AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203157224
Éditeur : Casterman (16/10/2019)
4.6/5   21 notes
Résumé :
L'allée du bonheur, où vivent Luce, Lucas et leurs parents, est située dans une ville tranquille mais monotone. Comme rien ne s'y produit jamais, personne n'a de problème et chacun est heureux.
Un jour, un géant dévasté par le chagrin piétine les lieux sans s'en rendre compte. En brisant les habitudes, il libère aussi les couleurs et les odeurs jusqu'alors cachées dans les greniers.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,6

sur 21 notes
5
8 avis
4
0 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

letilleul
  11 janvier 2020
Un très bel album géant qui procure toutes les joies de la littérature jeunesse quand un duo auteur/illustrateur propose un travail parfaitement abouti du point de vu du rapport texte/image. La lecture du géant chagrin interroge donc sur la question de la perfection liée au bonheur d'une manière extrêmement fine et met en évidence le pouvoir du rêve et de l'imaginaire lié à l'enfance. le texte est fort et les illustrations qui se colorient petit à petit font de multiples références à la portée graphique et philosophique de Klimt. Au final, cet album est d'une ultime beauté et à découvrir en urgence !
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          210
Mimimelie
  12 octobre 2019
Quel magnifique titre et quelle belle couverture !!
Hélas mes chicoufs ont largement dépassé la tranche d'âge à laquelle s'adresse ce livre....
Mais quoi ? pourquoi pas me faire plaisir, après tout... , Carole Martinez m'a tellement envoûtée avec son "coeur cousu" ... que sans doute je saurai être capable, avec elle, cette fois, d'avoir trois ans...
Ok ! les grincheux diront que "ceci n'est pas une pipe" et alors ? peu me chaut, et d'abord est-ce ma faute à moi si ce bouquin me fait l'effet d'un paquet de bonbecs ? Allez hop dans ma liste.
Commenter  J’apprécie          162
MissSherlock
  28 octobre 2019
Admiratrice du travail de Carole Martinez, je ne pouvais pas passer à côté de son nouvel album jeunesse.
Lorsque j'ai tenu le livre dans les mains, la surprise a été de taille : l'ouvrage est gigantesque ! C'est sûrement le minimum pour y faire tenir un couple de géants ;-) La couverture est somptueuse et... toute douce !
Quand je me suis enfin décidée à ouvrir l'album après l'avoir longuement admiré, j'ai d'abord été déçue car les premières images sont sombres mais elles illustrent parfaitement le propos de l'auteur. Ensuite, quand le géant apparaît, c'est un feu d'artifice de couleurs. Les illustrations sont sublimes !
Le texte est court mais pertinent et les thèmes abordés parlent à tout le monde : « obligation » d'entrer dans le moule, prédominance des réseaux sociaux, peur de l'inconnu, stigmatisation des personnes « différentes », etc.
Je ne suis peut-être pas très lucide parce que j'adore Carole Martinez de façon démesurée mais cet album est un petit bijou. Si vous avez l'idée de le glisser au pied du sapin dans quelques semaines, je pense que vous ferez des heureux :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
LeParfumdesMots
  16 octobre 2019
L'album, en tant qu'objet, est à la fois sublime et gigantesque. La couverture, pleine de couleurs, est mise en avant par le format hors norme de cet ouvrage et probablement dû à ce maudit géant qui exige autant de place ;-). Ajoutez à cela une texture agréable au toucher au point de vouloir, de manière compulsive, caresser l'album au lieu de l'ouvrir.
Les premières ne correspondent absolument pas à ce à quoi l'on peut s'attendre en ouvrant un si grand album. Les illustrations sont très simples et le texte va à l'essentiel alors que l'on espérait peut-être de grandes illustrations pleines de couleurs.
L'auteur nous propose de découvrir le quotidien d'une famille « parfaite » qui vit dans une maison « parfaite », exercent un métier « parfait » selon des normes précises et identiques à tous les habitants. Apparemment, il s'agit d'une représentation fidèle de la réalité.
Après cette mise en route, un peu lente à mon goût, l'auteure et l'illustrateur nous propose une histoire atypique afin de transmettre un message fort et très actuel à travers des illustrations de plus en plus grandes et de plus en plus joyeuses, colorées, légères, …
J'ai « testé » cet album « sur » ma fille de cinq ans qui a immédiatement réussi à comprendre son message : « Tout le monde a le droit à la parole, même les plus petits ». C'est merveilleux de pouvoir transmettre des valeurs autrement que par le discours et les râleries habituelles des parents (« Fais pas ci », « Fais pas ça », ‘C'est pas bien », …).
Nous vivons aujourd'hui dans une société où les plus faibles (ou même les gens « différents de la « norme ») doivent encore faire leurs preuves, et qui, malgré tout, sont constamment mis de côté. Il suffit de jeter un coup d'oeil à la politique pour se rendre compte qu'une fois élus, les « grands » de ce monde font ce qu'ils veulent, tant pis pour les électeurs qui, de toutes façons, « ne comprennent rien ».
L'album parvient, à travers un texte travaillé mais authentique, à faire prendre conscience aux plus jeunes que l'on ne peut pas se permettre de prendre des décisions pour une tierce personne avec pour seul argument d'être plus grand ou plus fort. Enseignant depuis 5 ans dans l'enseignement spécialisé, je peux vous garantir que nous sommes obligés, enseignants, de le rappeler au quotidien sans relâchement possible.
Lien : https://leparfumdesmots.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mariemangetonpain
  09 juin 2020
Très belle découverte. Ce roman raconte l'histoire d'amour entre un Géant et sa Géante. Celle-ci n'attend qu'une chose de son amoureux, qu'il se passe quelque chose, qu'il lui offre un bouquet de fleurs, ou tout autre chose. En vain. Alors, elle décide de le quitter.
En parallèle, Luce et lucas vivent dans une maison, propre,pareille aux autres maisons. Ils sont habillés pareils que les autres habitants.
Dans la ville, rien ne traîne, pas même les mots
Pourtant Luce et lucas, rêvent d'autres chose.
Le géant est triste, inconsolable!
il va dans la ville où tout est rangé et propre et va épancher son chagrin, déséquilibrer l'ordre, secouer les normes.
Il détruit la maison des deux enfants d'un pas de colère, tout part en éclat. Quand il se calme enfin, tout retombe
les enfants sont sous le charme de ce désordre. Les parents sont perdus : plus rien n'est propre ou aligné.
C'est pas grave, parents et enfants vont reconstruire une nouvelle maison avec les débris. Leur maison est tellement jolie que les voisins en sont jaloux.
Le géant sent l'odeur, du chagrin et du bonheur des gens qui habitent la maison. Cette odeur lui "chatouille le coeur brisé". Il va essayer de retrouver sa femme. Il sait ce qu'il doit faire.
Très bel album, tant au niveau des illustrations que de l'histoire.

Chouette symbolique des couleurs : noir et gris quand tout est propre rangé, "normal".
Après la colère du Géant, tout devient coloré.
Chouette remise en question pour les enfants qui rêvent de désordre dans leur chambre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet   23 janvier 2020
Un récit touchant, un hymne à la liberté et à l'amour magnifiquement joué et orchestré !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
letilleulletilleul   11 janvier 2020
Dans la ville où ils vivent, tout est en ordre : les rues, les panneaux, les chiens, les enfants, les arbres, les dents dans la bouche des gens, les mots enfermés dans les livres, même les oiseaux sur leurs perchoirs.

Rien ne traine.
Commenter  J’apprécie          80
boumabouma   06 octobre 2020
Les gens commencent à penser qu'ils en ont marre du gris. Marre des maisons carrées ! Marre des roses sans épines ! Eux aussi aimeraient vivre à leur guise une vie parfumée, sans avoir peur que tout se brise, sans avoir peur...
Commenter  J’apprécie          10
LeParfumdesMotsLeParfumdesMots   16 octobre 2019
La maison de Luce et Lucas est propre comme un sou neuf.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Carole Martinez (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carole Martinez
Carole Martinez parle à ses lecteurs et à ceux de la librairie la Galerne.
autres livres classés : chagrinVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'oeil du témoin

Comment se nommais la bibliothécaire ?

Mathilde
Marguerite
Nathalie

7 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : L'oeil du témoin de Carole MartinezCréer un quiz sur ce livre

.. ..