AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811603751
Éditeur : Pika Edition (03/11/2010)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 101 notes)
Résumé :
La bande de Luxus a été décimée mais ce dernier refuse toujours d'entendre raison et le « Palais des chants divins » menace toujours la ville. L'intervention de Mistgun n'y change rien, ni même l'annonce de l'état de santé de Maître Makarof, son grand-père. Luxus est bien décidé à faire main basse sur la guilde pour remodeler Fairy Tail à son idée ! Heureusement, Natsu est prêt à prouver qu'il est le plus fort, même s'il doit accepter l'aide de Gajil pour y arriver ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Alfaric
  10 février 2015
"Fairy Tail" est un manga qui peut plaire à tout le monde car il a été conçu comme tel. Il y a tellement de trucs différents dedans que tu es obligé d'aimer un de ses éléments : des chats parlants faisant office de comic relief, des dragons intelligents faisant office de mystères lostiens, des persos classieux et stylés, des bastons à la DBZ et des filles dénudées pour les garçons, des magical girls et des mecs torse nu pour les filles, et bien sûr beaucoup (trop) de boobs !
Un tel fanservice en devient carrément gênant. Hiro Mashima franchit allègrement la frontière du ecchi et parfois celle du hentai (Mirajane âgée de 12/13 ans toute de cuir dévêtue avec cuissardes à talons aiguilles, mini-short et brassière décolletée… c'est complètement abusé !)
Cela casse régulièrement l'ambiance, notamment avec Erza Scarlett la strong independant woman badass trop souvent résumée à une paire de nibards sur pattes. Les héroïnes n'ont besoin d'être aussi souvent dénudées, et pourtant on recours aux gros plans, plongées et contre-plongées sur les seins, les fesses et l'entre-jambe pour mettre en valeur grosse poitrines et petites culottes sans parler des tenues affriolantes et des poses suggestives. Et quand deux nanas s'affrontent cela peut vite devenir n'importe quoi !
Et pourquoi faire autant de fanservice puant le marketing? Parce que le mangaka, toujours sincère et plein de bonne volonté dans ses postfaces, est bien conscient que son best-seller se caractérise par une faible originalité, tout étant repiqué d'ailleurs*, et une forte répétitivité, chaque arc reprenant les éléments qui ont fait le succès du précédent… (car c'est dans les tomes de transition qu'il y a le plus de fanservice)
Je n'en suis qu'au tome 15 et Hiro Mashima a déjà utilisé pluisieurs fois ce qui est déjà son schéma préféré :
- méchants attaquer Fairy Tail
- Fairy Tail pas content
- équipe Natsu affronte équipe méchants
- Nastu se bat en duel contre le big boss adverse, mais se fait latter
- grâce au pouvoir de l'espoir et de l'amitié Natsu latte le big boss adverse en 2 attaques
- mais en fait les méchants n'étaient pas si méchants et tout le monde se réconcilient ! Happy end !!!
Suis-je trop sévère avec Fairy Tail ? Oui, car ce n'est pas qu'un petit manga drôle avec des boobs, c'est aussi le shonen mainstream le mieux dessiné du moment. En lâchant du lest sur le cabotinage cartoonesque, les charadesigns deviennent assez cool. Les décors et les découpages sont bien fichus et les scènes d'action roxent du poney (même si parfois un peu gâchées par les onomatopées, les exploz et la malédiction boobesque). Et Hiro Mashima a vraiment un le don pour octroyer un capital sympathie à tous ses personnages, mêmes à ceux qui ne servent à rien.

Vaut pour les tomes 13, 14 et 15
Comme à chaque transition entre chaque arc, on pense ses plaies. Ici les anciens compagnons d'Erza font leurs excuses puis leurs adieux, ayant décidé de partir à l'aventure pour se réadapter au monde extérieur (au lieu de le faire en compagnie d'amis dans un lieu tranquille… allez comprendre !)
Un journaliste du Weekly Sorcerer vient couvrir l'inauguration du nouveau siège de la guilde (détruit lors de la guerre avec Phantom Lord). Évidemment Erza se sent obligée de s'afficher en Bunny Girl, tandis que pour attirer l'attention sur elle Lucy propose de se mettre à poil (comme à chaque chapitre… ^^). On apprécia le clin d'oeil au Tortue Génial de "Dragonball", puisque le vieux Makarof se rince l'oeil en matant les serveuses en tenue sexy... On accueille également les nouveaux membres Jubia Lusker et Gajil Redfox, autrefois adversaires de Fairy Tail qui font devoir faire leurs preuves pour s'intégrer (une grande tradition initiée par Goku dans "Dragonball" et développée par Daï dans "Dragonquest").
Mais pourquoi avoir transformé Jubia en "Card Captor Sakura" de CLAMP ? Cela n'avait pas suffit à Hiro Mashima de transformer Erza Scarlett en "Cutey Honey" (la première et très sexy magical girl de l'histoire du manga, création de Maître Go Nagai).
Passons au désormais traditionnel foreshadowing !

Dans cet arc du Fairy Battle, la bande de Raijin (dont on n'avait jamais entendu parler auparavant…) rapplique pour prêter main-forte à Luxus dans son pronunciamiento au sein de la guilde de Fairy Tail.
Mais l'auteur se donne d'abord un prétexte pour faire du fanservice à la pelle avec un concours de beauté faisant intervenir toutes les magical girls de la guilde (ouf Erza a le bon goût se déguiser en lolita gothique et pas en héroïne de ecchi).
C'est là qu'intervient la team Luxus avec Ever Green qui a pétrifiée toutes les concurrentes du concours de beauté. Pour sauver les pin-ups de la guilde, tous les magiciens se lancent à leur poursuite, pour tomber un à un dans les pièges de Fried qui les obligent à se battre les uns contres les autres.
Pourquoi Nastsu et le néophyte Gajil n'ont pas le droit de participer au Fairy Battle ? Gros mystère, grosse incohérence ou grosse ficelle ? On ne le saura jamais…

"Fairy Tail" c'est pour moi un petit plaisir, car l'auteur dégage tellement de bonne volonté et de bonne humeur qu'il utilise les codes du genre sans tomber dans les clichés, et pour ne rien gâcher ses dessins ne font que gagner en qualité au fil des tomes. Quand il fait du bon vieux nekketsu c'est cool, quand il fait des loufoqueries à la "One Piece" c'est moyen, quand il fait trop de fanservice c'est nul. Qui aime bien châtie bien... To be continued !

* Au hasard sur le fond ou sur la forme :
- Lucy qui reprend le fouet de Jessica dans "Dragonquest VIII"
- Luxus Dear qui est mixte de Souther et Raoh ("Hokuto no Ken)"
- Leo du Lion qui reprend les attaques d'Ayor du Lion ("Saint Seiya")
- Even Green qui reprend les discours d'Algol de Persée ("Saint Seiya")
- Gajil qui emprunte carrément ses répliques à Végéta ("Dragonball Z")
- Bixrow emprunte carrément look et pouvoirs au courant" Shaman King"
- le personnage de Reby pourrait intégrer sans problème un manga Yoshihiro Togashi
- les pièges magiques de Fried tout droit sorti de "Hunter X Hunter" ou "Yuyu Hakusho"
- Ezra en mode multi épées qui ressemble furieusement au Gilgamesh de "Fate Stay Night"
- le combat de Mirajane contre Fried est dans le style de "Bastard !!" (ou de "Darkstalkers" ^^)
- les pyromanciens Natsu et Hiei ("Yuyu Hakusho") partagent le même contrecoup pour leurs maîtres sortilèges
Je pourrais poursuivre dans cette voie car c'est parfois des planches entières qui possèdent un air de déjà vu ! Mais on est obligé d'avoir aimé au moins un des titres "repompés"… ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Mariloup
  01 janvier 2014
Mist-gun entre enfin en scène et combat Luxus. Un combat du tonnerre (évidemment, vu qu'il s'agit de deux des membres les plus puissants de Fairy Tail). Il a bien failli prendre l'avantage mais son adversaire n'est pas n'importe qui. Son identité, ou plutôt son visage est révélé (c'est la GRANDE surprise! Erza en est toute retournée!) et il est obligée de fuir. du coup, Natsu et Erza prennent la relève et engagent le combat. Cette dernière va laisser Natsu se charger de lui pendant qu'elle ira sauver la ville et ses habitants des lacrimas de foudre positionnées au-dessus de la ville. Et c'est là, que l'union des mages de Fairy Tail fait la force, je les admire pour leur ténacité et leur indéfectible amitié. Leur réussite va mettre Luxus très très en pétard, il va dévoiler toute sa magie ainsi que son secret (je n'en dis pas plus...). Ce pauvre Natsu va en pâtir et va être sauvé in extremis par un allié improbable: Gajil. Ensemble, ils vont faire équipe mais même à deux, ce ne sera pas suffisant (même leurs hurlements de dragons combinés surpuissants n'ont pu vaincre Luxus, c'est dire!). Luxus va invoquer une terrible magie, la magie qui anéantit tous les ennemis. Et c'est logique qu'il ne se passe rien quand il l'invoque car la magie écoute toujours le coeur. Sa colère redouble d'intensité et son combat contre Natsu reprend. Natsu m'impressionne de plus en plus, il a tellement de bonne volonté, de principes auxquels il tient et il n'abandonne jamais. Et il gagne toujours.
La petite histoire à la fin sur un souvenir d'enfance de Natsu raconté par Mirajane est trop mignonne. Il y avait une belle amitié entre Natsu et Lisana... mais qu'est-il arrivé à cette dernière d'ailleurs?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Orha08
  30 octobre 2017
J'adore Gajil j'espère vraiment qu'il ne les trahira pas !
Luxus est dément ! Je veux qu'il reste dans la guilde moi! Mais qu'il devienne gentil tout en restant celui qu'il est !
Commenter  J’apprécie          10
OXBOSS973
  16 janvier 2017
SUPER LIVRE
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   15 février 2015
[Luxus à Makarof]
- Quoi que je fasse, on dit que c’est normal vu que je suis le petit-fils de Makarof, le maître de Fairy Tail ! Personne ne me juge à ma juste valeur !
- Qu’est-ce que tu crois ?! Tu sais, personne n’est jugé à sa juste valeur…
Commenter  J’apprécie          80
MariloupMariloup   01 janvier 2014
Natsu: Je m'occupe de lui... Fous le camp, Gajil.
Gajil: J'ai un compte à régler avec Luxus. Mais il est vraiment costaud. Il est de la famille de Makarof, quand même... ça ne me plaît pas mais on n'a qu'une solution... c'est de l'affronter à deux!
Natsu: Hein? Tu rigoles?! Je veux le battre tout seul! Et surtout, je ne veux pas faire équipe avec toi!
Gajil: Regarde-le bien! C'est le Luxus que tu connais, ça?
Luxus: Ha ha ha ha! Disparaissez! Compris?!
Natsu: ...
Gajil: C'est un danger pour la guilde! Pour la protéger, on doit l'arrêter maintenant! Les autres sont HS, après avoir détruit le palais des chants divins... Tu vois qui il reste pour le combattre?
Natsu: Tu veux protéger la guilde, toi?
Gajil: Je fais ce que je veux, soit je la protège, soit je la détruis!!
Natsu: Il n'y a pas de place pour deux dragons dans le ciel de la guilde...
Gajil: C'est vrai... mais s'il y a trop d'éclairs, on ne peut pas voler.
Natsu: C'est bon pour cette fois...
Gajil: Ok! On réglera nos comptes après!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   01 janvier 2014
"Pourquoi Natsu et Gajil ne peuvent-ils pas sortir de l'enchantement?"
Lucy: Oh là là! Il en reste des énigmes!
Mirajane: On dirait qu'il y a une bonne raison pour ça!
Lucy: La règle de cet enchantement était bien "les personnes de plus de 80 ans et les statues ne peuvent pas sortir!''
Mirajane: Dans les tomes 4 et 13, on dit que Natsu et Gajil sont d'âge inconnu.
Lucy: Hein? Mais c'est pas une réponse, ça! On peut bien le dire, non? En fait, ils ont plus de 80 ans, tous les deux!
Mirajane: C'est pas ça, dommage!
Lucy: Hein?
Mirajane: Il faudrait révéler des choses trop importantes pour que j'en dise plus.
Lucy: Ouaaaah! Je vais m'en poser des questions, maintenant!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   01 janvier 2014
"Hiro ne serait-il pas un peu obsédé?"
Lucy: On n'a pas à se poser ce genre de questions!
Mirajane: C'est vrai, il fait de son mieux pour plaire au public masculin!
Lucy: Mais non! Il n'y pense même pas! Il est juste obsédé!
Mirajane: Pourtant, il pense aussi au public féminin, regarde Grey et maintenant Luxus, qui se déshabillent tout le temps!
Lucy: Je ne pense pas que ce soit nécessaire qu'ils se déshabillent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   01 janvier 2014
Lisana: Regarde, Natsu! Tout le monde était nerveux et ils ont tous l'air heureux, maintenant! C'est un peu comme avec l'oiseau bleu du bonheur!
Natsu: Le bonheur, hein? Alors je vais l'appeler Happy!
Happy: Ouais!
Natsu: T'es Happy, le dragon!
Happy: Ouais!
...: C'est pas un dragon!
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Hiro Mashima (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiro Mashima
Dédicace Hiro Mashima (Fairy Tail) - Angoulême 2018 ???? .
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fairy Tail Quiz I - tome 1 à 5

Lucy est une...

Magicienne du feu
prêtresse
constellationniste
experte en potion

10 questions
223 lecteurs ont répondu
Thème : Fairy Tail, tome 1 de Hiro MashimaCréer un quiz sur ce livre