AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782367405032
384 pages
Éditeur : Scrineo (04/05/2017)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 28 notes)
Résumé :
La terrible descente aux enfers d’un couple, dans l’atmosphère oppressante d’une petite ville américaine aux phénomènes étranges…

Après avoir subi une nouvelle fausse couche et appris qu’elle ne porterait plus jamais d’enfant, Emily est dévastée. Christopher, son mari, ne sait comment la consoler. C’est alors qu’ils sont appelés dans une communauté en Louisiane, au chevet de la mère d’Emily, que cette dernière n’a jamais rencontrée.
Mais rien n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  26 mai 2017
Après avoir visionné la vidéo d'Hélène P'titelfe et discuté avec elle lors des Imaginales, j'avoue que je m'attendais à une telle fin… Oui, je l'avais devinée… Il n'empêche que ça m'a quand même prise à la gorge ! Wow ! Merci encore à Hélène pour son concours qui m'a permis d'acquérir cet ouvrage et de découvrir la plume de Rod Marty. Cet auteur a vraiment su me plonger au coeur de la Louisiane et est parvenu à me faire stresser au fil des chapitres. Si le début est un peu lent afin de permettre au lecteur de cerner les personnages, le rythme va progresser petit à petit jusqu'à nous conduire à une véritable descente aux enfers angoissante ! Les conversations et les éléments suspects s'accumulent jusqu'à conduire les personnages à l'impasse, à un point de non-retour, à des choix impossibles… J'avoue que tout ceci m'a tellement travaillée, que j'ai passé plusieurs minutes à faire des recherches sur Mami Wata, une déesse qui m'était totalement inconnue avant d'ouvrir ce livre… le culte de cette divinité est tellement impressionnant qu'il va certainement me hanter pendant plusieurs jours (j'espère surtout ne pas faire les mêmes rêves que l'héroïne, une Emily/ie, elle aussi !).
Tout ce qui touche à la magie noire ou au vaudou dans les romans me plaît. C'est généralement captivant et dangereux… de plus, les retombées sont toujours loin de ce que l'on espère… J'ai donc été conquise par l'ambiance mystique et dérangeante. Derrière ces étranges rites vaudous étranges et plusieurs secrets qui m'ont beaucoup surprise, il y a une foule de personnages qui vont rentrer dans le quotidien d'Emily et de Christopher. Cette petite communauté isolée m'a fait frémir. Certes, je trouvais ces habitants trop sympathiques et avenants pour être sincères, toutefois j'étais loin de me douter à quel point Mami Wata a étendu son emprise. D'ailleurs, leur accueil chaleureux n'a pas dupé Christopher qui ressent rapidement quelque chose de ne pas normal mais qui, hélas, est vite distrait par la présence d'une connaissance avec laquelle il a été très proche et qui, apparemment, est habitante des lieux. le lecteur omniscient assiste, impuissant, au complot qui se resserre et aux deux protagonistes qui s'éloignent et qui peinent à recoller les morceaux…
Cette lecture m'a non seulement fait passer par plusieurs états, mais elle m'a également captivée. J'ai trouvé que l'on plongeait dans l'histoire avec une facilité déconcertante ! Si vous aimez les rituels ou les divinités vaudous, n'hésitez pas à découvrir cette histoire d'une Femme qui va tour faire pour enfanter, quitte à jouer avec des éléments occultes qu'elle est incapable de maîtriser… J'ai hâte de découvrir « Les Enfants de Peakwood » dans les semaines à venir. J'espère qu'il me plaira autant que celui-ci…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
Elyza
  09 juin 2017
Ayant entendu le plus grand bien du livre Les enfants de Peakwood, je me le suis procuré auprès de son auteur Rod Marty aux Imaginales. Faisant parti du club des lecteurs Scrineo, j'en ai aussi profité pour demander à recevoir en parallèle son dernier ouvrage, La mère des eaux et s'agissant d'un service presse, j'ai bien entendu privilégié la lecture de ce livre afin de découvrir la plume de l'auteur. Un grand merci à la maison d'édition pour cet envoi même si malheureusement, je ressors un peu perplexe et mitigée de ma lecture.

Emily, artiste peintre, en est à sa troisième fausse couche et elle qui désire ardemment être mère va apprendre de la bouche de son médecin qu'elle ne pourra jamais donner la vie. La pilule est difficile à avaler et son couple avec Christopher commence à battre de l'aile. Un notaire domicilié en Louisiane va alors les contacter pour leur apprendre que la grand-mère d'Emily vient de décéder, la laissant avec un héritage et une mère biologique à charge puisque cette dernière est dans un état végétatif depuis des années. Emily qui voit là la chance de rencontrer sa mère et d'oublier la tragédie qui la frappe va partir avec Christopher en Louisianne et découvrir une étrange communauté coupée du monde.

Difficile pour moi d'apprécier un roman lorsque je n'apprécie pas le personnage principal et je ne peux pas dire avoir ressenti beaucoup d'affection envers Emily. Elle m'a clairement paru antipathique entre son obsession pour avoir un enfant qui lui fait perdre la tête et délaisser complètement son mari qui ne demande pourtant qu'une chose, avoir sa place auprès d'elle. Christopher ne m'a pas semblé mieux, sous ses airs de chiens battus, il se console comme il le peut et ne parait donc ni fiable, ni loyal envers son épouse. Je me suis sentie assez détachée de tout ce qui a pu arriver à cet étrange couple tout au long de l'histoire alors que lorsque je lis un livre je ne demande qu'une chose, m'investir pour les personnages.

Ce qui m'a davantage intéressé, c'est l'aspect fantastique qui apparait lorsque le couple rejoint la petite communauté domiciliée en Louisianne mais avant ça, le temps m'a semblé long car l'histoire n'est pas particulièrement rythmée ni dynamique. Toutefois l'auteur met l'accent sur les rites vaudous et la magie noire, deux aspects qui m'ont bien plu et que j'ai trouvé relativement bien exploité.

Les habitants de la petite ville dans laquelle vont vivre Emily et Christopher vivent en totale autarcie. Leur attitude est des plus étrange et ils semblent se livrer à des pratiques mystérieuses qu'ils tiennent à garder secrètes. En dépit de l'atmosphère mystique qui se dégage des pages du livre et de l'aspect énigmatique de l'histoire seules une ou deux révélations ont su m'étonner. En effet la trame de l'intrigue reste très classique et prévisible. La fin n'est pas parvenue à me dérider en dépit du rythme (bienvenu) qui s'est accéléré et de la tension que j'ai pu ressentir, je ne suis pas du tout amatrice de ce type de final même si je peux comprendre le choix de l'auteur qui est totalement justifié.

En résumé, cette histoire partait sur une bonne idée mais je n'ai pas apprécié la manière dont elle a été développée. Ajoutez à cela des héros antipathiques et une trop grande prévisibilité et vous obtiendrez une Elyza déconcertée. Cette première expérience avec le style de l'auteur ne m'empêchera évidemment pas de lire Les enfants de Peakwood mais je n'en ferai pas une priorité dans l'immédiat.
Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Maeli-chan
  13 mai 2017
La vie d'Emily n'est pas la plus facile, malgré son énorme désir d'être mère, elle apprend après une troisième fausse couche, qu'elle ne pourra pas enfanter. Coup dur pour cette enfant adoptée de ne pouvoir donner la vie. Et son mari, qui a beau être le plus prévenant possible, n'arrive pas à la sortir de sa léthargie.
Mais un jour, le couple reçoit un coup de fil d'un notaire, qui leur apprend que la mère biologique d'Emily est encore en vie mais en état végétatif et qu'à la suite de la mort de sa grand mère maternelle, elle hérite d'une belle somme d'argent et du sort de sa mère.

C'est l'occasion pour Emily et Christopher de sortir de ce cercle vicieux. Pour Emily, la chance de connaître enfin sa mère et d'oublier un temps le drame qui la frappe. Et pour Christopher, la chance de revoir cette étincelle dans les yeux de sa femme, d'empocher un peu de sous et surtout de fuir ses démons.
Mais la situation ne semble pas être aussi idyllique qu'il n'y paraît. le couple est accueilli chaleureusement, voir trop chaleureusement, surtout Emily et la vie dans cette communauté isolée de tous devient étrange ...

Que dire de ce roman ... Quand j'ai refermé mon livre sur la dernière page j'ai enfin respiré. Je ne m'étais pas rendu compte d'avoir retenu mon souffle tellement l'histoire est oppressante et pleine de tension.
L'auteur a su transmettre la chaleur étouffante du bayou ce qui ajoute cette impression d'enfermement ma foi pas mal angoissante.
Sans trop en dévoiler, je ne voudrais pas vous gâcher le suspens, on est vraiment dans une communauté de Nouvelle-Orléans typiquement comme on l'imagine, avec ses mystères, ses rites étranges. On se sent vite comme de trop et on a qu'une seule envie, repartir rapidement car rien de bon n'arrive dans ce genre d'ambiance.

J'étais très curieuse de savoir le fin mot de l'histoire, pourquoi voulait-il tellement Emily ? Mais en même temps je n'avais pas envie de savoir car tellement j'appréhendais ce qui allait lui arriver. Sentiment assez étrange et totalement obsédant.

Le petit bémol du roman: son héroïne ! Même si au début je me suis vraiment senti mal pour cette jeune femme. Ce qui lui arrive est tellement affreux sachant que devenir mère c'est ce qu'elle voulait plus que tout. Elle m'est vite devenue antipathique. Son aveuglement et son obsession débordante au point de mettre Christopher dans la position d'un simple pion, un objet pour arriver à ses fins, m'a beaucoup déplu.
Elle fonce tête baissée sans se poser la plus basique des questions, ça m'a parue illogique. Après je ne suis pas dans sa position, peut être aurais-je réagis pareil, mais son comportement avec son mari, est quelque chose que je ne peux concevoir.

D'un autre côté, Christopher n'est pas tout blanc ni tout noir dans l'histoire. Même s'il aime sa femme éperdument, il y a certaines choses, qu'il a faites et qu'il cache, qui vont le desservir.

Quand aux autres ... les habitants ... Mon dieu ils m'ont fait froid dans le dos, dès le début. Leur trop grande gentillesse et leur constante présence dans le sillon du couple, est très dérangeante. On sent que ça ne tourne pas rond, qu'ils ne sont pas nets, et c'est d'ailleurs l'aveuglement d'Emily à leur sujet qui m'a énervé.

En bref si vous avez envie de frissonner, de vous angoisser, ce livre est fait pour vous. Ambiance bayou sous une chaleur oppressante assurée ! Venez découvrir le secret de cette communauté ...
Lien : http://le-coin-lecture-emili..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CelineTH7854
  27 juin 2018
J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Rod Marty, qui, selon moi, a évolué dans le bon sens, depuis Les Enfants de Peakwood (histoire intéressante mais une action un peu poussive et trop de descriptions annexes). Ici rien de tout ça, j'ai vraiment apprécié ce roman, que j'ai d'ailleurs lu d'une traite. Le fantastique est bien amené.
Commenter  J’apprécie          100
maudb69
  22 juin 2018
Un peu à la manière de son premier roman (Les enfants de Peakwood) nous allons nous retrouver dans une petite ville des Etats-Unis. Si ici nous ne parlons pas de chamanisme (comme à Peakwood) c'est une autre magie qui est à l'oeuvre. Celle du vaudou.
Rod Marty est un expert pour retranscrire les ambiances lourdes et pesantes. La ville est presque une entité à elle seule. Les habitants ne sont pas en reste. Dans ce roman, la Louisiane est mise à l'honneur. Tout y est parfaitement décrit: la chaleur écrasante, les coutumes étranges, le bayou et les croyances...
Entre secrets, mystère et angoisse, nous plongeons dans un récit dérangeant.
Nous alternons entre passé et présent. Petit à petit nous découvrons l'histoire de la ville et de ses habitants grâce à ces retours en arrière! Bien joué! Tout marche parfaitement!
L'intrigue se développe lentement. On accumule les indices au fur et à mesure de la lecture, jusqu'au point de rupture! A ce moment-là tout part en vrille et l'action est bien présente. La tension a augmenté tout au long et explose en fin de livre!
Même si j'ai aimé ce roman, j'y trouve beaucoup de similitudes dans sa construction et sa thématique avec les enfants de Peakwood. Notamment au niveau de la fin.
Le roman est bon, suffisamment développé, or la fin laisse un peu l'histoire en suspens. C'est un peu comme si c'était à nous de la compléter... C'est quelque chose qui peut me frustrer grandement!
Emily est un personnage complexe, tout comme son mari. Ce couple a vécu des fausses couches à répétition. Et les deux ne le vivent pas de la même manière.
Si Emily reste obsédé par son envie de maternité. Christopher vit très mal ce besoin qu'à sa femme de le maintenir à l'écart et de lui faire comprendre qu'il ne lui suffit plus.
Ce couple est extrêmement crédible et j'ai aimé les suivre. Leur réaction sont justes et au niveau psychologique j'approuve. Je n'ai pas trouvé d'invraisemblance.
La fatalité est aussi très présente. On a sans cesse le sentiment que les personnages ne peuvent échapper à leur destin, que tout est déjà écrit par avance!
Ayant lu les deux livres de l'auteur, je retrouve une vraie signature à chaque fois.
J'aime ce mélange qu'il fait entre réalité et croyances bien présentes en notre monde. C'est d'autant plus flippant que cela pourrait arriver, sait-on jamais!
Rod Marty est très bon pour mettre en place une ambiance oppressante!
En résumé, je n'ai pas pu lâché ce livre. S'il n'y a pas de l'action à toutes les pages, la lecture est fluide et addictive!
Lien : http://maudbonnefond.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   26 mai 2017
Il leur ouvrit les portes en grand et Christopher avança la voiture, mais au lien d'accélérer il s'arrêta à son niveau.
- Tout ça, c'est pourquoi exactement ? Les grilles, ce portail... C'est une prison ou quoi ?
Emily posa sa main sur la caisse de son mari pour l'obliger à se taire. Elle n'avait pas envie de se faire remarquer à peine arrivée dans la ville de sa mère. Elle se sentait déjà assez nerveuse. Heureusement, Buck ne parut pas leur en vouloir et les invita à entrer d'un geste de la main.
- Je suppose qu'on peut être en prison partout. A vous de décider ce que sera Lamarre pour vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PtitelfePtitelfe   15 mai 2017
"Le seul moment où je me sens vivant, c'est quand je peins." C'est Van Gogh qui avait déclaré ça, mais Emily aurait pu le dire. A chaque nouvelle couche de peinture qu'elle rajoutait sur sa toile, pour rendre au mieux les broussailles au-delà de la barrière de la propriété, elle ressentait toute une gamme d'émotions qu'il était impossible d'éprouver dans la vraie vie. Chaque couleur était un sentiment, un souvenir qui lui revenait. Dans les coins les plus sombres était caché l'enfant qu'elle ne mettrait jamais au monde., mais qu'elle gardait toujours à l'esprit. Elle ne connaissait rien qui pouvait tout trimbaler aussi rapidement d'un sentiment à un autre. Vous deviez être seul face à vous-même pour éprouver ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   24 mai 2017
- Et qu'est-ce que je devrai faire en contrepartie ? lui demanda-t-elle avec suspicion.
Georges fut satisfait de son attitude. C'était celle d'une femme qui savait que rien n'était gratuit.
- Simplement lui promettre votre dévotion pour les siècles à venir.
Commenter  J’apprécie          70
SaiwhisperSaiwhisper   25 mai 2017
Je ne suis pas cinglée ! Les réponses... Toutes les réponses sont dans les rêves. Tout est dans les rêves.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Rod Marty (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rod Marty
Conférence Récits de terreur... Romans d?horreur enregistrée aux Imaginales 2018 Avec Anna Starobinets, Arnaud Huftier, Rod Marty et Patrick Senécal
autres livres classés : louisianeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1826 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre