AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782013225663
218 pages
Éditeur : Hachette Jeunesse (14/03/2008)
Résumé :

Vivant au large de Saturne et Uranus, Bruce vient, pour la première fois, en vacances sur Terre. Lancé, malgré lui, dans une folle course-poursuite jusqu'à Capri avec Bérénice, une jeune et superbe actrice, Bruce découvrira-t-il la vérité cachée par ceux qui détiennent le bien suprême : l'eau ? Un roman sur la question très actuelle des ressources de l'eau sur Terre, écrit par un auteur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Eejil9
  29 novembre 2015
Un roman de science-fiction typique de Danielle Martinigol, qui y respecte son éternel crédo : la règle des trois A : Aventure, amour, ailleurs.
Comme les Oubliés de Vulcain, ce livre est centré sur l'écologie : dans un futur relativement proche, la Terre est desséchée du fait de l'épuisement des ressources en eau. de nombreux humains ont fui la planète pour des satellites artificiels, et les derniers Terriens sont contrôlés par une organisation mondiale aux buts prétendument humanitaire, mais qui s'assure en réalité la mainmise sur les réserves en eau restantes, et assurent leur domination sur la population par le biais de leurs milices, et des jeux vidéos.
Les personnages sont très attachants, et mettent sans s'en rendre compte les pieds dans ce guêpier.
Un livre jeunesse comme on n'en fait plus, qui aborde simplement de très grandes questions, et que je recommande aux petits comme aux grands lecteurs.
Commenter  J’apprécie          110
kadeline
  15 juin 2020
L'or bleu est un bon roman de SF pour les plus jeunes c'est intelligent et ça permet d'entrer dans la sf dès le plus jeune âge. Bruce vit sur une colonie dans l'espace et se rend sur Terre pour la 1ère fois. Il va être très étonné de ce qu'il découvre et être embarqué dans une grosse aventure qui le dépasse. Il découvre une Terre très polluée, sèche et où la ressource la plus précieuse est l'eau, l'or bleu. Il reste des pôles riches où il y a de l'eau, en particulier une grosse centrale de jeux type Las Vegas mais en version jeux videos en réalité augmenté. Bruce est en vacances chez un ami de son père, un scientifique et lui remet une enveloppe sans rien savoir de son contenu.
Il a été publié en 1989 et c'est important à noter car si le résumé semble assez convenu à présent, quand on le remet dans ce contexte c'était avant-gardiste et visionnaire comme récit. C'était genial, c'est haletant, palpitant et visionnaire. On a des sujets écologiques qui étaient peu abordés à cette époque, une vision de l'importance possible des jeux videos avec gains énormes possibles, retransmissions des meilleurs parties, paris…
C'est une anticipation qui tient la route et n'a pas pris une ride. L'écriture et les thématiques sont très actuels pour un roman de 1989.
Le personnage de Bruce est très réaliste, c'est l'ado de base, agaçant, qui veut comprendre et ne plus être traité comme un enfant. Il n'est pas surjoué. Les personnages féminins sont vraiment chouette. La densité de l'histoire est étonnante : c'est un roman jeune lecteur, court et pourtant qui arrive à ne jamais tomber dans aucune facilité. Je n'ai toujours pas compris comment elle arrive à mettre autant d'ingrédients sans faire aucun saupoudrage et en si peu de pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Virginie94
  29 août 2014
Le roman est court et efficace. Peut-être un peu trop court. J'aime mieux quand les choses prennent plus de temps pour s'installer, se régler... mais l'avantage, c'est que le roman peut être proposé à de jeunes collégiens qui pourraient être découragés par un texte plus long.
Le roman tourne autour de l'écologie. Il donne envie faire tout de suite attention à notre consommation d'eau. Il met aussi en avant des questions de pouvoirs, de manigance financière, de contrôle de la population.
J'ai trouvé Bruce, le héros, un peu agaçant. Il est colérique, parfois sans raison. Mais ça le rend très réaliste et humain.
Ecologie, jeux vidéo, histoires d'amour... Tout est réuni pour un roman assez prenant.
Commenter  J’apprécie          100
gatinesmichel
  18 avril 2017
j'ai aimé ce livre car il y a beaucoup d'aventure et il y a de la science fiction.
Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre c'est qu'il y a parfois ds mots compliqués et sa prend du temps a les trouvés sur un dictionnaire.
Je recommande au gens ce livres car il y a beaucoup d'aventure ça explique beaucoup de chose sur la nature et les autre planète.
je ne recommande pas ce livre au gens qui on du mal avec les mots compliqués.
Commenter  J’apprécie          90
Ecureuils
  15 février 2018
L'eau un bien précieux pour le futur
le livre L'or bleu parle du problème de l'eau sur terre dans un monde futur. L'auteur, Danielle Martinigol, est française et a écrit plusieurs livres comme: Les Oubliés du Vulcain, Les Abîmes d'Autremer.
Ce roman de science-fiction présente l'histoire de Bruce, Bérénice, Roxane et Vivien quatre terriens qui partent dans l'espace rechercher les ADN de Chyron pour retrouver de l'eau. Ensuite, il y a Cyprien, les Jaspes, le C.P.P, l'O.S.T ne veulent pas la réussite des personnages principaux. Tout au long de l'histoire ils tenteront de faire échouer toutes les missions des protagonistes.
J'ai bien aimé ce livre mais l'histoire était un peu trop étrange à mon goût, car c'était dans le futur et ils se déplacent avec une voiture volante. L'intrigue contient de l'action, du suspense et un peu d'amour. Sinon l'ensemble de l'histoire était plutôt bien. L'histoire a aussi un petit intérêt documentaire sur le sujet de l'écologie.
Je conseille ce livre pour les gens qui aiment la science-fiction, l'aventure et qui s'intéressent à écologie et la protection des ressources de la planète. Les gens qui cherchent aussi des livres un peu complet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Virginie94Virginie94   28 août 2014
Non, Elle ne savait pas nager. Où aurait-elle appris ? L'océan ? L'eau en était si polluée et si radioactive qu'il était déserté depuis des lustres. Les piscines ? Elles se faisaient si rares... Berenice n'en n'avait vu qu'une dans sa vie. Les fleuves ? Pollués eux aussi ou asséchés ! Les baignoires, à l'occasion ? Elles avaient presque disparu de l'équipement domestique au profit des douches-vapeurs ou à ultra-sons depuis près de 50 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Virginie94Virginie94   29 août 2014
L'eau... Le précieux liquide. Après l'or noir du siècle précédent, les humains avaient appris la valeur de l'or bleu, le plus inestimable de tous les biens, celui de la survie.
Commenter  J’apprécie          82
Virginie94Virginie94   25 août 2014
Bruce se remémora une phrase de son père à propos d'Atlanpolis : « on a jeté un caillou au milieu d'une mer qui n'existe plus, une ville qui perpétue la symbolique des ronds dans l'eau. »
Commenter  J’apprécie          40
EcureuilsEcureuils   15 février 2018
« L’ascenseur de l’immeuble aboutit dans étrange couloir, qui menait a une pièce avec les ADN de Chyron. Mais les Jaspes étais déjà là, leur ingénieure était en train de pirater les ordinateurs avec deux écrans et trois claviers et là, le drame... »
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Danielle Martinigol (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danielle Martinigol
Interview de Danielle Martinigol par Estelle Hamelin pour Actusf lors des Imaginales 2019.
autres livres classés : eauVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox