AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Fairy Tail tome 2 sur 63
EAN : 9782811602703
208 pages
Pika Edition (05/05/2010)
4.2/5   428 notes
Résumé :
Natsu et Lucy se dirigent vers leur première véritable mission en équipe, et cette fois se sera à Lucy, la nouvelle recrue de jouer ! Mais les choses ne se passent pas comme prévu et Natsu va devoir faire appel à ses plus puissants sorts… Mais les choses plus sérieuses commencent ensuite, ils vont devoir lutter contre une autre guilde de magiciens !
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 428 notes
5
19 avis
4
13 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

Durant les années 1990 j'ai été un manga addict enchaînant titres sur titres… avant de finalement passer à autres choses avec la généralisation des séries dépassant les 50 tomes. Maintenant que la médiathèque municipale est bien achalandée dans ce domaine, je m'y remets de plus belle. En tant qu'amateur fantasy, mon premier s'est porté sur le phénomène "Fairy Tail"…

L'univers des mangas est pleins de conventions à et de gimmicks éculés, et la galaxie shonen est de loin la plus touchée par les effets de modes en étant régulièrement victimes de guerres des clones… Mais cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un titre aussi impersonnel. Je ne connaissais pas du tout l'auteur Hiro Mashima, et pourtant j'ai l'impression de le connaître son style et ses idées depuis une éternité tellement tout est repiqué d'ailleurs. C'est quand même bien dommage pour un mangaka qui n'a jamais subit l'influence d'une école ou d'un mentor de n'avoir pas su apporter de véritable plus-value personnelle à ses nombreux emprunts / hommages…

Ayant fait mon deuil du manga d'aventure à la lecture du tome 2, j'ai démarré le tome 2 avec de bonne résolutions pour partager les délires de l'auteur.

Las, le premier récit de ce volume consacré à l'opération « Day Break » est particulièrement médiocre : il faut récupérer un livre chez un vilain digne d'un Bob l'éponge, entouré de sbires qui ne ressemblent à rien menés par un bodybuildeuse est-allemande déguisée en soubrette (qui pour ne gâcher est repiquée à Yoshihiro Togashi…). Ça hurle, ça grimace, ça cabotine, ça pète des câble dans tous les sens et en permanence. Pour moi, ce fut pénible à lire !

Cette histoire de message paternel caché dans un sortilège littéraire, joliment mis en scène, aurait pu rattraper le tout. On sent encore une fois que tout ce qui touche aux valeurs familiales revêt une importance particulière pour l'auteur au vu de son vécu (voir critique du tome 1). Mais tout est gâcher par cette planche où le magicien romancier s'ampute de la main droite car trop honteux d'avoir écrit le pire livre de sa carrière (à moins qu'il ne s'agisse de l'inverse)… Dans un chambara brut et sans concessions, j'aurais déjà tiqué, mais là dans un shonen léger, joyeux et délirant c'est un peu beaucoup n'importe quoi…

A ce stade, on passait de la badasserie à la fadasserie, et j'étais parti pour mettre 1 étoile sur 5 et bien rager comme il faut…

Mais miracle, on introduit dans le second récit le très fun et très cool personnage d'Erza Scarlet. Enfin un personnage avec un peu de classe qui ne passe son temps à s'époumoner en cabotinages stériles, enfin quelqu'un de sérieux parmi les magiciens branlous et racailles de Fairy Tail ! (bon on fera encore du fanservice relou pour otakus, puisque qu'elle possède tout un dressroom de Barbie guerrière et dominatrice… ^^)

Erza recrute Natsu et Grey pour châtier Eisen Wald, une guilde clandestine dirigée par Shinigami Eligoal, un aéromancien au look gothique à souhait (tous les airs de ressemblance avec Bleach ne sont sûrement que pures coïncidences… ^^). Equipés de Lullaby, la flûte de mort, ces derniers mènent une attaque terroriste contre la gare d'Oshibana (sûrement une relecture de l'attaque au gaz sarin du métro de Tokyo par la secte Aum Shinrikyō le 20 mars 1995).

J'enchaîne avec optimisme sur le tome 3…

Commenter  J’apprécie          290

Après la très bonne surprise du premier tome, on avait de nombreuses attentes pour ce second tome, légitime ou non, mais elles étaient là…et du coup il faut reconnaître que l'histoire occupant la première moitié du volume ne prend pas, le premier avait déjà très bien introduit les personnages, pourquoi une telle mission, si ce n'est pour mettre Lucy un peu plus en avant, mais pas de la meilleure des manières ?

Heureusement la deuxième moitié est bien plus intéressante, un nouveau personnage haut en couleurs, membre de Fairy Tail elle aussi fait son entrée et demande à Natsu et à un autre membre de la guilde, Grey, de l'accompagner pour aller affronter les mages d'une guilde clandestine, dont le leader est vraiment très réussi…

Pas réellement d'affrontement ici, mais l'intrigue est posée, reste à savoir si on entame un arc entier ou si cette histoire se terminera vite mais dans tous les cas, j'ai hâte de voir ce que donnent ces deux nouveaux personnages.

Commenter  J’apprécie          200

Les quêtes s'enchainent sans temps morts, les gags aussi. j'aime particulièrement Lucy, constellationniste, accro à la lecture...Qui nous aide bien à découvrir le monde des guildes, son organisation et ses règles. Et puis bien sur ceux qui ne les respectent pas, comme toujours...

Commenter  J’apprécie          130

À la fin du tome 1, Natsu a recruté Lucy pour une mission qui nécessite une servante blonde. Une mission en apparence facile : voler un livre. Finalement, la mission de révèle mieux rémunérée que prévu, plus compliquée aussi. Dans la deuxième partie de ce tome, Lucy fait la connaissance d'Ezra, puissante magicienne en armure qui l'entraîne, avec Natsu et Grey dans une mission pour laquelle elle a besoin d'aide. C'est dire si cette nouvelle aventure promet d'être corsée.

Après un premier tome qui nous a permis de faire connaissance avec les principaux personnages, ce deuxième volume entraîne le lecteur dans les premières aventures du trio récurrent : Lucy, Natsu et le chat volant Happy. La première aventure m'a plu par ce qu'elle dit sur le livre et sur l'écriture mais, autrement, j'ai trouvé l'affrontement avec le comte Ebar et ses servantes particulièrement crétin et pénible, au point que j'ai survolé ces pages (ce qui ne nuit nullement à la compréhension). La deuxième aventure, qui se poursuit dans le tome 3, paraît plus corsée et sérieuse même si l'auteur a tendance à se répéter : les magiciens voyagent (Natsu est malade), les magiciens affrontent d'autres magiciens, etc.

Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur l'organisation des guides et on fait la connaissance d'une guilde clandestine assez peu sympathique.

J'ai commencé à lire cette série pour m'assurer que je pouvais la laisser entre les mains de mes petites têtes blondes ou brunes un peu trop jeunes pour une adaptation en manga du magazine Playboy. Pour ce tome, ça passe : pas trop de dessins problématiques même si on sent une tendance dans la manière de dessiner Lucy.

En tous cas, si vous n'avez pas déjà cette série, je ne la recommande pas forcément, surtout pour des jeunes collégiens. Je la trouve décidément assez crétine. C'est du divertissement pur mais très dispensable.

Commenter  J’apprécie          30

Depuis que j'ai commencé l'animé (je ne suis même plus capable de m'arrêter, c'est une drogue), Fairy Tail est devenu mon autre manga préféré avec One Piece. (Je ne sais pas encore lequel sera le numéro 1... dilemme!) Première mission pour Lucy qui doit faire équipe avec Natsu et le sale matou Happy (si mignon, oui!), mission qui ne va pas être de tout repos. En plus, j'adore le moment où Lucy se présente au Comte pervers pour qu'il l'embauche en tant que soubrette et qu'il lui dit qu'elle est un boudin (alors que Lucy est un véritable CANON!!!) comparée à ses soubrettes (de vrais mochetés à en faire des cauchemars!!). Par la suite, de nouveaux personnages entrent en scène comme Loki, le bourreau des coeur, Grey qui se retrouve toujours en caleçon sans s'en rendre compte(c'est une manie chez lui!) et Erza, dite Titania la Reine des Fées que j'admire car elle est crainte et respectée, elle est étonnamment forte et trop stylée, tout en étant très fragile au plus profond d'elle-même. J'adore la rivalité entre Natsu et Grey (en même temps, le feu et la glace ne sont pas fais pour s'entendre, c'est bien connu...). Que d'action, que de rires encore une fois...

Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation

Lucy: Au fait... je n'ai vu que la magie de Natsu à Fairy Tail... vous utilisez quel type de magie, dame Erza?

Erza: Appelle-moi Erza.

Happy: Sa magie est très belle! Il y a plein de sang qui gicle.. celui de ses adversaires!

Lucy: Euh... oui, ça doit être très beau...

Commenter  J’apprécie          40

Lunette du vent (objet magique) :

Suivant leur qualité, elles permettent de lire 2 à 32 fois plus vite.

Commenter  J’apprécie          104

Natsu: Deux millions?! ça fait combien partagé en trois?! Euh... je ne sais pas!

Happy: C'est facile. Je prend un million et toi aussi et Lucy prend le reste!

Natsu: T'es pas bête, Happy!

Lucy: MAIS IL NE ME RESTE RIEN!

Commenter  J’apprécie          40

Avec le pouvoir, on oublie le passé et on contrôle l’avenir !

Commenter  J’apprécie          152

Loki: Tu es vraiment splendide! Même avec mes lunettes de soleil haute protection... j'ai mal aux yeux...

Lucy: Et alors?

(Loki voit le trousseau de clés à la ceinture de Lucy et il panique.)

Loki: Ah! T'es une constellationniste?!

Lucy: ?!

Happy: Elle a une vache et un crabe!

Loki: C'est un signe du destin! Désolé! Notre histoire s'arrête là!

(Il s'enfuit.)

Lucy: Parce qu'elle avait commencé?

Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Hiro Mashima (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiro Mashima
Depuis 2000, Pika Edition propose de découvrir l'infinie richesse du manga en publiant parmi les plus talentueux auteurs japonais et français. Les CLAMP, Kosuke Fujishima, Tôru Fujisawa, Minetaro Mochizuki, Ken Akamatsu, Reno Lemaire, Oh!Great, Kouji Seo, Hiro Mashima, Hajime Isayama, Ema Toyama, Nakaba Suzuki, Adachitoka, Ayu Watanabe, Satoshi Kon, Yoshitoki Oima, Akane Shimizu, Boichi, Romain Lemaire et Kamome Shirahama sont 20 mangakas majeurs qui ont marqué leur époque et qui continuent d'inspirer bon nombre de jeunes auteurs. Dans ce livre-objet, qui se déploie comme une frise grâce à ses 48 pages dépliantes, Pika Edition vous invite à revenir sur ces deux décennies durant lesquelles le manga est devenu incontournable… Un ouvrage original et idéal pour célébrer la passion du manga !
+ Lire la suite
autres livres classés : magieVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus