AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782889081097
200 pages
Éditeur : La Joie de Lire (20/01/2012)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Après l’explosion de la bombe atomique, des enfants tentent de survivre. Parqués dans un camp, ils n’ont rien pour se nourrir et sont livrés à eux-mêmes sous l’œil d’inquiétantes caméras. Les enfants du Grume 13, dirigé par Hana, 13 ans, ne perdent pas espoir. Un jour, Tom découvre un vestige du « temps d’avant », un livre, grâce auquel lui et ses amis retrouvent peu à peu la mémoire. Et bientôt naît l’idée de s’enfuir. Commence alors un long périple à travers la fo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
docidf
  21 octobre 2012
4ème-3ème

Enfants de la forêt / MASINI, Béatrice
Joie de Lire – Janvier 2012 – 248 pages (Encrages)
ISBN : 978-2-88908-109-7 - Prix : 16,20 €
Résumé : Après l'explosion d'une bombe atomique, un groupe d'enfants, les membres du Grume 13, dirigé par Hana, 13 ans, sont parqués dans un camp et livrés à eux-mêmes. Aucun adulte ne s'occupe jamais d'eux, si ce n'est pour leur donner le soir un médicament qui les endort et les empêche de réfléchir. Ils doivent se débrouiller tout seuls pour se nourrir et pour se soigner. Un jour, Tom découvre un livre. Avec lui, il retrouve la mémoire d'événements lointains. Naît alors l'idée de s'enfuir de ce camp sordide avec tous les enfants du Grume 13. Cette aventure, pleine de dangers, est aussi féconde : les aînés découvrent le sens de la responsabilité et les plus jeunes apprennent à mettre des mots sur leurs émotions.
Mots-clé: LECTURE / LIVRE / CONTE / RELATION ENTRE JEUNES / RESPONSABILITE / LANGAGE / BOMBE ATOMIQUE / DESTRUCTION / MENSONGE/ SOLIDARITE / AMITIE
Commentaires : Ce récit est original à plusieurs titres : l'ambiance, le style, l'intrigue, la forme du récit. C'est un roman différent des romans de jeunesse habituels. Il s'adresse à des lecteurs assez mûrs, à partir de la 4e ou de la 3e. Si les deux premières parties du roman présentent un intérêt réel, dans la présentation d'un monde dur, absurde, puis dans l'accès au sens et le développement de chacun grâce à la lecture, on regrettera que la troisième partie n'ait pas été plus travaillée par l'auteur.
Pistes de discussion :
• le rôle de la lecture dans la construction personnelle et dans l'avènement d'une rébellion personnelle contre toute forme d'oppression.
• Les qualités nécessaires pour diriger un groupe et qui permettent la reconnaissance d'autorité du leader par les membres du groupe.
• Comment peut-on rester indifférent face à la souffrance ? (je pense à Ruben)
• Peut-on rester spectateur d'une situation que l'on désapprouve ?
• Doit-on obéir face à des situations avec lesquelles on est en désaccord ?
• Est-ce que l'on comprend pourquoi les jeunes sont prêts à accepter les mensonges à propos de leurs parents lorsqu'ils ont la possibilité d'intégrer une famille ?
• Hana a-t-elle raison d'entrainer tout le groupe dans une aventure très risquée ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ClaireDoc
  05 septembre 2013
Un livre que j'ai dévoré d'une traite. J'aime particulièrement cette SF où tout s'explique peu à peu sans recourir au personnage du naïf qui se fait expliquer le monde.
C'est une histoire terrible où les enfants retrouvés après la "grande catastrophe" sont parqués à la va-vite et comme des animaux.
Au coeur de cette base inhumaine, Tom un garçon différent, retrouve les mots, et les souvenirs qui vont avec, grâce à la découverte d'un livre. Il entrainera avec lui son groupe, le Grume 13, dans une exploration de la forêt. le précieux livre leur sert d'alliance, de guide, de modèle, et est aussi un carcan.
La place de chacun évolue : être un membre du groupe, quitte à se soumettre ou bien prendre des responsabilités ; avoir peur pour les autres, être soudés, retrouver la mémoire et la parole. Toutes ces aventures les enfants les traverseront. Ce livre parle avant tout de l'humanité (de la Sf oui ! me direz-vous).
L'écriture est agréable. Seul petit point d'achoppement, les passages de narration du groupe des enfants aux 2 surveillants se fait sans transition nette et l'on peut s'y perdre, d'autant plus quand la césure est en bas de page.
Une très bonne lecture, tant pour ado que pour adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lizly
  23 février 2013
Autour de la Base, des enfants sont parqués comme des bêtes. Répartis en Grume comptant moins de dix enfants dont un chef, ils se nourrissent de maigres récoltes, passent le temps avec trois fois rien de terre et de petits os trouvés dans le sol, et prennent tous un médicament à heure fixe. Mais depuis quelques temps, dans le Grume 13, Tom ne prend plus ce médicament. Il en a perdu le sommeil, ce sommeil lourd et réparateur qui terrasse les autres, mais retrouve petit à petit une certaine lucidité et surtout, des souvenirs. Il profite de la nuit pour s'échapper de son Grume et explorer la forêt interdite. C'est là qu'il a trouvé un objet précieux, son trésor : un livre. Quand Hana, la chef de son Grume, une jeune adolescente de 13 ans, comme lui, découvre le livre, les choses vont changer. le groupe d'enfants va décider de s'enfuir. Pour aller où ? Dans la forêt, pour commencer.
Tout ceci, deux hommes l'observent depuis la Base : Jonas et Ruben. Chargés de la surveillance des enfants, ils décident de ne pas avertir leur hiérarchie et de laisser faire les fugueurs.
Ce livre est un beau roman. Classé "d'anticipation", on peut être déçu de ce point de vue : la bombe, le futur, le déplacement des populations, la reconstruction, tout cela reste assez flou et n'est, finalement, pas le propos du texte.
Non, ici, on se concentre sur l'évolution des enfants. La lecture du livre de contes mais aussi les souvenirs, les expériences acquises lors de l'évasion va les amener à se construire, à progresser, se mettre à réfléchir, penser, affirmer leurs identités individuelles.
Les adultes sont essentiellement observateurs et il est assez difficile de savoir si leur intervention est, finalement, positive ou négative.
Si je devais le rapprocher d'un autre livre, ce serait d'avantage de "Sa Majesté de Mouche" de William Golding que d'un roman d'anticipation.
J'ai trouvé ce texte sensible, juste, jamais donneur de leçon, laissant beaucoup de questionnements ouverts. Un beau roman pour un public qui acceptera que tous les éléments ne trouvent pas forcément d'explication et de faire l'effort de reconstruire certains liens entre les informations distillées ici et là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
virginiedelattre
  04 avril 2014
La base. Grume 13. Des caméras. Quelque part, où ? Après l'explosion de la bombe atomique sur la Terre.
Des enfants seuls, sales, affamés, hagards…petits, grands, en guenilles, sans identité (ils portent des numéros, celui de leur âge). A la tête de ce groupe d'enfants, une fille Hana, elle les mène à la baguette. Parmi eux, des enfants de tous âges, grands et petits, ils errent dans la base à la recherche de nourriture, sans but, sans activités aucune. La loi du plus fort règne parmi eux, ils survivent… « Certains tournaient en rond, sans but, comme si on avait remonté un mécanisme, jusqu'à ce que le ressort arrive en bout de course. D'autres s'occupaient à se lancer un objet petit et dur mais rapidement ce qui avait commencé comme un jeu devenait un prétexte pour se battre. Souvent ils se mettaient à plusieurs, concentrés, méthodiques, pour taper sur un seul. ….Mais la bagarre calmée ici, reprenait à nouveau 10 mètres plus loin…. »
Survivre à quoi ? Qui sont-ils ? On l'apprend au fil des pages de ce roman. Ils sont pour certain les rabiots : survivants de l'ère post-atomique et les autres des surgeons, des enfants créés artificiellement. « Généralement les rabiots sont difformes, handicapés, bizarres. Ils ont été atteints par la bombe ou ses conséquences et ils portent les traces dedans autant que dehors… » Ni les uns ni les autres n'ont de souvenir de leur passé. Pour ce faire, tous les soirs, les surveillants de la base leur distribuent, non pas de la nourriture, mais un médicament pour leur effacer la mémoire et surtout les rendre dociles. Ils sont parqués dans cette base, officiellement, pour attendre les parents désireux de les récupérer…
Parmi ce grume 13, une bande d'enfants, à leur tête : Hana et puis Tom un garçon, effacé, à l'écart du groupe. Tom, régulièrement, subit l'apparition de « tesson » : bribes douloureuses de souvenirs qui lui reviennent… Il est un rabiot ! Est-il le seul ? Et puis Tom a un secret, il visite régulièrement la forêt qui entoure la base. Il finira par y découvrir un sac à dos avec à l'intérieur, un livre ! Ce livre va devenir pour Tom et rapidement pour ce groupe, porteur d'espoir, d'envie de liberté, de questionnement quant à leur existence, à leur vie, à leur avenir, à leur identité propre…. Ce livre et les histoires qu'il contient les mèneront jusqu' à la fuite, malgré la peur de l'inconnu, la peur de l'avenir…la peur d'être repris. … « Les mots donnent du sens aux choses »(J.R.R Tolkien)
Commence alors pour ce groupe, un voyage initiatique au coeur de cette forêt. Initiatique car ils vont devoir réapprendre ou apprendre pour certain, la vie en groupe, les liens qui vont en découler, l'amitié, la fraternité, la jalousie,… apprendre à survivre avec ce que la nature leur propose, leur offre, des gestes comme la chasse, la pêche, se laver, s'habiller… posséder un lieu à eux : une maison, leur maison… avec les dangers qu'elle leur impose : la nuit, les animaux. D'ailleurs cette petite communauté fera la rencontre d'un drôle d'animal, mutant peut-être ou créé par l'homme, ils l'appelleront Cano ; il les protègera, chassera avec eux… Durant ce périple, ils continueront à être observés par les gardiens de leur grume, nuit et jour. Mais pourquoi n'interviennent-ils pas ? Pourquoi les laissent-ils vivre cette aventure ?
Béatrice Masini nous propose ici un roman qui nous plonge dans l'univers du conte, ils sont d'ailleurs très souvent cités. le conte grâce au livre de Tom est omniprésent, il est celui qui entraîne les enfants vers la voie du questionnement, car ils y découvrent un monde inconnu d'eux : la nature, les fruits, la bonne nourriture, les parents, la famille. le conte leur fait apercevoir la normalité de ce qu'aurait dû être leur vie, les manques de leur existence… le conte est omniprésent car cette aventure humaine se passe dans la forêt, élément des contes par excellence ! Dans cette aventure on parle de la cruauté de certain adultes envers les enfants, tout comme dans les contes, avec les pionniers (les adultes qui ont vécu l'explosion atomique) que les enfants pensent être des dévoreurs d'enfants : les ogres ne sont-ils pas des personnages de contes ?
C'est ici un récit dur, quand à la condition de vie des enfants mais avec un style très poétique, à la limite du conte et du récit initiatique.
Un très bon moment de lecture.

Lien : http://biblioado.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
StephGM
  28 décembre 2012
J'ai trouvé ce texte joliment poétique, très sensuel mais plusieurs choses m'ont échappé ou bien je n'ai rien compris.
D'abord il y a eu une catastrophe... Puis on a rassemblé des enfants dans cette sorte de camp, de façon à les cantonner pour les faire adopter ou retrouver par leurs parents ? Ils sont à moitié maltraités, mal nourris, livrés à eux-mêmes... On ne sait pas à quelle époque cette catastrophe a eu lieu ni où. En fait je ne suis même pas sure qu'on soit sur la Terre...
On assiste juste à un épisode de la vie d'un de ces groupes d'enfants, qui décide de s'échapper du cap vers la forêt. Ils sont suivis de loin par caméra par les gardiens qui auraient dû les empêcher de partir mais qui décident de leur donner une chance...
Tout ça est très bizarre finalement... Je ne suis pas sure du tout que des ados s'y retrouvent vraiment, .... mais ça correspond bien aux choix éditoriaux de la Joie de Lire !
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
HistoiresSansFin   09 mai 2012
Enfants de la Forêt est à l'image de l'univers proposé par l'auteure, mystérieux et codé.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Ricochet   02 mars 2012
C’est à la fois un formidable roman d’aventures et un récit philosophique qui interroge intelligemment sur ce que sont l’humain et la vie, sur ce que signifie aimer ou aider les autres, sur la difficulté que l’on peut éprouver lorsque l’on se sent responsable d’autrui.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
djdri25djdri25   19 mai 2012
Tout cela est peut-être la faute des mots, se dit Tom.
Grâce à eux et à cause d'eux. Il se souvenait nettement de l'impression de désolation qui s'emparait de lui auparavant, pendant un long, très long moment, quand il n'arrivait pas à trouver un mot. Il se rappelait la déception et la colère qu'il ne parvenait pas à exprimer qu'en serrant les poings, parce que même s'il se tapait la tête, les mots, s'ils ne voulaient pas sortir, ne sortaient pas. Rien n'y faisait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
virginiedelattrevirginiedelattre   04 avril 2014
« Les mots donnent du sens aux choses »(J.R.R Tolkien)
Commenter  J’apprécie          10

Video de Beatrice Masini (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Beatrice Masini
Beatrice Masini à "Littératures Européennes"
autres livres classés : catastrophe nucléaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3340 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre