AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707320728
238 pages
Éditeur : Editions de Minuit (05/03/2009)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Ils lisent des textes, les rassemblent, les éditent, les commentent, les transmettent aux générations futures, produisent à leur tour d'autres textes : ce sont les lettrés, apparus parmi nous voici déjà quelques millénaires. Voués à l'écrit, ils forment le socle d'une civilisation, en garantissent la continuité, mais participent aussi à sa contestation. Le plus souvent invisibles ou méconnus, ils composent une communauté secrète, reliée à travers les temps et les li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Corboland78
  28 mars 2012
Quand on évoque les lettrés, on pense aux rats de bibliothèques, aux moines rédigeant méticuleusement leurs copies sur des parchemins enluminés, à des intellectuels solitaires le nez plongé dans des livres, d'illustres inconnus dont la vie serait consacrée au savoir. Tout ce qui précède correspond grosso modo au lettré mais William Marx a voulu aller plus loin et percer à jour la vie des lettrés, c'est-à-dire ce qu'ils mangent, où ils habitent, quels sont leurs animaux familiers, comment est leur jardin.
Chaque chapitre aborde l'un de ces thèmes, dans celui consacré à la nourriture on apprend que Hegel et Kant étaient à cheval sur les horaires de table et que le second se délectait du cabillaud et du fromage anglais. Dans celui sur les jardins, l'auteur nous rappelle que l'arbre de la connaissance était dans le premier jardin mais qu'il était interdit d'y toucher et que depuis cette époque les hommes n'ont cessé de vouloir retourner dans le jardin dont ils avaient été exclus.
Quand on écrit une Vie du lettré on ne peut qu'être érudit et William Marx l'est assurément car son livre est truffé de références particulièrement pointues tirées de textes anciens et modernes, en français ou pas, où Cicéron et Pétrarque, Confucius et Barthes nous accompagnent tout au long de cette étude qui nous révèle que « le lettré est le passeur d'un monde », un transmetteur de connaissances trans-générationnel et que « la mort n'est pas l'ultime chapitre d'une vie de lettré » puisque demain d'autres lecteurs viendront.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
delitterys
  13 juillet 2012
qu'est-ce qu'un lettré ? Un lecteur, un savant, un auteur, un intellectuel, un fou littéraire ? William Marx propose une sorte de biographie thématique de ce curieux personnage, « celui qui veut savoir et sacrifiera pour cela, s'il le faut, le temps de son sommeil ». En vingt-quatre chapitres, il l'étudie sous tous les angles : de sa naissance jusqu'à sa mort, il explore son rapport au corps et à l'âme, aux animaux, au temps, à la mélancolie, à la religion, à la politique, à la guerre. Investiguant son environnement naturel (le cabinet de travail comme le jardin où l'on fait vagabonder sa pensée) comme ses habitudes alimentaires, ses pratiques sexuelles ou son parcours intellectuel, il dessine le portrait, à travers le temps et l'espace, de celui qui se révèle être le socle d'une civilisation et l'ultime rempart contre ce qui la menace.
Loin d'être un essai scientifique, ces pages érudites proposent bien plutôt un vagabondage intellectuel délectable où l'on butine, de références en illustrations, de quoi affirmer, encore et toujours, le caractère élévateur d'une existence vouée à la culture humaniste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ivredelivres
  19 mars 2009
En vingt quatre courts chapitres, accompagnés comme il se doit pour le livre d'un lettré, d'une bibliographie et de notes savantes, ce livre se lit d'une traite avec le sourire et crayon en main.
William Marx vous invite à mieux connaître « le Lettré » , de sa nourriture à son jardin, de sa sexualité à sa religion et de sa naissance à sa mort, en passant par les couronnes de laurier qu'il peut recevoir, par les querelles dont il peut parfois se délecter.
Dans chaque chapitre un invité, de Kant à Quintilien, de Freud à Pétrarque ou Marie de Gournay.
L'auteur alterne citations et anecdotes, ironie (auto-dérision ?) et admiration manifeste.
Nul besoin d'être universitaire pour lire et apprécier cet essai, privilège de l'érudition l'auteur parvient à vous rendre le temps d'une lecture plus cultivé et plus intelligent.

Lien : http://asautsetagambades.hau..
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ivredelivresivredelivres   19 mars 2009
Qu'est-ce qu'un lettré ? Quelqu'un dont l'existence physique et intellectuelle s'ordonne autour des textes et des livres : vivant parmi eux, vivant d'eux, employant sa propre vie à les faire vivre et, en particulier, à les lire.
Commenter  J’apprécie          60
ivredelivresivredelivres   19 mars 2009
Le miroir ici proposé se veut plus fidèle. Tu y trouveras, lecteur, diverses figures de lettrés à travers les âges, les lieux et les cultures, et pourras même t'y reconnaître.
Commenter  J’apprécie          60
Corboland78Corboland78   28 mars 2012
Le lettré jette des ponts par-dessus les époques ; il rend accessible le passé ; il le reconfigure à la lumière des exigences du présent ; il en transmet la mémoire aux générations futures. Et s’il transforme ainsi le passé collectif pour lui donner une vie nouvelle, selon une dynamique qui est celle même de la culture, c’est bien le moins qu’il puisse aussi transformer le sien propre. Le passé est toujours à réinventer. C’est au lettré de le faire advenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de William Marx (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Marx
William Marx, professeur titulaire de la chaire Littératures comparées 2020-2021 "Les bibliothèques invisibles" La suite de cet enseignement est à découvrir ici : https://www.college-de-france.fr/site/william-marx/course-2020-2021.htm Il y a les bibliothèques visibles, les bibliothèques matérielles, constituées d'étagères et de livres parmi lesquels il est possible de circuler physiquement. Et puis il y a les bibliothèques invisibles ou immatérielles. Invisibles, elles peuvent l'être pour plusieurs raisons : parce qu'elles sont mentales, parce qu'elles sont cachées, parce qu'elles sont perdues, parce qu'elles n'existent pas encore. Or, ces structures invisibles ne sont pas les moins prégnantes ni les moins vastes : il y a plus de livres oubliés ou perdus que de livres dont on se souvient. Peut-on reconstituer ces oeuvres disparues ou qui n'ont jamais vu le jour ? Peut-on concevoir d'autres bibliothèques, d'autres étagères, d'autres listes ou canons, où figureraient d'autres textes que nous ne connaissons pas, perdus, oubliés, négligés ? Ou, pour le dire autrement, y a-t-il une place pour une littérature autre ?
+ Lire la suite
autres livres classés : tragiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
544 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre