AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de thedoc


thedoc
  27 février 2019
Une nouvelle fois, le charme de Carole Martinez a opéré. Emportée en une autre époque et un autre lieu, je suis revenue avec plaisir à Haute-Pierre, au château des Murmures qui se dresse là-haut, tout au bord de la falaise, surplombant les remous verdoyants de la Loue. J'ai connu ces lieux en lisant « La Terre qui penche », texte poétique et cruel, qui a pour cadre ce domaine et dont l'histoire se déroule au XIVe siècle. Mais avant « La Terre qui penche », 200 ans avant, Carole Martinez nous contait déjà l'histoire de Haute-Pierre et de la Loue dans « du domaine des Murmures ».

Comme une genèse au roman qui le suivra, « du domaine des Murmures » qui a reçu le Prix Goncourt des Lycéens en 2011 convie le lecteur à découvrir la vie d'Esclarmonde, la vierge recluse. Esclarmonde l'insoumise, elle qui, pour gagner sa liberté mais aussi au nom d'une foi authentique à l'origine, se retire du monde à l'âge de 15 ans. La jeune fille, refusant un mariage arrangé, décide de n'être l'épouse que d'un seul, Dieu. Oui, Esclarmonde est emmurée, comme cela se faisait beaucoup au Moyen Age. Pourtant, que cela soit au contact des pèlerins qui viennent prier cette sainte tout en lui contant les turpitudes du monde, que ce soit dans la solitude de ses murs et dans ses pensées, Esclarmonde semble gagner une liberté et une force que sa condition de femme mariée n'aurait pu lui accorder. C'est un long et étrange voyage que la jeune recluse commence, un voyage qui la révélera à elle-même.

La plume de Carole Martinez est enchanteresse. Histoire de Foi et de mort, de sainte et de fantômes, d'enfant béni et de vierges forcées, l'auteure nous conte dans un style poétique et élégant un récit médiéval où la réalité côtoie le merveilleux. le lecteur est plongé au fond de la cellule d'Esclarmonde, à ses côtés et dans ses songes, au coeur des croisades et auprès des amants magiques de la Loue.

« du domaine des Murmures » est un conte qui dresse un formidable portrait de femme, une nouvelle fois. Sous des accords féériques et le chant du ménestrel, Carole Martinez nous décrit subtilement, sensuellement et cruellement, la condition féminine du XIIe siècle qui subit un monde d'hommes. Des hommes qui, si ce n'est la force, n'ont finalement guère de pouvoir face à la magie des femmes. Celles d'Esclarmonde, de Bérengère et de Douce.
Commenter  J’apprécie          446



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (43)voir plus