AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754820837
56 pages
Éditeur : Futuropolis (22/06/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dover W. Smith : né à Douvres en 1903, écrivain et journaliste anglais. Décédé accidentellement en France en 1984.

Après avoir étudié à Eton, il part en Chine en pleine tourmente révolutionnaire.

Une vie est l'adaptation de l'autobiographie inachevée de Winston Smith.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
umezzu
  08 octobre 2019
Troisième tome de cette série BD basée sur une simili-biographie retrouvée d'un certain Winston Smith, britannique devenu adulte juste après la Grande guerre. Ce troisième épisode est consacré aux quelques mois que Winston Smith a passé en Chine en qualité d'employé de la puissante BAT (British American Tobacco). L'occasion de voir le Shanghai des concessions, le nationalisme chinois renaissant après les guerres de l'opium, le Kuomintang qui essaye de pousser les empires coloniaux hors de Chine, et l'extrême suffisance des expatriés européens vivant hors du monde réel…
C'est dans ce contexte que « Dover » Smith va se frayer son chemin et découvrir à ses dépens que la Chine n'est plus aux ordres de Londres. Sa rencontre à Shanghai avec Aldous Huxley, son ancien professeur, tourne à la confrontation entre les idées progressistes d'Huxley et le fait colonial, que Dover accepte sans recul. C'est aussi une réunion en Birmanie avec son ex-condisciple, le futur George Orwell, qui là encore entraine Dover dans une nouvelle controverse.
Cet album « chinois » est bien supérieur aux précédents, car beaucoup plus porteur des débats d'idées de l'époque et de la réalité du temps, dans un immense pays s'opposant à sa colonisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
tchouk-tchouk-nougat
  16 septembre 2017
Après ses années à Eton, Dover W.Smith va se faire embaucher par la BAT (Bristsh-american tobacco) qui va l'envoyer en Chine, en proie à une instabilité révolutionnaire.
Ce tome 3 de l'adaptation l'écrivain Winston Smith m'a moins convaincue. Et ceci pour deux raisons principales. Tout d'abord le contexte historique me semblait intéressant mais il n'est pas vraiment expliqué et on a bien du mal à comprendre ce qu'il se passe. C'est très frustrant. Dover étant très passif tout au long de son séjour en Asie. Il ne s'intéresse guère à ce qui se passe autour de lui, ne semble concerné que par le jeu.
Et ensuite par le personnage central en lui-même. Il parait très antipathique avec des idées racistes. Il ne s'intéresse pas à l'Asie, ne cherche pas à comprendre ses habitants, pire il les dénigre. Cela est sûrement représentatif de l'état d'esprit des anglais pour leur colonie, mais du coup je n'ai pas réussi ni à me plonger dans le récit ni dans le personnage.
Les dessins, des aquarelles, sont toujours très belles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Arthore
  03 mai 2019
Dover est sorti diplômé de Eton. Mais sans ressources, rejeté par son protecteur Adam Wilkinson, il accepte de partir en Chine alors en pleine tourmente révolutionnaire.
Cette année ne lui permettra pas d'oublier la conséquence de certains de ses actes les années passées.
Sans sachant pas quelle orientation donner à sa vie après un an en Chine et un détour en Birmanie, il va rentrer précipitamment en Angleterre à l'annonce de la mort d'Adam Wilkinson, espérant retrouver la femme de ce dernier, son amour de jeunesse impossible.
Plus nous avançons dans la découverte de la vie de Dover, plus celle qui a reçu en héritage de nos jours, l'autobiographie de Smith va s'attacher à lui et tenter de découvrir le lien qui a pu l'unir à cet inconnu.
Une nouvelle fois un dessin superbe fait d'aquarelles et de sépia, le tout apportant un réalisme et une atmosphère très particulière tout au loin de ce voyage en Chine.
Dommage que le suspens retombe un peu par rapport aux deux autres tomes. Mais 1 album pour 1 an de vie était peut être un peu court. Gageons que les 3 à venir fasse s'accélérer l'histoire
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Puszi
  01 mai 2018
Dover (Winston) a fini ses études. Après ce qui s'est produit dans le second tome, plus rien ne le retient en Angleterre aussi met-il le cap sur la Chine où il travaille pour une société de tabac. Et c'est pour nous lecteurs l'occasion de découvrir et de comprendre la vie des expatriés britanniques dans les années 20, ce qu'ils pensent des Chinois (pas élogieux), la situation politique sur place. Il retrouve deux de ses anciens amis d'Eton : Aldous Huxley en escale à Shanghaï et Blair qu'il va voir en Birmanie. le double mystère reste entier.
Même si j'ai moins aimé ce tome que les deux précédents, je l'ai lu avec intérêt et plaisir et j'ai hâte de poursuivre. J'ai l'impression qu'il va me falloir patienter parce que les 3 tomes suivants ne semblent pas encore édités, ou alors ils ne sont tout simplement pas encore disponibles à la médiathèque que je fréquente.
Commenter  J’apprécie          30
Bluerock
  07 juillet 2018
Dans le troisième tome, Dover W. Smith a fini ses études à Eton en 1922, à son grand regret, il n'a pas les moyens d'aller à l'université. Il se retrouve bien seul : sa mère est décédée et Adam Wilkinson ne veut plus entendre parler de lui. Dover se fait embaucher par la BAT, la British American Tobacco et part pour la Chine. On y découvre la vie des expatriés britanniques dans les années 1920. Il retrouve Aldous Huxley et sa femme de passage à ShangaÏ puis Blair qu'il décide d'aller rejoindre en Birmanie.
J'ai été moins séduite par ce troisième tome.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BoDoi   19 juillet 2017
Si le sujet et les couvertures peuvent paraître peu excitantes de prime abord, il faut passer outre ses a priori : car on se laisse vite happer et la magie opère.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   16 septembre 2017
C'est vers les 70 ans, lorsqu'on commence à vivre en sursis, que l'on prend conscience qu'il n'est pas d'année aussi inquiétante que celle où l'éducation conventionnelle se termine et que l'on devra désormais s'assumer seul.
Commenter  J’apprécie          50
PusziPuszi   01 mai 2018
Les grands événements sont à la fois terrifiants et ennuyeux, terrifiants parce qu'on peut se faire tuer et ennuyeux parce qu'ils interfèrent avec le libre exercice de l'esprit. Car après tout, et vous le savez bien mon ami, cette liberté est la seule chose de valeur au monde. Ceux qui savent l'utiliser à bon escient sont les seuls dignes d'un peu de respect. p.14
Commenter  J’apprécie          20
BluerockBluerock   07 juillet 2018
Seul, je l'étais plus que jamais ce jour de janvier 1922 en quittant Eton, mon diplôme en poche et sans avoir la moindre idée d'où aller. Ma mère était morte au printemps de l'année précédente et Adam Wilkinson ne voulait plus jamais entendre parler de moi.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Guillaume Martinez (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Martinez
En juin, le quatrième tome d'Une Vie vous fera traverser le XXe siècle ! A travers la vie de Winston Smith, le héros du célèbre roman 1984, c'est une aventure et un grand voyage que vous proposent les auteurs Guillaume Martinez et Christian Perrissin.
autres livres classés : birmanieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre