AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Tomino la maudite tome 1 sur 2

Suehiro Maruo (Autre)
EAN : 9782203210110
336 pages
Casterman (27/01/2021)
3.65/5   43 notes
Résumé :
Un soir d’hiver, les jumeaux Shoyu et Miso, à peine âgés d’un an, sont abandonnés par leur mère.

Maltraités par les adultes, martyrisés par les enfants, c’est lorsqu’ils sont vendus à un cirque que les orphelins trouvent, pour la première fois, un foyer chaleureux dans l’effervescence du Tokyo des années 1930. Si les phénomènes de foire deviennent leur famille, les enfants apprennent à leurs dépens que le monde du spectacle, lui, est gangréné par les... >Voir plus
Que lire après Tomino la maudite, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,65

sur 43 notes
5
0 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis
C'est l'histoire, dans les années 1930, de deux jumeaux, la fille Miso et son frère Shôyu, abandonnés peu après leur naissance par leur mère Masae Matsuda. Les jumeaux sont d'abord recueillis par une famille d'accueil où ils subissent des brimades puis sont vendus pour évoluer dans un cirque au milieu de phénomènes de foire sous les noms de Tomino pour elle et Katan pour lui. Grande soeur Kim (probablement coréenne) fait office de mère, et couche avec Saburô Nagoya qui joue un shôgun à deux têtes (pour le coup sa 2ème tête est mimée par une casquette un peu spéciale), Shin est une petite fille poilue comme un singe, Elise est une jeune fille à quatre bras et quatre jambes, Kakashi un jeune homme unijambiste, et quelques nabots complètent cette troupe improbable. Ils vivent sous la férule du redoutable Herbert Wang, d'origine germanique, qui avec ses yeux qui se disent merde, son goût pour l'opium et son emprise sur les femmes (il s'est constitué un véritable harem et serait père d'une vingtaine d'enfants !) a tendance à faire flipper...Il est secondé par deux sous-fifres, Laslo Levenshtein et Salvador Fujiyama (clin d'oeil de l'auteur, il fait furieusement penser physiquement au peintre Foujita). C'est que nous sommes dans le célèbre quartier populaire d'Asakusa à Tokyo, connu pour sa vie de rue particulièrement animée pendant dans ces années d'avant-guerre, où se côtoyaient gens de spectacle, du cirque, handicapés, sans-logis, prostituées et profiteurs en tous genres...Disons-le, un véritable bordel, joyeux et dangereux. Régulièrement, on y croise la célèbre actrice désormais retirée des plateaux Utako Utagawa, qu'on a bien reconnu derrière ses lunettes noires...Qu'est-elle donc venue faire ici ? Un jour, un numéro tourne mal pour Katan. Brulé au visage, il est retiré du cirque, éloigné et séquestré, et Tomino est obligée de servir de dame de compagnie à Elise, devenue la reine d'une secte malfaisante...Cette troupe hétéroclite a donc éclaté, et cela semble bien définitif du fait de l'incendie qui a réduit en cendres la baraque foraine...

Un premier volume assez ésotérique, assez décousu où j'ai eu du mal à suivre l'intrigue. Pourtant, la note est élevée car l'auteur crée un univers unique, avec ce fascinant personnage de Wang hautement inquiétant, un côté malsain dans les images et parfois le texte qui fait penser à la peinture expressionniste allemande des années 1920-30 (George Grosz, Otto Dix). La précision du trait est remarquable, qui rend parfaitement l'expression des personnages, dans une représentation très esthétique. Et je dois dire que j'ai été surpris, tellement c'est rare, que les personnages japonais arborent des traits japonais !!! Et c'est tant mieux, je n'ai jamais compris pourquoi les mangakas s'entêtaient à vouloir présenter des personnages totalement occidentaux, qu'ils font pourtant évoluer très souvent à Tokyo ou ailleurs au japon. Volonté de plaire partout dans le monde ? Des complexes ? Voilà qui est bien mystérieux mais totalement généralisé. Donc, rien que pour ce salutaire contrepied et une identité assumée, j'aime !

Toujours est-il qu'au terme de ce premier tome, les questions sont les suivantes ? Tomino retrouvera-t-elle son frère Katan ? Retrouveront-ils tous les deux leur vraie mère ? Et parviendront-ils à s'extraire de ce cirque fou ?
Commenter  J’apprécie          210
Lorsque j'ai vu la couverture de ce manga, j'ai immédiatement eu envie de le lire. Je ne peux vous en expliquer la raison, mais j'étais attirée comme par un aimant.

Je ne sais pas si vous connaissez la série « Carnivale« , c'est une ancienne série que j'aimais regarder. Il y est question de personnage ayant tous une particularité, comme une femme à barde par exemple. Nous étions dans un cirque de l'étrange. Eh bien ici avec « Tomino la maudite » nous ne sommes pas dans un cirque, mais une foire, ce qui est pareil au final. Mais le principe est le même, nous rencontrons des personnages tous plus étranges les uns que les autres.

Je vous préviens, ce manga n'est pas à mettre entre toutes les mains, esprits sensibles s'abstenir, tout comme les trop jeunes lecteurs qui pourraient clairement être heurter par certains passages.

Si je me suis rapidement attachée aux jumeaux, il faut dire que la vie qu'ils mènent n'est franchement pas peuplée de Bisounours, c'est totalement différent en ce qui concerne les autres. Certains mériteraient même d'être mis un peu plus en avant, peut-être dans la suite que cela sera le cas, bien que ce manga soit principalement centré sur les jumeaux.

Je vous préviens, ce manga est perturbant, voir même dérangeant par moments, cependant, il pointe du doigt certaines pratiques, certains comportements de la société, le traitement imposé à certaines personnes à cause de leurs particularités, …

Pourtant, je suis plus qu'intriguée par les suites possibles, je vais donc poursuivre sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          20
Tomino la maudite est née du regret qu'avait l'auteur de n'avoir pu raconter tout ce qu'il désirait dans son oeuvre phare, LaJeune Fille aux camélias (1984), qui mélangeait Freaks de Tod Browning à l'atmosphère du Japon d'avant-guerre, tout en reprenant un personnage populaire du théâtre kamishibai. Tout est à peu près là, en plus sage, dans Tomino la maudite, où la jeune fille en question laisse place à des jumeaux orphelins vendus à un cirque. Autour d'eux, une enfant-pieuvre, des lutteuses de sumo ou un sosie du peintre Foujita, sorte de famille de substitution pour le meilleur et pour le pire. Entretemps, Maruo a beaucoup changé. Il a gagné en contrôle mais perdu en énergie: à 65 ans, on ne lui en voudra pas, mais l'inventivité visuelle a largement disparu et l'écriture de récits plus construits ne lui réussit pas forcément autant que les fièvres dadaïstes (les héros manquent un peu de développement), bien que l'ensemble reste aussi élégant que captivant
Commenter  J’apprécie          10
Univers très particulier, on en ressort quelque peu déboussolé, un peu nauséeux face à certains faits, actes surprenants de ce Japon avant-guerre. Manga à l'ambiance cirque/ foire, autour de personnages étranges, à l'histoire triste et bouleversante, chaque personne ayant une particularité bizarroïde, que ce soit de naissance ou le résultat d'expérimentations : une femme à barbe, des enfants siamois, une femme pieuvre... Certains comportements de la société et certains actes barbares de ce microcosme particulier sont mis en avant et pointés du doigt pour mieux les mettre en exergue et les dénoncer, il en ressort un certain malaise.
Glauque à souhait mais à la fois captivant, dérangeant.
Ame sensible s'abstenir !
Commenter  J’apprécie          20
J'ai eu un peu de mal à accrocher mais finalement j'ai tout relu en étant plus attentive aux personnages et aux émotions et j'ai bien fait car j'ai totalement changé d'avis j'aime beaucoup c'est noir, sombre et vraiment original!
Les personnages sont attachants et j'aime leurs particularités.
J'ai finalement hâte de savoir ce que nous réserve le tome 2!
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (9)
Bibliobs
06 août 2021
En lisant « Tomino la maudite », on comprend ce qui a pu bouleverser l’auteur de « l’Incal » : un univers tordu, dérangeant - celui des terreurs enfantines et des fantasmes sexuels le plus obscurs – mais toujours enluminé d’un trait d’une incroyable pureté, et qui jamais ne verse dans le « spectaculaire ». Ce monde très beau, très froid (pour ne pas dire autistique), distille une étrangeté qui ne s’efface pas.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Sceneario
08 mars 2021
Avec cet ouvrage, Maruo confirme qu’il est un incroyable dessinateur. La finesse des graphismes est impressionnante et l’oeuvre foisonnante. Un livre inquiétant et baroque, qui ne ressemble guère à ce que l’on a l’habitude de connaître des mangas…
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi
11 février 2021
Plonger dans Tomino la maudite, c’est s’offrir un voyage vers l’inconnu en sachant qu’on en ressortira fébrile et inquiet, hypnotisé par une esthétique unique et bousculé par une histoire qui interroge les limites de l’humanité. On vous aura prévenu.
Lire la critique sur le site : BoDoi
MangaNews
11 février 2021
Cette première moitié de Tomino la Maudite accomplit à merveille sa tâche, l'artiste laissant libre cours avec une certaine maestria à ses obsessions thématiques et visuelles. De quoi largement donner envie de découvrir la suite et fin dans le prochain pavé.
Lire la critique sur le site : MangaNews
ActuaBD
02 février 2021
Dernière série en date du grand maître de l'ero-guro (érotico-grotesque), un récit original nous entraînant dans une histoire de monstre, de cirque, d'exploitation et évidemment d'horreur.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LesInrocks
02 février 2021
Avec Tomino la maudite et Search and Destroy, Suehiro Maruo et son disciple assumé Atsushi Kaneko offrent deux mangas intenses, violents et poétiques.
Lire la critique sur le site : LesInrocks
FocusLeVif
02 février 2021
Ex-icône de l'underground décadent, Suehiro Maruo jette ses traits assagis dans un freak show aux allures d'oeuvre-somme, sa plus longue à ce jour.
Lire la critique sur le site : FocusLeVif
Auracan
28 janvier 2021
Avec un dessin réaliste, dans des décors fouillés, Suehiro Maruo met remarquablement en valeur un scénario dense qui sera développé en deux tomes regroupant les quatre déjà parus au Japon.
Lire la critique sur le site : Auracan
Auracan
27 janvier 2021
Avec un dessin réaliste, dans des décors fouillés, Suehiro Maruo met remarquablement en valeur un scénario dense qui sera développé en quatre tomes qui sont déjà parus au Japon.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Contexte : Wang au lit, en pleine séance de fumette d'opium et de coucherie avec plusieurs jeunes femmes.

WANG : La jouissance de la chair est liée à la jouissance de l'esprit. Les hommes doivent pouvoir posséder des épouses en abondance pour accéder à la plus divine des gloires célestes.

UNE DES FEMMES : Et ta baraque foraine, qu'en fais-tu ?

WANG : Elle me sert à me cacher du monde sous une fausse identité. On ne distingue certaines vérités qu'à travers les choses les plus ignobles.

LA FEMME : Oh ! Vous, Maître Wang, qui parlez de "vérité" ! Ho ho ho ho ho !

WANG : Pour les Japonais, l'opium pose un problème d'ordre moral, mais pour le peuple des Han, c'est de l'approvisionnement en énergie. Ceux qui ont goûté à la jouissance sacrée de l'opium ne sont jamais tourmentés par une abjecte moralité.
Ha ha ha ha ha ha ha...Ho ho ho ho ho
J'ai vu Dieu, sous une étrange apparence ! Cette vision était trop nette pour qu'il s'agisse d'une hallucination provoquée par l'opium. Si Dieu ne se manifeste pas devant les hommes...c'est parce qu'il a honte de son apparence.
Commenter  J’apprécie          91
On ne distingue certaines vérités qu’à travers les choses les plus ignobles
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Suehiro Maruo (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Suehiro Maruo
"Ce Docteur Inugami est une belle surprise pour ma part, il se lit d'une traite, on enchaîne les chapitres sans voir le temps passer et le temps de le dire, c'est déjà fini."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur Docteur Inugami de MARUO Suehiro. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤16Mangado6Docteur Inugami de MARUO Suehiro15¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
+ Lire la suite
autres livres classés : perversionsVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (97) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1505 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}