AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9788863920093
172 pages
Éditeur : CULT EDITORE (01/01/2012)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Herve-Lionel
  27 avril 2021
N° 1542 – Avril 2020 .
La signora del cavialeMichele Marziani – Cult Editore Florence ( Italie)
Le lieu, une petite ville près de Ferrare où vit une communauté de pêcheurs d'esturgeons dans le delta du Pô, le moment, la veille de la seconde guerre mondiale… Celui qui raconte ce qui se passe ici, c'est Nello, douze ans, dont le père a été tué en Espagne pendant la guerre civile. Il est le neveu du chef de gare qui vit avec sa mère et lui dans l'appartement de fonction. Il parle de la vie des habitants, du fascisme, de l'amitié, de l'amour, de la pauvreté, du travail, du « Turc », un personnage un peu étrange dont on ne sait même pas d'où il vient mais qui connaît tant de choses sur les esturgeons et dont le fils, Nicolas est son ami. Puis Nello va au collège à Ferrare, tombe amoureux de la jolie Bechi et entend parler des problèmes de la race comme le prône le parti. Dans son évocation il y a cette réalité, celle de la présence de l'esturgeon dans le fleuve Pô jusqu'au milieu du siècle dernier, de la prise d'un esturgeon qui permettait à une famille de vivre… Il y a une galerie de personnages étonnants et ordinaires, mais bizarrement, cette femme, celle qu'il appelle « la dame du caviar », qui commercialise les oeufs d'esturgeons à Ferrare et fait ainsi vivre la communauté de pêcheurs, n'est que peu mentionnée dans ce livre comme si elle était en arrière-plan. On sait qu'elle abandonne ce commerce pourtant très lucratif au profit de son commis. On la savait distante et discrète et on apprend au cours de ce récit qu'elle est ainsi parce qu'elle est juive et que les lois raciales en vigueur à cette époque en Italie fasciste motivent son effacement. Elle finira pas disparaître, victime de la dictature et avec elle s'éteindra cette tradition de pêche à l'esturgeon à cause aussi de la dégradation de l'environnement et des mutations inévitables dans une société moderne.
Il y a aussi le drame intérieur de Nello qui en apprend un peu plus sur son père, un homme qui n'a pas voulu lui donner son nom, un idéaliste qui est parti combattre en Espagne dans les rangs des républicains et n'en est jamais revenu, le fascisme qui a beaucoup marqué les Italiens et que lui, un enfant, ne comprend pas bien avec ses rituels, son décor, ses théories raciales, le temps qui passe et qui le fait grandir, mais dans un contexte de la guerre et des morts qui l'entourent…Cette période est pour lui une sorte de dur rite de passage vers l'âge adulte.
Nello est maintenant âgé et veuf de Bechi et se souvient de ces années d'enfance, de ses amitiés, de ses amours hésitantes, du fascisme dont, enfant, il adopta l'uniforme, de la pêche à l'esturgeon et du mystère et des coutumes qui l'entouraient, des bombardements alliés, de la guerre. S'entremêlent dans ce romans les thèmes mineurs, ceux de la vie au quotidien et ceux, majeurs du conflit mondial et de ses conséquences, du racisme, le l'environnement. C'est nostalgique, poétique et ironique aussi.
J'ai découvert Michele Marziani un peu par hasard, après avoir lu « Umberto Dei » un autre ouvrage de cet auteur. « La Signora del caviale », paru initialement en 2009 et a été réédité en Italie en 2012, reprend un thème qu'il a déjà traité, celui des pêcheurs du Pô. J'aime son écriture simple, abordable et claire, agréable à lire à haute voix et je regrette que, à ma connaissance , il ne soit pas encore traduit en français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


autres livres classés : fascismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Michele Marziani (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus