie de reprendre la lecture d'un de ses romans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          433
LePamplemousse
  07 janvier 2015
Aborder la vie d'une personne par le biais d'une bande dessinée peut être très agréable et d'un abord relativement simple et attrayant.
J'ai lu des romans d'Agatha Christie il y a des années mais je ne m'étais jamais trop intéressée à sa vie.
Grâce à cet ouvrage, d'une petite centaine de pages, très colorées d'ailleurs, j'ai découvert la femme qui se cache derrière les personnages de Miss Marple et celui d'Hercule Poirot.
Nous découvrons son enfance, sa vie de jeune fille, ensuite sa vie de femme mariée, la naissance de sa fille, sa passion pour les voyages, la création de ses romans…
Je n'ai pas trop aimé le style des dessins, d'ailleurs à plusieurs reprises je ne savais plus connaître les personnages entre eux.
Une biographie et une bibliographie, brèves mais assez complètes, figurent à la fin de l'album et permettent de replacer certains éléments dans leur contexte.
Cette bande dessinée est une très bonne façon de faire connaissance avec cette grande dame du crime.
Commenter  J’apprécie          330
mlecornec
  03 mai 2022
Je remercie Babelio et les Editions Marabout pour l'envoi de ce roman graphique. C'est en fait une réédition d'un ouvrage paru en 2014. Ce fut pour moi un coup de coeur.
Je lis rarement des bandes dessinées même si c'est toujours avec plaisir. Ici, il s'agit d'une biographie d'Agatha Christie et le roman graphique s'y prête particulièrement.
Le livre commence par un épisode rocambolesque de la vie d'Agatha Christie, digne d'un polar, qui caractérise bien son tempérament audacieux, casse-cou, proche de ses personnages de fiction. Cette situation tient tout de suite le lecteur en haleine et évite un récit linéaire plus classique. Agatha était une battante qui était pleine de vie, avide de découvertes (aviation, surf, voyage seule à bord de l'Orient-Express). Même les répliques pourraient être issues de ses romans : « sans cadavre, pas de crime ». Les évènements sont relatés par séquences avec la date et le lieu donnés comme points de repères. La chronologie des faits et une bibliographie sont en annexes. Une scène suffit pour situer grâce au décor le milieu social (vêtements des personnes, meubles, décoration) sans les descriptions nécessaires à une biographie écrite.
le récit mêle la réalité et la fiction. Hercule Poirot, Miss Marple, Tommy et Tuppence apparaissent comme ses anges gardiens. Nous découvrons la vie et l'oeuvre d'Agatha Christie ainsi que son travail d'écriture.
Quant au graphisme, le trait est simple, un peu vintage. Plusieurs fois, le surpoids de la romancière est évoqué alors qu'elle parait plutôt svelte. Ce n'est juste qu'un détail qui m'a fait sourire.
Il y a un joli travail sur les couleurs avec des doubles pages créées autour d'une dominante : beige dans le désert, rouge brique en Égypte, vert bleu près de l'étang. Certaines planches sont sans bulles, la narration repose uniquement sur le dessin. Parfois, le changement de cadrage casse la lecture graphique, donne du rythme.
Conclusion, je n'ai pas pu quitter ce livre avant de l'avoir fini … et la première chose que j'ai faite ensuite c'est de lire un livre d'Agatha Christie, plus particulièrement le crime de l'Orient-Express dont je ne me souvenais plus de la fin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          204
Domichel
  14 octobre 2014
Quand j'ai reçu “AGATHA, la vraie vie d'Agatha Christie”, grâce à Babelio et aux éditions Marabout/Marabulles, que je remercie, j'ai été un peu surpris de tenir en main une petite bande dessinée. Non pas que le genre me déçoive, bien au contraire ma bibliothèque en témoigne, mais je m'attendais plutôt pour une biographie à un livre plus “traditionnel”.
À travers un peu plus d'une centaine de pages, d'environ 6 dessins - ce qui soyons honnêtes représente un bon album classique d'environ 56 pages - les auteurs : Anne Martinetti et Guillaume Lebeau au scénario et Alexandre Franc au dessin, retracent à grands traits ET à de nombreux détails la vie romancée de la plus grande romancière britannique.
Bien que semi-américaine par son père, née en 1890, c'est l'icône parfaite de la femme anglaise élevée dans l'esprit de la tradition, le dévouement à son pays et à ses blessés de la grande guerre, et le goût de l'aventure qui l'emmène en Egypte à 20 ans, lui fait passer son baptême de l'air dès 1911, et se marier la veille de Noël 1914 comme on va faire une course en ville…
L'ouvrage débute en 1926 alors qu'Agatha, qui vient de perdre sa mère et se lasse des infidélités de son époux, fait une fugue et se laisse disparaître pendant 11 jours, provoquant l'émoi dans tout le pays, chez ses dirigeants, et valant de sérieux ennuis à son mari d'alors, Archibald Christie.
Nous la retrouvons alors qu'elle est en plein coeur de l'Angleterre à Harrogate dans un centre de bains, en compagnie d'un personnage bien indiscret qui s'autorise des familiarités que seul un habitant “d'outre-Channel” pourrait se permettre. À partir de là le récit prend réellement corps.
Le scénario est finement découpé et s'appuie sur une documentation parfaitement recherchée et les illustrations d'Alexandre Franc, déroutantes au départ, d'une simplicité toute naïve, viennent étayer le roman d'une vie. Chaque dessin de chaque planche est réellement travaillé au détail près et à travers la vie d'Agatha qui se déroule en images sous nos yeux, surgissent les indices qui nous ramènent à son oeuvre prolifique. Mais ce qui est absolument irrésistible, c'est l'intervention de ses héros, Tommy et Tuppence Beresford, Miss Jane Marple, et bien sûr “The last but not the least”, Hercule Poirot, évoqué plus haut qui n'hésite pas à interpeller sa créatrice. Tout au long de l'histoire, Agatha nous fait partager ses joies, ses peines , ses doutes et ses espoirs en échangeant avec ses personnages fétiches, dans des dialogues improbables.
Avant de terminer, il serait incomplet de ne pas mentionner en fin d'ouvrage la chronologie détaillée de la vie d'Agatha, et surtout la bibliographie très complète, classée par romans et recueils de nouvelles, par héros ou héroïne(s), ainsi que ceux “hors catégorie” sans personnages récurrents. Il aurait été parfait de citer également les pièces de théâtre.
Il serait vain et lassant de revenir sur chaque page, car le plaisir de la lecture qui s'en dégage donne vraiment envie de partager cet ouvrage. Un album très agréable et complet que tout amateur , passionné, ou inconditionnel de la Reine du crime se doit d'avoir dans sa bibliothèque, afin de cerner encore mieux cette femme qui a traversé le XXe siècle en distrayant le monde entier avec son oeuvre incomparable et pour toujours inégalable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
MissSherlock
  11 février 2015
Agatha Christie est l'une des premières romancières que j'ai lue enfant en dehors des collections jeunesses. Mes parents m'ont rapidement mis dans les mains un des livres de la Reine du Crime dans la collection du «Masque». Je suis tout de suite tombée sous le charme des enquêtes policières que je tentais en vain de résoudre aux côtés de Miss Marple, du couple Beresford et surtout d'Hercule Poirot, mon personnage préféré imaginé par Dame Agatha et l'un de mes détectives favoris avec Sherlock Holmes.
Les livres d'Agatha Christie ont favorisé mon imaginaire et m'ont donné le goût de la lecture. Si je suis devenue une boulimique de bouquins, c'est en grande partie grâce à son oeuvre.
Par contre, je reconnais n'avoir jamais cherché à en savoir plus sur sa vie personnelle. Je n'imaginais pas qu'elle eût pu avoir une existence aussi mouvementée avant de lire AGATHA : LA VRAIE VIE D'AGATHA CHRISTIE.
Cette BD est une biographie qui revient en détails sur les pans les plus importants de la vie de l'écrivain. Elle débute sur la disparition brutale et mystérieuse de la romancière en 1926 ; disparition mise en scène par Agatha Christie pour se venger des infidélités de son premier mari.
Les auteurs Anne Martinetti et Guillaume Lebeau nous proposent une BD passionnante au scénario habilement découpé. On découvre au fil des pages une femme moderne, en quête de liberté, travaillant avec acharnement et s'inspirant de son vécu pour écrire ses romans.
C'est surtout en cela que cette BD m'a plu car elle met en parallèle la vie privée de l'auteur et son oeuvre. Par exemple, j'ai appris qu'elle a eu l'idée du CRIME DE L'ORIENT-EXPRESS après avoir été bloquée dans le train à cause d'une inondation. Je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire pour ne pas gâcher votre plaisir mais sachez qu'elle regorge d'anecdotes du même acabit.
Cette BD est autant pédagogue, qu'émouvante et drôle car les auteurs ont eu la bonne idée de faire intervenir les héros de papier de la romancière. Ainsi on voit Agatha se chamailler avec Hercule Poirot dans des scènes où les dialogues ne manquent pas de piment quand elle ne devise pas gentiment avec Miss Marple ou Ariadne Oliver.
Le graphisme d'Alexandre Franc a beaucoup participé au plaisir que j'ai pris lors de ma lecture. le trait est simple mais précis et les couleurs sont flamboyantes (on pense tout de suite à Hergé).
AGATHA : LA VRAIE VIE D'AGATHA CHRISTIE est une BD que je recommande à tous les amateurs des livres de Dame Agatha car ils pourraient en apprendre beaucoup sur la romancière et sur son oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152


critiques presse (7)
Sceneario   03 juin 2022
Agatha, la vraie vie d'Agatha Christie raconte avant tout le parcours fantastique d'une femme brillante, parvenant à s'affirmer dans un monde qui entre dans le XXème siècle, et qui n'est pas forcément réputé pour donner la place qu'elle mérite à la gente féminine...
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   20 janvier 2015
Les auteurs trouvent ici une formule efficace et drôle qui tient le lecteur en haleine et, mine de rien, lui racontent un pan de l’histoire de la littérature policière du siècle dernier.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Bedeo   25 novembre 2014
Agatha – La vraie vie d’Agatha Christie est une BD captivante pour qui s’intéresse à la vie de la célèbre romancière. Anne Martinetti, Guillaume Lebeau et Alexandre Franc nous livrent une bande dessinée bien documentée qui nous permet de découvrir Agatha Christie sous un jour nouveau.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   08 octobre 2014
Toutes ces bonnes idées de narration permettent d’avaler avec gourmandise cette bande dessinée plutôt bavarde et pleine d’infos, rendue légère par la ligne claire toujours séduisante d’Alexandre Franc (Les Pénates, Cher Régis Debray…). Instructive et plaisante, cette bande dessinée biographique est une réussite.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   30 septembre 2014
Trop respectueux de leur sujet, les auteurs semblent avoir été paralysés par l'aura de la Reine du Crime et ont préféré une approche très sage pour raconter cette extraordinaire destinée. Agatha, la vraie vie d'Agatha Christie se révèle toutefois intéressant à découvrir et devrait réjouir les amateurs de récits à suspense.
Lire la critique sur le site : BDGest
Actualitte   29 septembre 2014
La narration de Guillaume Lebeau est d'une parfaite clarté, et le dessin d'Anne Martinetti d'une touchante simplicité, avec des couleurs très douces.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario   12 septembre 2014
Le dessin d’Alexandre Franc évoque avec élégance le charme désuet de l’angleterre et apporte cette fluidité de lecture qui ne nous fait pas lacher l’album.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   09 février 2015
Hercule Poirot : J'ai une requête...
Agatha Christie : Je vous écoute.
Hercule Poirot : Pourrais-je convoler avec la comtesse Véra Rossakov ?
Agatha Christie : Ne me dites pas que vous êtes épris de cette voleuse de bijoux ?
Hercule Poirot : Ne sois pas cruelle...
Agatha Christie : Les hommes de petite taille sont toujours attirés par les grandes femmes extravagantes...
Hercule Poirot : Que dire des femmes de cinquante ans atteintes de surcharge pondérale ?...
Agatha Christie : Poirot, un de ces jours, vous enquêterez sur votre propre mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
BazartBazart   05 novembre 2014
« Tu agis comme un de tes personnages. Tu ne peux pas t'empêcher de romancer ta vie… – Et vous de croire que vous existez ailleurs que dans mes livres »,
Commenter  J’apprécie          180
MissSherlockMissSherlock   08 février 2015
Agatha : Je pense qu'il ne faut pas déterminer un dénouement trop tôt, mais attendre son avancée pour choisir un assassin parmi les personnages...
Eileen, : Et puis il te faut un détective !
Agatha : Lui, je l'ai. Il sera Belge.
Eileen : Belge !?... Ce n'est pas sérieux, Agatha, un détective qui se respecte ne peut être Belge !
Commenter  J’apprécie          50
EnagromEnagrom   01 juin 2020
Hercule Poirot : Miss Marple est une vieille fille caustique, indiscrète, sachant tout, écoutant tout... Plus une concierge qu'une vraie détective !
Agatha Christie : Hi hi ! Seriez-vous jaloux ?
Hercule Poirot : Jaloux moi ?... Allons, elle ne m'arrive pas à la cheville...
Agatha Christie : Pourtant, les lecteurs du Royal Magazine dans lequel a été publié "Le club du mardi" semblent l'avoir grandement appréciée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
DomichelDomichel   14 octobre 2014
Londres, quartier de Chelsea, 1923.
- Ah, la vie de voyage !…
- C'est une vie libérée des centaines de filaments et de toiles d'araignées qui nous ligotent dans le cocon du quotidien : les factures à payer, le ménage, les vêtements à repriser, les nurses et les bonnes à amadouer…
- Tu étais contente de retrouver Rosalind, tout de même ?
- Oui elle m'a tellement manqué ! …
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Anne Martinetti (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Martinetti
Emmanuel Couly reçoit Anne Martinetti pour son livre, "Mortels Cocktails" aux Editions du Masque, au Duke's bar de l'Hôtel Westminster, 13 rue de la Paix, 75002, Paris. « le vrai crime, c?est de ne pas savoir préparer un martini. » Francisco G. Haghenbeck, L?affaire tequila de Philip Kerr à Patricia Cornwell en passant par Ian Rankin, Stephen King, Fred Vargas ou l?éternelle Agatha Christie, les maîtres du genre vous servent leurs meilleurs cocktails et vous invitent à replonger dans leur univers? le temps d?un verre. 50 recettes de cocktails pétillants et dangereusement exquis à savourer comme un bon polar !
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1335 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre