AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Golo Zhao (Illustrateur)
EAN : 9782359662788
Éditeur : Editions Fei (22/06/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Les nouvelles aventures de Yaya et Tudou après leur retour à Shanghai, contées dans un roman illustré qui mêle émotions, mystères et rebondissements dans la continuité de la série BD à succès.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Lekarr
  28 juin 2019
J'ai découvert Yaya et Tuduo en 2011 lorsque j'achetais pour ma fille alors âgée de 10 ans, les jolies BD dessinées par Golo Zhao. Je n'avais alors pas lus l'intégralité des 9 tomes (je me suis octroyé depuis une séance de rattrapage), mais le peu que j'en avais parcouru m'avait laissé l'impression d'une sympathique histoire d'amitié entre une gosse de riche et un gamin des rues sur fonds de guerre sino-japonaise. Les deux amis y enchainaient les aventures dans une atmosphère d'urgence et de danger et les scènes dramatiques étaient au moins aussi nombreuses que les épisodes plus légers. Dans « Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo », nous retrouvons nos deux héros exactement là où nous les avions laissés. Tuduo vit désormais dans la grande demeure des parents de Yaya située dans la concession française de Shangaï. L'imposante bâtisse a été transformée en orphelinat dans lequel la mère de Yaya et son oncle Chen recueillent les petits déshérités victimes de la guerre ou de la misère.
Ce roman jeunesse qui s'annonce être le premier d'une nouvelle série nous permet donc de reprendre contact avec les personnages de la BD. Il nous fait en fait aussi rencontrer de nouveaux qui ne manquent pas de caractère et l'on découvre avec plaisir Shen Jie, le chef des coolies des docks de Shangaï, San Yachi le vieux batelier qui compte sur Tuduo pour prendre sa relève ainsi que les nombreux orphelins : Wang le pouilleux, Xiongmao et les autres. Mais il y a aussi de vieilles connaissances et l'infâme Zhu n'est pas la moindre ! Mais ce tome ne constitue pas qu'une introduction. Il comporte une véritable intrigue qui nous emmène sur les traces d'un mystérieux voleur qui sévit au sein même de l'orphelinat. Tuduo est accusé et la confiance de Yaya en son ami va être mise à rude épreuve…
Pour ce qui est du passage de la bande-dessinée au roman, il se fait relativement aisément. L'écriture de Patrick Marty est extrêmement abordable et les chapitres très courts en facilitent la lecture. Il y a aussi beaucoup d'illustrations (deux par chapitre) qui apportent au récit de jolies notes de couleur et permettent de faire le lien entre les deux séries. Bref, la mue s'est accomplie sans heurts et je pense même que les histoires devraient y gagner en profondeur et en détails sans pour autant perdre ce qui faisait le charme des BD. Quant à moi, je suis partant pour le tome 2. A bon entendeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lebazarlitteraire
  17 juillet 2018
De retour à Shangaï, la jeune fille, avec l'aide de sa mère et de son oncle Chen, a décidé d'ouvrir sa belle demeure aux enfants des rues. C'est son ami Tuduo qui les conduit dans ce refuge où on leur offre un toit, à manger et un nouveau départ dans la vie. Or, une nuit, une ombre se glisse dans le dortoir des enfants et leur dérobe leurs maigres économies. Tout accuse Tuduo qui s'en défend, mais doit quitter la maison de Yaya chassé par l'oncle Chen. Cependant, après son départ, les vols continuent…

On reprend donc les aventures de nos deux héros juste quelques semaines/mois, après leur retour à Shangaï. Je trouve d'ailleurs l'idée pour prolonger l'amitié de Yaya et Tuduo excellente. Ouvrir un orphelinat pour tous les enfants pauvres du quartier est vraiment bien trouvé. Cela permet de garder le lien entre les deux amis, mais également de faire évoluer les deux personnages dans le bon sens. Yaya, que l'on a connue comme une petite fille de riche un peu capricieuse, a pris de la maturité avec ses précédentes aventures et s'engage donc dans cette cause sociale qui la fait grandir. Tandis que Tuduo, qui a toujours voulu se sortir de la rue, trouve enfin une opportunité, ainsi que pour tous ses camarades.
Nos deux héros n'en gardent pas moins leurs caractères propres qui étaient si attachants dans la première saga en bande dessinée : Tuduo est une forte tête, petit gamin des rues en soif de liberté, qui n'arrive pas à rester en place sur une chaise pour suivre ses leçons de lecture, et Yaya a mûri mais reste tout de même une petite fille aux valeurs bourgeoises. C'est donc avec délice que l'on retrouve nos deux héros car ils restent dans la continuité que l'on a tant aimée.
L'intrigue en elle-même est également très bien trouvée. On comprend très vite que ce n'est pas Tuduo le voleur, mais pour trouver qui c'est, on se tire les cheveux. Et quand on trouve le coupable, c'est tellement inattendu que ça nous tient en haleine. Vraiment, je n'avais pas imaginé cette éventualité et encore une fois c'est très bien amené.
Ce qui n'est pas dit dans le résumé, c'est qu'une seconde intrigue vient agrémenter le récit, une fois que le voleur est trouvé : la recherche du papa de Yaya qui s'avère plus compliquée que prévue. Je ne vous en dis pas plus ici, pour vous laisser le plaisir de la découverte, mais cela tient encore le lecteur en émoi. On retrouve également d'autres personnages rencontrés dans la saga précédente, pour parfaire le tout.
La fin du roman tient en haleine, c'est coupé vraiment pile où il faut : sans frustration on peut attendre sagement la suite, mais il reste tout de même des mystères à éclaircir !
Une autre retrouvaille également pleine de joie pour moi : les dessins de l'illustrateur Golo Zhao. Son coup de crayon m'avait réellement séduite dans les bandes dessinées et on le retrouve avec délice dans le roman. Des formes et des couleurs douces qui correspondent très bien à un univers enfantin, mais qui peuvent également plaire aux plus grands. Une illustration pleine page à chaque en-tête de chapitre et une autre intégrée à chaque chapitre. Un vrai régal pour suivre les aventures de nos deux petits héros.
Malheureusement, le seul petit hic du roman, se trouve également dans les illustrations. Yaya et Tuduo y sont dessinés un peu plus âgés que lorsqu'on les a quittés dans la dernière BD, pourtant ils ne le sont pas plus en réalité dans le roman. En effet, la toute première BD annonce un début d'aventure en novembre 1937 et l'intrigue du roman commence en 1938. Il y a donc grand maximum 1 an qui s'est écoulé entre deux, pourtant les illustrations nous les montrent plus âgés que ça. Ils ont encore des bouilles d'enfants dans la bande dessinée, ils sont représentés comme des ados dans le roman. Sans avoir encore commencé le roman je m'étais d'ailleurs dit que l'histoire devait donc se passer 2-3 ans plus tard au moins. Un petit couac de ce côté, donc, mais qui n'entame tout de même en rien ma bonne humeur face à ce récit.
Pour la suite de la critique, rendez-vous sur notre site !
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  19 juin 2019
Ayant adoré "La balade de Yaya", je me réjouissais à l'idée de découvrir la suite des aventures de la fillette et de Tuduo. Comme je m'y attendais cependant, le coup de coeur n'a pas été au rendez-vous. Je n'ai pas retrouvé dans ce petit roman toute l'intensité dramatique et l'émotion présentes dans la série BD.
Pour autant, je ne doute pas un seul instant que cette suite ravivera les enfants ! Si j'avais moi-même lu "La balade de Yaya"étant enfant, j'aurais adoré retrouvé les héros dans cette nouvelle aventure. Malheureusement, je n'ai pu m'empêcher de lire le roman avec mes yeux d'adulte et l'écriture comme l'histoire ne sont pas assez denses pour moi. A plusieurs reprises, je me suis dit que j'aurais aimé lire une suite où Yaya et Tuduo seraient désormais adolescents et non plus enfants. Mais alors, il ne s'agirait plus d'un roman jeunesse... Je reconnais néanmoins que l'auteur relance habilement l'intrigue dans ce premier tome. Je pense que je lirais malgré tout la suite, ne serait-ce que pour savoir ce qu'il est advenu du père de Yaya.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LeslecturesdeFrimousse
  12 juin 2019
Yaya est rentrée chez elle mais sn père parti à sa recherche n'est jamais rentré… Depuis ce jour, Yaya et sa famille n'ont pas cessé de le rechercher mais la vie doit continué également. Mais le retour d'un ancien brigand risque de compliquer beaucoup la vie de nos deux amis.
Je me souviens avoir lu les trois premiers tomes de la Balade de Yaya lorsque j'étais encore au collège, alors je ne me souviens que vaguement de l'histoire, mais le début du livre nous offre un résumé nous permettant de suivre l'histoire même si vous n'aviez pas lu la balade de Yaya auparavant. J'ai bien aimé ce premier tome même si on voit assez facilement qu'il est plus destiner à la jeunesse, il reste tout de même très intéressant pour un publique plus âgés. Yaya et Tuduo sont très différents mais c'est ce qui fait qu'ils se complètent si bien et ça les rend très attachant. L'histoire quand à elle arrive à nous garder un peu de suspense tout le long et on voit bien que tout ne se réglera pas facilement. J'ai maintenant bien envie de découvrir la suite mais peut-être avant je relirai la Balade de Yaya pour connaître toute l'histoire. Les quelques illustrations qui accompagne l'histoire son vraiment très jolies et ça apporte un plus à ce roman ! de plus j'aime beaucoup comment le vocabulaire est rechercher mais reste très abordable pour des jeunes. J'ai d'ailleurs découvert le verbe « godiller »ou encore revu un peu de vocabulaire d'objets traditionnels chinois. Je remercie les éditions Fei et Babelio de m'avoir permis de me replonger dans cette univers que j'avais découvert il y a bien longtemps mais qui me laisse toujours un aussi bon souvenir !
Ma note : 16/20 Une belle suite qui promet de plaire aux lecteurs de la Balade de Yaya et qui est pour moi une très belle lecture à conseiller aux jeunes adolescents !
#Frimousse
Lien : https://lecturesdefrimousse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AmandineAuFildesPlumes
  31 mars 2019
J'avais adoré La Balade de Yaya qui est une série de BD qui précède ce petit roman jeunesse. C'est avec beaucoup de curiosité que j'ai découvert la suite des aventures de Yaya et Tuduo. Les deux jeunes enfants ont retrouvé la mère et l'oncle de la petite fille. Ceci ont ouvert un orphelinat qui accueille des enfants des rues. C'est dans ce contexte que nous retrouvons donc nos deux héros. Alors que Yaya semble trouver son compte dans cette situation, Tuduo semble avoir un peu plus de temps à s'adapter.Le scénario est simple mais efficace. J'ai suivi avec délectation les nouvelles aventures de nos jeunes héros. Les caractères s'affirment et les personnalités se modèlent. Les personnages connaissent donc une belle évolution, ils grandissent et deviennent plus matures.Le tout est bien écrit. Les plus jeunes lecteurs y trouveront leur compte. Quant aux illustrations de Golo Zhao, elles m'ont toujours autant séduites.
Lien : https://aufildesplumesblog.w..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   17 juin 2019
Ma maîtresse se demande si je ressens ce qu'elle ressent. Quelle question ! Bien sûr, voyons. Nous les animaux, nous percevons une foule de choses que vous les humains avez oubliées. [...] Ah, les adultes ! Il faudrait qu'ils reveillent l'enfant qui s'est endormi en eux. Ils nous prennent pour des boules de poils ou de plumes et imaginent que l'univers entier n'est compréhensible que par eux. Bah ! Toute une éducation à refaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Patrick Marty (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Marty
Entretien avec Patrick Marty et Nie Chongrui
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Classiques en Chine

Hymne aux femmes de toute condition dans une société féodale, ce chef d'oeuvre de la littérature classique chinoise fait évoluer plus de 400 personnages. De quel roman s'agit-il ?

L'histoire des trois Royaumes
La Cité des femmes
Epouses et Concubines
Le rêve dans le pavillon rouge

10 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : chine , littérature chinoise , culture chinoiseCréer un quiz sur ce livre