AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359660144
Éditeur : Editions Fei (22/05/2015)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 14 notes)
Résumé :
La robe de la diva Bucci attire plus d'une convoitise. La belle Clara rêve d'un homme qui pourrait lui offrir une merveille pareille. Gaspard rêve de conquérir la sulfureuse blonde n'hésitant pas à se transformer en gentleman cambrioleur. Et les triades rêvent de mettre la main sur la myriade de diamants qui ornent la parure de la cantatrice. Le cauchemar est pour Lila et cette ombre qui prend vie, lui ravissant l'être qu'elle aime le plus au monde et tout espoir de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Nostradamus27
  31 juillet 2015
Dans ce second tome nous sommes toujours à Shanghai en 1930. La robe de la diva Bucci, venu pour jouer dans l'opéra "Turando" de Puccini fait envie à Clara la sulfureuse blonde dont le jeune Gaspard est amoureux. Ce dernier est poussé par un de ses camarades (mal intentionné) à dérober ce vêtement (pour l'offrir à Clara) et il va se retrouver face aux membres d'une triade qui n'ont pas manqué de remarquer la myriade de diamants qui orne cette robe.
Gaspard serait bien en danger de mort si la jeune Chinoise Lila, adoptée par ses parents Max et Eva Cartier, ne se transformait (à l'insu de son plein gré) en un très esthétique fantôme chinois pratiquante des arts martiaux. Bref pour parodier la chanson "Zorro est arrivé" d'Henri Salvador, alors Lila est arrivée sans se presser, la petite Lila, la belle Lila avec son kong fu et son bâton de bambou. On se doute que Gaspard ne va plus avoir que cette élégante guerrière dans sa tête et trouvera encore plus nunuche Lila dans son état normal. Cette dernière souffrira donc encore du désintérêt de Gaspard jusqu'à ce que… (la suite dans le troisième volume).
On est ici dans la veine d'un peu de fantastique asiatique adaptée au concept de super-héros. La mise en page est très dynamique, les inserts sont dans un nombre non négligeable et le graphisme rend de façon très réaliste personnages et décors. Cet album de BD plaira beaucoup aux collégiens et lycéens des deux sexes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Bea285
  12 février 2016
Le fantôme de l'opéra est le second tome de la série de bande dessiné "L'ombre de Shanghai". Cette série compte actuellement 3 tomes et sera composée de 6 tomes. Elle est publié chez Les éditions Feï, maison d'édition indépendante, spécialisée dans la bande-dessiné et le mangas franco-chinois. le dessin et la colorisation est réalisé par Li Lu. le scénario est par contre , réalisé par Patrick Marty et Williams Crépin.
Dans ce second tome, nous suivons Lila, et la famille Cartier qui se rend à l'opéra, pour écouter la célèbre cantatrice Bucci. Alors que Gaspard répond au défi de son rival Dino, en pénétrant dans les coulisses pour subtiliser la robe de concert de la cantatrice, il se retrouve nez à nez avec des gansters, n'ayant pas l'intention de jouer.
Le fantôme de l'opéra est le second tome de la série, et il remonte considérablement le niveau du tome précédent, grâce à son travail sur ses personnages principaux.

Comme dans le premier tome, l'originalité de cette série est l'univers. Il nous plonge dans le Shanghai des années 30 et dépayse totalement le lecteur. C'est bien documenté, et nous apporte un bon nombre d'informations historiques. Un avant-propos, qui sert de prélude, permet de bien situer le contexte historique de la ville.

Concernant l'intrigue, le problème familiale des Carter est moins évoqué. On voit les personnages renouer des liens; ils sont moins entourés, pour certain de rancoeur et de méchanceté. On continue d'observer Lila et Gaspard au lycée français de Shanghai. Mais, c'est à mes yeux, la seconde partie qui est la plus intéressante car elle nous plonge dans les coulisses d'un opéra au milieu de mafieux, et de gangsters. La seconde partie est plus riche en actions, et s'ajoute à cela de nombreux éléments fantastiques. C'est plaisant et innovent.
Les personnages principaux m'avaient énormément dérangé dans le précédent opus. Gaspard était antipathique au possible, rempli de rancoeur et presque méchant. Lila était très effacée. Seul le mystère qui tournait autour d'elle, lui donnait un peu d'intérêt. Ce second tome a complètement changé ma vision des personnages. Gaspard interagit un peu plus avec sa famille et son amie d'enfance Lila. Cela le rend plus humain, et on lui pardonne ces défauts du premier tome. Lila est aussi plus entreprenante, et n'hésite pas à s'exprimer et à agir, quand il le faut. L'évolution des personnages est le réel point fort de la BD La fantôme de l'opéra, et c'est plaisant à lire.
Du côté du graphisme, Li lu nous propose un graphisme crayonné, avec des traits plus soulignés et d'autres dédoublés par endroit. C'est le type de coup de crayon qui ne cherche pas la perfection, très loin du graphisme proche du graphisme d'animation, très répandu dans le milieu de la BD. Pourtant, ce graphisme a réellement son charme. Côté colorisation, je trouve qu'il manque un peu de luminosité et de nuances sur l'ensemble de la BD. Certaines planches sont très sombres, mais retranscrivent très bien Shanghai de nuit. D'autres ont un peu un aspect qui manque de contrastes, malgré un travail à l'aquarelle. Globalement, la colorisation reste, quand même en harmonie avec l'ensemble de la BD.
En Bref,
Le fantôme de l'opéra est un second tome qui m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvé au dessus du premier opus. J'ai hâte de continuer les aventures de Lila et Gaspard. Les éditions Feï nous propose une série originale, dont le contenu sort des sentiers battus. Rien que pour cela, je vous la recommande.
Une bonne lecture.
Lien : http://leblogduneblondinette..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alouett
  23 octobre 2015
Shanghai. 1930.
La ville ne cesse de prospérer. Marchands, artistes, hommes d'affaires… La « Perle d'Asie », puisque c'est ainsi qu'on la surnomme, est l'endroit où il faut être et se montrer. La ville est en effervescence constante, particulièrement en ce jour radieux où une diva italienne doit débarquer pour une escale de courte durée. Mais si Max et Eva Cartier attendent impatiemment c'est pour accueillir Gaspard, leur fils, qui revient de France après sept années d'absence. Lila les accompagne, heureuse à l'idée de retrouver son ami d'enfance. le coeur de la jeune fille bat la chamade… et c'est avec tristesse qu'elle constate que c'est un adolescent hautain qui vient à leur rencontre.
Enfants, Lila et Gaspard avaient fait un pacte : « Gaspard, si tu dois partir loin de moi, nous devons échanger nos sangs, et devenir frère et soeur pour l'éternité ». Aujourd'hui encore, une fine cicatrice à la base du poignet, lui rappelle encore cette promesse faite sept ans plus tôt. Et aussi troublant cela soit-il, la marque est brûlante et rouge vif depuis le retour de Gaspard. Quelques jours plus tard, épuisée par une journée éprouvante, Lila s'est endormie. Tandis qu'elle est plongée dans un profond sommeil, une ombre s'extrait doucement de son corps et s'envole dans les airs.

Nous connaissions Patrick Marty pour ses séries « le Juge Bao » et « La Balade de Yaya ». Pour avoir lu la première, je savais que j'avais de grandes chances de profiter d'un scénario bien ficelé. D'ailleurs, chaque tome s'ouvre sur un avant-propos qui donne des indications historiques (économie, sociologie, Art…) sur la société chinoise des années 1930 où le modernisme cohabite avec les traditions séculaires chinoises.
Dans cette nouvelle série – qui comprendra en tout six tomes – qu'il situe de nouveau en Chine, le scénariste prend le temps d'installer personnages et intrigue. Il faut attendre la fin du second tome pour que tous les éléments du récit soient en place. Durant ce laps de temps, la tension est montée en douceur et vient donner un peu de consistance à la romance qui unit le duo de personnages principaux : Gaspard l'européen et Lila la petite chinoise. le scénario de « L'Ombre de Shanghai » a été écrit à quatre mains sur les deux premiers tomes puisque Patrick Marty y collabore avec le romancier Williams Crépin. Outre la psychologie des personnages, les auteurs s'attardent à montrer « l'âme » de Shanghai à cette époque : une cité en effervescence, une émulation culturelle et artistique, un port florissant, de riches familles venues de toute l'Europe fréquentent le centre névralgique de la ville, tout comme les triades qui font régner leurs lois. Mafia, corruption, guerre des clans, pauvreté… c'est dans ce microcosme cosmopolite que nos deux jeunes héros ont grandi et fait leurs premières armes.
(Lire la chronique intégrale sur le blog)

Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colibrille
  12 septembre 2015
Le décor exotique et le contexte historique promis par les auteurs se font encore très (trop) discret dans ce second tome de "L'ombre de Shanghai". le lieu et l'époque sont toujours aussi peu exploités. Tout comme celui qui ouvrait le premier tome, l'avant-propos du deuxième tome apporte une dimension historique intéressante. Dommage que cet aspect historique soit si peu présent dans l'intrigue ainsi que dans les dessins... Encore une fois, le lieu et l'époque de l'intrigue ne sont pas représentés de manière flagrante. Il manque une certaine ambiance.
En ce qui concerne l'intrigue, elle gagne en intensité même si elle reste un peu prévisible. Les personnages manquent encore de "corps", de personnalité, si bien que l'on ne s'attache pas encore à eux.
Les dessins sont toujours aussi réussis et la colorisation, toute en légèreté. Les visages/expressions des personnages sont moins figés que dans le tome précédent.
Commenter  J’apprécie          10
gayane
  14 mars 2018
Gaspard a fait son entrée au lycée français de Shanghai avec Lila. Il ne la supporte pas et tombe amoureux de Clara, la pimbêche hautaine. Dino est amoureux de Clara et est jaloux de l'attention que porte la jeune fille à Gaspard. Pour se venger de ce dernier, il essaie de le piéger.
Lila surprend la combine et essaie de protéger son ancien ami.
Cependant, une mystérieuse ombre prend possession de la jeune chinoise et lui donne une force hors-norme.
Un second volume vraiment top !
Je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est que le dessin est d'un niveau régulier, le découpage des vignettes toujours agréable et lisible.... et que ma lecture a été super !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   12 septembre 2015
- J'ai appris par ta mère l'incident devant le lycée. Chez nous Gaspard, on défend les plus faibles, on ne se débine pas, pigé ?
- Mais père, j'étais dans la voiture de Clara, je n'ai rien pu faire !
- Elle n'a pas de freins sa Rolls ?
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   12 septembre 2015
- Elle te plaît ?
- Nuance. JE ! ... lui plais.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Patrick Marty (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Marty
Entretien avec Patrick Marty et Nie Chongrui
autres livres classés : Shanghai (Chine)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3623 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre