AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Bouche d'ombre, tome 2 : Lucie 1900 (18)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Mahpee
  22 août 2015
Lou va devoir affronter ses visions du passé pour comprendre son présent.
Elle, qui pensait en avoir fini avec ses fantômes, s'est jeté à corps perdu dans sa vie de jeune fille afin de trouver l'oubli. Les amies, le lycée et sa rencontre avec Nacym, son premier amour, permettent à Lou de retrouver enfin une vie normale. Mais voilà qu'une femme sans visage, habillée comme au début du 20ème siècle, se met à la hanter dans sa vie quotidienne. Les séances d'hypnothérapie reprennent et avec elles Lou va plonger au coeur d'un lourd passé familial. Elle se voit alors projetée dans un voyage dans le temps lors de l'exposition universelle de 1900, à l'aube de grandes découvertes. Lou y croise sa grand-mère Lucie, les époux Curie, la spirite Eusapia Palladino et commence à comprendre toute la dimension de son don, son pouvoir et ses cruelles limites.
Un excellent second tome, passionnant.
Commenter  J’apprécie          230
livreclem
  18 août 2015
Très beau second tome autant par le scènario (Carole Martinez) que par les illustrations (Maud Begon).
Nous retrouvons Lou et son don qui va enquêter sur son histoire familiale et surtout sa grend mère.
On y croise paris au début du XXième siècle et les grands savants, notament Pierre et Marie Curie.
A lire ou à découvrir.
Quelle joie de retrouver la plume de Carole Martinez !
Commenter  J’apprécie          200
rabanne
  26 juin 2016
J'ai préféré ce deuxième tome, plus abouti, plus approfondi.
Lou continue de voir des fantômes.
Cette fois-ci, c'est Lucie, l'une de ses aïeules qui lui apparaît, mais sans visage...
Cet opus nous fait voyager dans le temps, dans le Paris de 1900.
A travers Lucie, l'on plonge dans le bouleversement des découvertes scientifiques (Pierre et Marie Curie), dans les débats éducatifs, spirituels, éthiques et philosophiques qu'elles suscitent.
Lou et Lucie se rejoignent, par leurs dons occultes, leur extrême sensibilité, leurs attentes ou angoisses.
Un mimétisme troublant, jusque dans leur destinée (!)

NB : une suite est attendue pour cette prometteuse BD !
Commenter  J’apprécie          192
Under_the_Moon
  03 septembre 2017
Un bon second tome dans lequel Lou en apprend davantage sur ses ancêtres, les secrets de famille. le tout en "voyageant" dans le Paris de 1900... L'Exposition Universelle, Pierre et Marie Curie, ... Période où les découvertes scientifiques et culturelles emplissent les Parisiens d'optimisme et de fierté. En revanche, cette période n'est toujours pas, d'un point de vue juridique, favorable à l'émancipation des femmes en tant que citoyenne à part entière.

D'un point de vue narratif, les thèmes principaux et les motifs restent les mêmes. Ce tome explore davantage le thème de la science au service de l'explication de "l'irrationnel" voir même du paranormal. Ce domaine n'est plus ici uniquement le fruit d'une mode des cercles littéraires mais envisager comme réel phénomène d'étude.
Malheureusement, pour Lou et les femmes de sa famille, la malédiction semble toujours de mise ...

Cette collaboration entre Carole Martinez , pour le scénario, et Maud Begon pour le graphisme fonctionne toujours à merveille et nous transporte en même temps que son personnage. Et les thèmes explorés et la façon dont les sont exploités (sans avis tranché) sont vraiment intéressant. Comme quoi le fantastique aussi peut être un genre qui sait se renouveler au XXIème siècle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MissSherlock
  21 mai 2017
Le second tome des aventures de Lou est, à mes yeux, encore plus réussi que le premier.

Cette fois-ci, Carole Martinez et Maud Begon entraînent leur héroïne dans le Paris des années 1900. Lou vient en aide à sa bisaïeule qui n'arrive pas à passer de «l'autre côté».

C'est l'occasion de visiter l'Exposition Universelle, de rencontrer les peintres sur les quais, de partager les découvertes de Pierre et Marie Curie et de s'initier au spiritisme.

Ce tome est d'une grande richesse historique et surtout émotionnelle. Une fois de plus, j'ai versé ma petite larme. Et la fin du tome m'a fait froid dans le dos. J'étais tellement secouée que je me suis jetée sur le troisième volume pour avoir tout de suite des nouvelles des personnages (mais pour l'instant, je ne suis pas plus avancée...).

Cette série est un vrai coup de coeur tant le récit est étoffé et le dessin superbe. C'est une belle découverte que je vous recommande chaudement !
Commenter  J’apprécie          70
christinebeausson
  06 juillet 2015
Ballade dans l'infini, ballade dans le temps....
Le fil conducteur de la période actuelle est porté par Lou, avec elle nous parcourons le siècle passé et retrouvons Lucie.
Nous découvrons l'exposition universelle de 1900 et les nouvelles merveilles de la technologie.
Nous rencontrons du beau monde, Camille Sée, le député qui a institué les lycées publics pour jeunes filles, Pierre et Marie Curie avec leur confiance en la grandeur de l'Homme qui devrait savoir utiliser les découvertes scientifiques que pour apporter le bien à l'humanité !
Je ne crois pas que nous avons su nous montrer à la hauteur de la confiance qu'ils nous ont témoignée.
Le récit alterne les épisodes passé et présent, une belle histoire de famille très bien mise en valeur par des croquis aux traits simples, naturels mais recherchés par la mise en couleur et la mise en situation. le rendu de l'atmosphère est un peu mais pas trop magique....
Phénomènes naturels, normaux ou paranormaux .... Je n'en sais rien, peu m'importe je me suis laissée porter par ces histoires d'occultisme, et pour cela il n'est pas indispensable d'y croire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cyelle
  22 mars 2017
Dans le premier tome, Lou découvrait son don de médium. Capable de voir les âmes égarées, Lou les accompagne à quitter "ce monde" en paix.
Dans ce second album, Lou poursuit cette expérience. Lors d'un rêve, Lou rencontre une femme sans visage. Puis, ce fantôme devient plus présent dans son quotidien. Par son intermédiaire, Lou est conduit en 1900 où Paris s'émerveille de l'avancée des sciences physiques (Jean et Marie Curie). de cette nouvelle expérience occulte, Lou soulève un mystère de famille et chemine seule dans ce monde ésotérique qui s'ouvre à elle.

Ce second album est dense. L'auteur fait un parallèle intéressant entre les sciences physiques et les sciences occultes. le récit est philosophique. Parfois le discours est abstrait mais laisse ainsi l'espace à la pensée du lecteur.

J'ai hâte de découvrir le nouvel opus en sortie récente dans nos librairies ! ;-)
Commenter  J’apprécie          50
EsseG71
  31 mai 2015
Lou continue de voir des fantômes. En particulier le fantôme d'une femme sans visage. Elle apparait même sur des photos que Nassim prend de Lou, dans la rue. Elle va finir par remonter la piste de cette femme mystérieuse. Dans le même temps, elle va comprendre que les dons dont les femmes de sa famille sont dotés ne sont pas sans incidences sur les personnes qu'elles rencontrent.
Je continue à beaucoup aimer le graphisme de Maud Begon et l'histoire de Carole Martinez. J'espère qu'une suite est à venir.
Commenter  J’apprécie          30
Noctenbule
  18 avril 2016
C'est reparti pour une nouvelle aventure avec notre héroïne Lou. Maintenant qu'elle peut voir les fantômes, il faut les comprendre. Alors lorsqu'une femme sans visage se présente à elle plusieurs fois et qu'elle peut apparaître sur une photo prise par son amoureux, elle sait qu'elle doit enquêter. Mais les réponses n'apportent pas toujours le bonheur.

Qui peut être cette femme grande et élégante qui la suit. Ce qui est intriguant, c'est le fait qu'elle n'a pas de visage. Lorsque l'amoureux de Lou, Nacym arrive à la saisir sur une photographie, celui la convainc que son fantôme existe bien. Il lui reste à comprendre ce qui se passe. Elle va se faire aider de ces deux tantes qui perçoivent autrement l'extranaturel. Très vite, elle va identifier l'identité de la femme mais pas ce qu'elle veut vraiment. C'est alors plonger dans l'hypnose que tout va lui apparaître même s'il ne faut tout prendre comme réalité. Après une séance riche en émotion, elle part le coeur léger pourtant elle ne devrait pas oublier ce qu'on lui a déjà dit avec le fait de partager son secret. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Je suis restée sous le charme graphique de Maud Begon qui avec un trait dynamique et énergique donne vie à ces personnages de papier. Je trouve magnifique Lou, l'héroïne rousse qui a des airs de la dessinatrice. On trouve beaucoup de plan sur son regard entre autre que je trouve très expressifs. J'ai eu un très grand coup de coeur pour la scène de la page 7 que je trouve sublime. Pas de texte et pourtant cela résume énormément de chose. On trouve le chat noir et l'oiseau rouge qui sont le fil conducteur à travers le temps, les personnages et les récits futurs et présents.

Le premier tome commençait avec une chanson de Téléphone, celui-ci débute avec la poésie de Verlaine « Il pleure dans mon coeur ». L'angle mélancolique est tout de suite annoncé avec une scène du passé qui cette fois n'est pas le moyen-âge. L'histoire se déroulera dans plusieurs époques mais celle où l'on va rester majoritaire sera le Paris de l'exposition universelle en 1900 avec des références graphiques à l'art déco. L'arrière-grand-mère de Lou a du caractère la preuve, c'est une des élèves de Marie Curie. Elle va parler aussi de Camille Sée qui a institué les lycées publics pour les jeunes filles. Les femmes sont au coeur des histoires car les hommes, ils leur arrivent toujours des malheurs.

La suite de Bouche d'ombre est toujours aussi sublime dans l'image que dans l'écriture. Maintenant, il va falloir patienter pour connaître la suite pour s'en mettre plein les yeux et le coeur.


Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gayane
  31 janvier 2016
Lou a des pouvoirs, elle voit les fantômes.
Depuis que son amie s'est suicidée elle voit le fantôme d'une femme sans visage. Il semblerai que ce soit son arrière grand-mère qui cherche à lui dire quelque chose...

Un second tome tout aussi beau que le premier. J'ai cependant eu du mal à accrocher. Il est plein d'angoisse, de solitude, la tristesse, de mélancolie...
La fin ma laissée sans voix.

Je lirai surement la suite !
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'oeil du témoin

Comment se nommais la bibliothécaire ?

Mathilde
Marguerite
Nathalie

7 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : L'oeil du témoin de Carole MartinezCréer un quiz sur ce livre